Une nouvelle campagne de stérilisation des chats est lancée

Publié le par Ricard Bruno

Un chat libre à Sauclières : il chasse et régule rats et souris, mais sa propre population doit être surveillée.

Un chat libre à Sauclières : il chasse et régule rats et souris, mais sa propre population doit être surveillée.

Grâce à l’appui et au financement de la fondation de protection animale Brigitte-Bardot, une nouvelle campagne de stérilisation des chats de Sauclières va commencer dès ce mois d’octobre. Tous les chats capturés vont être stérilisés, contrôlés médicalement et tatoués. La population féline du village étant suivie depuis plusieurs mois, les chats qui vont être capturés par les bénévoles sont déjà identifiés.

Cependant, si vous possédez un chat depuis peu, merci de le signaler auprès de la mairie afin d’éviter toute capture inutile. Cette démarche est fastidieuse (capture, trajet aller-retour chez le vétérinaire et suivi postopératoire) mais plus que nécessaire. Afin de stabiliser la population, il est impératif de procéder à cette campagne de stérilisation.

Le nombre de portées a augmenté

Un chat stérilisé conserve son instinct de territoire et empêche tout nouveau chat de s’installer. C’est le seul moyen de contrôler efficacement et sereinement la situation. Jusqu’à présent, le nombre de chats se régulait naturellement. La période de reproduction étant calée sur le taux d’ensoleillement, les changements climatiques de ces dernières années ont modifié les périodes de “chaleurs” chez les chattes, le nombre de portées par an a augmenté, ce qui explique la croissance importante du nombre de chats.

 

Depuis plusieurs mois, les bénévoles soutenus par la mairie, la SPA de Millau, une association nationale intermédiaire de la protection animale et une association du Gard, agissent efficacement avec notamment 12 femelles déjà stérilisées et 19 adoptions.

 

La présence des chats dans un village tel que Sauclières, avec des granges et des espaces inoccupés, est plus que nécessaire. Un chat adulte passe près de la moitié de son temps à chasser, il doit manger 8 à 10 souris par jour pour couvrir ses besoins quotidiens. Afin d’éviter une prolifération des rats et des souris, la population féline doit être maintenue mais contrôlée.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article