Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'association de Brigitte Bardot à Arces-Dilo

Publié le par Ricard Bruno

L'association Brigitte Bardot vient d'annoncer qu'elle soignerait gratuitement le cheval délaissé à Arces-Dilo.

En traversant les Menus-Bois, hameau d'Arces-Dilo, certaines personnes ont remarqué un cheval en détresse. L'animal erre quotidiennement et depuis plusieurs mois, à travers les chemins et les champs. Parfois même sur la route.

Les sabots de l'animal manquent également de soins. Un pied du cheval est gagné par la pourriture, ce qui semble le faire terriblement souffrir.

Devant ce manque de soins évident, les riverains ont contacté la mairie, qui a demandé aux propriétaires de faire le nécessaire mais n'a pas prévenu la DDASS.

Partager cet article

Repost 0

Présidentielle 2012: la lettre d'Henri Tisot à Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Dans une lettre envoyée à BB, le comédien et humoriste seynois, Henri Tisot, annonce son soutien à Brigitte Bardot pour la présidentielle de 2012. photo doc R. U.

Le comédien et humoriste seynois âgé de 73 ans, Henri Tisot, nous a fait parvenir ce mardi une lettre de soutien à la candidature de Brigitte Bardot à l'élection présidentielles. BB avait annoncé dans nos colonnes, le 16 octobre dernier, sa volonté de se présenter en 2012.

Voici le contenu de la lettre dans son intégralité.


 

Chère Brigitte.

Cela fait déjà un certain temps que je voulais vous entretenir sur certain sujet que je ne vous dévoile pas tout de suite tout simplement parce que je vous sais, sur ce cas, par avance convaincue. Mais les gens qui nous entourent, eux ne le sont pas, ils font partie des cons…vaincus. Aussi faut-il les prendre à rebours.

Il y a une cinquantaine d’année, un jubilé donc, lorsque j’étais élèves du Conservatoire de Paris d’abord, puis jeune pensionnaire de la Comédie française, j’avais alors 20 ans et me trouvais seul à Paris. Quand le cafard me prenait, Béatrix Dussane, mon professeur bien aimé, me forçait à aller retrouver le temps d’un week-end mes parents à Toulon. Je « descendais » donc dans mon Midi natal, à La Seyne sur mer, au volant de ma 4 CV que j’avais dénommée « Trotinette ». Je me souviens que j’étais tenu de m’arrêter de nombreuses fois sur le parcours, non seulement pour faire le plein d’essence, mais aussi pour nettoyer mon pare-brise et le débarrasser des nombreux insectes qui maculaient la vitre et entravaient ma vision.

Cinquante ans après, je descends l’été dans ma maison de Sanary et en juin dernier, en 2010 donc, je ne me suis pas arrêté, exception faite des pleins d’essence et du paiement des nombreux péages, pas une seule fois pour nettoyer mon pare-brise immaculé à tout jamais. J’ai raconté cela à une amie qui m’a répondu : « C’est formidable les pare-brises d’aujourd’hui ! » Faut-il quelle soit conne de ne pas avoir saisi qu’il n’y a pour ainsi dire plus d’insectes !

Je vous jure chère Brigitte, et je le jure sur la tombe des miens et de ma mère particulièrement, durant l’été j’ai certes entendu des cigales, mais dans mon jardin - en dehors des pies qui ont chassé les nombreuses tourterelles qui un an auparavant se perchaient par dizaines sur le fil de l’EDF - j’ai entrevu – vous ne me croiraient pas – un seul oiseau… oui, avez bien lu, un seul oiseau de tout l’été. Non, je ne mens pas, je n’exagère pas. Il y a certes des tarentes qui se baladent sur les murs, des lézards qui courent sur les dalles, mais de gros lézards verts appelés « limbert » par les autochtones, plus un seul ! De même les mantes religieuses dénommées « priguediù – prie Dieu » par les gens du pays, plus non plus. Disparus. Alors, bien sûr, si vous racontez cela à bon nombre, ils vous répondront : « C’est drôle, moi, j’ai plein d’oiseaux dans mon jardin !!! » - « Et des grillons, vous en capturez comme les enfants le faisaient dans le temps et qui les mettaient dans de petites cages grillagées octogonales dans lesquelles on enfermait le criquet avec une feuille de salade ? » - « Non, mais enfin on en entend encore. » Ils ont de la chance. Pour ma part, les grillons ont déserté mes oreilles d’adulte. 

Oui, les abeilles, comme on en a beaucoup parlé, les gens admettent qu’il y en a beaucoup plus sur le toit de l’Opéra de Paris qu’ailleurs. Forcément, on n’a pas encore saupoudré la capitale d’insecticides. Ca viendra. Ne désespérons de rien. J’entendais dire ce matin qu’il faudrait dépenser 150 milliards d’euros pour remplacer le travail de pollinisation des abeilles. Mon père me répétait : « Dans la vie, des conneries d’accord. Mais jamais les mêmes. » Aujourd’hui, on refait sans cesse les mêmes. La preuve, mai 68 qui se renouvelle en 2010.

