Brigitte Bardot vole au secours des animaux abandonnés du Haut-Karabakh

Publié le par Ricard Bruno

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Photo prise à Martouni, dans le Nagorno-Karabakh.

Présidente de la Fondation Brigitte Bardot, BB a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, quant au sort des animaux abandonnés du Haut-Karabakh.

Brigitte Bardot sera-t-elle écouté par les puissants du monde ? La présidente de la Fondation qui porte son nom et vient en aide aux animaux a adressé une lettre ouverte à l'attention des présidents de la Fédération de Russie Vladimir Poutine et de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev. Son nouveau combat ? Les animaux abandonnés du Haut-Karabakh après le conflit qui a entraîné l'exode de milliers d'Arméniens. «Les activistes (pour la protection animale, Ndlr) sont tenus à l’écart des zones dangereuses où œuvrent les experts militaires, impatients de venir secourir les milliers de chiens, chats et autres animaux domestiques qui souffrent sans soins, privés d'eau et de nourriture.», regrette B.B. Des milliers d'Arméniens ont fui la région depuis l'accord de cessez-le-feu appliqué depuis le le 10 novembre dernier et de nombreux chiens et chats ont été laissés dans l'exode forcé.

«Le soin pour les animaux souffrant avec les humains des conséquences de conflits et de guerres ne peuvent que contribuer à guérir les traumatismes récents et anciens qui tourmentent l'humanité et, dans cette situation particulière, elle contribuerait de manière significative à l'apaisement de la région du Haut-Karabakh en incitant à construire un avenir meilleur pour tous», estime-t-elle. Elle demande ainsi aux deux présidents (mais pas à celui de l'Arménie, ce qui peut surprendre, Ndlr), que soit lancées des «missions humanitaires et caritatives envers les animaux du Haut-Karabakh (...) parmi les clés de cet avenir pacifique tant souhaité, et que les groupes de protection animale sont prêts à soutenir.»

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article