Kirk Douglas est mort...

Publié le par Ricard Bruno

Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...
Kirk Douglas est mort...

Brigitte Bardot l'avait croisé lors d'u festival de Cannes de 1953.

Kirk Douglas, né Issur Danielovitch Demsky le 9 décembre 1916 à Amsterdam (État de New York) et mort le 5 février 2020 à Beverly Hills, en Californie, est un acteur, producteur, réalisateur et écrivain américain. Il est le père de l'acteur et producteur Michael Douglas. Figure majeure du cinéma américain, Kirk Douglas est un des acteurs les plus populaires au monde dans les années 1950 et 1960. Nombre de ses 90 films deviennent des classiques, et il excelle dans tous les genres : la comédie (« Au fil de l'épée » en 1959), l'aventure (« Vingt Mille Lieues sous les mers » en 1954, « Les Vikings » en 1958), le western (« Règlement de comptes à O.K. Corral » en 1957), le péplum (« Spartacus » en 1960), les films de guerre (« Les Sentiers de la gloire » en 1957, « Sept jours en mai » en 1964, « Les Héros de Télémark » en 1965) et le drame (« La Vie passionnée de Vincent van Gogh » en 1956). Sur le plan physique, l'acteur est notamment reconnaissable à sa fossette très visible au menton. Douglas a tourné avec de nombreux réalisateurs réputés comme Brian De Palma, Stanley Kubrick, Vincente Minnelli, John Huston, Howard Hawks, Otto Preminger, Joseph L. Mankiewicz, Elia Kazan, Billy Wilder et King Vidor. Plusieurs films dans lesquels il joue abordent des thèmes sensibles, comme celui des cours martiales lors de la Première Guerre mondiale avec « Les Sentiers de la gloire », qui est interdit à sa sortie dans beaucoup de pays européens. Dans le genre du western avec « La Captive aux yeux clairs » (1952), « La Rivière de nos amours » (1955) et « Le Dernier Train de Gun Hill » (1959), il tourne des films qui réhabilitent la figure de l'Amérindien et dénoncent le racisme. Connu pour son engagement démocrate, il est un producteur courageux à une époque où le cinéma américain est en proie au maccarthysme, notamment en engageant Dalton Trumbo, le scénariste figurant sur la « liste noire d'Hollywood ». Ambitieux, séducteur, mégalomane, il est l'un des acteurs américains qui ont le plus marqué la mémoire du public. Sa grande popularité ne s'est jamais démentie et il faisait partie des dernières légendes vivantes de l'Âge d'or de Hollywood avec Olivia de Havilland. En 1999, l'American Film Institute l'a classé 17e plus grande star masculine du cinéma américain de tous les temps. Retiré du cinéma en 2008, il s'occupe de sa fondation pour les enfants défavorisés, la « Anne & Kirk Douglas Playground Award » et poursuit son travail d'écriture, après avoir publié ses mémoires de 1988 à 2006.

Lauren Bacall a aidé Kirk Douglas a obtenir son premièr rôle en 1946 dans le film de Hal B. Wallis, L'Emprise du crime (The Strange Love of Martha Ivers) avec Barbara Stanwyck.

Kirk Douglas a reçu 4 nominations de l'Academy Award pour son travail dans Le Champion (Champion), Les Ensorcelés (The Bad and the Beautiful) et La Vie passionnée de Vincent Van Gogh (Lust for Life) dans le rôle de Vincent Van Gogh. Douglas a remporté en 1996 un Oscar pour « 50 ans de force créative et morale dans la communauté cinématographique ».

Véritable legende de Hollywood, sa carrière est l'une des plus riche de l'industrie du cinéma Américain. Il tourna avec Stanley Kubrick, Vincente Minelli, John Huston,Otto Preminer, Joseph Léo Mankiewicz, Elia Kazan, Billy Wilder et King Vidor...

Sa société de production portait le nom de sa mère adorée : Bryna. Grand séducteur, mythomane et mégalomane notoire, il fut aussi un grand démocrate en produisant des oeuvres trés à gauche. Fait rarissime à Hollywood...

Il prit la defense des Indiens avec un western pro-indien magnifique The Indian Fighter d'André de Toth en 1955, fustigea l'imbicilité meurtrière des millitaires avec Paths Of Glory de Stanley Kubrick en 1958, produisit une satire du Maccarthysme avec Spartacus de Stanley Kubrick en 1961 et dénonça le rêve américain avec un western moderne et ascétique de David Miller : Lonely Are The Brave en 1962. Ce dernier film est le préféré de Kirk Douglas.

