Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot « félicite » le couple de retraités et trouve le don « formidable »

Publié le par Ricard Bruno


Un don d'1,5 million d'euros à la SPA, c'est rare. Un couple de retraités dunkerquois ...

 

a voulu « faire quelque chose pour les animaux » du chenil Paul-Hué (voir nos éditions des 10 et 12 décembre) . Mais la donatrice n'a pas souhaité sortir de l'ombre. Elle aurait juste aimé que Brigitte Bardot (notre photo, crédit Frank Guillou / Fondation Brigitte Bardot), « cette grande dame », soit au courant du geste.

« Je ne savais pas qu'un tel don avait été fait », déclare celle qui a toujours bataillé pour les animaux. Jamais une telle somme n'avait été offerte « pour un refuge. Je trouve que c'est formidable, j'espère que les structures d'accueil seront à la hauteur ». Le couple souhaite, en effet, s'associer à la reconstruction du chenil vétuste. « Ce sont des gens exceptionnels, bravo à eux », s'enthousiasme « BB ».

« Je suis contente qu'elle ait répondu », poursuit la retraitée dunkerquoise. « Je suis étonnée qu'elle n'ait pas été mise au courant du don plus tôt, mais c'est fait maintenant ! Je crois que tout est dit, il n'y a rien à ajouter de plus. » Le couple, toujours discret, n'attend plus qu'une chose désormais : la rénovation du chenil.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Secteur_Dunkerque/2009/12/20/article_brigitte-bardot-felicite-le-couple-deret.shtml
Partager cet article
Repost0

Mathilde Seigner: "Je n'imaginais pas qu'on puisse manger du cheval"

Publié le par Ricard Bruno

Mathilde Seigner aime les chevaux vivants et surtout pas dans son assiette ! L'actrice qui a tourné avec eux un très beau film, Danse avec lui, est la marraine de la nouvelle campagne anti-hippophagie (pratique qui consiste à consommer de la viande chevaline) de la Fondation Brigitte Bardot.

 

"Mais qui mange du cheval? Je suis passionnée de chevaux depuis toute petite, j'en possède deux et je suis certainement très naïve, mais je n'imaginais pas qu'on puisse en manger", s'est indignée la star de Camping lors d'une conférence de presse.


Il existe en France plus de mille boucheries chevalines et près de 30.000 tonnes de leur viande sont consommées chaque année. La Fondation Brigitte Bardot dénonce l'extrême barbarie infligée à ces nobles animaux à l'abattoir.

"Je pense que l'on n'a pas besoin de manger du cheval, on mange déjà du bœuf, du veau, et toutes sortes d'animaux, poursuit la comédienne. C'est déjà dur pour les autres, mais le cheval reste un animal noble qu'il faut respecter. Je suis donc contre le commerce de la viande de cheval."

Avec la Fondation Brigitte Bardot, Mathilde Seigner espère faire voter une loi visant à modifier le statut juridique du cheval, en le faisant passer d'animal de rente à animal de compagnie.

"Je trouve inadmissible de manger du cheval, il a été de tout temps un moyen de transport pour les hommes et pour moi le cheval est un animal de compagnie au même titre que les chats et les chiens. On développe avec les chevaux des relations fortes, pour moi on ne mange pas son cheval, c'est inenvisageable."

Brigitte Bardot, elle, se réjouit de pouvoir compter sur le soutien de Mathilde. "Mathilde est une véritable amoureuse de chevaux, a-t-elle confié dans France Soir. C'est une femme qui ne manie pas la langue de bois. C'est donc naturellement qu'elle sera la figure de proue pour notre nouvelle campagne."

starnimo-cheval

































Source : http://www.starnimo.com/2009/12/19/185-actu-people/mathilde-seigner-manger-pas-cheval.html


Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en guerre contre la viande halal