Restent les hirondelles. Moi, je ne sais plus ce que c’est. Elles strient l’air de leur cri strident dans mon souvenir seul. Avec mes parents, nous prenions le frais vers 19 heures tranquillement assis sur le trottoir de la pâtisserie familiale. On devisait avec les passants qui faisaient un brin de causette avec mon père qui ne se faisait pas prier pour parler et parfois on frappait des mains pour stopper les cris des hirondelles et des martinets qui se disputaient dans le ciel les aires de vols.

A présent, le silence est total. Le silence de la mort.

Mais de tout cela, je ne parle plus de rien avec qui que ce soit, car les gens sont tous sourds et ne veulent pas entendre ce qui les dérange comme Sarkozy qui est sourd à vos appels. Je pense irrésistiblement à la phrase si prémonitoire du prophète Isaïe qui serinait à ses compatriotes cette citation mémorable qu’a reprise le Christ dans l’Evangile de Matthieu 13 : « Je leur donnerai des yeux pour qu’ils ne voient pas, des oreilles pour qu’ils n’entendent pas, de peur qu’ils ne se convertissent et que je les guérisse. »

Le prophète Isaïe a dit le premier cette terrible phrase, 765 ans avant Jésus-Christ. Cela signifie que la connerie – pardonnez-moi du terme, mais notre monde-démon ne mérite pas mieux – la connerie, donc ne date pas d’hier. Elle fait corps avec l’être humain et le temps n’arrange rien. Au contraire, le temps est l’allié de la bêtise. Tout cela pour vous dire chère Brigitte adorée qu’il faut que nous nous préparions à n’avoir plus à défendre les animaux comme vous le faites magistralement avec tant de cœur et de toutes vos forces restantes, car viennent des jours, hélas ! hélas ! hélas ! dirait le général de Gaulle, où il n’y aura plus d’animaux sur cette planète. Dieu nous l’a confiée en état de marche. Nous en avons fait une poubelle. Honte à nous tous !

Faisant hélas partie de l’Union européenne, nous lui versons, de même que l’Allemagne, 14 milliards d’euros tous les ans, tandis que l’on nous en reverse 9 selon les déclarations de notre Premier ministre François Fillon lors de la 17iéme conférence des Ambassadeurs du 27 août 2009. Il nous en coûte donc tous les ans 5 milliards d’euros. Une partie de notre argent est versé à des pays tel que le Danemark qui bien qu’ayant signé la Convention de Bern (qui interdit de tuer les mammifères marins dont les dauphins) reverse des sommes considérables aux îles Féroé, territoire autonome du Danemark, qui rougissent leurs eaux de l’assassinat d’une multitude de dauphins. L’époque où les dauphins constituaient une ressource de subsistance pour l’île est révolue depuis bien longtemps. Les féringiens bénéficient d’un des plus hauts niveaux de vie en Europe grâce aux généreuse subventions octroyées par le Danemark (smic féringien = 21.000 couronnes soit 3.000 euros) et leur super marchés n’ont rien à envier aux nôtres. Notre argent subventionne les assassins et nous faisons commerce avec la Chine qui bafoue les Droits de l’homme. C’est un peu comme si, durant la dernière guerre, on avait cotisé pour que le camp d’Auschwitz puisse s’étendre davantage. Mon Dieu, mais où allons-nous ??? Quand les Français saisiront-ils qu’il faut impérativement se sortir de cette Union européenne si délétère ? On me dit que c’est impossible ! Lorsque l’on demandait à Winston Churchill comment il avait pu gagner la guerre, il répondait : « Nous l’avons fait parce que c’était impossible ! » - « Impossible n’est pas français ! » renchérirait De Gaulle.

Chère Brigitte, si vous avez des velléités de vous présenter aux responsabilités, vous n’avez besoin de personne que de vous-même. Gardez surtout vos béquilles qui vous permettront de balayer devant vous à coups de canne. Et gardez en tête cette phrase que je considère comme historique que m’avait dite au téléphone Yves Montand en 1980, lorsque j’avais pris la tête de la défense de la chanson française que les chansons anglo-saxonnes mettaient à mal. Je la répète ici pour vous-même : « Brigitte, faites gaf ! Ils ne vous pardonneront jamais de défendre tout ce qu’ils ont bradé. »

Chère Brigitte, je vous embrasse comme je vous aime, à la folie.

Votre Henri Tisot.

Source: http://www.varmatin.com/article/var/presidentielle-2012-la-lettre-dhenri-tisot-a-brigitte-bardot

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Actualités fondation Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Fondation Brigitte Bardot : une petite golden retriever ayant subi le martyr, aujourd'hui sauvée. Son maître est condamné.
 

