Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En Arizona, des pygargues ont construit leur nid entre les bras d'un cactus géant

Publié le par Ricard Bruno

n Arizona, des biologistes ont photographié un nid de pygargues à tête blanche construit dans un cactus saguaro.

n Arizona, des biologistes ont photographié un nid de pygargues à tête blanche construit dans un cactus saguaro.

Oiseau emblématique des USA, le pygargue à tête blanche est parfois appelé aigle pêcheur, aigle de mer, haliète, et plus anciennement huards ou orfraies... Il est l'un des symboles les plus connus du pays et apparaît sur la plupart des sceaux officiels, y compris sur celui du président américain. Il a été choisi le 20 juin 1782 par le Congrès continental : il est représenté tenant des flèches et une branche d'olivier entre ses serres.

Ce superbe rapace a une envergure de 2,5 m à 3 m pour un poids de 6 kgs à 9 kgs environ il peut atteindre plus de 150km en vitesse de pointe.

Bruno Ricard 

 

En Arizona, des biologistes ont réussi à photographier deux pygargues à tête blanche ayant construit leur nid dans les bras d'un cactus saguaro. Un comportement rare dont la dernière description remontait aux années 1930 et qui n'avait encore jamais été documenté en images.

Comme d'autres zones désertiques d'Amérique du Nord, l'Arizona est réputé pour les nombreux cactus qu'elle abrite. Mais certains sont plus impressionnants que d'autres. C'est le cas du saguaro (ou Carnegiea gigantea). Avec une hauteur pouvant atteindre jusqu'à 15 mètres et une masse de 4 à 5 tonnes, cette espèce fait partie des plus grands cactus au monde.

Certains spécimens sont même tellement imposants que des aigles parviennent à y construire leur nid en toute tranquillité. C'est ce que viennent de constater des biologistes de l'Arizona Game and Fish Department (AZGFD). A proximité d'un réservoir, ils ont observé que deux pygargues à tête blanche avaient élu domicile entre les bras d'un saguaro. Ils y élevaient même leur progéniture.

Si ce comportement étonne, c'est que les pygargues sont connus pour construire des nids de grande envergure. Il est fréquent que ceux-ci atteignent trois mètres de diamètre pour une hauteur de deux à trois mètres et une masse d'une tonne. Autant dire donc que leur base doit être solide. Si le pin semble être l'arbre de prédilection du rapace, il arrive parfois qu'il jette son dévolu sur d'autres.

Un comportement photographié pour la première fois

Selon l'AZGFD, des spécimens avaient déjà été observés nichant sur certains cactus géants au Mexique. En revanche, le même comportement impliquant des saguaros en Arizona était beaucoup plus rare. En faisant des recherches, les spécialistes avaient retrouvé un cas documenté en 1937 par Kermit Lee près de la rivière Verde. Il n'y avait toutefois aucune photo ou document pour confirmer les observations.

Depuis des décennies, des biologistes de l'Arizona surveillaient ainsi les grands saguaros pour tenter de surprendre un pygargue qui y aurait établi son nid. Sans succès. "Aucun des saguaros observés avec de grands nids ne faisait état d'une ponte d’œuf, d'un élevage de petit ou d'une autre information similaire", a expliqué à Cronkite News, Kenneth Jacobson, en charge de la gestion des rapaces à l'AZGFD.

Et puis un jour, un habitant a rapporté avoir vu des rapaces nicher dans un cactus géant. "C'était absolument extraordinaire quand j'ai reçu le premier rapport", a raconté K. Jacobson. "Quand nous avons pu y aller et voir [le nid] depuis le sol... c'était assez excitant". Le témoin ne s'était pas trompé, c'était bien le nid d'un couple de pygargues et leurs petits qui trônait au sommet d'un saguaro.

 

 

Les pygargues à tête blanche sont connus pour construire des nids de grande envergure pouvant atteindre 2-3 mètres de diamètre. Pixabay

Les pygargues à tête blanche sont connus pour construire des nids de grande envergure pouvant atteindre 2-3 mètres de diamètre. Pixabay

"Cela représente un périple de 18 ans pour moi, passés à chercher un nid de pygargue à tête blanche dans un saguaro. Alors parvenir enfin à en trouver un est incroyable", a-t-il poursuivi. Les spécialistes ont tenu à garder la localisation du cactus et du nid secrète pour ne pas déranger la petite famille dont l'espèce (Haliaeetus leucocephalus) est protégée aux Etats-Unis

Découvrir un tel nid est "une chose assez excitante mais la dernière chose que nous voulons est d'attirer l'attention dessus", a précisé K. Jacobson. "Si les gens s'y rendent et les observent, cela pourrait involontairement causer des problèmes" aux rapaces dont la population a autrefois subi un fort déclin à cause de la chasse, de la destruction de leur habitat et de l'utilisation du pesticide DDT.

Depuis 2007, le pygargue à tête blanche ne figure plus sur la liste des espèces en danger aux Etats-Unis. Selon les dernières estimations de l'U.S. Fish and Wildlife Service, environ 9.700 couples reproducteurs seraient répertoriés dans les 48 états contigus. En 2019, les biologistes de l'Arizona ont dénombré 89 nids.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article