Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des animaux maltraités à Magny-le-Freule

Publié le par Ricard Bruno

 










Près de Magny-le-Freule, dans le Calvados, la Fondation Brigitte-Bardot a recueilli six chevaux et deux chiennes dans un état sanitaire alarmant




La Fondation Brigitte-Bardot a récupéré en urgence six chevaux et deux chiens, chez un propriétaire du Calvados. Ils vivaient dans des conditions pitoyables.

Une opération de saisie d'urgence a été organisée, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Magny-le-Freule (Calvados), près de Mézidon-Canon, après qu'une personne eut alerté la Fondation Brigitte-Bardot et de la Direction des services vétérinaires du Calvados. Les représentants de la Fondation et les services de l'Etat ont découvert une vingtaine de chevaux vivant dans la boue, des barbelés arrachés en guise de clôtures, certains d'entre eux en piteux état. Ils ont aussi trouvé deux chiennes enfermées dans un box, avec pour toute nourriture des os de chevaux morts, dont des crânes.

 

Soins urgents

« Choquée devant l'état général des animaux dans cette ferme, la Fondation Brigitte-Bardot a immédiatement proposé de recueillir les six chevaux et les chiens - dont l'un est dans un état critique - dans son refuge de la Mare-Auzou, en Normandie, souligne Elissa Balti, attachée de presse de la Fondation. Tous les chevaux sont dans un état de maigreur avancé, il y en a un qui a même une pneumonie, nécessitant des soins urgents. Ils sont tous pleins de parasites internes et externes. »

La Fondation Brigitte Bardot, présente lors de la saisie, espère la plus grande fermeté vis-à-vis du propriétaire des animaux. La Direction des services vétérinaires doit transmettre le dossier au procureur de la République et devrait retourner sur les lieux la semaine prochaine. Une quinzaine de chevaux sont toujours sur place.


Source : http://www.trouville-deauville.maville.com/actu/actuphoto.php?idCla=4&idDoc=606517&idPho=781361&prov=

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot en toute simplicité !

Publié le par Ricard Bruno


Brigitte Bardot & Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg, de son vrai nom Lucien Ginsburg, était un auteur-compositeur-interprète, cinéaste et chanteur français, né à Paris le 2 avril 1928, de parents juifs russes, et mort à Paris le 2 mars 1991.

Il fut l'un des auteurs-compositeurs les plus fertiles de son époque, touchant à tous les styles musicaux, mais aussi au cinéma et à la littérature. Il a réalisé plusieurs films et vidéo-clips et composé plus de quarante bandes sonores de films. Enfin il s'était créé l'image d'un poète maudit et provocateur.

Brigitte Bardot (née Brigitte Anne-Marie Bardot le 28 septembre 1934 à Paris (15ème arrondissement) est une actrice de cinéma et chanteuse française, fondatrice et militante de la fondation éponyme pour la défense des animaux.

Elle est à la fois un mythe et un sex-symbol mondial des années 1960, une star des médias mondiaux, égérie et pygmalion des plus grands artistes de l'époque, emblème de l'émancipation des femmes, jeune fille modèle et diablesse, libre provocatrice ingénue et impudique, symbole de la féminité, de la liberté sexuelle et d'une révolution des mœurs. Avec plus de 50 films et 80 chansons en vingt ans de carrière, elle est une des artistes françaises les plus connues sur la planète.

Viens petite fille dans mon comic strip
Viens faire des bull's, viens faire des WIP !
Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et
des ZIP !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

J'distribue les swings et les uppercuts
Ça fait VLAM ! ça fait SPLATCH ! et ça
fait CHTUCK !
Ou bien BOMP ! ou HUMPF ! parfois même PFFF !

SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

Viens petite fill' dans mon comic strip
Viens faire des bull's, viens faire des WIP !
Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et
des ZIP !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

Viens avec moi par dessus les buildings
Ça fait WHIN ! quand on s'envole et puis KLING !
Après quoi je fais TILT ! et ça fait BOING !

SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

Viens petite fill' dans mon comic strip
Viens faire des bull's, viens faire des WIP !
Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et
des ZIP !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

N'aies pas peur bébé agrippe-toi CHRACK !
Je suis là CRASH ! pour te protéger TCHLACK !

Ferme les yeux CRACK ! embrasse-moi SMACK !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZZZZ !



La Madrague

Tout simplement sublime !



Partager cet article

Repost 0

Brigtte Bardot Harley davidson !

Publié le par Ricard Bruno


Brigitte Bardot - Harley Davidson

Elle est à la fois un mythe et un sexe-symbole mondial des années 1960, une star des médias mondiaux, égérie et pygmalion des plus grands artistes de l'époque, emblème de l'émancipation des femmes, jeune fille modèle et diablesse, libre provocatrice ingénue et impudique, symbole de la féminité, de la liberté sexuelle et d'une révolution des moeurs. Avec plus de 50 films et 80 chansons en vingt ans de carrière, elle est une des artistes françaises les plus connues sur la planète.

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je n'reconnais plus personne
En Harley Davidson
J'appuie sur le starter
Et voici que je quitte la terre
J'irai peut-être au Paradis
Mais dans un train d'enfer

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Et si je meurs demain
C'est que tel était mon destin
Je tiens bien moins à la vie
Qu'à mon terrible engin

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Quand je sens en chemin
Les trépidations de ma machine
Il me monte des désirs
Dans le creux de mes reins

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Je vais à plus de cent
Et je me sens à feu et à sang
Que m'importe de mourir
Les cheveux dans le vent

Partager cet article

Repost 0

Sublime Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost 0

Tibet: B.B. soutient le Dalaï Lama

Publié le par Ricard Bruno

Tibet : B.B. soutient le Dalaï Lama et prône un boycott de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin

 

B.B. a apporté vendredi son soutien au Dalaï Lama, le chef spirituel et du gouvernement tibétain en exil, mais aussi unique membre honoraire de la Fondation Brigitte Bardot. L'ancienne actrice demande parallèlement au Comité national olympique et sportif français (CNOSF) de boycotter la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin, misant sur l'espoir incarné par les sportifs, "qui portent en eux des valeurs de respect et de dignité".

"Vous êtes un exemple pour le monde en vous élevant contre toutes les injustices, toutes les violences, qu'elles soient dirigées contre les hommes ou les animaux", écrit B.B dans son courrier de soutien au Dalaï Lama, adressé vendredi au Bureau du Tibet à Paris, et dans lequel elle l'informe être intervenue auprès du CNOSF "pour lui demander d'associer les athlètes français à un boycott de la cérémonie d'ouverture des prochains Jeux olympiques".

Dans cette autre missive datée de jeudi et adressée au président du CNOSF Henri Sérandour, l'ancienne actrice se dit "consciente qu'on ne puisse demander aux athlètes français de boycotter ces Jeux, qui sont pour certains l'aboutissement d'une carrière". Mais elle s'insurge que "la France, berceau des droits de l'Homme, se taise pour ne pas compromettre la signature de contrats".

Brigitte Bardot tance les autorités de Pékin qui "n'ont pas hésité à déplacer des populations entières, à détruire des quartiers anciens pour édifier des stades et équipements sportifs (...) plongeant des milliers de Chinois dans la détresse et des milliers d'animaux condamnés à mort pour faire place nette".

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/culture/20080321.FAP3853/tibet_b.b._soutient_le_dalai_lama_et_prone_un_boycott_d.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Boycott des JO : Lettre ouverte de Brigitte Bardot au Président du CNOSF

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot vient d'écrire cette lettre ouverte à M. Henri Sérandour, Président du Comité National Olympique et Sportif Français. brigitte-bardot-et-le-dala--lama-copie-1.jpg

"Monsieur le Président,

Depuis plusieurs années, j'interviens, sans grand succès hélas, auprès du gouvernement français pour lui demander de réagir auprès des autorités chinoises afin de protester contre les actes de cruauté perpétrés en toute impunité, parfois même encouragés, par le régime de Pékin.