En janvier 2010, le refuge Des animaux & des hommes de Bouguenais, intervient pour vérifier les conditions de vie d’une petite chienne de 7 mois suite à une dénonciation de mauvais traitement. Victime d’un véritable bourreau, Doumia est retrouvée prostrée baignant dans son urine, la gueule déformée, son train arrière affaissé, extrêmenent maigre (12kg à 7 mois soit le poids d’un chiot de 4 mois). Son propriétaire qui commencera par arguer que son chien va très bien, finira par céder le chien à l’association. Ramenée mourante au refuge il est même difficile de savoir si elle aura la force de survivre.



Le martyr de Doumia
Le vétérinaire constatera plusieurs fractures à la mâchoire, aux pattes, au bassin, des traces de brulures sur tout le corps (certainement faites au briquet), un œdème très important au niveau du cou, des hématomes internes, et une déformation du crâne.

Malgré cela et lors du procès, les déclarations du propriétaire sont d’une mauvaise foi déconcertante (ou rageante). Il ne reconnaitra aucun fait, restant dans le mensonge et le déni permanent. La fracture de la patte ? Un accident de jeu... Les multiples fractures du bassin ? Elle s'est cognée contre un arbre ...La fracture de la mâchoire ? Il ne sait pas ... Les brûlures sur le corps ? Il a accidentellement renversé de l'eau bouillante sur le chien... Son ex-compagne s'est constituée partie civile au cours de l'audience. Elle a démenti toutes ses allégations.

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable



4 mois de prison avec sursis, 15 ans d'interdiction de posséder un animal.

Finalement, le prévenu, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nantes à 4 mois de prison avec sursis (donc il n’aura pas fait de prison…), 15 ans d’interdiction de posséder un animal et à verser 700 euros à chaques associations s’étant constituées partie civile (6 associations dont bien évidemment la Fondation Brigitte Bardot), et 1000 euros pour l’association qui l’a sauvée Des animaux & des hommes. Ce jugement n'a pas été à la hauteur de nos attentes. La sanction nous apparait insuffisante au regard des sévices graves qui ont été reconnus par le tribunal.


Rappelons que la loi prévoit 2 ans d'emprisonnement et 30000€ d'amende pour les sévices et actes de cruauté. Toutefois, la comparution devant un tribunal correctionnel est assez rare dans les affaires de maltraitance aux animaux, et nous devons donc nous féliciter de ce premier succès. Même si la sanction est insuffisante, elle a le mérite d'avoir été prononcée...

Quid de notre jolie golden retriever ? Aujourd’hui la belle Doumia a été adoptée, et aussi opérée gracieusement par la clinique vétérinaire de l’Arche à Nantes. Encore une belle démonstration de solidarité que nous tenons à saluer.

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable

 Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40285

 

Partager cet article

Repost 0

Exposition Brigitte Bardot : plus que 7 jours...

Publié le par Ricard Bruno

Avis à celles et ceux qui ne seraient toujours pas venu voir l'exposition Brigitte Bardot de Saint Tropez il ne vous resta plus que 7 jours pour découvrir ou re découvrir BB, deux initiales de légende.

L’exposition se tient jusqu’au 31 octobre à l’espace des Lices (parking en dessous)

Du 23 juin au 31 octobre
Informations pratiques

Espace Rendez-Vous des Lices

Every day, from 11h00 to 20h00
83990 Saint-Tropez

Téléphone : 0 892 68 48 28 (0,35 €/min)
Web : www.ot-saint-tropez.com





Participez à l'exposition Brigitte Bardot à Saint-Tropez sur Facebook !

Facebook



Brigitte Bardot & Saint-Tropez : une idylle

Sensuelle, libre, provocante, Brigitte Bardot a révolutionné les moeurs et représente la femme dans toute sa splendeur. Symbole de la féminité dans « Et Dieu créa la femme », peinte par Andy Warhol, première célébrité représentante du buste Marianne : Bardot est adulée par le monde entier.
Du 23 juin 2010 au 31 octobre 2010, l’actrice la plus convoitée au monde sera le centre de tous les regards à l’occasion d’une exposition qui lui est entièrement dédiée à l’Espace Rendez-Vous des Lices. La ville de Saint-Tropez et l’Office de Tourisme, en collaboration avec Akouna Production lui rendent hommage.





Une exposition immersive

Construite en trois parties, sur la base d’un parcours chronologique, l’exposition plonge le visiteur au coeur d’une promenade dans la vie tumultueuse de Brigitte Bardot. Une succession d’alcôves thématiques présentant les moments clés de la vie de B.B, chacune d’entre elle évoquant une chanson, un film, une émission de télé… Le public pourra découvrir des objets et clichés personnels prêtés par la star, des lettres inédites, des oeuvres de prestigieux photographes, peintres et sculpteurs. Un véritable voyage intime, ponctué de films, d’images d’archives et d’interviews rares, auquel les visiteurs ne devraient pas rester insensibles.
B.B est incontestablement l’impératrice du rêve. Elle nous invite à rêver une fois de plus. Laissez vous séduire…





Quand venir admirer l'exposition Brigitte Bardot ?

