Deux-Sèvres : les loups sont arrivés dans leur Sanctuaire...

Publié le par Ricard Bruno

Les trois loups ont d’abord voyagé à bord d’un hélicoptère avant de poursuivre avec un camion spécialisé.

Les trois loups ont d’abord voyagé à bord d’un hélicoptère avant de poursuivre avec un camion spécialisé.

Akéla, Kiava et Nemiak, trois loups d’Europe centrale de 12 ans, victimes de la tempête Alex, sont arrivés samedi à Frontenay-Rohan-Rohan.

 

Les trois loups d’Europe centrale et leurs congénères coulaient jusqu’à présent une paisible retraite au Parc Alpha, à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), aux portes du parc du Mercantour.
Leurs enclos étaient situés à proximité du Boréon, rivière qui prend sa source dans le lac du même nom et qui se jette ensuite, à la sortie du village, dans le Vésubie. Mais vendredi 2 octobre, en fin d’après-midi, sous les pluies torrentielles provoquées par la tempête Alex, le Boréon s’est transformé en un torrent furieux et destructeur qui a fini par tout emporter et tout fracasser. Les animaux se sont échappés, laissant libre court aux rumeurs les plus folles sur leur dangerosité.
Interrogée par Nice Matin, la vétérinaire du Parc Alpha, Véronique Luddeni, rassurait la population : « La partie basse des enclos, où il y avait les nouveaux loups arctiques, a été emportée par moitié. Deux arctiques sont morts et sept loups se sont échappés. Ils sont très facilement reconnaissables, mais absolument pas dangereux. Le danger est uniquement pour eux, par rapport aux autres meutes sauvages qui sont là. Le seul espoir, c’est qu’ils soient repoussés sur leur territoire et qu’ils retournent sur celui du Boréon, ce qui permettrait leur capture ».
Trois d’entre eux ont été récupérés, et c’est tout naturellement que le Sanctuaire des loups a proposé de les recueillir. Les trois animaux ont donc le trajet en hélicoptère puis en camion spécialisé, de Saint-Martin-Vésubie à Frontenay-Rohan-Rohan. Groggy par le transport et les anesthésiants, ils se sont très vite adaptés à leur nouvel environnement. Il y a fort à parier que les sept autres loups du Parc Alpha les rejoignent dès qu’ils auront été récupérés. « Nous sommes à la fois heureux de les accueillir, mais tellement désolés par ce qui arrive au Parc Alpha, avec qui nous travaillons depuis plus de trois ans. Nous allons leur donner tout notre amour », précisait Béatrice Gérardot, directrice du Sanctuaire.
Un appel aux donsLa structure ne bénéficiant d’aucune subvention, la passionnée en appelle aux dons pour nourrir et soigner tout ce petit monde : « Si des gens veulent nous donner de la viande, des dons de toute sorte, nous les accueillerons avec plaisir. Nous avons demandé de l’aide à la Fondation Brigitte Bardot mais elle a répondu par la négative ». Au regard de leur âge avancé, et de l’étendue des dégâts sur place, il est possible que les trois rescapés finissent leurs jours dans ce havre de paix qu’est le Sanctuaire. En novembre une autre meute venue d’Ille-et-Vilaine les rejoindra. Et peut-être les sept derniers loups du Parc Alpha.
> Pour les dons, s’adresser directement au Sanctuaire des loups : tél. 06.79.93.82.37.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article