QUATRE ANCIENS LIONS DE CIRQUE REJOINDRONT BIENTÔT LA TERRE DE LEURS ANCÊTRES !

Publié le par Ricard Bruno

QUATRE ANCIENS LIONS DE CIRQUE REJOINDRONT BIENTÔT LA TERRE DE LEURS ANCÊTRES !

Qui a dit qu’il était impossible pour des animaux sauvages nés en captivité de retrouver un jour un semblant de liberté, de retrouver la terre que leurs ancêtres foulent depuis des milliers d’années ?

Pour les quelques sceptiques, l’opération menée par Born Free Foundation en coopération avec la Fondation Brigitte Bardot sera de nature à les rassurer. Quatre anciens lions de cirque, actuellement pris en charge au sein de notre refuge partenaire Tonga Terre d’Accueil, prendront bientôt un vol pour l’Afrique du Sud. Ils rejoindront le sanctuaire de Shamwari qui a déjà accueilli des lionceaux français issus du trafic l’année passée.

Louga, le mâle

Louga, le mâle

LE DÉBUT D'UNE BELLE HISTOIRE

Une belle aventure débutait alors, permettant de sauver des dizaines d’animaux sauvages de détentions illégales, du trafic ou encore de l’industrie du divertissement où ils n’ont pas leur place.

Des macaques, lions, tigres ou encore des hyènes sont actuellement accueillis au refuge de Tonga Terre d’Accueil avec le soutien actif de la FBB qui a participé à hauteur de 540 000€ à la construction de bâtiments adaptés, aux soins vétérinaires et à leur alimentation.

 

ÊTRE AU PLUS PROCHE DE LEUR HABITAT NATUREL

C’est d’ailleurs dans l’un de ces bâtiments financés par la Fondation Brigitte Bardot que Saïda, Angela, Bellone et Louga sont actuellement pris en charge par une équipe dédiée.

Malgré la qualité de l’accueil au sein du refuge, le transfert de ces lions leur permettra de rejoindre des enclos dans un milieu au plus proche de leur habitat naturel, pour finaliser la réhabilitation débutée par Tonga Terre d’Accueil. 

Un transfert également hautement symbolique, puisque la Fondation Brigitte Bardot demande depuis de nombreuses années la fin de la détention des animaux sauvages dans les cirques et attend encore l’annonce de la Ministre Elisabeth Borne à ce sujet.

LA PRISE EN CHARGE DES ANIMAUX SAUVAGES ISSUS DU CIRQUE

Dans ce milieu absolument inadapté, les animaux vivent constamment dans des cages et sont trimbalés d’une ville à l’autre afin de divertir le public à travers des numéros contre nature. La Fondation Brigitte Bardot s’est engagée auprès du Ministère de la Transition écologique et solidaire à participer à la prise en charge des animaux sauvages issus du cirque si une interdiction était mise en place.

Les structures financées par la FBB au sein de Tonga Terre d’Accueil, mais également au sein d’autres refuges tels que Elephant Haven ou encore le Refuge de l’Arche, permettront l’accueil de ces animaux.

Un nouveau bâtiment spécialement dédié aux félins, également construit grâce au financement de la Fondation, sera inauguré à Tonga Terre d’Accueil dans le courant de l’année 2020.

UN NOUVEAU DÉPART

Nous attendons avec impatience de voir ces animaux rejoindre la terre de leurs ancêtres, le seul milieu adapté à ces magnifiques fauves. Nous vous donnerons évidemment très prochainement de leurs nouvelles et vous ferons vivre avec nous leur aventure.

Soutenez la Fondation Brigitte Bardot à mettre un terme à la détention des animaux sauvages dans les cirques !

 

Saïda, une femelle

Saïda, une femelle

Angella et Bellone, la troisième femelle
Angella et Bellone, la troisième femelle

Angella et Bellone, la troisième femelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article