Jusqu'au 31 octobre 2010, tous les jours, de 11h00 à 20h00.

- Entrée de l'exposition 11€, Tarif réduit 8€
- Gratuit pour les moins de 18 ans
- Possibilité de nocturnes et de soirées privées

Visites guidées et commentées de l'exposition Brigitte Bardot tous les samedis et dimanches à 15h00.





Bruno Ricard

Partager cet article

Repost 0

Courrier boulversant à lire...

Publié le par Ricard Bruno

J'ai reçu ce jour par l'intermédiaire de mon blog le courier ci après que je vous retransmet dans son intégralité.

Bruno Ricard

........................................................................................................................................................................

L'Animal et l'Homme
COSTES
Permettez-moi cette correspondance, pour vous adresser un texte qui n'est nullement une fiction mais le vécu d'une mère et d'un père dans la fin de vie de notre enfant de 16 ans, triste fin, douloureuse fin qui depuis nous a détruit.

J'ai voulu par ce texte montrer la considération porté à l'Etre Humain en comparaison à l'animal de compagnie, cette expérience nous l'avons vécu, merci de faire en sorte qu'aucun de nos concitoyens ne soient l'objet d'un tel acte qui se fait sous le manteau et trop souvent dans la souffrance, il est nécessaire qu'une loi puisse permettre à tout individu en fin de vie de choisir la façon dont il souhaite quitter ce monde et ainsi d'éviter des dérives qui laissent des familles dans le chaos.

Merci de l'intérêt que vous porterez à ma requête et merci d'avoir pris le temps de me lire, de lire une partie de notre vie que je n'aurais jamais imaginer un jour coucher sur le papier.

Cordialement
Philippe COSTES le papa de Jérôme un Ange désormais


Un texte sur une situation lamentable dans le pays des Droits de l’Homme :



Je m’appelle Orace et je suis de la race canine, je vous écris ce petit mot du paradis des chiens où je me trouve désormais.
Ces quelques lignes pour vous faire part de mon expérience terrestre, le point de vue d’un chien en quelque sorte.
Je suis venu au monde en novembre 1998, issue d’une portée de cinq frères et sœurs que j’ai très peu connus car deux mois après ma naissance, j’ai été placé dans une animalerie de la région parisienne.
Ma vie a donc débuté derrière les vitres d’une cage et j’en ai vu passer du monde, jusqu’à ce jour béni de janvier 1999 où enfin une famille m’a adopté.
Enfin libre, enfin choyé, enfin aimé par mes nouveaux maîtres composés des parents : Valérie, Philippe et des enfants, Alyzée, 8 ans, et Jérôme, 11 ans.
Une belle vie qui s’écoulait dans l’amour de mes maîtres avec qui je partageais tout, jusqu’à ce jour où Jérôme est tombé malade, un cancer venait s’installer dans notre vie si paisible auparavant.
Pendant trois ans je les ai vus tous les quatre faire bloc et se battre contre cette maladie avec tant de force, que je pensais dans ma petite tête de cabot que les choses allaient rentrer dans l’ordre et que nous pourrions revenir à une vie normale, mais hélas ! la vie ici bas est plus complexe, le combat à lui seul ne suffit pas.
La dernière fois que j’ai vu mon petit maître Jérôme, c’était le 7 décembre 2004, il avait 16 ans. Comme très souvent il est allé dans cet institut pour y passer quelques jours, sauf que cette fois-ci il n’est jamais revenu….
Sans le comprendre dans un premier temps, en ce jour du 24 décembre 2004, j’ai fait la fête à tant de personnes qui sont venues voir mes maîtres en pleurs, en fait elles étaient venues pour accompagner Jérôme dans sa dernière demeure, un jardin tapissé de marbre…
Combien de jours, combien de nuits, ai-je entendu les sanglots de mes maîtres ? Je ne peux le dire, mais depuis cette date maudite, la maison était devenue bien triste.
Combien de fois ai-je entendu mes maîtres revivre les derniers instants de vie de Jérôme ? Cette fin de vie indigne, cette fin de vie ignoble qui les torture car si j’ai bien compris, Jérôme n’a pas quitté ce monde dignement, mais par l’hypocrisie du « double effet » d’un traitement voulu par les seuls médecins.
Jérôme est parti par l’injection de plusieurs produits que les médecins ont administrés sans informer mes maîtres, sans qu’ils aient pu l’accompagner jusqu’à son dernier souffle … J’ai cru comprendre aussi qu’il n’était pas parti le visage apaisé…
J’ai cru comprendre également que les médecins, ayant fait cet acte dans leur dos, ne les ont pas accompagnés, ils les ont fuis, mes pauvres maîtres se sont retrouvés seuls, terriblement seuls, sans soutien, sans aide de leur part et cela les a encore plus détruits.
Depuis lors, ils se battent pour dénoncer l’hypocrisie de certaines fins de vie, « des euthanasies qui ne s’assument pas », tant de fois ils ont prononcé cette phrase avec des râles dans la voix.
J’ai fait tout ce que je pouvais pour les sortir de cette tristesse, de cette souffrance, quelque fois je réussissais et j’en était fier.
Les années ont passé, marqué par l’absence de Jérôme, jusqu’à ce que moi aussi je sois touché par la maladie, une infection que les différents vétérinaires n’ont pu soigner.
Mes maîtres ont tout fait pendant deux mois pour me guérir, avec la même hargne que pour Jérôme, n’hésitant pas à dépenser une somme d’argent non négligeable, et malgré notre combat, sous les recommandations du dernier vétérinaire, il a fallu se rendre à la triste évidence, mes jours étaient comptés.
Je me souviens de ce lundi 14 septembre 2009 où le vétérinaire s’est adressé à eux pour leur dire qu’il fallait qu’ils lâchent prise et me laisser partir avant que je ne souffre trop et je leur ai fait comprendre qu’ils devaient le faire pour moi, pour eux, pour ce que nous avions vécu auparavant avec le départ de mon petit maître Jérôme...
Et c’est ainsi que je suis parti de ce monde accompagné de mes maîtres adorés dans l’amour d’une dernière caresse, je me suis éteint doucement sans aucune souffrance et je les en remercie.
Certaines personnes ici-bas pour qualifier certaines morts citent souvent cette phrase « crever comme un chien » et je leur dis que cette citation dans beaucoup de cas est fausse car l’être humain ici-bas ne bénéficie pas du même privilège que nous les animaux : « Quitter ce monde dans la Dignité, proprement, sans souffrance, dans l’amour de ceux avec qui nous avons partagé tant de choses ».
Permettez-moi de vous donner mon sentiment de chien sur la perception de votre monde : « L’homme n’a aucune compassion pour ses semblables, trop souvent celui qui n’est pas concerné décide à la place de l’autre »
PS : A mes maîtres, Jérôme est venu à ma rencontre et nous partageons une vie nouvelle, remplie d’amour, dans l’attente de vous y retrouver. Je gambade désormais dans de vertes prairies lumineuses sous le regard joyeux de votre ange Jérôme.
Philippe COSTES
http://santeusagers.over-blog.com

