Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Campagne choc contre l'abattage rituel : enquête à Béziers!

Publié le par Ricard Bruno

Bruno Ricard

Partager cet article
Repost0

Expérimentation animale...

Publié le par Ricard Bruno

LE SCANDALE DU MEDIATOR DEMONTRE, UNE FOIS DE PLUS, L’INUTILITE ET LA DANGEROSITE DE L’EXPERIMENTATION ANIMALE !
 

Alors qu’il était ministre de la Santé, Bernard Kouchner avait déclaré, dans le quotidien Le Monde, que les effets secondaires des médicaments entraînaient, en France, près de 20 000 morts et 1 300 000 hospitalisations par an… tous ces médicaments ayant, bien évidemment, fait l’objet de nombreux tests sur les animaux !

Rien d’étonnant à cela puisque l’expérimentation animale, outre qu’elle est cruelle et fatale pour des millions d’animaux sacrifiés (plus de 12 millions chaque année au sein de l’UE), est dangereuse pour l’homme car d’une fiabilité aléatoire : chaque espèce, même très proche, réagissant différemment face à la maladie ou sur un même test.

Il est urgent de développer les méthodes substitutives au « modèle » animal, garantes d’une plus grande sécurité, il est indispensable de mettre un terme à cette science aveugle, sans conscience, qui provoque la mort dans des conditions abjectes de plus de 2 300 000 animaux chaque année en France !

 

Le silence coupable de Servier

Le 18 octobre 2006, par une lettre adressée au Dr Jacques Servier, Brigitte Bardot tentait une approche : « Puisque les ministres passent et que, chacun de notre côté, nous restons toujours présents tels de vieux sages, je prends l’initiative de solliciter votre aide pour arriver, très vite, à mettre un terme à cette insupportable et éthiquement irrecevable recherche sur l’animal ».

Notre présidente s’en prenait aux tests pratiqués dans les laboratoires du groupe : « Je sais que votre centre de Gidy souhaite expérimenter un plus grand nombre de chiens et que vous préparez l’ouverture d’un nouveau et vaste centre de recherche à Croissy-sur-Seine où de nombreux animaux seront sacrifiés ! Ceci n’est pas acceptable et nous devons, vous et moi, condamner l’utilisation de l’animal (être vivant, sensible) comme simple outil de recherche, condamner aussi les scientifiques qui se transforment, trop souvent, en apprentis sorciers ».

 

Recherche archaïque

Brigitte Bardot témoignait alors : « Je suis horrifiée de constater cette dérive et je trouve moralement inacceptable de provoquer la mort dans des souffrances indicibles lorsqu’on est censé la combattre. Il est plus que temps de remettre en question cette archaïque, cruelle et dangereuse expérimentation animale, il est urgent de se donner les moyens de la remplacer définitivement par des méthodes fiables et éthiquement recevables ».

Malgré différentes relances auprès de ses collaborateurs, Jacques Servier ne répondra jamais à Brigitte Bardot…

 

Manifestation européenne contre l’expérimentation animale

Alors que la France, comme tous les autres Etats membres, travaille à la transposition de la Directive 2010/63/UE du Parlement européen et du Conseil (directive qui n’apporte aucune avancée significative et se montre même, sur certains points, dangereusement régressive), la Fondation Brigitte Bardot invite tous ses sympathisants à participer à un grand rassemblement, à Paris le 23 avril 2011, contre l’expérimentation animale. Tous les détails : http://semaine-mondiale-animaux-laboratoire.org/manifestation-23-avril.html

 

Pétition pour le droit à l'objection de conscience :

Nous, soussignés, demandons au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de défendre ce droit d’objection de conscience à l’expérimentation animale soutenu par la Fondation Brigitte Bardot.
SIGNEZ >>

Source : Fondation Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

La campagne qui fait polémique...

Publié le par Ricard Bruno

 

Mon commentaitre : Les association de défense des animaux luttent également dans tous les domaines de la protection des animaux, avec plus ou moins de résultat (le dernier en date est quand même la confection du foie gras, dont la règlementation devrait changer dans peu de temps).

Pourquoi ces association devraient-elles se taire quand elles ont dans le collimateur des pratiques lies à une religion?
Dénoncer les corridas et lutter pour les faire disparaitre (Il y a quand même pas mal de villes qui ont abandonné) c'est normal. Faire le forcing pour mettre en place des quotas voir carrément protéger certaines espèces animales cest totalement logique.
Par contre, dès qu'il s'agit de critiquer une méthode d'abattage, là il ne faut plus rien dire sous prétexte que ça touche une "minorité visible"?

