Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Scandaleux et honteux, propos inqualifiables envers Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

         Plus taré et dangereux que ce pauvre type : il n’ y a pas !

      Comment peut on laisser agir un tel individu qui incite à la violence et à la haine raciale, que font les associations anti raciste : Mrapp, Licra et autres pour dénoncer ce type complètement fou, et bien je doit dire que rien n’est fait contre lui par ces associations, on attend maintenant leur réaction, car quand il s’agit d’attaquer Brigitte Bardot elles sont bien présentes ces associations et elles se posent  en pourfendeuses de la veuve et de l’orphelin !        

       Il est bien entendu que des poursuites judiciaires vont être engagées à son encontre, je vous tiendrai

      régulièrement au courant.

        Regardez la vidéo ci-dessous et jugez vous-même de la dangerosité de cet individu.

 Bruno Ricard

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La Fondation Bardot porte plainte contre une campagne radio!

Publié le par Ricard Bruno

Sous le titre « soyons Fermes »¹, le CIV tente actuellement de présenter la production française comme étant issue d’une agriculture « familiale », respectueuse des animaux et de l’environnement. Des spots radiophoniques jugés mensongers et malhonnêtes par la FBB.

Elevage de porcs
Dans le spot « Pourquoi l’élevage des porcs est familial en France ? », il est dit que l’élevage des porcs en France n’est pas industriel mais familial… Or, plus de 90 % des élevages porcins en France² se pratiquent en bâtiment, sur caillebotis. Ces animaux, qui ont subi une caudectomie et une castration à vif, ne sortiront de leur hangar qu’au moment de partir vers l’abattoir. Il est donc malhonnête de présenter de manière bucolique un élevage intensif, totalement déshumanisé.

Elevage "familial" ??

Impact de la viande sur les humains, les animaux et l’environnement,
informez-vous sur viande info :
http://www.viande.info/

Elevage de Veaux
Dans le spot « Aujourd’hui comment les veaux sont-ils élevés ? », il est dit que la couleur blanche de la viande (production française) est obtenue par une alimentation à base de produits laitiers parfaitement adaptée aux besoins des veaux…
Ceci est totalement faux car après avoir été retiré à sa mère, le veau est nourri avec un mélange liquide pauvre en fer qui permet d’obtenir cette couleur anormalement claire de la viande. Le jeune animal anémié est aussi privé de l’alimentation solide dont il a besoin dès sa deuxième semaine et pour éviter que sa viande devienne rouge, ce ruminant élevé sur caillebotis n’a pas droit à l’herbe (trop riche en fer).

Là encore, les propos du spot sont mensongers car, ne pouvant s’alimenter avec une nourriture adaptée à ses besoins, le veau est victime d’un développement anormal du rumen qui constitue une grave entrave à son bien-être.

Impact de la viande sur les humains, les animaux et l’environnement,
informez-vous sur viande info :
http://www.viande.info/

 Elevage de Bovins
Tout aussi scandaleux, le spot « Quel est l’impact de l’élevage bovin sur l’environnement » où il est dit qu’en broutant de l’herbe « nos vaches maintiennent les prairies, ce qui permet le stockage de carbone dans le sol… comme les forêts ! ».

Bon pour l’environnement l’élevage ? Dans son rapport « l’élevage aussi est une menace pour l’environnement », l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que le secteur de l’élevage émet des gaz à effet de serre qui sont plus élevés que ceux produits par les transports (toutes catégories confondues). Le secteur représente, en outre, respectivement 37 % de tout le méthane dû aux activités humaines (agissant sur le réchauffement 23 fois plus que le CO2), en grande partie produit par le système digestif des ruminants, et 64 % de l’ammoniac qui contribue aux pluies acides. L’élevage est aussi responsable de l’appauvrissement des sols et de la mise en péril des réserves naturelles d’eau puisque la production d’un seul kilo de bœuf nécessite 323 m² de pâturages, 7 à 16 kilos de grains ou fèves de soja et jusqu’à 15 500 litres d’eau !

Le secteur de l’élevage a donc une incidence directe sur le réchauffement climatique, la pollution des sols, des nappes phréatiques, et représente un terrible gaspillage puisque près d’un tiers des céréales produites mondialement est destiné à nourrir les animaux pour la production de viande.