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot, le 27 septembre 2007 à ParisBrigitte Bardot nous a écrit hier. Elle est révoltée. Selon elle, les hamburgers servis dans le fast-food Quick de Basso Cambo, 100 % halal, «sont faits avec des boeufs saignés à vif et laissés à l’agonie pendant de longues et douloureuses minutes ». Une allégation que réfute l’abattoir sarthois qui fournit la viande de boeuf à Quick, qui explique «respecterlatraditionmusulmane tout en prenant en compte la souffrance animale. » Le restaurant de Basso Cambo ne propose depuis le mois de juillet que des aliments certifiés 100 % halal (pain,volaille,boeuf).C’està- dire que lors de leur abattage, les animaux ne sont pas assommés avant d’être égorgés, conformément au rite musulman. Pour Brigitte Bardot, dans le cadre de l’abattage halal, les animaux « sont égorgés en toute conscience, sans aucun étourdissement, et dans la souffrance. » « CONFORMÉMENT AU CAHIER DES CHARGES » L’ancienne actrice milite depuis plusieurs années pour «imposer l’étourdissement des animaux avant leur saignée ». Elle a écrit récemment un courrier au président Sarkozy dans ce sens. Elle s’appuie sur un sondage réalisé par l’IFOP du 8 au 10 décembre pour le compte de quatre associations de protection des animaux. «72 % des Français désapprouvent la dérogation qui permet de ne pas étourdir les animaux avant leur abattage », (pour les rites musulman et juif). Pour l’abattage traditionnel, l’étourdissement des animaux est obligatoire. « Nous agissons avec des instruments très aiguisés, qui permettent de couper l’oesophage et les deux vaisseaux sanguins jugulaires, afin de mettre le sujet égorgé hors sensibilité très rapidement, indique l’abattoir Socopa de la Ferté Bernard (Sarthe),qui fournit Quick.Nous agissons conformément au cahier des charges transmis par la Grande mosquée d’Evry,qui accrédite les sacrificateurs qui travaillent pour nous». La grande mosquée d’Evry,dans son cahier des charges,consultable sur son site internet (1),indique que « le calme des sujets à égorger, provoqué par l’électronarcose (choc électrique) est toléré, du moment que ce procédé neprovoquepaslamort».«Nous ne procédons pas par choc électrique », répond l’abattoir. 

(1) www.mosquee-evry.fr
● Une directive européenne du 22 décembre 1993 autorise les sacrificateurs religieux à ne pas assommer les animaux avant de les abattre. Les abattages rituels ne peuvent avoir lieu que dans les abattoirs. Pour tout autre abattage, l’étourdissement est obligatoire.
● La fondation Brigitte Bardot demande à l’État français delégiférer, pour mettre fin à la dérogation qui donne l’autorisation aux sacrificateurs de ne pas assommer les animaux avant de les abattre.Elle dénonce la souffrance animaleengendrée.
● Il n’existe pas de consensus religieux sur ce quedoitêtreunalimenthalal. De nombreuses divergence sexistent.C’est ainsi que le Conseil européen de la fatwa a jugé licite la consommationdeproduitsàbasedegélatinedeporc (bonbons,gélules). D’autres instances religieuses y restent opposées.
● Pour le mode d’abattage, plusieurs courants existent aussi. Ainsi,le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur,a assuré dans plusieurscourriersàlafondationBrigitteBardot, que «l’Islam n’est pas hostile à l’étourdissement [avant l’égorgement], mais à condition qu’il ne soit pas irréversible».C’est-à-dire que labêtenedoitpasêtretuéeparlecoupquiest censél’assommer.
● C’est une interprétation libérale du Coran, quiinterditauxmusulmanslaconsommation d’une «bête trouvée morte […], d’une bête étouffée,assomméeoumorted’unechuteou morted’uncoupdecorne[…]» (Sourate5:3). La grande mosquée d’Evry, elle aussi, «tolère l’électronarcose » (choc électrique),  «du moment que ce procédé ne provoque pas la mort».
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot, par amour et c'est tout de Emmanuel Bonini

Publié le par Ricard Bruno



Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Abattage rituel :72 % des Français désapprouvent la dérogation de ne pas étourdir les animaux avant leur abattage !

Publié le par Ricard Bruno

C’est ce qui ressort du sondage « Les Français et l’étourdissement des animaux avant leur abattage », réalisé par l’IFOP du 8 au 10 décembre 2009 pour le compte de la Fondation Brigitte Bardot, de l’Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs, de la Société Nationale pour la Défense des Animaux et de l’Association Stéphane Lamart.

Il y a quelques jours, l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) a présenté son premier rapport d’expertise sur la douleur animale. Dans le domaine de l’abattage rituel, il ressort une grande variabilité pour la perte de conscience des bovins, après la saignée, pouvant aller jusqu’à 14 minutes lors de la formation de faux anévrismes qui concerneraient, toujours d’après le rapport d’expertise de l’INRA : « 17 à 18 % des animaux lors d’abattages musulman (halal) et juif (shechita) ».

Cette durée excessive durant laquelle l’animal, égorgé, reste conscient et sensible à la douleur s’explique aussi parce que la saignée épargne la moelle épinière, les artères et les veines vertébrales qui restent intactes et continuent d’irriguer le cerveau.

