Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon style B.B

Publié le par Ricard Bruno

La star inconstable de cette rentrée, c’est bien elle : Brigitte Bardot.

Tandis que Saint Tropez à été réhabillité capitale de la hype estivale par Karl L. himself et que le vichy était de toutes les tenues, la tendance mode de la rentrée est bien le retour des sixties et seventies. Capelines, silhouettes sobres, volants et jupes longueur midi ont illuminé les défilés automne hiver 2010-2011.
Celle qui incarna le mieux cet époque est donc bien Brigitte Bardot.

Souvenez-vous : il y a quelque temps Lilie assistait au lancement de sa collection pour Lancel : le B.B Bag à l’image des convictions de sa muse.

Aujourd’hui c’est au tour de l’Atelier Repetto, de proposer la personnalitation de ballerines BB selon vos désirs. Pour la petite histoire : en 1956, Brigitte Bardot demanda à Rose Repetto de lui concevoir une chaussure aussi agréable qu’un chausson de danse, mais beaucoup plus sexy et seyante. La ballerine Cendrillon apparaît dans le film Et Dieu créa la femme…

Repetto Mon style B.B

Avec un large choix de modèles mythiques déclinable dans plus de 250 couleurs de cuirs, ma Lilie a peut-être trouvé ballerines à son pied!

 

Source : http://www.news-de-stars.com/brigitte-bardot/mon-style-b-b_mrm139595.html

Partager cet article

Repost 0

Bon anniversaire Brigitte...

Publié le par Ricard Bruno

Que dire en ce jour si précieux à Brigitte tout simplement un merveilleux anniversaire "deiz ha bloaz laouen"

Plein de bonnes choses.

Affectueusement et tendrement

Bruno Ricard

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot au secours des chats errants...

Publié le par Ricard Bruno

 

Brigitte Bardot vole au secours des chats errants

Brigitte Bardot vole au secours des chats errants

Le sex-symbol des années soixante signe la pétition d’une association sauveuse de minets.

storybild

Brigitte Bardot s'engage pour les animaux depuis plusieurs décennies. (DR)

Après moins d’une semaine d’existence, la pétition contre la chasse aux matous errants lancée par l’association «SOS Chats» trouve déjà un soutien taille XXL. «Sex symbol» des années 60, la mythique Brigitte Bardot a signé, vendredi, le document. «Elle a réagi hyperrapidement», commente, ravie, Tomi Tomek, présidente de l’association pro-minous basée à Noiraigue (NE). Selon cette dernière, l’autorisation de chasser toute l’année les chats errants, qui figure dans la Loi fédérale suisse, conduit à un massacre inutile de félins. En effet, un animal muni d’une puce ne se distingue pas d’un chat sauvage, affirme-t-elle.

«Quand Brigitte a reçu la pétition, elle n’a pas hésité une seconde à la signer», explique Frank Guillou, secrétaire personnel de «BB». Le système de régulation suisse, précise-t-il, est étonnant de la part d’un pays qui n’est pas «sous-développé». Il évoque des campagnes de stérilisation auxquelles a parfois participé la «Fondation Brigitte Bardot», comme alternative efficace à l’autorisation de chasser. Egalement signataire de la pétition, le Conseiller national Luc Barthassat se réjouit de la signature de «BB». Il attendra de voir l’ampleur de la mobilisation pour décider d’une éventuelle intervention sur le sujet à Berne.

Source : http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Brigitte-Bardot-vole-au-secours-des-chats-errants-23513683

Partager cet article

Repost 0

Manifestation à Paris venez nombreux, c'est très important...

Publié le par Ricard Bruno

Manifestation à Paris venez nombreux c'est très important, je serait présent afin de vous rencontrez.

Manifestation contre le massacre des globicéphales, dauphins et autres cétacés aux iles féroé le 30 septembre avec la Fondation Brigitte Bardot et votre serviteur.

Rendez-vous : jeudi 30 septembre à 12h (midi)
70 Avenue Marceau
(Angle de la rue Galilée)
75116 Paris
Métro : Charles-de-Gaulle Etoile

Bruno Ricard

 

"POUR NE PLUS VOIR CELA"

 

massacre iles feroe

Nous comptons sur votre présence et vous invitons à faire passer le message autour de vous…

Partager cet article

Repost 0

Les tenues intemporelles de Brigitte Bardot dans "Et Dieu créa la femme"

Publié le par Ricard Bruno

J'ai découvert ce film trop tardivement à mon goût mais ce qui m'a percuté, c'est le look indémodable de Juliette (B.B). On peut facilement le ressortir l'été et avoir l'air aussi glamour que se peut, le tout avec une certaine simplicité et non-chalence qui ne font pas du tout cocotte du sud.