POUR CHRISTOPHE MARIE, PORTE-PAROLE DE LA FONDATION BRIGITTE BARDOT :
« Nous dénoncions déjà la propagande du CIV dans les écoles mais aujourd’hui nous ne pouvons plus tolérer de subir cette campagne de désinformation, en partie orchestrée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Ces publicités mensongères présentent la production française de viandes comme issue d’élevages « familiaux » ou « traditionnels » alors qu’elle provient, presque exclusivement, d’élevages intensifs. Plus de 80 % des poules pondeuses et poulets de chair sont élevés dans des hangars sans accès à l’extérieur, 90 % des cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments et 99 % des lapins sont élevés en batterie de cages. Voilà ce qu’est l’élevage en France aujourd’hui et cela ne correspond nullement au discours bêtifiant et malhonnête du CIV. »

¹ http://www.civ-viande.org/92-141-le-civ-campagnes-informations.html
² http://www.leporc.com/systemes-elevage-porcs-cochons.php

Impact de la viande sur les humains, les animaux et l’environnement,
informez-vous sur viande info :
http://www.viande.info/

 

 Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40291

 

Partager cet article
Repost0

Une honte Nagui continue ses attaques contre Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Courrier adressé ce jour à France2

Vous aussi réagissez en masse auprès de France télévision à : http://relations.france2.fr/contact/form1_opinionsemiss.php 

................................................................................................................................................................

iw8psdm6-copie-1.jpg

Emission « Tout le monde veut prendre sa place » diffusée le 07 12 2010

 

Bonjour

 

C’est une honte ! , un scandale ce n’est pas la première fois que Nagui l’animateur de cette émission fait des remarques scandaleuse sur « Brigitte Bardot » je vous avait déjà averti à plusieurs reprises sur ses écarts honteux à l’encontre de BB, vous m’aviez déjà répondu que vous en ferriez part à la production, or ce n’est que des mensonges , rien n’a été fait de plus il continue de déverser sa haine envers elle, entendu ce jour dans cette émission un extrait du film le Mépris où BB dit à son partenaire « mes fesses tu les aime mes fesse » et Nagui de répondre après « Heureusement qu’elle ne dit plus cela aujourd’hui », comment peut il proférer de telles insultes, maintenant je tiens  à vous dire que je ne laisserai plus passer ce genre d’insinuations, je préviens le CSA, la presse et autres.

 

J’attends surtout des sanctions à l’encontre de cet animateur, France télévision ne doit pas être complice des agissements de cet individu.

J’attends une réponse de votre part et pas un courrier « type » que vous avez l’habitude d’envoyer !

 

En attente de vous lire

 

Bruno Ricard

 

Web master du blog « Brigitte Bardot » : http://brigitte-bardot.over-blog.net

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La Chinoise aux 1500 chiens et aux 200 chats!

Publié le par Ricard Bruno

Imprimez Envoyez Commentez cet article

La Chinoise aux 1500 chiens et aux 200 chats

| 23:59  La petite chronique insolite féminine de la Planète

 





| 06-12-2010 | 23:59

Brigitte Bardot a fait une émule en Chine. Et comme nous sommes dans le pays de la démesure, la disciple se doit d’aller plus loin que l’enseignante. Elle arrive du coup près de la catastrophe. Comment gérer 1500 chiens et 200 chats?

 

Tout commence toujours petit. Ha Wenjin a donc débuté avec quelques bêtes. Elle s’en occupait durant son temps libre. Or, vous le savez, le temps libre n’est pas monnaie courante dans l’ex-Céleste Empire. Mais les petits chiens et les petits chats sont un peu comme les enfants. Quand on commence à en adopter, il n’y a plus de raison de s’arrêter. Pourquoi celui-ci, et pas les autres? La bienfaisance elle-même crée des injustices. Buñuel en a jadis fait un film admirable, qui s’appelait «Viridiana».

 

Mais revenons en Chine, et plus précisément à Nanjing. Ha Wenjin s’est retrouvée à la tête d’une meute, puis d’un troupeau. Il y en avait toujours plus. Imaginez la masse que représentent 1500 chiens, de toutes espèces, les bâtards restant sans doute les plus nombreux. Rappelons à ce propos que le pays, après avoir adopté la politique de «l’enfant unique», a lancé il y a quelques jours celle du «chien unique».

