Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot est contre la réalisation d'un film sur sa vie!

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot ne veut pas de film sur sa vieBrigitte Bardot a été un sex-symbol au cinéma dans les années 1950. Hollywood souhaite adapter sa vie sur grand écran, mais elle reste contre cette idée.

La vie de Brigitte Bardot au cinéma, ce n'est apparemment pas pour tout de suite. Alors qu'un réalisateur américain du nom de Kyle Newman voudrait faire un long métrage sur la carrière de B.B, l'ancien sex-symbol ne souhaite pas voir sa vie sur grand écran.

Brigitte Bardot a appris la nouvelle et a fait savoir son désaccord sur cette idée de film. "Un film sur ma vie ? Mais je ne suis pas morte ! Ils n'ont pas intérêt à faire ça sans m'en parler. Sinon ça va barder !", assure-t-elle à Télé 7 jours.

Kyle Newman aurait déjà choisi la comédienne qui interpréterait le rôle de Brigitte Bardot. C'est Jaime King, vue dans Sin City et Pearl Harbor, qui pourrait se glisser dans la peau de cette icône des années 50.

Cependant, Brigitte Bardot pense qu'aucune actrice américaine ne peut porter son rôle. "Je suis typiquement française. Je n'ai jamais quitté la France pour Hollywood ni planqué mon fric en Suisse !", déclare-t-elle.

Ce projet verra-t-il le jour ou Brigitte Bardot arrivera-t-elle à l'annuler ? 

Source : http://www.news-de-stars.com/brigitte-bardot/brigitte-bardot-est-contre-la-realisation-d-039-un-film-sur-sa-vie_art36469.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La grande époque du textile...Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Une vue des ateliers à la belle époque de la manufacture

Une vue des ateliers à la belle époque de la manufacture

 

Fondés à Paris en 1920 les Ets C. Mawet sont transférés rue de la Corderie à Yvetot en 1937. Dans les années cinquante, c'est une centaine de personnes, principalement des femmes, qui fabriquent layettes et sous-vêtements avec de la laine et du coton, les deux matières principales utilisées à l'époque. Le travail est réparti en quatre ateliers abritant essentiellement le bobinage, le tricotage, la coupe et la confection. La qualité des articles proposés dans les magasins donne un rayonnement sur l'ensemble de la métropole.

Merci Brigitte Bardot
Le 11 janvier 1960, un fait divers international va être à l'origine d'un coup de pub extraordinaire pour l'entreprise yvetotaise : c'est la naissance de Nicolas Charrier, le bébé de la célèbre actrice Brigitte Bardot. En effet, le couple Jacques Charrier-Bardot offre une layette aux bébés nés en France le même jour que leur enfant et c'est la marque Ozona, pyjamas et vêtements des petits qui est retenue!

Dès lors, pendant plus de trente ans c'est l'expansion :
- construction d'un grand local en face dans la même rue (aujourd'hui centre de tri de La Poste)
- construction d'un local à Valliquerville (aujourd'hui Eco-Technilin).
- nouveaux sites à Saint-Saëns et Fécamp.
L'effectif dépasse alors 800 personnes et les ventes exceptionnelles des fins de série (vente aux poids) qui ont lieu 2 à 3 fois par an sont très prisées ; on se souvient des acheteurs arrivant la veille et passant la nuit dans leur véhicule !
Malheureusement, la crise du textile va toucher l'entreprise yvetotaise au début des années quatre-vingt-dix :
- un plan social est annoncé en 1993.
- les réductions de personnel sont inévitables dont 140 postes supprimés en 1994.
- le redressement judiciaire de la Manufacture de bonneterie Mawet est prononcé en avril 1995
- réduction d'effectif de 240 personnes en 1996.
Enfin, en 1997, l'enseigne Ozona disparaît.

Source : http://www.paris-normandie.fr/article/autres-actus/la-grande-epoque-du-textile

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

BRIGITTE BARDOT N’EST PAS EMBALLÉE PAR SON BIOPIC!

