Nougat, un chat tué d’une balle de 22 long rifle

Publié le par Ricard Bruno

Il avait disparu depuis plusieurs jours et ses propriétaires s’inquiétaient. Nougat, un chat siamois a été découvert mort par Manon, la fille des propriétaires, près d’une maison d’habitation. L’autopsie ne laisse pas de place au doute : il a été abattu.

Nougat, un chat tué d’une balle de 22 long rifle

ougat, un chat mâle de type siamois, castré, avait disparu depuis quelques jours.

Malgré les appels de ses propriétaires inquiets, il ne revenait pas. Peut-être était-il enfermé quelque part ?

Mais le 15 décembre, la fille, Manon part, une nouvelle fois à sa recherche dans le village et le retrouve mort près d’une maison d’habitation dans une sorte de taillis. Au premier abord, aucune blessure externe.

Ce n’est que quelques heures plus tard qu’une goutte de sang apparaît au niveau du cou de l’animal. Après avoir écarté les poils, on y découvre un trou rond comme un impact de plomb ou de balle. Les propriétaires appellent la gendarmerie qui leur demande alors de faire une autopsie s’ils veulent déposer plainte.

L’animal est amené le lundi matin chez le vétérinaire qui pratique cette autopsie.

La fondation Brigitte-Bardot alertée

Le rapport indique que le projectile s’avère être une balle d’une carabine 22 long rifle. Il est entré sous la gorge du chat et a été retrouvé en arrière du sternum.

Un cliché radio met clairement en évidence le projectile et son trajet. Nougat serait mort samedi 14 ou dimanche 15 décembre.

Un dépôt de plainte a été enregistré le 16 décembre pour atteinte volontaire à la vie d’un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité.

La fondation Brigitte Bardot a d’ores-et-déjà fait savoir qu’elle se porterait partie civile en cas d’audience.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article