En revanche, taille de guêpe et crinère obligatoire !

 La tenue d'Eve ! Trop souvent oubliée :) , pourtant il n'y rien de gênant à s'offrir un mystérieux (pour les voisins surtout) moment de beauté et de bien-être cachée dans son jardin !



 La petite robe chemise, qui rend la bicyclette plus sexy d'un coup
 Une robe mi-longue avec des pieds nus, simple et sensuel



La jupe taille haute et les seins pigeonnants mais couverts. Sage... mais une silhouette de diablesse



Le décolleté bâteau, pour mettre en valeur de jolies épaules et un cou de reine

 

 

Le body noir recouvert d'une jupe sage bleu canard



 

L'imper bleu grisé, la valise vintage et comme seul apparats une paire de jambes aux escarpins et une crinère indomptable.


La chemise de notre amant comme seul vêtement. Le contraste sur le corps nu ne fait qu'exacerber la féminité.



Le pantalon moulant taille haute et un T-shirt sans soutien-gorge (réservé aux petites poitrines). Des couleurs sobres et les cheveux relevés pour rester "sage".

 

Et biensûr, un homme qui nous en fait voir de toutes les couleurs.

Source : http://nostalgie-retro.blogspot.com/2010/09/les-tenues-intemporelles-de-brigitte.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Urgent : manifestation...Fondation Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Urgent : manifestation contre la vivisection le 25 septembre à Paris

Affiche marche contre la vivisection

Samedi 25 septembre une manifestation simultanée aura lieu à Rome et à Paris. Rendez-vous Place St Germain des Prés (métro: St Germain des Prés, ligne 4) à 15:00, pour une marche jusqu'au siège français de la Commission Européenne.

Cette manifestation a pour but de protester contre la nouvelle Directive 86/609 relative à "la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques" qui a été approuvée par le Parlement Européen le 8 septembre 2010.

En savoir plus >

Manifestation contre le massacre des cétacés aux iles féroé

Les globicephales sont massacrés par centaine. Pourquoi ?

Après 4 semaines de mission au large des îles Féroé, la Fondation Brigitte Bardot et Sea Shepherd poursuivent leur action et vous invitent à protester, le jeudi 30 septembre, contre le massacre des globicéphales et autres cétacés.

Vous avez pu suivre, cet été, notre intervention en mer pour protéger les dauphins des îles Féroé : voir notre actualité sur notre site .

Le 30 septembre, la Fondation Brigitte Bardot et Sea Shepherd organiseront une conférence de presse à l’issue de laquelle est prévu un rassemblement devant l’Ambassade du Danemark. Plusieurs personnalités seront invitées à prendre la parole, parmi lesquelles Paul Watson, célèbre défenseur des espèces marines.

Rendez-vous jeudi 30 septembre à 12h (midi)
70 Avenue Marceau
(Angle de la rue Galilée)
75116 Paris
Métro : Charles-de-Gaulle Etoile

Nous comptons sur votre présence et vous invitons
à faire passer le message autour de vous…

Fondation Brigitte Bardot
28, rue Vineuse 75116 Paris
Tél. : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 80
www.fondationbrigittebardot.fr

Partager cet article

Repost 0

La corrida : une ignominie absolue!

Publié le par Ricard Bruno

Sauve qui peut !

planeta-de-los-taurinos.jpg

 

Il est toujours instructif de lire la prose des défenseurs de la corrida.
 
En Espagne, la suppression de la corrida en Catalogne votée fin juillet a donné lieu de la part des taurins à divers pétards mouillés cacophoniques, cependant que les antitaurins envisagent de porter le débat dans l'espace politique d'autres communautés par le même moyen qu'en Catalogne.
 
En France, une proposition de loi collaborative contre la corrida a été enregistrée à l'Assemblée en juillet ; notre collectif de vétérinaires a été rendu public en juin ; les sondages montrent une nette majorité de Français en faveur de l'interdiction de la corrida ; les associations anticorrida ont comme les années précédentes organisé un certain nombre d'actions cet été (la prochaine étant une manifestation unitaire prévue à Nîmes le 11 septembre prochain) ; et les médias écrits, radiophoniques et télévisuels, stimulés par l'événement catalan, donnent encore plus d'écho aux polémiques autour de la corrida.

