Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot...BB en boutique !

Publié le par Ricard Bruno

Page spéciale face Book : Cliquez ici

L’arrivée de nos premières pièces estivales dans nos boutiques préférées a commencé !

C’est Brand Bazar qui ouvre le bal avec les tee-shirts canons BB !

Qui va faire du shopping ce week-end là bas ?

Brand Bazar
33 rue de sèvres
75006 Paris

et bientôt disponible sur le e-shop de la boutique !

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot dans le livre de Farid Abdelouahab..."Muses"

Publié le par Ricard Bruno

Mise à l’honneur dans un livre paru aux éditions Arthaud, la figure de la muse face à l’artiste suscite fantasmes mais aussi questionnements philosophiques sur l’acte créateur et le désir. Vannina Micheli- Rechtman, psychanalyste française passionnée par les rapports entre l’art et la psychologie, jette pour nous quelques ponts supplémentaires.

Livre-muses-de-Farid-Abdelouahab-edition-Arthaud.jpg 

L’objet fait partie, en ce moment, de ces fameux beaux livres qui déploient leurs couvertures de luxe en tête de gondole des librairies. Lové dans un format généreux, que ce soit en étendue comme en épaisseur, Muses ne peut s’empêcher d’attirer le regard. A commencer par ce titre tracé en script rose, comme un mot laissé au rouge à lèvres sur un miroir, sensuel sillage d’une entité qu’on devine suprêmement féminine. Il faut dire que nous sommes ici jetés dans le vif du sujet, un beau sujet d’ailleurs, que celui des muses, ces femmes qui furent souvent sorties de l’ombre et intimement impliquées  dans le processus créateur d’un artiste, jusqu’à devenir en elles-mêmes des œuvres d’art inatteignables se confondant avec le médium et la matière.

 

Sur près de 240 pages en papier glacé, Farid Abdelouahab, écrivain mais aussi commissaire d’exposition, fait défiler photographies et représentations des plus marquantes figures des deux derniers siècles. Vingt-cinq individualités fascinantes qui provoquèrent, stimulèrent, façonnèrent le génie artistique de certains par le simple fait d’être. On y croise, pêle-mêle, Marlène Dietrich et le cinéaste Josef von Sternberg, Dora Maar et le peintre Picasso, Lou-Andreas Salomé et le poète Rilke. Silhouettes dénudées, visages magnifiés, auras divines, retranchées  dans les cimes ultimes de la beauté ou ionisant tout ce qui les entoure par un magnétisme surnaturel, elles sous-tendent parfois le travail d’une vie comme autant de clefs de voûte vouées à faire s’élever un ouvrage. Maillons d’un duo sans équivalent, d’un choc frontal nourricier, mais surtout inspiratrices nées, aux pouvoirs contagieux.



Entre possession et introspection



Une muse peut ne pas être que d’un seul artiste. Quelque part dans le livre, on se souvient du destin extraordinaire de Gala, institutrice russe qui devint la femme et l’inspiratrice de Paul Eluard après une rencontre au sanatorium, avant de glisser, au cours d’une étrange triangulation amoureuse, dans les bras et les toiles de Salvador Dali. Objets de leur pygmalion, certes, dans une certaine mesure, mais surtout appel abyssal au sentiment amoureux, au présage de l’infini, aux territoires indicibles du cœur. D’alma Mahler à Diane Keaton, en passant, par Brigitte Bardot, Yoko Ono ou Pénélope Cruz, c’est bien le désir qui se fait caméra, plume ou pinceau. «Une muse est une personne qui participe au déclenchement de l'inspiration poétique ou artistique autrement dit du désir ; le désir de créer et le désir au sens propre, et c’est pourquoi certains artistes accordent un tel statut à leurs muses» éclaire Vannina Micheli-Rechtman, psychiatre, psychanalyste, docteur en philosophie et auteure de La Psychanalyse face à ses détracteurs.