Que la France, berceau des Droits de l'Homme, se taise pour ne pas compromettre la signature de contrats m'écoeure et me fait honte, il me paraît donc légitime de me faire le porte-parole des citoyens, laissant nos politiques se faire les porte-paroles des économistes !

La Chine est actuellement sous les feux de l'actualité pour deux raisons bien différentes : d'une part, la terrible répression exercée à l'encontre du peuple tibétain qui réclame, en toute légitimité, l'autonomie de son pays et, d'autre part, l'organisation des prochains Jeux Olympiques.

Je suis déjà intervenue auprès du CIO pour dire combien il était injuste de mettre à l'honneur la Chine, pays qui ne peut être associé aux valeurs des JO dont la charte énonce « le respect des principes éthiques fondamentaux universels ».

D'ailleurs, pour l'organisation de ces jeux, les autorités chinoises n'ont pas hésité à déplacer des populations entières, à détruire des quartiers anciens pour édifier des stades et autres équipements sportifs. Des milliers de Chinois ont été plongés dans la détresse et des milliers d'animaux ont été condamnés à mort pour faire place nette... c'est scandaleux !

En plus des violations aux Droits de l'Homme, la Chine est la terre de toutes les souffrances animales. Nous connaissons l'horreur des élevages de chiens et de chats et leur abattage dans des souffrances indescriptibles, un « spectacle »insoutenable, indigne de tout être humain qui se respecte. Egalement, l'exploitation cruelle d'ours pour leur bile dans des fermes de la honte, où les malheureux animaux vivent dans des cages, un cathéter enfoncé directement dans leur vésicule pour prélever la bile...

Mais la cruauté semble n'avoir aucune limite en Chine comme en témoignent différents rapports sur l'élevage et la mise à mort des animaux pour leur fourrure. J'ai vu ces images monstrueuses où des renards, des chiens viverrins étaient assommés à coups de gourdins ou projetés avec force contre le sol. Les images de ces animaux encore conscients à qui l'on arrache la fourrure, se tordant de douleur une fois écorchés, me hantent et me révoltent au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

Si dans la mythologie chinoise la sagesse est représentée par 3 singes dont la devise est « ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire », cette devise est reprise aujourd'hui par tous ceux qui ne font preuve d'aucune sagesse mais d'une totale lâcheté !

Je suis consciente que nous ne pouvons pas demander à nos athlètes de boycotter ces jeux qui sont, pour certains, l'aboutissement de leur carrière. Alors je vous demande, Monsieur le Président, de soutenir le boycott de la cérémonie d'ouverture.

C'est un symbole fort, un refus de cautionner et d'accepter l'inacceptable. Si nos politiques sont prêts à toutes les compromissions, toutes les soumissions, l'espoir peut alors venir des sportifs, qui portent en eux des valeurs de respect et de dignité.

C'est donc une supplique que je vous adresse aujourd'hui, en mon nom propre et celui de ma Fondation qui a pour unique membre d'honneur le Dalaï Lama.

Je compte sur vous et vous assure, Monsieur le Président, de toute ma considération.

Brigitte Bardot, Présidente"


Source : http://www.chine-informations.com/actualite/chine-boycott-des-jo-lettre-ouverte-de-brigitte-bardot-au-president-du_8902.html
logo-fondation-brigitte-bardot.jpg

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Colère !

Publié le par Ricard Bruno

 Brigitte Bardot est en pétard contre les Chinois. L’ancienne gloire du cinéma français a écrit vendredi une lettre au président du Comité national olympique et sportif français concernant l’engagement français à Pekin lors des J.O. Elle réclame une prise de position officielle concernant la répression au Tibet.

Source : http://www.20minutes.fr/article/220828/People-Cecilia-envoie-des-mails-Brigitte-Bardot-des-lettres.php

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Chasse aux phoques au Canada

Publié le par Ricard Bruno

Chasse aux phoques au Canada: Bardot rappelle ses engagements à Nicolas Sarkozy

THE ASSOCIATED PRESS

PARIS - Alors que le Canada a annoncé lundi un quota annuel de 275 000 phoques du Groenland pouvant être abattus cette année, Brigitte Bardot a rappelé mercredi dans un courrier au président Nicolas Sarkozy la promesse qu'il lui avait faite, selon laquelle "la France ne resterait pas complice de ce massacre qui écoeure le monde".