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Manifestation contre la fourrure à Paris le 23 octobre 2010

Publié le par Ricard Bruno

Manifestation contre la fourrure à Paris le 23 octobre 2010

marche contre la fourrure

Comme l'an passé, rendez-vous place de l'Opéra à 14h, pour un départ à 15h (fin vers 18h). Code couleur : noir !

Venez nombreux !

Plus d'infos >>

 

 

marche contre la fourrure

Manifestation contre l'expérimentation animale
à Mezilles le 30 octobre 2010

Contre l'une des plus grosses sociétés d'élevage de chiens de laboratoire. Rendez-vous à 13h30 à 3 km de Mézilles, près d'Auxerre.

Plus d'infos >>


 

 
marche contre la fourrure

Dernière minute ! Rendez-vous demain
20 octobre pour les lapins

Face aux conditions de vie inadmissibles des lapins dans les élevages, les lapins géants vous donnent rendez-vous à Paris, le mercredi 20 octobre à 9h30 devant le 4 rue Dupleix (supermarché Simply Market). Nous avons besoin de vous pour faire bouger les choses. Venez ! L'action se terminera vers 12h15 rue de Varenne (ministère de l'Agriculture).

Plus d'infos >>


 

 

L'actu en bref !

OMERTA sur l'abattage rituel qui se généralise : Nicolas Sarkozy n'a pas tenu ses promesses. Brigitte Bardot Présidente de la République ? suite >>

Les daims du domaine de Chantilly sont aujourd'hui condamnés à mort et 4 ont déjà été abattus. La Fondation Brigitte Bardot demande l'arrêt immédiat de cette tuerie et votre aide ! suite >>

La justice n'a pas donné raison à Axelle, jeune étudiante qui avait refusé de pratiquer des dissections dans le cadre de son cursus universitaire. suite >>

Parisiens*, mobilisez-vous pour faire interdire les cirques avec animaux sauvages dans la capitale

Nous en sommes actuellement à 1173 signatures ! C'est un bon début, mais, même si nous avons 1 an pour récolter les
54 000 signatures requises ce n'est pas suffisant ! Le temps passe vite et nous devons TOUS agir avec plus de force et d'ampleur !

QUE FAIRE ?

