Brigitte Bardot dézingue le pass sanitaire et appelle les non-vaccinés à la "grève des impôts"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot dézingue le pass sanitaire et appelle les non-vaccinés à la "grève des impôts"

Dans une interview accordée à Valeurs actuelles, ce mardi, la plus célèbre des Tropéziennes critique vivement le pass sanitaire. BB évoque aussi la prochaine élection présidentielle de 2022 en laissant entendre pour qui elle pourrait voter.

 

BB le compare à un "Ausweis", le "laisser-passer qu’on nous imposait pendant la guerre et que j’ai connu". Et de marteler: "Nous voilà maintenant avec une Kommandantur élyséenne qui nous remet dans ces conditions. Je trouve ça terrifiant et lamentable." 

Brigitte Bardot apporte son soutien indéfectible aux manifestations contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale. 

La célèbre Tropézienne va même jusqu'à désirer la rupture totale avec l'État, en proposant aux Français non-vaccinés, qui dès lors n'auront "plus la possibilité de vivre normalement et librement", de faire "une grève des impôts".

Une façon de lutter contre le gouvernement, qu'elle justifie de manière un peu douteuse: "Comme notre argent est porteur de virus, je pense qu’il serait bon de ne pas le donner à l’État".

présidentielle 2022

Brigitte Bardot a par ailleurs évoqué la prochaine présidentielle française. Si Éric Zemmour se présente, "ce serait une très belle chose pour la France", se prononce-t-elle. 

L’éditorialiste star de CNews serait, selon elle, un bon candidat pour l’élection présidentielle de 2022. "Je suis très au courant de tout ce qu’il dit, j’ai lu ses livres et je pense qu’il a parfaitement raison", poursuit l'ancienne star du cinéma.

Néanmoins, en dépit "d'une envergure et d'une valeur très puissantes", BB regrette qu'il n'ait "pas la même vision [qu'elle] sur les animaux".

"Je voterai pour le parti ou la personne qui prendra en cause le mieux la souffrance animale. Le reste, je m’en fiche!" précise la défenseuse infatigable de la cause animale.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article