 

Ha a donc dû abandonner son travail. Pour trouver de l’argent, elle a vendu sa maison. Puis sa voiture et ses bijoux. Ce n’était évidemment pas assez. Car ça mange, tout ce petit monde! Il lui a en plus fallu trouver des collaborateurs, bénévoles certes. Mais ces dix personnes pour les chiens et deux pour les chats, ça mange aussi. En dépit des dons, car il y en a, la jeune femme a donc bien de la peine à joindre les deux bouts.

 

Un malheur n’arrive jamais seul, dit-on. Les voisins se sont donc manifestés. Ils ne pouvaient plus supporter le bruit. Il y a les miaulements. Les aboiements. Et sans doute quelques conflits internes. On ne s’entend pas «comme chien et chat» pour rien. Le gouvernement a donc contraint Ha à trouver un nouveau local, éloigné si possible de tout et de tout le monde.

 

Samedi dernier, Ha a donc déménagé. Car elle a trouvé! Oh, évidemment, «le nouveau terrain est moins pratique.» Mais il semble plus tranquille. Après la transhumance, qui devait valoir le coup d’œil, ce sera donc le grand repos. Il n’y a plus guère qu’une chose à espérer. Que Ha s’arrête là. Car il n’y a finalement pas de limites. Quand on s’occupe de 1500 chiens (les connaît-elle tous, au fait?), il peut y en avoir 15 000, puis 150 000.

Source : http://www.lesquotidiennes.com/la-chinoise-aux-1500-chiens-et-aux-200-chats

Partager cet article
Repost0

Les people contre la fourrure: vrai engagement ou coup de pub ?

Publié le par Ricard Bruno

Devenir écolo, c’est tendance ! Plusieurs acteurs, mannequins ou même chanteurs ont fait campagne contre les peaux d’animaux. Tour d’horizon des personnalités les plus engagées.

On commence par Carla Bruni. Elle porte de la vraie fourrure ? On dirait… Mais non ! Suite à une lettre de PETA, la première dame de France a déclaré : « je ne porte, n´achète, ni ne possède de fourrure… Tous les designers qui me prêtent gracieusement des vêtements pour mes apparitions publiques pourront vous confirmer que je n´accepte pas la moindre pièce de fourrure sur mes tenues ». Notre activiste préférée, Brigitte Bardot, a profité de cette déclaration pour féliciter personnellement Carla Bruni de son engagement.

La chanteuse Pink a fait une campagne pour soutenir le Centro-Fly à New York, un endroit populaire où se retrouvent les people. Pourquoi un tel engagement ? Parce que la chanteuse adore la politique anti-fourrure du Centro-Fly. D’après le code vestimentaire, le videur est obligé de repousser n’importe quel visiteur qui porte des peaux d’animaux sur lui. L´exception ? Les chiens !

Joaquin Phoenix est un vrai amoureux de la nature élevé dans le « veganisme ». Le frère de River Phoenix, qui a vécu une partie de son enfance dans la forêt sud-américaine, est la nouvelle icône du documentaire de la PETA contre les peaux des reptiles. La vidéo montre comment les serpents et les autres reptiles deviennent de jolis sacs… Dans le court-métrage, l´acteur appelle les grand noms de la mode à éliminer les peaux d´animaux exotiques de leur collection.

Les muses contre les manteaux en peaux

L´actrice Pamela Anderson est la star de PETA ! Cette vraie engagée pour les droits des animaux est présente dans toutes les campagnes de l´organisation : KFC, végétalisme, anti-fourrure… La star d´Alerte à Malibu a aussi montré son appui au projet de loi contre la fourrure en Israël dans une lettre qu´elle a écrit au Ministre Israélien des Services Religieux, Yakov Margi. Vous pouvez soutenir aussi cette iniciative sur le site de Fourrure-Torture.

L´actrice latine Eva Mendes a fait une campagne anti-fourrure… toute nue ! Si elle a déjà porté des peaux d’animaux, elle les a abandonnées depuis qu’elle a appris la cruauté de cette industrie. La star d´Hitch ou de Sin City a déclaré « qu´à une époque où il y a tant de violence dans le monde, c´est une forme de violence que nous pouvons tous arrêter en étant des consommateurs informés ».