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot n est pas emballee par son biopic

BB  intéresse les Américains.Kyle Newman réalisera en effet d’ici 2011 un biopic sur la vie de la  Française. Ce qui n’est pas vraiment du goût de la principale intéressée. « Un film sur ma vie ? Mais je ne suis pas morte! Ils n'ont pas intérêt à faire ça sans m'en parler. Sinon ça va barder! », lance-t-elle dans une interview accordée à Télé7jours. Quant à l’actrice  qui l’incarnera à l’écran –Jaime King, remarquée dans « Sin City »-, Bardot ne semble guère plus convaincue car pour elle, aucune actrice américaine ne pourrait  jouer B.B. « Je suis typiquement française. Je n'ai jamais quitté la France pour  Hollywood ni planqué mon fric en Suisse! », s’exclame-t-elle. Chez les Françaises, seuleLine Renaud trouve grâce à ses yeux. Elle reconnaît d’ailleurs ne  pas avoir vu la prestation de Laetitia Casta qui a interprété son rôle dans  « Gainsbourg, vie héroïque ».

Source : http://www.elle.fr/elle/Loisirs/Cinema/News/Brigitte-Bardot-n-est-pas-emballee-par-son-biopic/(gid)/1306750

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Tf1 se moque de nous! Brigitte Bardot attaquée par Dechavanne!

Publié le par Ricard Bruno

Article d'origine cliquez ci dessous :

http://brigitte-bardot.over-blog.net/article-emission-une-famille-en-or-pas-si-or-que-cela-de-la-part-de-dechavanne-55078043.html

 

badge bouton 45mm visage BB (3,30 euros)

Suite aux nombreuses protestations sur le Blog "Brigitte Bardot"de beaucoup d'entre vous sur les propos scandaleux tenu par "Christophe Dechavanne" dans son émission "Une famille en or" de la semaine passée ou  le sieur Dechavanne a accusé « mordicus » Brigitte Bardot d'avoir fait couper les cordes vocales d'un de ses ânes, je me suis adressé à TF1 par un courrier de protestation.

Tf1 vient de me répondre ce qui suit : Bonjour,

 Nous avons bien pris connaissance de vos remarques et suggestions à propos de l’émission «UNE FAMILLE EN OR». Nous les transmettons, pour information, à la production de l’émission ainsi qu’à la direction des divertissements de TF1, qui essaieront d’en tenir compte dans la mesure du possible. Nous attachons une grande importance aux réactions de nos téléspectateurs qui peuvent éventuellement nous guider dans nos options. TF1 est, en effet, sensible à ces témoignages, liens privilégiés avec son public.

 Nous vous remercions de votre fidélité à nos programmes. Bien cordialement

L'équipe TF1 & Vous

http://www.tf1.fr/tf1-et-vous/

Suivez toute l'actu de TF1 minute par minute sur  le Twitter de TF1 et Vous

 

Ma nouvelle réponse à TF1 le 09 08 2010 à 17h30 :

 

 

Bonsoir

j'ai bien reçu et lu votre courriel de ce jour mais vous n'apportez nullement une réponse concrète à ma question! Ce n'est ni plus ni moins un courrier "type" adressé à chaque courrier que vous recevez, vous dites que vous êtes attentif aux réactions des téléspectateurs or ce n'est absolument pas le cas.
Mr "Dechavanne" je vous rappelle dans une de ses émissions de la semaine passée de "la famille en or" a ouvertement et implicitement dit que madame Brigitte Bardot avait fait couper les cordes vocales d'un de ses ânes or ce n'est que pure invention de sa part ce n'est que de la diffamation, je demande que des excuses de sa part soient faites à madame Brigitte Bardot, on ne peux pas laisser passer de telles inepties.

En attente de vous lire et d'une véritable réponse de votre part et en attente des suites à donner.

Bruno Ricard

Web master du blog "Brigitte Bardot : http://brigitte-bardot.over-blog.net
Web master du blog "Saint Tropez"   : http://saint-tropez.centerblog.net    

Initiateur de l'exposition Brigitte Bardot

 

 

 

 

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

On fête le 1000ème article publié sur le blog "Brigitte Bardot"

Publié le par Ricard Bruno

Ça y est le blog à mis son 1000ème articles en ligne!