D’après la Fédération des vétérinaires d’Europe : « l’abattage des animaux sans étourdissement préalable est inacceptable en toute circonstance ». Pourtant, si la réglementation européenne impose, depuis 1974, l’étourdissement des animaux avant leur abattage, une dérogation est toutefois accordée pour les animaux tués dans le cadre de l’abattage rituel qui sont égorgés, en pleine conscience, sans avoir été étourdis auparavant.

C’est pourquoi, quatre associations de défense des animaux ont souhaité connaître l’avis des Français sur cette dérogation via un sondage* réalisé, du 8 au 10 décembre 2009, par l’IFOP.

Le résultat de ce sondage est sans appel : les Français désapprouvent à 72 % la dérogation de ne pas étourdir les animaux avant leur abattage.

Cette position rejoint celle du Dr Dalil Boubakeur, Recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris, qui a déclaré à plusieurs reprises que l’Islam n’est pas hostile à l’étourdissement dès lors que ce dernier est réversible.

Cette réversibilité a été démontrée par l’Académie vétérinaire de France qui, dans son rapport « sur le degré de réversibilité de l’étourdissement des animaux d’abattoir tel qu’il est pratiqué en France » indique que : « l’étourdissement électrique des animaux de boucherie, et notamment des ovins, est réversible s’il est correctement appliqué ».

Le 8 décembre dernier, la Vice-Première ministre du gouvernement belge a déclaré devant la chambre des députés : « il est indéniable que l’étourdissement avant l’abattage contribue à réduire la souffrance des animaux. Mon objectif est dès lors de généraliser cette pratique à tous les abattages ». C’est également ce que souhaitent les Français dans leur grande majorité et c’est pourquoi les quatre associations partenaires demandent, au gouvernement, d’imposer l’étourdissement des animaux avant tout type d’abattage car, comme l’a déclaré très justement le Dr Dalil Boubakeur, c’est aux autorités publiques de définir la réglementation susceptible de s’imposer dans la pratique de l’abattage rituel.

Un autre enseignement du sondage réalisé par l’IFOP est que les Français sont seulement 24 % à accepter de consommer de la viande issue d’un animal abattu sans étourdissement préalable alors que, d’après le rapport du COPERCI (comité permanent de coordination des inspections), 80 % des ovins seraient égorgés en France sans étourdissement préalable.

Même si le ministère de l’Agriculture tente, de son côté, de minimiser ces chiffres à 48 %, il n’en demeure pas moins vrai que la généralisation de l’abattage rituel et sa distribution dans le circuit classique, sans aucune indication, est inacceptable et constitue une tromperie pour le consommateur.

Enfin, 59 % des Français sont opposés aux abattages rituels pour des fêtes religieuses car ils jugent inutile de faire souffrir des animaux.

Il y a quelques jours, lors du sacrifice de l’Aïd-el-Kebir, les militants qui se trouvaient sur des sites d’abattage ont pu témoigner des conditions indignent de ces sacrifices rituels qui, en outre, ne répondent pas aux mesures les plus élémentaires qui doivent être prises lors de la mise à mort d’un animal.

Il n’est pas question de stigmatiser telle ou telle pratique religieuse, telle ou telle communauté, mais seulement de dénoncer la cruauté et la barbarie qui s’exercent aujourd’hui encore à l’encontre des animaux. C’est pourquoi, il est urgent d’éviter toute souffrance inutile en imposant l’étourdissement des animaux lors d’un abattage rituel comme les réglementations nationales et européennes l’imposent déjà à tout autre type d’abattage.

A défaut de pouvoir sauver l’animal (ce qui reste, bien évidemment, notre objectif), il est urgent de mettre un terme à la longue et douloureuse agonie des bêtes au moment de leur abattage. C’est le minimum que nous sommes en droit d’attendre et d’exiger.

* Les Français et l’étourdissement des animaux avant leur abattage – Sondage IFOP réalisé du 8 au 10 décembre 2009 sur un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, pour le compte de la Fondation Brigitte Bardot, de l’Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs, la Société Nationale pour la Défense des Animaux et l’association Stéphane Lamart.

Source : http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article6758
Partager cet article
Repost0

Affaire "Nagui"attaque "Brigitte Bardot" : Réponse de France2

Publié le par Ricard Bruno

Réponse de France2
Pour ma part je ne suis pas du tout content de leur réponse, on se moque de moi, je vais de nouveau leur faire un autre courrier.

