Vols de chiens : les voyous de plus en plus déterminés

Publié le par Ricard Bruno

ENQUÊTE - Vols à l'arraché, agressions en pleine rue, cambriolages... Les malfrats n'hésitent plus à brutaliser les propriétaires de chiens, espérant amasser quelques milliers d'euros à la revente.

 

Les acteurs de terrain interrogés par Le Figaro ont tous remarqué une explosion des vols de chiens depuis l'arrivée du Covid. Olena Bloshchynska / stock.adobe.com

Les acteurs de terrain interrogés par Le Figaro ont tous remarqué une explosion des vols de chiens depuis l'arrivée du Covid. Olena Bloshchynska / stock.adobe.com

La future loi contre la maltraitance animale renforcera-t-elle la lutte contre les vols de chiens ? Chaque année en France, ils seraient près de 75.000 à disparaître dans l'ombre de malfrats toujours plus zélés, n'hésitant plus à agir en plein jour, sous les yeux des témoins et des caméras de surveillance. Des vols qui se sont largement multipliés ces derniers mois, si l'on en croit l'ensemble des acteurs de terrain que Le Figaro a interrogés, à savoir forces de l'ordre, bénévoles, Société protectrice des animaux (SPA) et animaleries.

 

«Il n'existe pas de chiffres l'attestant, mais c'est une catastrophe en ce moment, dénonce au Figaro la porte-parole de la Brigade de protection animale, une association majoritairement composée de policiers et gendarmes bénévoles. Les voleurs n'hésitent plus à couper les laisses dans les rues, investir les jardins, cambrioler... Il existe même des contrats sur la tête de chiens repérés en amont, exécutés par certains spécialistes du rapt.»

Source de l'article et suite : Cliquez ICI

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article