Cher. Les cirques avec animaux désormais interdits à Bourges

Publié le par Ricard Bruno

Le conseil municipal de Bourges (Cher), lors de sa séance du jeudi 17 septembre, a voté à l’unanimité un vœu pour l’interdiction des cirques avec animaux dans la ville. La mairie utilisera donc « tous les moyens légaux à sa disposition » pour refuser ce type de spectacles sur son territoire. Cette mesure faisait partie des promesses de campagne du nouveau maire Yann Galut (PS), aux dernières élections municipales.

Cher. Les cirques avec animaux désormais interdits à Bourges

La Ville de Bourges (Cher) ne souhaite plus accueillir de cirques avec animaux. Le conseil municipal s’est prononcé, jeudi 17 septembre, en faveur de l’interdiction de l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques et les spectacles. Et ce, à l’unanimité, rapporte Le Berry Républicain.

 

Le conseil municipal a estimé que « la mise en spectacle d’animaux dans de telles conditions constitue une atteinte aux valeurs de respect de la nature et de l’environnement inscrites dans la Constitution ».

L’association de défense des intérêts des animaux Paris Animaux Zoopolis s’est félicitée par avance de cette décision sur sa page Facebook :

Une promesse de campagne

Cette interdiction faisait partie des promesses de campagne portées par le nouveau maire socialiste de Bourges, Yann Galut, aux élections municipales 2020, rappelle Le Berry Républicain. Avec ce vote au conseil municipal, la mairie demande une « réglementation nationale interdisant la présence d’animaux dans les cirques » et se réserve « la possibilité d’œuvrer, par tous les moyens légaux à sa disposition, pour que Bourges n’accueille plus de spectacles ou de cirques utilisant des animaux ».

Catherine Menguy, adjointe à la transition écologique, aux espaces verts et au bien-être animal, a relayé la nouvelle sur Facebook.

De nombreuses villes françaises se sont engagées en faveur de l’interdiction de l’utilisation des animaux dans les cirques, comme Paris, Marseille, Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ou encore Agen (Lot-et-Garonne) qui n’en accueille plus depuis début septembre. D’après une étude de l’Ifop en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot, publiée en août 2020, 73 % des Français interrogés sont favorables un accompagnement des cirques par les pouvoirs publics vers des spectacles sans animaux sauvages.

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article