Dénonçant "une véritable provocation" des autorités canadiennes, Brigitte Bardot pointe un "quota (cette année) scandaleusement élevé" (+ 5000 animaux pour l'espèce concernée, NDLR), et fustige "les méthodes d'abattage supposées 'sans cruauté'".

"Selon la réglementation canadienne, les chasseurs doivent préalablement s'assurer de la mort clinique de l'animal avant de le dépecer. Comment parler d'éthique si l'on sait que ces contrôles sur place sont effectués par les chasseurs et que ces derniers sont soumis au rendement?", s'est interrogée Brigitte Bardot mercredi dans un entretien à l'Associated Press.

"Tout cela n'est qu'une vaste fumisterie, une grande hypocrisie", juge-t-elle dans son courrier au président de la République, lui rappelant sa promesse de septembre dernier, selon laquelle "la France ne resterait pas complice de ce massacre qui écoeure le monde".

Plaidant pour un embargo national sur tous les produits dérivés du phoque (compléments alimentaires, cosmétiques...), B.B. implore Nicolas Sarkozy pour un embargo national tout en le suppliant "d'user de la prochaine présidence française de l'Union européenne pour accélérer le processus et mettre à l'ordre du jour ce projet de règlement qui interdira l'importation et la commercialisation dans tous les Etats membres" de tous les produits dérivés du phoque.

A ce jour, la Belgique et les Pays-Bas ont adopté ces mesures d'embargo. L'Allemagne, l'Autriche et l'Italie ont annoncé leur intention de suivre la même voie.

Le 14 février dernier, au nom de Brigitte Bardot, l'actrice canadienne Pamela Anderson avait déposé une lettre à l'ambassade du Canada à Paris, implorant son pays natal de renoncer à la chasse aux phoques. C'est "l'une des hontes de l'humanité", avait confié sur place l'ex-naïade d'"Alerte à Malibu" à l'Associated Press. Une missive ensuite remise à l'ambassadeur et qui aurait été aussitôt transmise aux autorités canadiennes, précisait mercredi soir la Fondation Brigitte-Bardot.

Partager cet article

Repost 0

Ourse Cannelle

Publié le par Ricard Bruno

Ourse Cannelle: les circonstances du tir mortel passées au crible lors du procès

Le procès du chasseur qui a tué l'ourse Cannelle en 2004, s'est ouvert mercredi devant le tribunal correctionnel de Pau et a donné lieu à de longs débats sur les circonstances précises du tir qui a coûté la vie à la dernière ourse de souche pyrénéenne.

Le chasseur René Marquèze, 65 ans, longuement interrogé par la présidente du tribunal et par les avocats des parties civiles, a maintenu sa version des faits, assurant n'avoir tiré qu'en dernier recours, après avoir cherché à éviter l'animal lors d'une partie de chasse au sanglier.

Il avait été mis en examen le 7 décembre 2004 pour "destruction d'espèce protégée" et comparaît en correctionnelle jusqu'à vendredi au terme d'une procédure marquée notamment par l'annulation, le 6 avril 2007, d'un non-lieu rendu par le juge d'instruction de Pau en janvier 2007.

René Marquèze a expliqué à la barre qu'il n'avait eu recours à son arme qu'après avoir quitté un abri où il s'était d'abord réfugié, et au moment où le plantigrade, lancé à ses trousses, se trouvait à quelques mètres seulement de lui.

Seize personnes étaient appelées à témoigner au cours de la première audience qui s'est poursuivie dans la soirée, parmi lesquelles les cinq compagnons de chasse du prévenu le jour des faits et plusieurs vétérinaires et experts, dont un spécialiste en balistique de la police scientifique de Toulouse.

Les avocats des parties civiles se sont notamment efforcés d'obtenir des précisions sur la distance qui pouvait séparer le chasseur de Cannelle au moment du tir mortel, élément-clef pour juger de la situation d'urgence invoquée par René Marquèze pour sa défense.

