Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des militants contre la chasse aux phoques sont acquittés

Publié le par Ricard Bruno

HAVRE-AUX-MAISONS — Cinq militants pour les droits des animaux accusés de s'être approchés trop près de chasseurs de phoques au large de la côte est du Canada, en 2006, ont été acquittés vendredi.

Ils étaient accusés de s'être trouvés à moins de 10 mètres des chasseurs le 26 mars 2006, alors qu'ils filmaient la chasse annuelle dans le golfe du Saint-Laurent, non loin de l'île du Cap-Breton.

Le procès a eu lieu aux Iles-de-la-Madeleine. Le juge Jean-Paul Decoste a indiqué qu'il était très difficile d'évaluer les distances sur l'eau, où il y a peu ou pas de points de repères.

Les cinq membres de la Humane Society International et de la Humane Society of the United States auraient pu être frappés d'une amende maximale de 100 000 $.

Les Canadiens Andrew Plumbly et Rebecca Aldworth, les Américains Chad Sisneros et Pierre Grzybowski, et le Britannique Mark Glover ont tous plaidé non coupable. Des accusations pour avoir perturbé la chasse aux phoques ont été abandonnées.

La saison de chasse 2006 avait été marquée par la présence très médiatisée des vedettes Paul McCartney et Brigitte Bardot.


Source : http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5hKzkLMXSdz7EP5lXJaZf7DqGXbbQ
Partager cet article
Repost0

ABATTAGE RITUEL

Publié le par Ricard Bruno

Abattage rituel, Brigitte Bardot lance un nouvel appel à Nicolas Sarkozy.

Un bref rappel sur l'abattage rituel :

En 1962, Brigitte Bardot mène son premier combat : l’étourdissement des animaux de boucherie avant leur abattage. Plus de dix ans après, elle obtient gain de cause… à l’exception des animaux égorgés lors d’un abattage rituel !

La FBB milite donc pour l’étourdissement de tous les animaux, sans exception. Elle a obtenu le soutien du Président du Conseil Français du Culte Musulman en février 2004. Elle souhaite que l’électronarcose soit reconnue comme méthode ne portant pas atteinte au caractère vital de l’animal afin de la généraliser lors des abattages rituels ce qui a été confirmé en 2006 par l’Académie vétérinaire de France. De son côté, en 2007, la Fédération des vétérinaires d’Europe a déclaré « l’abattage des animaux sans étourdissement préalable est inacceptable en toute circonstance ». Il apparait qu’un grand nombre de carcasses issues de l’abattage rituel passent dans les circuits traditionnels de distribution. C’est pourquoi, et dans l’attente d’une évolution de la législation, la FBB demande à ce qu’un étiquetage informant le consommateur sur la méthode d’abattage de l’animal soit mis en place rapidement.

Octobre 2008 :
Brigitte Bardot lance un nouvel appel à Nicolas Sarkozy
.

« Chaque minute que nous passons à nous écrire est une minute perdue pour les animaux qui se font trancher la gorge en toute conscience, dans les abattoirs, mais aussi dans les appartements, les garages ou les caves lors du sacrifice de l’Aïd-el-kébir. Je ne veux plus de blablabla ni de promesses non tenues… », et d’ajouter : « Si Michèle Alliot-Marie et Michel Barnier sont, à ce point, indifférents à la souffrance animale, qu’ils laissent leur place à des personnes compétentes et humaines ! »


Lire la lettre de Brigitte Bardot

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40172

Mon commentaire : Que de courage de la part de Brigitte, elle ne lâche pas l'affaire et s'accroche, et elle a entièrement raison, comme le dit les paroles d'une certaine chanson"Les parole, les paroles, les..."

Bruno Ricard

J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces...Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empêchera d'être heureuse...
Partager cet article
Repost0

Fondation Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

• La Fondation

Présentation de la Fondation

Au fil des années, la Fondation Brigitte Bardot s'est développée et n’a eu de cesse de se battre pour la protection de l'animal domestique et sauvage dans le monde.

Aujourd’hui, la Fondation Brigitte Bardot recense plus de 57 000 donateurs répartis dans près de 20 pays mais aussi 323 inspecteurs-délégués.
Son siège social est situé à Paris et comptabilise une trentaine d'employés.

La Fondation agit directement sur le terrain (aides aux refuges, sauvetages d’animaux, campagnes de stérilisation de chats errants,etc.).
Elle intervient aussi juridiquement, avec le concours de ses inspecteurs-délégués, présents partout en France.

A l’étranger, elle a créé, notamment, un sanctuaire pour ours en Bulgarie, a conçu une clinique vétérinaire mobile pour les pays de l’Est…

Parallèlement, la Fondation Brigitte Bardot multiplie les campagnes d’affichage, les publicités dans les journaux et renforce ses réseaux de communication pour informer encore et toujours.

La Fondation Brigitte Bardot fait partie de plusieurs coalitions afin de renforcer son action. Ces coalitions regroupent les principales associations internationales de protection animale afin de mener un travail en commun.

Nous sommes ainsi membres d’Eurogroup for animal Welfare(www.eurogroupanimalwelfare.org) qui milite au niveau européen pour un renforcement légal du bien-être animal.
Nous intervenons aussi au sein du GAWC (Global Anti-Whaling Campaign) (www.whalewatch.org) qui lutte contre la chasse à la baleine.
Nous avons aussi décidé de rejoindre la Fur Free Alliance(www.infurmation.com) pour dénoncer et informer sur les atrocités de la fourrure. En France, nous adhérons à la Fédération de Liaisons Anti-Corrida (http://www.flac-anticorrida.org) qui se bat contre la corrida.