En effet, quand la collaboration de la muse et de l’artiste n’est pas fondée sur un lien réciproque, celui qui unit à l’épouse, l’amante ou l’amie ambigüe, elle n’en est pas moins la plupart du temps projection d’une attraction des sens. Etre muse, c’est avoir dépassé depuis longtemps le stade du modèle, de l’exécutant servant de support à l’œuvre. Qu’on se souvienne de la fuyante Laure de Pétrarque, ou la dédaigneuse Béatrice de Dante. Une telle somme de travail pour des égéries aussi étrangères qu’inaccessibles…



Quoi qu’il en soit des liens, pour qu’une muse soit muse, compagne de trente ans ou quasi inconnue, il doit de toute manière y avoir cet état immuable de désir, de quête inassouvie d’une jouissance possible, la relation charnelle n’étant qu’un prémisse, et non un aboutissement, ainsi que le précise Vannina Micheli-Rechtman: «Le désir est différent du besoin qui est biologique et se satisfait d’un objet réel. Derrière la muse se cache en fait ce qui participe au désir et à la nécessité de création pour un artiste. Pour la psychanalyse le désir est une notion essentielle qui réunit deux conceptions, l’une philosophique qui s’appuie sur la notion hégélienne du désir (Begierde) et l’autre psychanalytique au sens freudien (Wunch). Dans le premier cas, le désir renvoie à l’idée que la relation à l’autre passe nécessairement par le désir: l’autre est l’objet du désir que la conscience désire en miroir qui lui permet de se reconnaître en lui. Et dans le deuxième cas, pour Freud, le désir est le désir inconscient qui tend à s’accomplir et parfois à se réaliser. Ainsi il s’associe d’emblée à la conception du rêve, du refoulement, du fantasme».



Questions de genres à creuser



Mais si la muse est suscitation du désir, pourquoi est-elle presque systématiquement associée à la figure féminine et ce dès l’antiquité, quand l’homme, de son côté, est lui aussi capable d’attiser les flammes chez le sexe opposé? «Ce sont généralement des femmes, sans doute parce qu’elles gardent un caractère énigmatique, c’est l’énigme du féminin, suppose la psychanalyste française. Toutes les œuvres d’art et l’art en général sont des énigmes qui cherchent la vérité derrière l’apparence.» D’auncuns remarqueront qu’il existe bien des muses masculines, mais que Jean Marais pour Jean Cocteau, ou plus récemment Yves Saint-Laurent pour Pierre Bergé, ont atteint ce statut dans le cœur et les yeux d’hommes aimant les hommes, mieux, d’hommes rêvant des hommes.



En clair, l’imaginaire collectif ne semble pas encore reconnaître la faculté des artistes féminines à élire des muses dans la catégorie messieurs. Parmi ces dernières, plusieurs ont néanmoins bâti leur travail autour de femmes qui peuvent elles aussi prétendre au rôle d’inspiratrices, comme a pu le faire la photographe Annie Leibovitz avec sa compagne Susan Sontag, lui consacrant des dizaines de clichés. A vrai dire, qu’elles soient d’un sexe ou de l’autre, les muses encensées par les créatrices demeurent mal identifiées, alors que le phénomène est sûrement là, dissimulé derrière la flamboyance éternelle des Marlène Dietrich et autres Lydia Delectorskaya, obsession immortalisée par les peintures de Matisse. Le sujet d’un prochain ouvrage, qui sait…

 

Souce : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

SCOOP ! Brigitte Bardot à l’affiche dans 4 Sofitel aux États-Unis

Publié le par Ricard Bruno

Sofitel présente une exposition photographique inédite BB Forever – Brigitte Bardot, La Légende qui est programmée tout au long de l’année 2012 dans quatre établissements Sofitel aux États Unis : Los Angeles, Chicago, Washington et New York.