 

Gif Animé Anniversaire GratuitGif Animé Anniversaire GratuitGif Animé Anniversaire Gratuit

Que de chemin parcouru depuis le début! que du bonheur

L'exposition Brigitte Bardot à vu le jour et j'en suis très fier chez moi à Boulogne Billancourt cela faisait plus de 20 ans que je voulais rendre un hommage hors norme à ma muse « Brigitte Bardot »  étant l'initiateur de cet évènement unique au monde  qui a attiré plus de 100.000 visiteurs à Boulogne Billancourt qui sont venu honorés de leur présence cette rétrospective, l’aventure continue à Saint Tropez à l'espace des Lices jusqu’au 31 octobre prochain, je vous invite à venir voir et découvrir la vie hors du commun de cette femme d’exception.

Bruno Ricard

 

Web master et créateur du blog « Brigitte Bardot »

Gif Animé Anniversaire GratuitGif Animé Anniversaire Gratuit

 

Partager cet article
Repost0

ON REGARDE LA « SPÉCIALE BRIGITTE BARDOT » CE SOIR SUR ARTE

Publié le par Ricard Bruno

On regarde la speciale Brigitte Bardot ce soir sur Arte

Brigitte Bardot sous toutes ses facettes : c’est ainsi que l’on pourrait résumer la soirée spéciale que lui consacre Arte aujourd’hui dès 20h40. Avec d’abord, « Vie privée », film de Louis Malle datant de 1962. Aux côtés de Marcello Mastroianni, BB est une star au bout du rouleau. Elle incarne Jill, une jeune fille modèle qui devient mannequin à Paris avant de commencer  à tourner pour le cinéma. Devenue célèbre, elle est traquée par la presse et tente alors de s’échapper en Italie, pour y retrouver un metteur en scène dont elle est amoureuse.

Emission culte pour la nouvelle année 68

Après cette facette sombre du mythe BB, place à plus de légèreté à partir de 22h20 avec le « show Bardot », émission culte diffusée par l’ORTF le 1er janvier 1968 qui fit scandale à l’époque. On y découvre Bardot, plus sensuelle que jamais, qui se prête à la mise en scène des tout premiers clips réalisés pour la télévision : en mini-robe de cuir chevauchant sa «Harley Davidson» sans besoin de personne, en Barbarella Brune dans un décor multicolore pour «Comic Strip», en robe métallique Paco Rabanne pour « Contact », mâchonnant son «Bubble Gum» ou encore s’envolant en parachute ascensionnel dans «Mr. Sun». Filmée chez elle, à la Madrague, elle était accompagnée d'artistes comme Serge Gainsbourg, Sacha Distel et Claude Brasseur. Ces séquences sont entrecoupées de tranches de vie de la star où on voit BB en studio pour  une séance photo ou en plein shopping à Saint-Tropez. Culte, on vous dit.

Source : http://www.elle.fr/elle/Loisirs/Sorties/News/On-regarde-la-speciale-Brigitte-Bardot-ce-soir-sur-Arte/(gid)/1306093/(affichage)/avis/(listing)/all#zoneCommentairesNew

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot: «Tant que je vivrai, je resterai une rebelle révoltée»

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot: «Tant que je vivrai, je resterai une rebelle révoltée»

A l'occasion de l'expo «Brigitte Bardot - Les années Insouciance» qui lui rend hommage à Saint-Tropez jusqu'au 31 octobre, la star à la crinière et au coeur rebelles a pris la plume pour répondre aux questions du «Matin Dimanche». Pas de vague à l'âme, mais elle se révèle à la fois fragile et déterminée!

 

Sur la plage abandonnée... Immortelle sur la pellicule. Cheveux blonds en cascade, moue boudeuse, un brin mélancolique, et yeux cernés de khôl, Brigitte Bardot est l'anti poupée Barbie. Une femme de chair et de sang dont le buste a même été reproduit pour incarner «Marianne» en 1969, l'ambassadrice de la France à l'étranger. «J'ai été la première surprise et étonnée, mais quelle fierté!», confie Bardot. N'en déplaise aux faiseurs de mode et aux mannequins épaisses comme des cintres, ses courbes ultra féminines sont dans l'air du temps et ne finissent pas d'inspirer les créateurs.