Pour autant que je sache, les associations ont toujours dénoncé bon nombre de massacres inutiles. Pourquoi celui-ci ne devrait pas être critiqué? D'autant que cette pratique est censée être déjà interdite, la bêtise ayant été de permettre des dérogations...

Bruno Ricard

....................................................................................................................................................................

La campagne qui fait polémique 

Publié à 7 h - Modifié à 10 h - « Cet animal va être égorgé   à vif et sans étourdissement, ainsi débute un slogan qui veut frapper fort. Il est apposé à côté d'une tête de vache et il continue, et dans de grandes souffrances, c'est ça un abattage rituel. » Rituel étant marqué en rouge pour être bien vu.

  Ce texte et cette photo font l'objet d'une campagne nationale lancée depuis le 5 janvier par différentes associations de protection des animaux, dont la Fondation Brigitte Bardot. On les retrouve sur des affiches de 4 m sur 3 aux entrées de Béziers.

Vingt ont ainsi été disposées sur le territoire de la commune, c'est la seule ville de la Région qui est ainsi ciblée. Pourquoi ? En attendant, cette campagne qui entend
». On s'en doute, les arguments avancés ne vont absolument pas dans le sens de cet abattage. Mais celui par étourdissement est-il mieux qu'un autre ? Pour Nordine Ahmadi, il n'y a aucun doute possible : «   Cette campagne n'est rien d'autre qu'un message haineux contre les musulmans. Pour moi, on veut nous nuire et c'est pour cela que la ville de Béziers a été particulièrement ciblée dans cette campagne. Parce qu'ici il y a beaucoup d'Arabes. Ok, ils ne nous montrent pas du doigt, mais on sent bien qu'ils s'adressent à nous. Cette campagne devrait être interdite, elle est tout juste bonne à diviser les peuples sous prétexte de protéger des animaux. »  
 
sensibiliser le consommateur face à des pratiques d'abattage jugées scandaleuses par nombre d'associations de la protection animale, prend le risque d'être accusée d'islamophobie ou de judéophobie.

Mais pour se préserver sans doute de toute accusation il n'est pas fait référence aux termes 'halal' ou 'casher'.

Il faut se référer au site de la campagne pour retrouver ces mots-là. Il n'en reste pas moins que le slogan est sans équivoque et n'évoque que les pratiques rituelles.

Le site n'échappe pas à cette règle. Pour ce qui est de l'abattage conventionnel, la campagne se contente de beaux croquis, tout ce qu'il y a de plus sobres.

Il n'en est rien pour ce qui est de l'abattage rituel illustré par une 'belle' photo couleur. Les plus sensibles apprécieront.

La campagne insiste sur le fait qu'une « majorité de consommateurs mangeraient de la viande issue de l'abattage rituel sans le savoir
Ps : Je vous invite à laisser votre commentaire sur le site
 
Bruno Ricard
Partager cet article
Repost0

Corrida le 22 août dernier en Espagne...

Publié le par Ricard Bruno

Le banderillo espagnol Pedro Muriel est encorné lors d'une corrida à malaga, Espagne, le 22 août 2010.

Pour une fois je vais me lâcher : " il l'a bien eut dans le ..." BRAVO au taureau...

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Pour aménager l’abattage rituel...

Publié le par Ricard Bruno

 
Dès 2004, Brigitte Bardot avait effectué une démarche auprès de la Grande mosquée de Paris pour obtenir l’aménagement de l’abattage rituel. Photo archives AFP

 

Animaux Pour aménager l’abattage rituel

Six mouvements de défense des animaux, dont la Confédération nationale des SPA de France, la Fondation Brigitte Bardot et la Fondation Assistance aux animaux, ont lancé hier une nouvelle campagne pour obtenir des aménagements des abattages rituels d’animaux dans les religions juive et musulmane. La campagne, soutenue par la Fédération des vétérinaires d´Europe, préconise au minimum d’étourdir les animaux avant de les abattre. La réglementation européenne prévoit cependant une dérogation à l´obligation d´étourdissement préalable dans le cadre de l´abattage rituel.