Signez vous-mêmes cette pétition Ici >>

MAIL : Envoyez un message à TOUS vos contacts parisiens afin qu'eux aussi signent cette pétition.

FACEBOOK / TWITTER / BLOG/ NEWSLETTER : Placez l'information sur vos sites, profil facebook, groupes, dans vos newsletters, etc...

PETITION PAPIER : Vous pouvez imprimer la version papier afin de la faire signer au plus grand nombre. Si vous n'avez pas d'imprimante, nous pouvons vous l'envoyer par courrier.
Telecharger la petition papier >>

Merci de nous aider dans ce combat !

**ATTENTION :
cette initiative concerne UNIQUEMENT les personnes majeures et domiciliées à Paris.

Fondation Brigitte Bardot
28, rue Vineuse 75116 Paris
Tél. : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 80
www.fondationbrigittebardot.fr

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot a bien reçu une lettre d'Antoine Waechter... La voici !

Publié le par Ricard Bruno

Jeudi soir, dans un courrier adressé au président de la République, la comédienne française Brigitte Bardot, 76 ans, affirmait étudier la proposition de l'Alliance Ecologiste Indépendante selon laquelle ses deux coprésidents - Antoine Waechter et Jean-Marc Governatori - lui avaient demandé de représenter le parti lors de l'échéance présidentielle de 2012.

Si, hier après-midi, Antoine Waechter envoyait un démenti à l'AFP, déclarant : "Je ne sais quel quiproquo a pu conduire à une telle supposition : la question n'a jamais été évoquée par les instances de l'Alliance et aucune démarche à l'adresse de BB ne m'a jamais été soumise", il semblerait que l'homme politique ait la mémoire courte.

En effet, en septembre dernier, MM. Waechter et Governatori ont adressé une lettre à la star française dans laquelle ils évoquent l'éventualité de la mettre en avant lors de la prochaine élection présidentielle. Une lettre datée du 27 septembre, que nous vous proposons ci-dessous et dont une copie certifiée est visible ci-dessus :

"Chère Madame,
Notre mouvement rassemble donc trois partis politiques sans idéologie socialiste ou libérale mais pour le bon sens et l'action. Nous nous positionnons au-delà du clivage droite-gauche, avec un coeur écologique qui se traduit par l'écologie environnementale, l'écologie économique, l'écologie intérieure et l'écologie démocratique.
Évidemment, notre sensibilité est forte pour la protection animale comme en attestent nos liens avec les différentes organisations oeuvrant dans ce domaine.
En juin 2009, deux mois après notre naissance, nous devenions le septième partie français par notre score électoral des Européennes.
Nous présenterons des candidats partout aux législatives 2012 (577 candidats et 577 suppléants) et réfléchissons à la meilleure personne qui pourrait nous représenter à la Présidentielle 2012.
Nous pensons à vous, et souhaiterions vous en entretenir.
Soyez assurée, Chère Madame, de nos salutations respectueuses."

Brigitte Bardot a donc bien compris la proposition de l'Alliance Ecologiste Indépendante et a agi en fonction. De son côté, Antoine Waechter a soit la mémoire très courte, soit il regrette déjà cette proposition... Dernière solution, quelqu'un a-t-il usurpé l'identité de Waechter ou imité sa signature, la lettre est-elle un faux ? Dans tous les cas, notre BB n'est pas mythomane!

Source : http://www.purepeople.com/article/brigitte-bardot-a-bien-recu-une-lettre-d-antoine-waechter-la-voici_a66060/1

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Présidentielle 2012: Brigitte Bardot déterre la hache de vert

Publié le par Ricard Bruno

Publié le samedi 16 octobre 2010 à 09H42 - 14
Agrandir Rétrécir Imprimer Recommander Partager

 

« BB » a été le soutien glamour de « VGE » pour l’élection présidentielle de 1974. Aujourd’hui, Brigitte est revenue des promesses de tous les présidents qu’elle a côtoyés, de Giscard à Nicolas Sarkozy. Remi OCHLIK/IP3/MAXPPP
« Alors vous m’appelez parce que je veux être présidente de la République! », plaisante en bout de portable une voix reconnaissable entre cent. Brigitte Bardot. Malgré l’agacement du moment, l’humeur est joyeuse et ses réparties cinglantes respirent l’hum

« Alors vous m’appelez parce que je veux être présidente de la République! », plaisante en bout de portable une voix reconnaissable entre cent. Brigitte Bardot. Malgré l’agacement du moment, l’humeur est joyeuse et ses réparties cinglantes respirent l’humour. Sa lettre adressée jeudi au chef de l’État adopte pourtant le ton solennel des procès. Sur le banc des accusés : Nicolas Sarkozy. Lasse des déclarations non suivies d’effets, Brigitte lui annonce qu’elle est décidée à se positionner pour la présidentielle. Après Coluche, on n’attendait pas forcément la résidente de la Madrague en course pour l’Elysée. Encore moins avec Alliance Ecologiste Indépendante. Il faut croire que le couvercle de la cocotte-minute a vraiment sauté…

BB présidente. Quelle mouche vous a donc piquée?

