Loir-et-Cher : l'ours Mischa est décédé d'un arrêt cardiaque

Publié le par Ricard Bruno

Un bilan de santé complet a été réalisé pendant que l'ours Mischa était anesthésié

Un bilan de santé complet a été réalisé pendant que l'ours Mischa était anesthésié.

Ce mardi 12 novembre 2019, l'ours Mischa a bénéficié d'un bilan de santé complet après avoir été anesthésié. Malheureusement, au réveil, son coeur a lâché et il n'a pas pu être ranimé.

Ce mardi 12 novembre à 18 h au zoo-refuge de la Tanière dans l'Eure-et-Loir, l'ours Mischa est décédé, après s'être réveillé d'une anesthésie réalisée deux heures plus tôt, à des fins de diagnostic.

Une équipe vétérinaire avait en effet pu prendre en charge l'ours Mischa, propriété du dresseur de Chauvigny-du-Perche Poliakov, et dont l'état de santé s'était brutalement dégradé le 8 novembre dernier.

L'ours, qui pèse 240 kg, avait été endormi dans sa cage, puis installé sur une table d'opération. Sous la responsabilité du Dr Florence Ollivet-Courtois, l'équipe vétérinaire, parmi laquelle figurent un anesthésiste, un cardiologue et un échographe, avait pratiqué une endoscopie pulmonaire et un lavage broncho-alvéolaire. Le liquide retiré devait être analysé pour déterminer le traitement antibiotique adéquat.

Les vétérinaires avaient profité de l'immobilisation de l'ours pour procéder à un bilan de santé complet, réalisant notamment des radios du foie et des reins, tout en surveillant de près l'activité cardiaque. Mischa avait également bénéficié de soins aux pattes et ses griffes avaient été coupées.

Ramené dans sa cage après environ deux heures de prise en charge, l'ours était sorti de son sommeil anesthésique. Mais le retrait de son assistance respiratoire a provoqué un phénomène de décompensation entraînant un arrêt cardiaque. L'intervention immédiate des vétérinaires qui ont notamment pratiqué un massage cardiaque n'a pas pu ranimer Mischa.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article