Du coup, il y a dans le mundillo français, le petit monde de la corrida, comme une atmosphère de débâcle, où chacun s'angoisse et accuse les autres de ne pas faire ce qu'il faudrait. Pourtant, le combat des opposants à la corrida est loin d'être gagné, car le noyautage taurin des milieux politiques, médiatiques ou judiciaires français, même s'il est en déclin constant, sévit encore. Mais on peut à cette occasion confirmer la fragilité de l'univers taurin français.
 
Lisons à cet égard la prose d'André Viard.
Pour ceux qui ne le savent pas, André Viard est le président de l'Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT). L'ONCT est le lobby de la tauromachie en France, sous forme d'une association 1901 créée en grandes pompes en mars 2008,  dont l'objet est  « d'étudier, de défendre, et de promouvoir la culture taurine sous toutes ses formes »
Dans un éditorial paru sur son blog le 6 septembre, les considérations du président de l'ONCT reflètent l'atmosphère de déroute du mundillo. Nous le reproduisons ici in extenso (fautes de français incluses, qu'on ne nous en veuille pas).
 
===========================================================
VIVEMENT LE FOND


Dans pas longtemps, au rythme où vont les choses, le monde taurin, que ce soit en France ou en Espagne aura touché le fond, par manque de concertation ou par excès d'individualisme, associés souvent à une absence totale d'esprit d'analyse.

En Espagne, c'est à une véritable cacophonie à laquelle on est en train d'assister, ce qui est normal dans la mesure où ne s'étant jamais préoccupé de défendre la Fieta contre une menace qu'il n'imaginait même pas, le secteur taurin - professionnels et aficionados confondus - n'a jamais anticipé sur la situation actuelle.

Il en résulte un feu d'artifice d'actions individuelles pour la plupart inutiles et une absence totale de concertation qui ne laisse pas augurer d'un plan de reconquête immédiatement applicable. De partout, parviennent des lamentations, mais nulle part n'émerge la moindre solution à ce désordre ambiant qui amplifie l'impact du vote catalan et explique que de nouvelles ILP vont être déposées dans diverses comunidades.

En France, allez savoir pourquoi, une frénésie de manifestation - alors que les aficionados français n'ont jamais manifesté, hormis le jour du lancement de l'Observatoire - semble s'être emparée de divers groupes, qui, sans bien analyser les conséquences de leur action, se sont lancés dans des initiatives peu opportunes.

À Nîmes, un collectif de réflexion appelle à venir porter une fleur sur la statue de Nimeño le jour même où à Arles est prévu un grand rassemblement, jour où à Nîmes les antis se mobilisent également. Pourquoi faire petit quand on peut faire grand ? C'est ce que le collectif de réflexion aurait du se demander avant d'être pris à son propre jeu par les antis qui le défient par voie de presse (et Midi Libre en remet une couche), sachant, ce que nous savons aussi, que ces deux manifestations seront aussi malingres l'une que l'autre en termes d'audience, tandis qu'à Arles nous serons des milliers.

À Dax, l'idée d'un rassemblement semblable a été abandonnée, suite à l'initiative quelque peu irresponsable de quelques facebookers qui ont pris sur eux, alors qu'on le leur avait déconseillé, de convoquer une manifestation devant les arènes, laquelle est bien sûr impossible puisqu'elle tomberait sous le coup de l'arrêté l'interdisant. Les jeunes facebookers ont eu leur heure de gloire grâce à une dépêche de l'AFP... et ? Rien. Deuxième bavure, et quelques brasses (coulées) de plus vers le fond.

Le côté positif de ces initiatives est qu'elles démontrent la prise de conscience de l'aficion - à Nîmes c'était déjà le cas au sein d'autres collectifs, et sur Facebook voir des milliers de jeunes prêts à se battre est un fait important - mais aussi son indiscipline chronique. Personne ne dit bien sûr qu'elle doir marcher au pas - Dieu nous en préserve - mais un peu de concertation avec l'Observatoire - par exemple - qui tente de canaliser toutes les forces vives et met en place des stratégies, vaudrait mieux que se tirer par maladresse une balle dans la jambe. Enfin, tant qu'on en a deux, le mal est réparable... et sera réparé.

