Il noyait et enfermait son chat au congélateur : un homme condamné pour actes de cruauté

Publié le par Ricard Bruno

Un homme de 21 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel d'Agen, dans le Lot-et-Garonne, pour des sévices sur son chat. A l'audience, il a indiqué qu'"il ne supportait pas les miaulements"...

Il noyait et enfermait son chat au congélateur : un homme condamné pour actes de cruauté

Un homme de 21 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel d'Agen, dans le Lot-et-Garonne, pour des actes de cruauté envers son animal de compagnie, un chat prénommé Simon rapporte La Dépêche du Midi.

Il a été condamné à une amende et à verser des dommages et intérêts aux trois associations qui se sont portées partie civile dans ce dossier : la Fondation Brigitte Bardot, 30 millions d’Amis et l’ARPA.

L'alerte avait été donnée par ces associations de  protection des animaux après une vidéo, vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux, où l'on apercevait ce petit chat subir de graves sévices.

Enfermé dans un vide sanitaire

Dans cette vidéo, on pouvait distinguer ce chat mâle, type chartreux, tenter de sortir de l’eau, dans un terrarium, repoussé par son maître. Et les violences ne s'arrêtaient pas là : le chat passait de l’eau, au congélateur, puis au noir complet enfermé dans un vide sanitaire sous un escalier ou encore victime de nombreux coups.

"Aujourd’hui, il vit dans une famille d’accueil et il se porte bien", a indiqué la présidente de l’ARPA 47, association de défense des animaux.

L'individu a expliqué à l'audience qu'il ne supportait pas les miaulements de son chat et donc qu'il cherchait à le faire taire par tous les moyens.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pawletta 10/12/2020 17:49

C vraiment un être malfaisant , si il supportait pas son chat pourquoi l'avoir adopté , on devrait lui faire la même chose sale type ! Trop peu condamné les juges n'ont pas été sévère il méritait la prison ! Je suis écoeurée de cette justice trop laxiste devant des faits que je trouve très grave , tolérance zéro !