Imaginée par Sofitel, en collaboration avec le journaliste et écrivain Henri-Jean Servat, cette exposition retrace la vie de l’actrice française.
Implanté dans la capitale mondiale du 7ème art, il revenait au Sofitel Los Angeles d’inaugurer cette rétrospective dédiée à une actrice de renommée internationale. Rarement une exposition n’aura rassemblé autant de photos de Brigitte Bardot : une collection exclusive de 30 photos présentées pour la première fois aux États-Unis permet de suivre le parcours de cette artiste française qui s’est imposée parmi les figures marquantes du cinéma du XXème siècle. Une notoriété internationale qui lui vaudra cette année un hommage de la très célèbre chaîne américaine TNC au Chinese Theater.
Au travers de clichés inédits, le visiteur pourra admirer les différentes facettes de l’actrice, qui s’est tout au long de sa carrière distinguée par sa beauté, sa spontanéité et son insouciance. Une personnalité qui lui valut d’être considérée comme un mythe, mais également comme l’incarnation de la libération de la femme.
Incarnation également de l’élégance et de la culture française chère à Sofitel, qui œuvre depuis son repositionnement, au rayonnement de l’héritage français via des événements liés à l’art, la gastronomie, la littérature ou encore la musique. Dans le cadre de cette exposition, Sofitel proposera un catalogue en édition spéciale avec l’ensemble des clichés accompagnés de textes et anecdotes signés Henry-Jean Servat ainsi que d’un édito de Brigitte Bardot. Un véritable collector.

Brigitte Bardot
Actrice de cinéma française, Brigitte Bardot a été une figure féminine des années 1950 à 1970, une star mondiale, mais aussi l'égérie et la muse de nombreux artistes de l'époque. Femme enfant et femme fatale, elle tourna avec les plus grands réalisateurs incarnant dans ses personnages la légèreté et la sensualité, et devint rapidement un sex-symbol et une star internationale du 7ème art, telle une Marilyn à la française. Avec à son actif 48 films en 21 ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales de « BB », est une des artistes françaises les plus célèbres. Elle a arrêté sa carrière d'actrice en 1973 pour se consacrer à la défense des animaux, notamment en créant la fondation Brigitte Bardot.
Henry-Jean Servat
Écrivain et journaliste français vivant et travaillant à Paris, a publié trente-cinq ouvrages, chez les plus grands éditeurs français, sur le cinéma, les acteurs, l'histoire. Plusieurs ont été traduits en anglais. Chroniqueur régulier dans différentes émissions de télévision, sur France 2 et sur France 3.
Henri-Jean Servat est également auteur et co-réalisateur de documentaires sur le cinéma.

Partager cet article

Repost0

SCOOP ! Brigitte Bardot à l’affiche dans 4 Sofitel aux États-Unis

Publié le par Ricard Bruno

Sofitel présente une exposition photographique inédite BB Forever – Brigitte Bardot, La Légende qui est programmée tout au long de l’année 2012 dans quatre établissements Sofitel aux États Unis : Los Angeles, Chicago, Washington et New York.

Imaginée par Sofitel, en collaboration avec le journaliste et écrivain Henri-Jean Servat, cette exposition retrace la vie de l’actrice française.
Implanté dans la capitale mondiale du 7ème art, il revenait au Sofitel Los Angeles d’inaugurer cette rétrospective dédiée à une actrice de renommée internationale. Rarement une exposition n’aura rassemblé autant de photos de Brigitte Bardot : une collection exclusive de 30 photos présentées pour la première fois aux États-Unis permet de suivre le parcours de cette artiste française qui s’est imposée parmi les figures marquantes du cinéma du XXème siècle. Une notoriété internationale qui lui vaudra cette année un hommage de la très célèbre chaîne américaine TNC au Chinese Theater.
Au travers de clichés inédits, le visiteur pourra admirer les différentes facettes de l’actrice, qui s’est tout au long de sa carrière distinguée par sa beauté, sa spontanéité et son insouciance. Une personnalité qui lui valut d’être considérée comme un mythe, mais également comme l’incarnation de la libération de la femme.
Incarnation également de l’élégance et de la culture française chère à Sofitel, qui œuvre depuis son repositionnement, au rayonnement de l’héritage français via des événements liés à l’art, la gastronomie, la littérature ou encore la musique. Dans le cadre de cette exposition, Sofitel proposera un catalogue en édition spéciale avec l’ensemble des clichés accompagnés de textes et anecdotes signés Henry-Jean Servat ainsi que d’un édito de Brigitte Bardot. Un véritable collector.