En 2004, Charlize Theron et Tucker, son chien, sont apparus dans des affiches de PETA en-dessous du slogan « Si vous ne portez pas un chien comme manteau, s´il vous plaît, ne vous habillez pas avec de la fourrure ». L´actrice sud-africaine, qui a grandi dans une ferme entourée de la nature et d’animaux, a affirmé « qu´il n’y a aucune raison de faire souffrir les animaux pour qu´ils soient des victimes de la mode ».

La campagne de PETA en 1994

Juste deux noms : Cindy Crawford et Naomi Campbell. Les deux mannequines ont participé à la campagne de PETA « Nous préférerons être nues que porter des peaux » en 1994. C´est la campagne la plus célèbre de l´organisation car elle a réussi à ce que les mannequines les mieux payées de l’époque se mobilisent contre la fourrure.

Le hic ? Cindy Crawford a posé dix ans plus tard en couverture d´un magazine avec un manteau en peau d’animal. La réaction de PETA ? Le coordinateur de l´organisation, Dan Mathews, a assuré que la mannequin était une personne « incongrue, avec un manque d’éthique ». Crawford a répondu à ces affirmations en précisant qu´elle n´a jamais offert sa solidarité à PETA et qu´elle avait fait partie de la campagne seulement pour faire une faveur personnelle au couturier Todd Oldham. Un grand activiste pour le droit des animaux qui a imaginé le bonnet en fausse fourrure que la mannequin portait dans la pub pour PETA.

Naomi Campbell a suivi le mauvais exemple de Cindy Crawford en 2009. La Britannique a accepté de faire une publicité pour de luxueux manteaux en peau. Le prix de chaque manteau ? Plus de 200 000 € ! Et pour Campbell ? Un juteux chèque du fameux fourreur de la Cinquième Avenue Dennis Basso.

Les nouvelles muses de la lutte anti-fourrure

Des centaines d’organisations qui défendent les animaux se mobilisent massivement chaque hiver contre la fourrure. Les campagnes les plus célèbres, choquantes et directes sont habituellement celles de PETA. Ce groupe pro-animaux a déjà réussi à ce que des dizaines de people se dénudent pour protester contre les peaux.

Les nouvelles venues dans l´activisme ? L´actrice Christine Storm, qui est la protagoniste de la dernière campagne de la PETA « Mieux nue qu´avec des peaux » et aussi la chanteuse Britney Spears. La princesse de la pop a accepté de participer à une campagne de PETA après avoir été critiquée par l´organisation comme étant « insensible » car elle a porté un vêtement fait de peau de renard.

Sans oublier des pionniers comme Kim Basinger et Paul McCartney qui luttent depuis des années pour la défense des animaux.

Source : http://srv05.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=521291654562

Partager cet article
Repost0

Iles Féroé : Haro sur le «grind», la chasse aux dauphins

Publié le par Ricard Bruno

 

© Association Homme-Nature/François-Xavier Pelletier
Par Catherine Potet

« Stop the Grind » ! C’est l’appel lancé par 2 organisations de défense des animaux, l'ONG «Sea Shepherd» et la Fondation Brigitte Bardot pour interdire le Grind, c'est-à-dire la chasse aux dauphins, que les habitants des îles Féroé continuent à pratiquer alors que cet animal est protégé. A Strasbourg, les deux ONG interpellent les parlementaires européens, pour qu'ils fassent cesser cette pratique souvent assimilée à un carnage.

Iles Féroé : Haro sur le « grind », la chasse aux dauphins
Le « grind », c’est la chasse aux dauphins qui est toujours pratiquée dans les îles Féroé. A Strasbourg, les ONG «Sea Shepherd» et la Fondation Brigitte Bardot interpellent les parlementaires européens... A Strasbourg, reportage de Corinne Fugler.
Malgré les voix qui s’élèvent de plus en plus pour interdire la chasse aux globicéphales, ce mammifère marin dauphin ou baleine, c’est selon... Malgré les voix qui s’élèvent, le Danemark (dont font partie les îles Féroé) ne semble pas disposé à interdire cette chasse. Reportage de Benoît Derrier

Source : http://www.rfi.fr/emission/20101206-iles-feroe-haro-le-grind-chasse-dauphins
Partager cet article
Repost0

Les animaleries en accusation...