 

En 1960, la Bardot est une déesse française à la modernité coquine qui met le feu aux magazines. Elle incarne alors cette liberté sensuelle qui fait tant défaut aujourd'hui. Une exposition sur 800 m2, imaginée comme une vaste rétrospective de la vie de l'actrice à travers le regard de photographes dont elle fut la muse, dépeint cette époque insouciante où on se laissait porter au gré de ses envies.

Après avoir été créée l'année dernière à Boulogne-Billancourt, la cité des studios de cinéma, l'expo Brigitte Bardot fait escale tout l'été à Saint-Tropez, lieu mythique qui a grandi avec elle. «C'est un hommage unique que l'on me rend de mon vivant», nous confie Brigitte Bardot, 75 ans, qui ne s'est pas sentie la force d'aller voir l'expo, prétextant l'usage de ses béquilles. Elle poursuit: «Ma vie, je la connais par coeur, et sûrement plus profondément que ne la montre l'exposition».

Moments-clés de sa vie
Immersive et interactive, l'exposition «Les années Insouciance» invite à un voyage non seulement dans la carrière de BB, mais aussi dans les diverses modes qu'elle a lancées, tel le design de l'époque, les coiffures en choucroute, le vichy et ses petits carreaux, ainsi qu'un tas d'objets personnels comme sa Harley-Davidson et son livret de famille. Même sa chambre de jeune fille est reconstituée, grâce à des photos prises par son père.

L'exposition se construit en une succession d'alcôves thématiques, tels l'adolescence de «cette sacrée gamine», le cinéma de Bardot, ses amours avec cette salle au titre évocateur «Si Don Juan était une femme», ou BB et les animaux, galerie intitulée «L'ours et la poupée» comme le film qu'elle tourna en 1970 avec Michel Deville. Cette rétrospective se conçoit comme une promenade dans la vie tumultueuse de BB, sa voix, si particulière, accompagnant le visiteur envoûté. Chansons et extraits d'interviews hantent les lieux.

«C'est difficile de parler de moi, confie aujourd'hui Brigitte Bardot, j'ai été portée par un courant que je n'ai pas maîtrisé, ma vie a basculé, bousculant tout qui fut mon enfance et mon éducation». Née dans une famille bourgeoise, d'un père industriel respecté, elle choque ses parents quand elle veut faire du cinéma. Seul son grand-père la soutiendra. Elle lui sera éternellement reconnaissante. «Et Dieu créa la femme», «En cas de malheur» ou «La vérité», son «meilleur film» selon elle, la consacre sex-symbol. Bardot fait sauter le corset engoncé de la France austère de cette époque. «Devenue un mythe pour mes admirateurs et mes détracteurs, poursuit-elle, j'ai continué à puiser mes ressources en marchant et en dansant pieds nus dans le sable ou dans l'herbe, au milieu des animaux qui furent toujours ceux vers qui j'allais retrouver ma vérité». Elle a fasciné nombre d'artistes et de photographes et fait d'innombrables unes de magazines, toutes rassemblées ici.

Icône de Saint-Tropez
Bien sûr, le destin de BB est indissociable de celui de Saint-Tropez. La station varoise lui doit presque tout. D'où l'émotion encore plus vive quand on visite cette exposition au coeur de sa ville d'adoption. Même si le petit port méditerranéen était déjà fréquenté par des peintres et des écrivains tels Picasso ou Colette, il a pris son essor avec l'étoile montante Brigitte Bardot, qui s'est installée en 1958 à la fameuse Madrague, au fond de la baie des Canoubiers.

La star hantera Saint-Tropez de sa présence féline. Un exemple? La plage de la Ponche, est d'autant plus prisée qu'elle y tourna une scène torride avec Jean-Louis Trintignant pour «Et Dieu créa la femme».

Aujourd'hui, Brigitte Bardot vit recluse dans sa tanière tropézienne et n'en sort jamais. «Mais sa voix s'entend!», affirme son mari Bernard d'Ormale, épousé en 1992, qui la soutient dans sa croisade pour les animaux. Pourquoi n'a-t-elle pas voulu voir l'exposition? «Brigitte est flattée, mais il y a trop d'émotion autour de son passé, révèle-t-il. Beaucoup de ses amis ont disparu et c'est trop éprouvant pour elle de se replonger dans cette époque. Elle regarde tout ça d'un oeil lointain. C'est une femme qui ne joue pas les stars».