Ma décision d’être la candidate d’Alliance Ecologiste Indépendante pour 2012 c’est avant tout pour mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. Sarkozy est incapable de faire ce qu’il dit et de tenir ses engagements. C’est déplorable et scandaleux, alors il faut bien que quelqu’un hausse le ton. Dire que je suis obligée de m’occuper de politique alors que j’en ai horreur… Mais c’est comme ça qu’on fait passer des lois. Le poids de ma Fondation n’est hélas! pas suffisant.
N’est-il pas anachronique de vous retrouver dans le camp écolo, là où on vous attend du côté d’une droite « dure »?
Dites-vous que je ne suis ni de droite ni de gauche, mais du parti des animaux et de la nature. Le reste je m’assois dessus!
Reconnaissez que vous n’avez jamais été tendreavec les écologistes…
Oui, mais là on parle de Noël Mamère, Daniel Cohn-Bendit, Nicolas Hulot et compagnie. Les problèmes que je dénonce ils s’en foutent! En revanche, je trouve la ligne d’Alliance Ecologiste honnête. C’est le mouvement qui entre le plus en résonance avec la cause animale que je défends depuis tant d’années.
Savez-vous que vous allezcôtoyer des genscomme Francis Lalanne? (1)
Non je ne le savais pas. C’est formidable! Lalanne est un type qui a le courage de ses opinions. On le bâillonne pas mal à cause de ça d’ailleurs. Il est comme moi : entier dans ses convictions.

La présidentielle vous a déjà démangé dans le passé?
Non, non. Mais pour une fois, la proposition d’Antoine Waechter et Jean-Marc Governatori m’incite à la réflexion… J’assume en tout cas pleinement ma décision de devenir militante du mouvement et de figurer sur leur liste. Si ça peut mieux faire connaître cette formation tant mieux, car elle mérite que tous les amoureux de la nature non politisés la rejoignent.

Sérieusement, irez-vousjusqu’au bout?
Comme je disais, je réfléchis… Vous vous rendez compte que ça fait trente-sept ans que je m’occupe des animaux et qu’il n’y a toujours pas eu d’améliorations. J’ai soixante-seize ans et j’en ai plein le dos. Comme je ne vais pas encore vivre cent cinquante ans, il faut bien que je me décide à faire bouger les choses! Les politiques doivent réagir. En général pour cela, d’abord je leur écris une lettre, ensuite je les insulte.
Là je décide de me présenter! [Rires]

Alors nageons en pleine fiction. Vous gravissez le perron de l’Élysée, votre première annonce?
Il y en aurait tellement… Je prononcerais les propres mots que m’a écrits Nicolas Sarkozy le 22 décembre 2006 : « Je demande à ce que les abattoirs halal s’engagent, concrètement et rapidement, dans la voie d’une généralisation de l’étourdissement préalable. » Une promesse de plus qu’il n’a jamais tenue…

Vous estimez-vous trahipar Nicolas Sarkozycomme Giscard par le passé?

Sarkozy fait le contraire de ce qu’il dit. Giscard n’est pas allé au bout.
Il avait bien fait interdire les importations en France de peaux de bébé phoque mais moi, ce que je demandais, c’était une interdiction totale de tous les produits dérivés provenant des phoques. Pas seulement des bébés… Nous sommes au 21e siècle. Il faut évoluer. On ne peut pas rester au Moyen-Age et continuer à considérer les animaux comme de la merde ou juste de la viande sur pattes.

Pour reprendre la chansonde Jean-Louis Aubert, en 2010 :BB est-elle « Bleu-Blanc-Vert »?
Les gens se déshumanisent. Il serait temps de se rendre compte qu’il existe une chaîne écologique dont dépend notre existence sur Terre. Il faut la respecter. Il y a tout ce bla-bla sur la protection de la planète, mais rien pour les animaux. La disparition croissante d’espèces menace notre propre équilibre.

A défaut du chef de l’État, avez-vous au moins des soutiens au sein du gouvernement actuel?

Non. Je me suis encore engueulée avec Borloo dernièrement. Comme l’histoire des sangliers à Saint-Tropez, il autorise des battues aux biches, cerfs et faons sous prétexte que, faute de prédateurs, ils se reproduisent trop. Quarante mille y sont déjà passés. Mais où va-t-on?

Carla Bruni que vous aviez remercié pour sa prise de position contre le port de la fourrurepeut-elle être celle quivous tendra une main amie?

Pffff… Non. En juin dernier, je lui avais fait envoyer le premier sac Bardot sorti des ateliers Lancel, elle a mis deux mois et demi pour daigner me dire merci. Et encore, c’est parce que j’ai parlé de son impolitesse dans les médias. Je n’attends plus rien d’elle pas plus que de son mari qui préfère s’occuper des Roms que des animaux.