Source : http://www.lalsace.fr/fr/article/4410885/France.html

Partager cet article
Repost0

Fondation Brigitte Bardot : "l'étourdissement est le minimum du minimum"

Publié le par Ricard Bruno

abattage ()Alors que la campagne d'affichage contre l'abattage rituel est désormais lancée à l'échelle nationale. Christophe Marie, porte-parole de la fondation Brigitte Bardot, a accepté de répondre à nos questions. Il rejette toutes accusations d'islamophobie, tout en prêchant pour un étourdissement avant l'abattage rituel. Lyon capitale : Christophe Marie, porte-parole de la fondation Brigitte Bardot : "l'étourdissement est le minimum du minimum" Alors que la campagne d'affichage contre l'abattage rituel est désormais lancé à l'échelle nationale. Christophe Marie, porte-parole de la fondation Brigitte Bardot ,a accepté de répondre à nos questions. Il rejette toutes accusations d'islamophobie, tout en prêchant pour un étourdissement avant l'abattage rituel. Interview. Après avoir été interdite par l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, la campagne d'affichage contre l'abattage rituel a été autorisée récemment, pourquoi ? En novembre 2010, on nous a dit qu'il était impossible de s'en prendre à un culte précis et de faire références aux termes halal et casher. Ce n'était pas notre objectif, nous voulions seulement donner une information aux consommateurs sur l'abattage rituel qui se généralise. Nous avons donc retiré ces deux mots de l'affiche pour les remplacer par l'expression "abattage rituel". Cependant, cela nous paraissait moins pertinent et compréhensible pour le grand public. Le site internet www.abattagerituel.com présente la méthode classique avec des dessins et la méthode rituelle avec des photos, n'y a-t-il pas un problème d'objectivité ? Au départ, nous avons fait faire des dessins sur les deux systèmes d'abattage. Nous avons gardé un visuel pour représenter "le retournement". En ce qui concerne la photo d'égorgement, nous voulions montrer la manière, mais aussi les problèmes sanitaires que cela soulève. La trachée et l'œsophage sont coupés en intégralité ce qui provoque des déversements de contenu gastrique. Par ailleurs, nous avons réalisé une vidéo dans laquelle il y a des images explicites des deux modes d'abattages. Certains accusent la campagne d'islamophobie, que leur répondez-vous ? C'est ridicule! Nous avons fait des actions contre le gavage des oies et des canards, personne ne nous a accusés d'être anti-français. De même, nous ne sommes ni anti-espagnol ou canadien lorsque que nous militons contre les corridas et la chasse au phoque. Cette campagne s'inscrit dans l'historique des combats de Brigitte Bardot qui dès 1962 s'est mobilisée pour l'étourdissement avant abattage. La loi n'a été adoptée qu'en 1974. Nous ne nous attaquons pas à des communautés religieuses, mais à des pratiques cruelles contre les animaux. Il y a une hypocrisie générale où l'on préfère ne rien dire et ne rien faire. Pourtant Brigitte Bardot est souvent accusée de faire le jeu de l'extrême droite et d'être proche du Front National, cela ne discrédite-t-il pas la campagne ? Je travaille depuis 20 ans avec Brigitte Bardot et elle a toujours démenti ce genre d'idée tout en s'opposant à tout rapprochement avec ce parti. Ça arrange tout le monde de dire qu'elle a des accointances avec eux, mais c'est totalement faux. La campagne s'inscrit dans une cohérence. Elle mène ce combat depuis 1962 : on doit éviter toute souffrance à un animal. Pour le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, l'étourdissement avant l'égorgement fait souffrir deux fois l'animal ... Cela n'est basé sur rien du tout. Il y a beaucoup de rapports scientifiques qui démontrent que les animaux souffrent, cela peut durer jusqu'à 14 minutes pour les bovins. Il y a une différence que personne ne peut nier entre les deux méthodes d'abattage. Nous avions rencontré Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris. Après étude des textes religieux, il a conclu que rien ne s'oppose à l'abattage rituel après étourdissement si ce dernier ne tue pas l'animal. Par ailleurs, à titre d'exemple, dans sa charte sur le Halal, la mosquée d'Evry ne s'oppose pas à l'étourdissement. Le problème n'est-il pas industriel au final ? Effectivement, le vrai problème est l'abattage industriel. Les abattoirs et les spécialistes du secteur ont fait un lobby terrible et veulent généraliser l'abattage rituel pour couvrir tous les marchés. Certaines parties des animaux ne sont pas halal ou casher et sont renvoyées dans le circuit classique sans que le public en soit informé. Il y a une réglementation européenne qui favorise l'information des consommateurs, mais Brice Hortefeux s'y oppose. Nous avons donc porté plainte contre la France pour qu'elle respecte la loi européenne. Vous militez pour un étiquetage de la viande halal et casher, mais ne serait-il pas plus juste que toutes les méthodes d'abattage soient précisées ? Nous sommes favorables à l'étiquetage qui mentionne avec ou sans étourdissement, sans préciser les termes halal ou casher. On nous dit que c'est inapplicable et ridicule. On nous a tenu le même discours lorsque nous avons demandé à ce que les boites d'œufs précisent si les poules sont élevées en plein air ou en cage, ce qui est désormais le cas. Au final, ne faut-il pas aborder un vrai débat sur la consommation de viande ? Nous devons réduire notre consommation de viande. Ce n'est pas évident. On connait les pratiques des Français qui aiment manger de la viande à tous les repas. Pourtant l'élevage en lui-même pose un vrai problème de rejet de CO2. Nous nous attaquons souvent aux élevages de cochons qui représentent ce qui se fait de pire. D'une manière générale, l'animal est chosifié, maltraité, que ce soit lors de l'élevage, du transport, ou bien encore de l'abattage. L'étourdissement est donc le minimum du minimum.