Bruno Ricard

 
Bonjour, Vous exprimez votre vif mécontentement à propos de l'attitude de Nagui concernant Brigitte Bardot dans l'émission "Tout le monde veut prendre sa place" diffusée le 16 décembre 2009. Vous souhaitez qu'il soit réprimander pour son comportement. Je vous remercie d'avoir pris le temps d'écrire à France 2 pour faire part de votre réaction. J'ai transmis vos remarques à la Direction des Programmes, afin qu'elle en prenne connaissance. Vos suggestions et observations sont utiles pour permettre à France 2 de vous proposer des émissions qui répondent à vos attentes. Je vous remercie pour votre fidélité. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire concernant France 2.
Bien cordialement
Franck Vautier
Responsable du Service Communication Téléspectateurs

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Nouveauté : Coffret musique Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Petites précisions, sur le site Amazon.fr il est vendu actuellement deux coffrets de 11 disques+ 1livret, j'ai reçu un des deux coffrets et il s'agit bien de réédition disques vinyles! l'annonce peut porter à confusion car en lisant les annonces on peut croire que c'est des CD, à préciser que ces coffret sont en tirage limité à 2000 exemplaires pour le monde entier!

coffret-11-45t-reedition-2009--1-.JPG


Bruno Ricard
Partager cet article
Repost0

Scandaleux, une honte BB attaquée par Nagui sur France2: Réagissez en masse

Publié le par Ricard Bruno

 

Bonjour

Je suis scandalisé et atterré par l'attitude de Nagui attaquant Brigitte Bardot ouvertement par des insinuations scabreuses et autres, c'est de la diffamation pure et simple, c'est dégueulasse.

Je regarde l'émision "tout le monde veut prendre sa place de ce mercredi 16 12 2009" et je tombe de très haut en écoutant les vociférations prononcées contre Brigitte Bardot.
Comment peut on laisser faire un tel individu et laisser dire de tels propos sur cette femme qui a tant fait pour la France, je suis outré.

J’attends des sanctions vis-à-vis de cet animateur, on ne peut laisser faire sans réagir.

Bruno Ricard

http://relations.france2.fr

Partager cet article
Repost0

Un torero français demande aux Catalans le "respect" pour la tauromachie

Publié le par Ricard Bruno

MADRID, 15 déc 2009 (AFP) - Le torero français Sébastien Castella a demandé aux Catalans de respecter la "fiesta" taurine alors que le Parlement de Catalogne s'apprête une examiner une possible interdiction des corridas dans cette région du nord-est de l'Espagne.

Face aux "ennemis" de la tauromachie, "je demande le respect et la liberté pour la +fiesta de toros+ et les Catalans qui aiment les spectacles taurins", a déclaré Castella, en recevant lundi soir à Madrid le prix ABC du meilleur torero 2009.

Une "Initiative législative populaire" (ILP), ayant recueilli plus de 180.000 signatures et demandant l'interdiction des combats taurins, doit être examinée à partir de mercredi par le Parlement autonome catalan.

En cas de succès de l'initiative législative, la Catalogne deviendrait la première région d'Espagne à interdire la tauromachie.

Le maire de Barcelone, Jordi Hereu, a estimé mardi que l'issue du vote était "imprévisible" car les deux principaux partis, le PSC (socialiste) et CIU (nationaliste), ont laissé la liberté de vote à leurs parlementaires sur cette question qui divise la classe politique catalane.

M. Hereu a précisé lors d'un petit déjeuner de presse à Madrid qu'il n'aimait pas la corrida mais qu'il était "contre l'idée d'interdire" les courses taurines.

Seules les arènes de Barcelone organisent encore des corridas en Catalogne où les opposants à la tauromachie se montrent de plus en plus pressants.

Des pétitions contre les corridas signées par plus de 120.000 personnes ont été remises lundi au Parlement catalan par l'Association de défense des droits des animaux (ADDA) et la Société mondiale pour la protection animale (WSPA).

L'actrice française Brigitte Bardot a elle aussi récemment demandé au Catalans d'interdire la corrida, un "spectacle d'un sadisme incroyable", a-t-elle dit.

Source : http://www.tele-animaux.com/actualite,info,un-torero-francais-demande-aux-catalans-le--respect--pour-la-tauromachie:6782.html

Je suis tout à fait d'accord avec Brigitte Bardot la corrida est spectacle d'un sadisme incroyable et c'est une pseudo tradition faite de torture envers des animaux qui n'on pas demandés à se faire trucider pour le plaisir sadique de gens en mal de sensation.
Bruno Ricard   

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>