Le coup de colère de la fondation Brigitte Bardot: "Pas de secrétariat d’Etat à la condition animale - Le gouvernement égal à lui-même !"

Publié le par Ricard Bruno

Il y a de quoi pousser un coup de gueule, je suis à 100% avec la fondation Brigitte Bardot, de toute façon ce gouvernement a fait allégeance aux "CHIASSEURS"....il n'y a RIEN à attendre d'eux, de leurs "sinistres" et compagnie à commencer par le sommet de l'état et leur "chefaillon"...

Bruno Ricard  

C'est un gros coup de colère que pousse la fondation Brigitte Bardot contre le gouvernement dans un communiqué de presse intitulé "Pas de secrétariat d’Etat à la condition animale - Le gouvernement égal à lui-même !".

On peut lire dans le document signé par Christophe Marie, le porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot : "Même si la Fondation Brigitte Bardot est favorable à la création d’un ministère dédié à la condition animale (tant le sujet est transversal), il aurait été aberrant qu’un tel poste soit créé sous un gouvernement qui n’a initié aucune mesure en faveur des animaux et n’a, de toute évidence, aucune intention de le faire."

close
volume_off
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Et d'ajouter: "L’urgence est à l’action, pas à l’affichage ou aux coups de com pour préparer les prochaines élections. Le gouvernement ne veut pas agir pour les animaux et le montre, encore, avec la nomination de Bérangère Abba comme secrétaire d’état à la biodiversité elle qui, alors députée, n’a jamais caché son intérêt et sa bienveillance pour la chasse et les chasseurs… auto-proclamés 1er écologistes de France."

Avant de poursuivre: "Tant mieux qu’il n’y ait pas de secrétariat d’état à la condition animale car vu l’intérêt du gouvernement sur la question, ce portefeuille aurait pu revenir à Willy Schraen ou Thierry Coste."

Source de l'article : Cliquez ICI

close
volume_off
 
 
 
 
 
 
 
 
Et d'ajouter: "L’urgence est à l’action, pas à l’affichage ou aux coups de com pour préparer les prochaines élections. Le gouvernement ne veut pas agir pour les animaux et le montre, encore, avec la nomination de Bérangère Abba comme secrétaire d’état à la biodiversité elle qui, alors députée, n’a jamais caché son intérêt et sa bienveillance pour la chasse et les chasseurs… auto-proclamés 1er écologistes de France."
 
PUBLICITÉ

 

Avant de poursuivre: "Tant mieux qu’il n’y ait pas de secrétariat d’état à la condition animale car vu l’intérêt du gouvernement sur la question, ce portefeuille aurait pu revenir à Willy Schraen ou Thierry Coste."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article