De l'avis d'un avocat des parties civiles  Me François-Xavier Kelidjian, qui représente la fondation Brigitte Bardot et la Fondation d'assistance aux animaux, les expertises et témoignages de mercredi ont permis d'évaluer distance "entre 9 et 45 mètres environ, c'est-à-dire avec une précision insuffisante pour trancher".

La fondation Brigitte Bardot avait estimé, dans un communiqué publié avant le procès, que cette audience constituait à elle seule "une réelle victoire dans cette affaire, car enfin la mort de Cannelle va pouvoir être jugée".

Dix neuf associations de défense de la nature figurent parmi les parties civiles, dont la Société Protectrice des Animaux (SPA), le Fonds mondial pour la nature (WWF), France nature environnement, le Fonds d'intervention éco-pastoral, Nature Midi-Pyrénées, la Sepanso et la Société nationale de protection de la nature et d'acclimatation.

Un autre avocat, Me Jean-François Blanco, intervenant au nom de la Fédération nationale des associations de défense de l'environnement, a estimé mercredi en marge du procès que cette procédure était "d'une importance capitale pour la préservation de la faune sauvage".

"Notre but sera d'obtenir la reconnaissance de la responsabilité pénale du prévenu car, à défaut, un permis de tuer l'ours serait délivré aux chasseurs", a estimé Me Blanco dans un communiqué.

"Je suis plus serein, avec la perspective que cela finisse une bonne fois pour toutes", a pour sa part indiqué M. Marquèze dans des propos rapportés mercredi par la République des Pyrénées, ajoutant qu'il a cessé de chasser depuis deux ans.

La mort de l'animal avait provoqué une vague d'indignation en France, incitant le gouvernement à mettre en place un plan de "renforcement de la population d'ours bruns" dans les Pyrénées.

Source : Internet

Partager cet article

Repost 0

Bien-être animal - Lancement de la consultation sur la protection des animaux

Publié le par Ricard Bruno

Un travail de réflexion sur la question de la protection animale, qui doit déboucher sur des propositions concrètes en juin prochain, a été lancé vendredi par le ministre de l'Agriculture Michel Barnier.

Cette réflexion, dans le droit fil d'une demande du chef de l'Etat Nicolas Sarkozy à M. Barnier le mois dernier, fait suite à un entretien entre M. Sarkozy et l'ex-actrice et porte-parole de la cause des animaux Brigitte Bardot, ainsi qu'avec d'autres défenseurs de cette cause. M. Barnier a présenté à la presse trois groupes de travail qui vont rédiger un rapport sur le sujet. Il sera remis au président de la République avant le 30 juin.

Ces groupes de travail, dont la composition sera annoncée mardi, comprendront des parlementaires et des élus locaux, des représentants des secteurs professionnels, notamment les organisations et le syndicalisme agricole, des organisations non gouvernementales concernées, des scientifiques et des représentants des ministère.

« Faire des propositions législatives et réglementaires »

Un premier groupe de travail "abordera notamment les questions juridiques et scientifiques concernant le respect de l'animal vivant et sa protection contre la maltraitance". Un second examinera les questions tournant autour des animaux de compagnie et leur commercialisation. Il devra également formuler des orientations pour une meilleure gestion des chiens et chats errants, des chats libres, des animaux présentant un risque, et des pigeons des villes. Un troisième groupe "analysera les questions portant sur l'utilisation de l'animal dans les activités économiques, de l'évelage d'animaux de rente aux spectacles faisant intervenir des animaux". M. Barnier a notamment évoqué à propos de ce troisième groupe les zoos, les cirques ainsi que les corridas.

"Nous allons écouter et nous entourer d'avis d'experts pour faire des propositions législatives et réglementaires et être le plus immédiatement opérationnels comme l'a demandé le président de la République", a indiqué M. Barnier. "Il n'est pas question de tabous. Le point de vue de Mme Bardot sera écouté mais ce n'est pas seul point de vue. Nous tiendrons compte de tous les points de vue", a-t-il dit.


Source : http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article-protection-animale-michel-barnier-1145-46658.html

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>