Source : http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Societe/Fondation-Brigitte-Bardot-l-etourdissement-est-le-minimum-du-minimum

Partager cet article
Repost0

Bonne et merveilleuse année 2011 !

Publié le par Ricard Bruno

Vous trouverez ci dessous "Bonne année" dans toute les langues.

 

Le blog Brigitte Bardot étant vu du monde entier j'ai voulu remercier tous mes visiteurs de leur fidélité  et de leur sympathie à mon égard, les remercier de leurs encouragements qui font chaud au coeur et qui font que ce blog est devenu la référence sur Internet!

 

Je vous renouvelle mes bons voeux pour 2011 et une chose qui ferait plaisir à Brigitte Bardot...adhérez à sa fondation pour aidez nos amis les animaux.

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/fondation.php?Id=315 

Bruno Ricard

voeuxneige.jpg

AFRIKAANS gelukkige nuwejaar / voorspoedige nuwejaar
AKPOSSO ilufio ètussé
ALBANAIS Gëzuar vitin e ri
ALLEMAND ein gutes neues Jahr / prost Neujahr
ALSACIEN e glëckliches nëies / güets nëies johr
ANGLAIS happy new year
ARABE عام سعيد (aam saiid) / sana saiida
ARMÉNIEN shnorhavor nor tari
AZERI yeni iliniz mubarek
BAMBARA aw ni san'kura / bonne année
BAS-SAXON gelükkig nyjaar
BASQUE urte berri on
BENGALI subho nababarsho
BERBÈRE asgwas amegas
BETI mbembe mbu
BIÉLORUSSE З новым годам (Z novym hodam)
BIRMAN hnit thit ku mingalar pa
BOBO bonne année
BOSNIAQUE sretna nova godina
BRETON bloavezh mat / bloavez mad
BULGARE честита нова година (chestita nova godina)
CANTONAIS sun lin fi lok / kung hé fat tsoi
CATALAN bon any nou
CHINOIS xin nian kuai le / xin nian hao
CORÉEN seh heh bok mani bat uh seyo
CORSE pace e salute
CRÉOLE ANTILLAIS bon lanné
CRÉOLE GUADELOUPÉEN bonne année
CRÉOLE GUYANAIS bon nannen / bon lannen
CRÉOLE HAITIEN bònn ané
CRÉOLE MARTINIQUAIS bon lanné / bonanné
CRÉOLE MAURICIEN banané
CRÉOLE RÉUNIONNAIS bone-érèz ané
CRÉOLE SEYCHELLOIS mon swet zot la bonn anen
CROATE sretna nova godina
DANOIS godt nytår
DARI sale naw tabrik
DOUALA mbu mwa bwam
ESPAGNOL feliz año nuevo
ESPÉRANTO feliĉan novan jaron
ESTONIEN head uut aastat
EWE eƒé bé dzogbenyui nami
FÉROÏEN gott nýggjár
FINNOIS onnellista uutta vuotta
FLAMAND gelukkig nieuwjaar
FRANÇAIS bonne année
FRANCIQUE LORRAIN Proscht nei Johr / Beschte Wìnsch fer's neije Johr
FRISON lokkich neijier
FRIOULAN bon an
GAÉLIQUE D'ÉCOSSE bliadhna mhath ur
GAÉLIQUE D'IRLANDE ath bhliain faoi mhaise
GALICIEN feliz aninovo
GALLO Bónn anaèy
GALLOIS blwyddyn newydd dda
GÉORGIEN გილოცავთ ახალ წელს (gilocavt akhal tsels)
GREC kali chronia / kali xronia
eutichismenos o kainourgios chronos (nous vous souhaitons une bonne année)
GUJARATI sal mubarak / nootan varshabhinandan
GUARANÍ rogüerohory año nuévo-re
HAWAIIEN hauoli makahiki hou
HÉBREU שנה טובה (shana tova)
HINDI nav varsh ki subhkamna
HMONG nyob zoo xyoo tshiab
HONGROIS boldog új évet
INDONÉSIEN selamat tahun baru