L'icône des sixties a accepté cette exposition à la condition qu'une salle soit dédiée au combat qui l'anime et à sa Fondation. Y défilent des images très dures des mauvais traitements qu'on inflige aux bêtes. «Sa bataille la stresse, mais elle est beaucoup plus courageuse que bien des hommes», conclut Bernard d'Ormale. Du reste quand «Le Matin Dimanche» lui a signalé le sort des deux oursons de Berne, menacés d'euthanasie, son sang n'a fait qu'un tour: elle a immédiatement envoyé une lettre pour offrir ses services afin de les sauver. «Elle est comme ça, Brigitte, il faut qu'elle agisse dans l'heure», nous a confié Brigitte Auloy, cheffe de projet à la Fondation Brigitte Bardot. «Tuer est une solution misérable et indigne d'un être dit humain, s'est insurgée la pasionaria. Tant que je vivrai, je resterai une rebelle révoltée».

«Spécial Bardot», Arte, ce soir, 22h20, précédé par le film «Vie privée», de Louis Malle, avec Brigitte Bardot, 20 h 40

 

 

À VOIR

Exposition «Brigitte Bardot - les années Insouciance», du 23 juin au 31 octobre à Saint-Tropez, espace Rendez-Vous des Lices. Tous les jours de 11h à minuit (juillet-août), puis de 11h à 20h (sept. - Oct.)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot à l'honneur

Publié le par Ricard Bruno

Première expo consacrée à BB, star mondiale, égérie des plus grands artistes de son temps, immortalisée par les plus grands photographes..

Depuis le 23 Juin une exposition met à l'honneur l'icône Tropézienne. Sous formes de photographies, portraits objets personnels autant dire que B.B se met à nue.

Interactive, l'exposition invitera le visiteur à un voyage dans la carrière de Bardot, dans les multiples modes qu'elle a lancé, dans des reconstitutions de ses films majeurs, et à travers le regard de grands artistes dont elle fut la muse.
Un plongeon dasn le temps du cinéma glamour des années 50 à 70.

Le mythe Bardot, vue par les plus grands artistes, peintres, photographes, sculpteurs et créateurs de mode.
A ne surtout pas manquer. L'expo se finit le 31 Octobre 2010.

En savoir +

EXPOSITION  Brigitte BARDOT

du 18/06/2010 au 31/10/2010.

ESPACE DES LICES

83990 ST TROPEZ

Prix: 11,00 € à 13,00 €

 

Source : http://mytropez.kazeo.com/Evenements-Saint-Tropez/Expo-Brigitte-Bardot,a1971508.html#liste_coms

Partager cet article
Repost0

Emission une famille en Or : Pas si or que cela de la part de Dechavanne

Publié le par Ricard Bruno

                                                         Boulogne Billancourt

                                                               Le 07 08 2010

 

A l’intention de la direction de Tf1

 

 

Emission une famille en  Or

J’ai été alerté par plusieurs personnes me faisant part de leur réaction suite aux propos scandaleux de l’animateur « Christophe Dechavanne » à l’encontre de madame Brigitte Bardot annonçant  « mordicus » dans une de ses émissions de la semaine le fait que madame Brigitte Bardot aurai fait « couper les cordes vocales d’un de ses ânes », mais comment peut-on proférer de telles absurdités pour ne pas dire de telles bêtises, ce n’est ni plus ni moins de la diffamation, je demande aujourd’hui que des excuses publiques soient faites à madame Brigitte Bardot, j’attend que TF1 prennent des décisions afin que de tels propos ne puissent être de nouveaux fait une sa chaîne.

Il est bizarre de constater que le passage concernant les propos de l’animateur ne soit plus visible sur le site de TF1 ?

 

Bruno Ricard

 

Web master du blog Brigitte Bardot : http://brigitte-bardot.over-blog.net

Web master du blog Saint Tropez : http://saint-tropez.centerblog.net

Initiateur de l’exposition Brigitte Bardot

 

                   Pour protester écrivez à TF1 : http://www.tf1.fr/tf1-et-vous

                                                                 : http://www.tf1.fr/tf1-et-vous/contact

                                                                 :  telespec@tf1.fr

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>