1. Le chanteur s’était présenté aux Européennes 2009 comme tête de liste en Provence-Alpes-Côte d’Azur sous l’étiquette Alliance écologiste indépendante.

Source : http://www.nicematin.com/article/cote-dazur/presidentielle-2012-brigitte-bardot-deterre-la-hache-de-vert

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Abattage rituel

Publié le par Ricard Bruno

LETTRE DE BRIGITTE BARDOT à l'intention de Monsieur Sakozy cliquez ci dessous :

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/tele/rep1/2010/bardot-sarkozy-president-abattage-rituel-102010.PDF

 

OMERTA sur l'abattage rituel qui se généralise : Nicolas Sarkozy n'a pas tenu ses promesses. Brigitte Bardot Présidente de la République ?

Bardot accuse Nicolas Sarkozy de tromper les consommateurs français

« Je dois bien admettre que vous êtes incapable de faire ce que vous dites et de tenir vos engagements, c'est déplorable, scandaleux, mais c'est ainsi ! », c’est en ces termes que Brigitte Bardot s’adresse une nouvelle fois au chef de l’Etat qui s’était engagé, à deux reprises auprès de la FBB, à « trancher » en imposant l'étourdissement des animaux lors des abattages juifs et musulmans.

Brigitte Bardot poursuit : « Non seulement vous n'avez rien fait, mais vos ministres de l'Intérieur successifs ont tranché à votre place en s'opposant fermement à la généralisation de l'étourdissement des animaux avant leur saignée. Par votre faute, les bêtes sont égorgées conscientes dans nos abattoirs, elles ont la gorge tranchée mais restent sensibles à la douleur jusqu'à leur perte de connaissance... Ces procédés barbares sont indignes, inacceptables à notre époque prétendue civilisée ! »

Autre motif d’indignation, la généralisation de l’abattage sans étourdissement préalable des animaux qui représente un détournement manifeste de la réglementation communautaire. L’Union européenne s’en préoccupe et propose un étiquetage spécifiant la méthode d’abattage (avec ou sans étourdissement).

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable
@OABA



Brigitte Bardot Présidente de la République ?

Image d'abattage rituel sans étourdissement préalable« Votre ministre Brice Hortefeux a déclaré qu'il s'opposerait à cette mesure de transparence pour le consommateur. Ses services vont plus loin encore puisqu'ils travaillent actuellement à un « référentiel halal » qui interdirait toute forme d'insensibilisation des animaux. Le comble est que les autorités musulmanes n'en demandent pas tant puisqu'elles reconnaissent que rien dans les textes sacrés ne s'oppose à ce que l'animal soit étourdi avant sa saignée. Nous sommes ici bien au-delà de la collaboration et cela ne grandit pas notre Nation ! » accuse Brigitte Bardot qui annonce en conclusion : « Puisque vous faites le contraire de ce que vous dites et que vos ministres cachent la vérité aux Français, je vais étudier la proposition de « l’Alliance Ecologiste Indépendante » d'être leur candidate pour les élections présidentielles de 2012... Il faut bien qu'une voix se lève pour défendre les animaux puisque tout le monde, à droite comme à gauche, s'en fout ! »
 

Une proposition de loi pertinente

Le sénateur Nicolas About vient de présenter une Proposition de loi « visant à limiter la production de viande provenant d’animaux abattus sans étourdissement » (http://www.senat.fr/leg/ppl09-711.html).

Pour Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot : « Nous soutenons cette Proposition de loi car il nous parait déplacé de parler de « liberté des cultes » lorsqu’on méprise la « liberté de conscience », les Français ont le droit d’être informés et doivent pouvoir bénéficier d’une certaine transparence. Pourquoi le consommateur musulman ou juif pourrait-il choisir et acheter son produit en toute connaissance de cause (certification halal ou casher) alors qu’on prive le consommateur lambda de ce choix ? »

Partager cet article

Repost 0

Chien enlevé...S O S... RETROUVE merci de votre mobilisation

Publié le par Ricard Bruno

Je viens vous annoncer qu'on a retrouvé lila notre petite chienne qui est en pleine forme...elle a été accueillis par des personnes qui lui ont prodigué les meilleurs soins et qui ont vu notre affichette pour la recherche de lila...nous sommes d'ailleurs en contact avec eux car il s'était attaché à notre chienne...nous voulons aussi vous remercier pour avoir eu la gentillesse de répondre à notre demende de recherche de lila..toute cette mobilisation auprés de tout les gens et associations diverses pour la protection des animaux...la solidarité a été grande surtout dans la société ou l'on vit actuellement nous vous remercions d'avoir aider à la recherche de notre petite pupuce
!

 

Une affaire qui se termine bien

 

Bruno Ricard


Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>