Il produisit aussi un thriller avec Seven Day In May en 1964. Quelques temps après l'assassinat de Kennedy, le film racontait le coup d'état d'un général d'extreme droite afin de renverser le gouvernement démocrate américain...

Sa collaboration avec le scénariste Dalton Trumbo (victime de la liste noire) s'étendit sur trois film : Spartacus, El Perdido et Lonely Are The Brave. Contrairement à la légende, (propos des historiens et de Kirk Douglas lui même), ce n'est pas Douglas qui, le premier, rendit le droit à Trumbo d'apparaitre au générique d'un film. C'est Otto Preminger qui brisa le premier l'affreuse liste noire an autorisant Trumbo à signer le script d'Exodus.

Douglas s'est marié deux fois : la première fois avec Diana Dill (née le 22 janvier 1923, divorcée en 1951) avec qui il a eu deux fils, l'acteur Michael Douglas et le producteur Joel Douglas ; la seconde fois en 1954 avec Anne Buydens avec qui il a eu également deux fils, le producteur Peter Vincent Douglas né le 23 novembre 1955 et l'acteur Eric Douglas né en juin 1958 et mort le 6 juillet 2004 d'une overdose.


Populaire aux États-Unis et dans le monde entier, Kirk Douglas a reçu la médaille présidentielle de la Liberté américaine (Presidential Medal of Freedom, récompense civile la plus élevée) en 1981 et la Légion d'honneur française en 1985.

Aprés une remarquable carrière de producteur, il passera à la réalisation dans les années 70. Malheuresement, avec beaucoup moins de succés...

Scalawag en 1973, librement adapté de L'Ile Aux Trésor de Robert Louis Stevenson, et le western Posse en 1975. Scalawag, film de Pirates avec chansons et un Kirk Douglas barbu et unijambiste, sera un echec commercial tonitruant. Produit par la première femme de l'acteur, Diana Douglas, le film sera tourné dans de trés grandes difficultés en Yougoslavie. Ce premier long métrage n'aura même pas droit à une distribution Française. On trouvera (en cherchant bien) une vieille copie VHS distribuée illégalement dans les années 80. Copie pirate, bien sur.

Posse en 1975, un autre echec, dénoncera les malversations frauduleuses d'un homme politique durant la conquête de l'ouest.

Ses deux echecs commerçiaux le détourneront définitivement de la réalisation de film.

Depuis le milieu des années 1990, Kirk Douglas est fréquemment honoré dans le monde entier pour l'ensemble de sa carrière. Écrivain, il a publié plusieurs ouvrages et se consacre aujourd'hui à sa fondation en faveur des enfants défavorisés.

En 1996 Kirk Douglas a été victime d'un accident cérébro-vasculaire qui a amoindri sa capacité d'élocution.

En 1999, Diamonds est l'occasion pour l'acteur de retrouver Lauren Bacall et de recevoir au festival de Deauville un hommage pour l'ensemble de sa carrière. Cependant, une attaque cardiaque en 2001 lui enlève tout espoir de retourner au cinéma, mais pourtant il accepte de tourner dans Une si belle famille aux côtés de son ex-femme Diana, de leur fils Michael et de leur petit-fils Cameron. Trois générations de Douglas sont ainsi réunies pour un film sorti de façon discrète et qui ne connaîtra pas un grand succès.

Depuis le milieu des années 1990, Kirk Douglas est fréquemment honoré dans le monde entier pour l'ensemble de sa carrière. Écrivain, il a publié plusieurs ouvrages et se consacre aujourd'hui à sa fondation en faveur des enfants défavorisés.

Il fête ses 100 ans le 9 décembre 2016 au Beverly Hills Hotel, entouré de sa famille et de deux amis de longue date, l'acteur Don Rickles et le réalisateur Steven Spielberg.

Kirk Douglas s'est marié deux fois : la première fois avec Diana Dill (née le 22 janvier 1923, divorcée en 1951 et morte le 3 juillet 2015) avec qui il a eu deux fils, l'acteur Michael Douglas et Joel Douglas ; la seconde fois en 1954 avec Anne Buydens (née le 23 avril 1919), avec qui il a eu également deux fils, le producteur Peter Vincent Douglas, né le 23 novembre 1955, et l'acteur Eric Douglas, né le 21 juin 1958 et mort le 6 juillet 2004 d'une surdose.

Il a sept petits-enfants (trois enfants de Michael Douglas, dont l’aîné Cameron Douglas est également acteur, et quatre enfants de Peter Douglas).

Il a une arrière-petite-fille (un enfant de Cameron Douglas, son petit-fils).

Kirk Douglas est mort le mercredi 5 février 2020, à l'âge de 103 ans, à Beverly Hills (USA, Californie).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article