Virus : la Chine interdit "complètement" le commerce et la consommation d'animaux sauvages

Publié le par Ricard Bruno

Les autorités chinoises ont totalement interdits ce lundi le commerce d'animaux sauvages (Illustration)

Les autorités chinoises ont totalement interdits ce lundi le commerce d'animaux sauvages (Illustration)

Le comité du Parlement chinois a voté l'interdiction totalement du commerce d'animaux sauvages, afin de protéger efficacement la santé et la vie de la population.

La Chine a décidé lundi d'interdire "complètement" et immédiatement le commerce et la consommation d'animaux sauvages, une pratique suspectée dans la propagation du nouveau coronavirus. 

Le comité permanent du Parlement chinois s'est réuni ce lundi et a approuvé une proposition "pour interdire complètement" le commerce d'animaux sauvages, "abolir la mauvaise habitude de surconsommer des animaux sauvages et protéger efficacement la santé et la vie de la population", a rapporté la télévision d'État. 

Les marchés aux animaux vivants, comme à Wuhan, le berceau de l'épidémie, sont suspectés d'être la cause du départ de l'épidémie. Dès 2003 et le Sras, ils auraient dû faire l'objet de restrictions pour éviter la transmission de maladies. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article