Ce qu'il y a de positif aussi, quand on touche le fond, ce qui est un peu le cas, c'est qu'il suffit d'un coup de talon sur le plancher de la piscine pour remonter à la surface. L'appel est donc lancé à tous ceux qui auraient encore de mauvaises idées, pour qu'ils les mettent en pratique au plus vite, qu'on soit ridicules un bon coup tous ensemble et qu'on n'en parle plus, afin que ce volontarisme ô combien sympathique mais tout aussi dangereux ne se mette plus en travers des véritables actions qu'il faut entreprendre et de la véritable image qu'il faut donner, laquelle s'accomode mal de cette impression de pétaudière que "nous" (formule de politesse), sommes en train de donner.

  Source : http://www.veterinaires-anticorrida.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : «C'est un miracle si je suis encore en vie»

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : «C'est un miracle si je suis encore en vie»

L'actrice se dévoile ce mois-ci dans les pages du magazine France d'octobre. A 75 ans, elle revient sur sa carrière et son statut de sex-symbol qui, selon ses dires, ne lui ont pas apporté que des satisfactions. C'est bien simple, elle a même envisagé à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours !

«Vous pouvez avoir l'air désinvolte et avoir des soucis. J'ai vraiment été au bord du suicide plusieurs fois. C'est un miracle que je sois encore en vie», a-t-elle ainsi expliqué. Quant aux propos qu'elle avait tenus sur Carla Bruni (elle avait déclaré que la première dame était aussi jolie que mal élevée), elle persiste et elle signe. «Je suis choquante, impertinente et insolente, c'est comme ça. Je ne regrette jamais rien et je suis très mal comprise par les idiots politiquement corrects», lance-t-elle. C'est dit !

Source : http://www.toutlecine.com/cinema/l-actu-cinema/0001/people-00018180-brigitte-bardot-c-est-un-miracle-si-je-suis-encore-en-vie.html

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Lancel Launches Le Bardot ...

Publié le par Ricard Bruno

Collection in Hong Kong

French fashion brand Lancel has launched the much anticipated Le Bardot Bag in its Hong Kong stores. The Le Bardot Bag Collection is designed to capture the style and the famous hourglass silhouette of screen legend Brigitte Bardot.

A collaboration between Bardot and Lancel’s new Artistic Director, Leonello, it’s the first Lancel collection made without the use of leather which is consistent with Bardot’s support for animal rights. The Le Bardot bags are made of two main materials – tweed and alcantara — both from organic cotton but still preserve a luxurious feel while being eco-friendly.

Pastel colors are the dominant color palette with linings made of pink plaid fabric. This is a reference to the famous frill skirts, a Bardot favorite. Other details include the pockets named St. Tropez refering to an important place for the actress, who was known to capture 1950’s Saint Tropez (and the world) with her carefree style.

Lancel Le Bardot Bag retails for HK$ 7,590.

Source : http://red-luxury.com/2010/09/01/lancel-launches-le-bardot-collection-in-hong-kong/

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Scoop : Abattage rituel : la France complice doit être sanctionnée !

Publié le par Ricard Bruno

SCOOP...Courrier de Brigitte Bardot en bas de l'article


 

                             Abattage rituel : la France complice doit être sanctionnée !

 

 

« Je veux, maintenant, que les abattoirs halal s’engagent, concrètement et rapidement, dans la voie d’une généralisation de l’étourdissement préalable » (extrait d’une lettre de Nicolas Sarkozy à Brigitte Bardot datée du 22 décembre 2006). En septembre 2007, le président français renouvelle son engagement auprès de la FBB et assure qu’il « tranchera », dans ce débat et face aux cultes, pour imposer l’étourdissement des animaux avant tout type d’abattage, y compris lors des abattages juifs et musulmans.

 

Les mensonges du Président

 

Pourtant, lorsque la réglementation européenne a été révisée, en 2009, et alors que plusieurs pays œuvraient à la suppression de la dérogation autorisant l’abattage sans étourdissement préalable, non seulement les engagements du Président n’ont pas été tenus mais, pire encore, la France a été le fer de lance des pays favorables au maintien de cette exception.

 

Michèle Alliot-Marie, alors ministre de l’Intérieur, a reconnu avoir mené un lobby auprès des instances européennes, allant jusqu’à déclarer : « je suis convaincue qu’une simple posture de neutralité passive ne peut suffire, ma conviction en matière de liberté religieuse c’est qu’il faut un engagement positif de l’Etat et de ses institutions pour garantir concrètement cet exercice ». La ministre, qui semble ignorer que la France est un Etat laïque, ne cache pas son mépris pour les défenseurs des animaux lorsqu’elle ajoute : « l’Etat doit protéger les traditions cultuelles : je pense à l’abattage rituel que rien ne doit pouvoir remettre en question, même au nom de droits reconnus à la protection animale »… Tout est dit !