ISLANDAIS farsælt komandi ár
ITALIEN felice anno nuovo, buon anno
JAVANAIS sugeng warsa enggal
JAPONAIS akemashite omedetô
KABYLE asseggas ameggaz
KANNADA hosa varshada shubhaashayagalu
KAZAKH zhana zhiliniz kutti bolsin
KHMER sur sdei chhnam thmei
KINYARWANDA umwaka mwiza
KIRUNDI umwaka mwiza
KURDE sala we ya nû pîroz be
LANGUEDOCIEN (OCCITAN) bona annada
LAO sabai di pi mai
LATIN felix sit annus novus
LETTON laimīgu Jauno gadu
LIGURE feliçe annu nœvu / feliçe anno nêuvo
LINGALA bonana / mbula ya sika elamu na tonbeli yo
LITUANIEN laimingų Naujųjų Metų
LUXEMBOURGEOIS e gudd neit Joër
MACÉDONIEN Среќна Нова Година (srekna nova godina)
MALAIS selamat tahun baru
MALAYALAM nava varsha ashamshagal
MALGACHE arahaba tratry ny taona
MALTAIS is-sena t-tajba
MANGARÉVIEN kia porotu te ano ou
MAORI kia hari te tau hou
MARATHI navin varshaachya hardik shubbheccha
MOHAWK ose:rase
MONGOL shine jiliin bayariin mend hurgeye (Шинэ жилийн баярын мэнд хvргэе)
MORÉ wênd na kô-d yuum-songo
NDEBELE umyaka omucha omuhle
NÉERLANDAIS gelukkig nieuwjaar
NORVÉGIEN godt nyttår
OCCITAN bona annada
ORIYA subha nababarsa / naba barsara hardika abhinandan
OURDOU naya saal mubarik
OUZBEK yangi yilingiz qutlug' bo'lsin
PACHTO nawe kaalmo mobarak sha
PERSAN سال نو مبارک (sâle no mobârak)
POLONAIS szczęśliwego nowego roku
PORTUGAIS feliz ano novo
PROVENÇAL bòna annada / bono annado (provençal rhodanien)
PUNJABI ਨਵੇਂ ਸਾਲ ਦੀਆਂ ਵਧਾਈਆਂ (nave saal deeyan vadhaiyaan)
ROMANCHE bun di bun onn
ROMANI baxtalo nevo bersh
ROUMAIN un an nou fericit / la mulţi ani
RUSSE С Новым Годом (S novim godom)
SAMOAN ia manuia le tausaga fou
SANGO nzoni fini ngou
SARDE bonu annu nou
SERBE srećna nova godina / Срећна нова година
SHIMAORÉ mwaha mwema
SHONA goredzva rakanaka
SINDHI nain saal joon wadhayoon
SINHALA suba aluth avuruddak vewa
SLOVAQUE šťastný nový rok
SLOVÈNE srečno novo leto
SOBOTA dobir leto
SOMALI sanad wanagsan
SRANAN wan bun nyun yari
SUÉDOIS gott nytt år
SUISSE-ALLEMAND es guets Nöis
SWAHILI mwaka mzuri / heri ya mwaka mpya
TAGALOG manigong bagong taon
TAHITIEN ia orana i te matahiti api
TAMAZIGHT assugas amegaz
TAMOUL iniya puthandu nalVazhthukkal
TATAR yaña yıl belän
TCHÈQUE šťastný nový rok
TELUGU నూతన సంవత్శర శుభాకాంక్షలు (nuthana samvathsara subhakankshalu)
THAI สวัสดีปีใหม่ (sawatdii pimaï)
TIBÉTAIN tashi delek / losar tashi delek
TSHILUBA tshidimu tshilenga
TSWANA itumelele ngwaga o mosha
TULU posa varshada shubashaya
TURC yeni yiliniz kutlu olsun
TWENTS gluk in'n tuk
UDMURT Vyľ Aren
UKRAINIEN Щасливого Нового Року / З Новим роком (Z novym rokom)
VIETNAMIEN Chúc Mừng Nǎm Mới / Cung Chúc Tân Niên / Cung Chúc Tân Xuân
WALLON ene boune anéye, ene boune sintéye
WALLON (orthographe à betchfessîs) bone annéye / bone annéye èt bone santéye
WOLOF dewenati
XHOSA nyak'omtsha
YIDDISH a gut yohr
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2