Publié le par Ricard Bruno

Soutenons ce député courageux, écrivez lui à : jean.pierre.nicolas@wanadoo.fr ; Son site : www.jean-pierre-nicolas.fr ,

Adresses :

  • Assemblée nationale
    126 rue de l'Université
    75355 Paris 07 SP
  • Permanence
    2 Rue de la Petite Cité
    BP 146
    27001 Évreux cedex
    Téléphone : 02 32 38 74 07
    Télécopie : 02 32 33 69 90
  • Bruno Ricard
  •        ..............................................................................................................................................

COMMERCE. Le député de l’Eure Jean-Pierre Nicolas sème la panique dans les animaleries en voulant leur interdire la vente des chiens et des chats.

Dans les animaleries, comme ici à la jardinerie du Cailly, l’annonce du projet d’interdire la vente des chiots et des chatons a fait l’effet d’une mauvaise blague (photo Boris Maslard)

 

Les arguments ont de quoi filer la chair de poule à tous les amis des bêtes. D’abord, on apprend que « pour alimenter les animaleries, près de 100.000 chiots et chatons sont importés en France chaque année. » La suite est plus trash : « La grande majorité des animaleries n’offre aucune garantie de santé. Les animaux sont vendus malades, voire atteints d’affections incurables. Le pedigree de la plupart des chiots est trafiqué, de même que leur date de naissance. » Des chiots « élevés en batterie, retirés beaucoup trop tôt à leur mère », qui font des milliers de kilomètres « dans des conditions de transport insupportables. » Les survivants de cet « odieux trafic » sont « le plus souvent malades, voires mourants ».
Ceci n’est pas un plaidoyer de Brigitte Bardot, mais une proposition de loi visant à interdire la vente des chiens et des chats dans les animaleries, présentée le 18 novembre par le député (UMP) de l’Eure Jean-Pierre Nicolas. L’ancien maire d’Evreux parle d’une affaire « de cœur et de bon sens » et souhaite mettre fin « à la souffrance des animaux et au trafic, de telle sorte que l’acheteur ne soit plus trompé. »
Le pavé dans la mare est jeté, et l’onde de choc n’a pas fini de secouer la branche. A la jardinerie du Cailly, en périphérie de Rouen, Jean-Marie Duboc, le directeur adjoint, soupire. Des chiens à l’agonie, issus d’un trafic ? « Pas chez nous. » Derrière les vitrines, une vingtaine de chiots sont à vendre, de 550 € à 995 € pièce. Une douzaine de races sont représentées, bouledogue, Carlin, Westie… les plus fashion. « En ce moment, les gens réclament surtout du Jack Russel ‘’pirate’’, comme celui-ci, avec une tache sur l’œil. Le même que Dechavanne », rapporte Hélène, la vendeuse spécialisée.
Tous ces chiens viennent de Belgique, que la SPA dénonce comme « la plaque tournante » du commerce des animaux de compagnie en Europe en provenance des pays de l’est. « On va les chercher nous-mêmes dans un élevage, avec l’autorisation des services vétérinaires », proteste le responsable de la jardinerie, pour qui « la filière des animaleries est sans doute la plus sérieuse. Si la loi passait, ce serait la porte ouverte à tous les trafics. »
« La République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie hébergent des réseaux actifs d’élevage intensif, de même que la Belgique, connue pour ‘’blanchir ‘’ des dizaines de milliers de chiens à destination de la France », insiste Julien Soubiron, responsable adjoint de la cellule anti-trafic de la SPA. De retour de Slovaquie, le militant témoigne : « Là-bas, vous commandez 50 chihuahuas, le grossiste vous les trouve dans la semaine. » Au-delà du bien-être animal, la conséquence la plus problématique est qu’en l’absence d’une harmonisation de la législation européenne, le non-respect du protocole vaccinal antirabique menace la France d’une épidémie de rage.
Un vétérinaire canin de l’Eure déplore ce « vide juridique », dans lequel des éleveurs français se sont engouffrés pour devenir eux-mêmes importateurs. Il espère que cette proposition de loi « peut être l’amorce d’une réglementation, assortie d’un cahier des charges définissant les modalités d’exportation des chiots, l’âge requis pour le sevrage et un protocole de vaccination ». Encore faut-il que le projet résiste au lobbying de la filière, qui montre déjà les crocs.