 

Brice Hortefeux, grand défenseur du halal et du casher

 

L’actuel ministre de l’Intérieur ne vaut pas mieux que son prédécesseur. Il s’est réjoui d’avoir pu mettre en échec la proposition autrichienne d’imposer l’étourdissement des animaux pour la norme halal. Plus grave encore, les services de Brice Hortefeux travaillent actuellement à un « référentiel halal » qui interdirait toute forme possible d’atténuation de la douleur animale. Un comble quand on sait que les autorités musulmanes n’en demandent pas tant considérant que rien, dans les textes sacrés, ne s’oppose à l’insensibilisation des animaux au moment de leur mise à mort. Le ministre de l’Intérieur a donc choisi le camp des intégristes plutôt que défendre la position du Recteur de l’institut musulman de la Mosquée de Paris, basée sur les doctrines libérales de l’islam.

 

Le 6 septembre 2010, Brice Hortefeux va plus loin encore dans la provocation en s’opposant au Parlement européen qui souhaite instaurer un étiquetage visant à informer le consommateur sur les conditions d’abattage. Le ministre déclare aux autorités juives qui le reçoivent : « Vous pouvez compter sur ma mobilisation et celle des députés français au Parlement européen pour que le projet n’aboutisse pas ». Le gouvernement met donc tout en œuvre pour tromper les consommateurs qui ne souhaitent pas acheter des produits issus d’animaux abattus sans étourdissement préalable.

 

Halal, casher… pas de quoi être fier !

 

Pourtant, si le ministre se montre volontiers aux dîners organisés par le CFCM (conseil français du culte musulman) ou le CRIF (conseil représentatif des institutions juives de France), peu de chance de le rencontrer sur une chaîne d’abattage pour voir le résultat de ses manigances qui condamnent des millions d’animaux à être égorgés sans étourdissement, entraînant une souffrance extrême et une longue agonie pour des bêtes toujours conscientes, sensibles à la douleur, parfois plus de 10 minutes après avoir eu la gorge tranchée.

 

En France, le consommateur est trompé par les distributeurs et publicitaires qui veulent faire du halal un label de qualité alors que c’est un label… de cruauté !

 

Quick devient halal

 

La chaine de fast-foods « Quick » est devenue l’un des pourvoyeurs du halal en le proposant d’office à ses clients qu’ils soient, ou non, de confession musulmane. Le caractère dérogatoire de la réglementation est clairement bafoué, détourné, avec la complicité active et l’hypocrisie de nos dirigeants qui prennent soin de ne surtout pas intervenir. Les clients peuvent, eux, intervenir en choisissant d’aller voir ailleurs…

 

L’appel à la Commission européenne

 

Le 16 septembre, la Fondation Brigitte Bardot est de nouveau intervenue auprès du Commissaire John Dalli afin que la Commission européenne sanctionne la France pour non respect de la règlementation communautaire. En effet, si la réglementation prévoit une dérogation à l’obligation d’étourdir les animaux avant leur saignée, cette exception est en passe de devenir la règle générale en France. L’égorgement des bêtes en toute conscience se banalise, les viandes issues de ces abattages cruels sont imposées à tous (y compris dans la restauration collective) sans aucune indication pour le consommateur !

 

Dans le doute, abstenez-vous !

 

A un journaliste qui l’interrogeait récemment sur l’atteinte aux convictions religieuses ou philosophiques des consommateurs trompés, Brigitte Bardot a répondu : « Pour ne porter atteinte à aucune conviction religieuse ou philosophique, le mieux est encore de ne consommer aucun produit d’origine animale, c’est ce que je conseille à tous car je n’accepte plus d’entendre parler, comme me l’a écrit le ministre de l’Agriculture il y a quelques jours encore, de « protection » des animaux d’abattoirs, c’est ridicule et même ignoble quand on connaît le traitement des bêtes dans ces lieux de mort et de souffrance. »

 

Là aussi, tout est dit !

 

 

 

Source : http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article7258Scoop

..............................................................................................................

 

SCOOP!

 

 Courrier de madame Brigitte Bardot envoyé à la commission Européenne

 

Com europ-enne - Plainte contre la France[1] 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>