Brigitte Bardot : L'histoire d'une chanson : Noir et blanc

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : L'histoire d'une chanson : Noir et blanc
Brigitte Bardot : L'histoire d'une chanson : Noir et blanc
Paroles
Et quand je me suis dégantée
Et quand je me suis dégantée
Vous avez vu mes beaux doigts blancs
C'était pas du tout dégoutant
Et quand je me suis déchaussée
Et quand je me suis déchaussée
Vous avez vu mes beaux pieds blancs
C'était pas du tout dégoutant
Quand je me suis déshabillée
Quand je me suis déshabillée
Vous avez vu mon corps tout blanc
C'était pas du tout dégoutant
Et lorsque j'ai ouvert mon cœur
Il était noir à l'intérieur
Vous êtes restés comme deux ronds de flancs
Oh, mon dieu, qu'c'était dégoutant
Je ne me déganterai plus
Je ne me déchausserai plus
Je ne me déshabillerai plus
Vous me renvoyez au néant
Car le noir m'est bien plus seyant
Pauvre de moi
J'ai pas eu de veine
J'aurai mieux fait d'faire le contraire
Avoir un corps noir comme l'ébène
Et posséder âme sereine
Et vous, messieurs, qui m'écoutez
Si vous voulez bonheur garder
Pour ne pas tous à vous montrer
Evitez d'me déshabiller
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article