Gare aux  amalgames
- 100 % français. Toutes les animaleries ne commercialisent pas des chiens de provenance douteuse. « La plupart des professionnels sont des gens sérieux », affirme cette pdg d’une animalerie de l’agglomération rouennaise. « L’animalerie, c’est un métier ! Ici, on ne fait que des petits chiens issus d’élevages français, de l’Orne et du Calvados. Des chiots, quand y en a plus, y en a plus ! On n’achète pas par rapport à une demande, on propose les chiens que nos éleveurs ont à disposition. »
- Expo canine. Les amateurs ont rendez-vous au Parc des Expositions de Rouen, où se déroule jusqu’à ce soir une exposition canine internationale. 2288 chiens de race sont présentés, ce dimanche étant réservé aux molossoïdes, dogues, chiens nordiques, chiens de compagnie et lévriers. Ces animaux-là ont un pedigree et un carnet de santé bien en règle, et pour cause : issus de la sélection opérée par des éleveurs professionnels ou amateurs, ils forment l’élite du monde canin. De 9 h à 17h. Entrée 5 €, gratuit -12 ans.

Les professionnels dénoncent un «projet idiot»
La nouvelle fait bondir Luc Ladonne, secrétaire général de Prodaf, le principal syndicat des professionnels de l’animal domestique. « C’est un projet idiot », réagit-il, réfutant le terme de « trafic » : « Les importations de carnivores domestiques dans l’espace économique européen ne sont pas illégales. L’offre des éleveurs français n’étant pas suffisante, les animaleries s’adressent à des courtiers qui peuvent se trouver à l’étranger. » De plus, « affirmer que la vente d’animaux n’est pas encadrée est une ineptie. En 2008, tous les acteurs de la filière – éleveurs, animaleries, associations de protection des animaux, vétérinaires – ont participé aux rencontres « Animal et société », qui ont abouti à un décret publié au journal officiel. Des arrêtés ministériels portant justement sur l’amélioration de l’encadrement du commerce d’animaux sont en cours de finalisation. » Prodaf, qui représente plus de 1 000 points de vente sur 1 800 au total, indique que selon les statistiques vétérinaires, le taux d’anomalie constaté sur les animaux s’élève à 5 %. « Une telle mesure, redoute Luc Ladonne, permettrait à tout un réseau clandestin de se développer. »

Source : http://www.paris-normandie.fr/article/economie/les-animaleries-en-accusation

Partager cet article
Repost0

Mon coup de coeur "Musique" de ce Noël 2010 : Nicoletta...

Publié le par Ricard Bruno

Nicoletta c'est une femme avec un coeur gros comme ça, une femme pour qui le mot amitié a une très grande valeur de plus c'est une très grande amie des animaux.

Nicoletta à une voix venue des cieux, une voix qui vous transporte, je vous propose de découvrir ce double album de 24 chansons accompagné d'un DVD d'un concert enregistré à "l'Alhambra de Paris", une excellente idée cadeau pour les fêtes de fin d'année à se faire ou à offrir.

Monsieur Ray Charles disait d'elle "C'est la seule blanche qui a une voix de noir"

N'hésitez pas non plus à aller faire u tour sur son site officiel : http://www.nicolettasiteofficiel.fr

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lancel personnalise vos cadeaux...Alors pensez cadeaux utile et de qualité!

Publié le par Ricard Bruno

Lancel personnalise vos cadeaux

La Maison Lancel vous propose des cadeaux exclusifs gràce à un service de personnalisation aux initiales par un artisan sur les lignes Adjani, Premier Flirt et Grand Hôtel.

Sans oublier, lors des trois week-ends exceptionnels de décembre :
une arrivée en toute sérénité avec le service voiturier, un accueil chaleureux accompagné d'une coupe de champagne Pommery servi par des grooms. La possibilité de faire livrer ses achats viendra compléter la liste des services exclusifs proposés.

Toutes nos Étoiles et services sur Lancel.com

 http://www.lancel.com

lancel.jpg 

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>