La Fondation possède un refuge en Normandie « La Mare Auzou » où 200 chiens et 240 chats attendent un maître.
Ce refuge fait aussi office de maison de retraite pour équidés et bovins sauvés de l’abattoir.

La Fondation, c’est aussi 36 000 lettres reçues par an, 150 appels téléphoniques par jour ainsi qu’une revue trimestrielle publiée de 32 pages l’Info-Journal .

La Fondation Brigitte Bardot ne vit que grâce aux dons et aux legs de ses généreux sympathisants. L’augmentation régulière de ses donateurs a permis à la Fondation de se structurer en une véritable entreprise.


SOUTENEZ-NOUS, REJOIGNEZ-NOUS !

Fondation Brigitte Bardot - 28 rue Vineuse 75116 Paris - tél: 33 (0)1 45 05 14 60 - fax: 33 (0)1 45 05 14 80
Partager cet article
Repost0

Tomi Tomek et son amie Elisabeth Djordjevic

Publié le par Ricard Bruno

Nous vous en avions déjà parlé et nous avions relayé le combat lancé par Tomi Tomek et son amie Elisabeth Djordjevic pour dénoncer le commerce des peaux de chats en Suisse. Grâce à la pétition en ligne et vos nombreuses signatures, grâce à une mobilisation mondiale, et grâce à leur ténacité, ces 2 femmes ont remporté une très belle victoire ! Dès 2011, une nouvelle loi protégera enfin les chats en Suisse !


















«Je nage en plein bonheur. Nous avons triomphé de toutes les instances politiques. Le commerce et l'exportation de peaux de chats vont enfin être interdits en Suisse!» déclare Tomi Tomek. Après une année de mobilisation des médias et de la scène politique, le dernier bastion, le Conseil des Etats, a approuvé en septembre 2008 la motion déposée par Luc Barthassat (PDC/GE).

Conséquence: la loi fédérale sur la protection des animaux sera modifiée. «J'ai reçu les félicitations de nombreuses personnalités, dont Brigitte Bardot», souligne la directrice de SOS Chats.

La révision doit permettre avant tout d'éviter que la Suisse ne devienne une plaque tournante du trafic des fourrures de chats. La Confédération demeurait l'unique pays d'Europe à ne pas interdire ce commerce.

«En Suisse, on peut toujours tuer un chat pour le manger, ce sera notre prochain combat.» SOS Chats a connu une mobilisation sans précédent: l'organisation a récolté plus de 270 000 signatures.

Source : le matin
SOS chats : http://www.soschats.org

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40170

Partager cet article
Repost0

Nouveauté!

Publié le par Ricard Bruno


  • Relié: 148 pages
  • Editeur : Mediane; Édition : Ill Mul (mars 2009)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 8896042089
  • ISBN-13: 978-8896042083
Partager cet article
Repost0

Nouveauté musicale !

Publié le par Ricard Bruno


Réédition du 33t pour les 60 ans du disque vinyle!

B.B.64 [Best of] [Limited Edition]

En vente sur : Amazon.fr :
Prix : EUR 17,99 Livraison gratuite à partir de EUR 20 d'achats. Détails

http://www.amazon.fr/B-B-64-Brigitte-Bardot/dp/B0019F8HMS/ref=sr_1_21?ie=UTF8&s=music&qid=1223799400&sr=8-21
Partager cet article
Repost0

Nouveauté BB et Gainsbourg

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg : La véritable histoire de Bonnie & Clyde (Broché)
de Philippe Crocq (Auteur), Jean Mareska (Auteur)
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot "souhaite" la défaite...

Publié le par Ricard Bruno


















Brigitte Bardot
"
souhaite" la défaite de Mme Palin, "catastrophe écologique"

Brigitte Bardot a adressé mardi une lettre ouverte à Sarah Palin, candidate républicaine à la vice-présidence américaine, pour dénoncer sa "totale irresponsabilité" envers l'environnement et souhaiter "qu'elle perde" l'élection du 4 novembre.

"Au nom du respect et de la préservation de la nature, je souhaite que vous perdiez ces élections, car le monde y gagnera!", écrit l'ancienne star du cinéma français, présidente de la fondation de défense des animaux qui porte son nom.

"Madame, en niant la responsabilité des hommes sur le réchauffement climatique, en militant pour le port des armes et le droit de flinguer à tout va, en multipliant des déclarations d'une stupidité déconcertante, vous faites honte aux femmes et représentez, à vous seule, une terrible menace, une véritable catastrophe écologique", accuse encore Brigitte Bardot.

Elle rappelle que Sarah Palin milite pour le forage pétrolier dans le sanctuaire arctique et qu'elle s'oppose à la protection des ours polaires, menacés par le réchauffement climatique: "ce qui témoigne de votre totale irresponsabilité, de votre incapacité à protéger ou simplement respecter la vie animale", estime-t-elle.

Enfin, reprenant une blague de la gouverneure de l'Alaska devant la convention républicaine, où elle se présentait comme "un pitbull avec du rouge à lèvres", Mme Bardot la "supplie" de ne plus se comparer à ces chiens: "car, pour bien les connaître, je peux vous assurer qu'aucun pitbull, aucun chien ni aucun autre animal n'est aussi dangereux que vous l'êtes".

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2