Brigitte Bardot
Actrice de cinéma française, Brigitte Bardot a été une figure féminine des années 1950 à 1970, une star mondiale, mais aussi l'égérie et la muse de nombreux artistes de l'époque. Femme enfant et femme fatale, elle tourna avec les plus grands réalisateurs incarnant dans ses personnages la légèreté et la sensualité, et devint rapidement un sex-symbol et une star internationale du 7ème art, telle une Marilyn à la française. Avec à son actif 48 films en 21 ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales de « BB », est une des artistes françaises les plus célèbres. Elle a arrêté sa carrière d'actrice en 1973 pour se consacrer à la défense des animaux, notamment en créant la fondation Brigitte Bardot.
Henry-Jean Servat
Écrivain et journaliste français vivant et travaillant à Paris, a publié trente-cinq ouvrages, chez les plus grands éditeurs français, sur le cinéma, les acteurs, l'histoire. Plusieurs ont été traduits en anglais. Chroniqueur régulier dans différentes émissions de télévision, sur France 2 et sur France 3.
Henri-Jean Servat est également auteur et co-réalisateur de documentaires sur le cinéma.

Publié dans Scoop

Partager cet article

Repost0

La FLAC se dote d'un nouveau site internet!

Publié le par Ricard Bruno

 

Chers amis,

 

La FLAC se dote d'un nouveau site internet.

La lutte contre la violence tauromachique progresse à grands pas. La FLAC, qui est un des moteurs de ce changement, nécessitait un outil à la hauteur de ses ambitions pour poursuivre les objectifs qu'elle s'est fixés.

C'est chose faite avec  notre nouveau site Internet !

Plus beau, plus puissant, plus facile à mettre à jour, il intègre de nombreuses fonctionnalités nouvelles (liens facebook, paiement en ligne, FAQ, commentaires...), et plein d'autres encore à venir.

Forts de ce nouvel outil, nous allons pouvoir communiquer plus rapidement et plus efficacement, pour arriver à notre but commun: l'éradication de la cruauté des arènes.

Nous vous invitons à le découvrir, y naviguer, explorer les nouvelles pages, le nouveau contenu. Nous dire ce que vous en pensez et le faire connaître autour de vous.

La FLAC passe à la vitesse supérieur, embarquez avec nous !

 Et n'oubliez pas, nous comptons sur vous pour:

>> répondre au sondage de la FLAC

>> Nous rejoindre sur Face book

 

 Amitiés et à très bientôt dans la lutte !

 

Anne Caron: présidente

Sylvain Perret: trésorier

Thierry Hély: secrétaire et chargé de communication

 

www.flac-anticorrida.org

Partager cet article

Repost0

Caux : 150 animaux retirés d'un ferme ce matin...

Publié le par Ricard Bruno

Ce matin, les services vétérinaires étaient présents chez un éleveurs de bovins et ovins situé sur la commune de Saint-Clair-sur-les-Monts. Après une mise en demeure fait en début de semaine, les services ont fait appel à la fondation Brigitte Bardot afin que plus de 100 vaches Aubrac et une vingtaine de moutons soit retirés de l'exploitation. Les conditions de bon entretien des animaux, qui visiblement souffraient ces dernières semaines d'un déficit d'alimentation ont conduit les services à cette mesure.

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

Air France - Air Souffrance

Publié le par Ricard Bruno

air-france-klm.jpg

Stop au transport des animaux pour les labos !

Nouvelle intervention de la Fondation Brigitte Bardot auprès du PdG d'Air France KLM afin de demander l'arrêt du transport d'animaux vers les laboratoires d'expérimentation :

"Monsieur le Président,

Il y a un peu plus de dix ans, j’alertais votre prédécesseur de la situation dramatique des animaux transportés par Air France à destination des laboratoires d’expérimentation.

Malgré nos interventions répétées, votre compagnie n’a toujours pas changé de "politique" et demeure, aujourd’hui encore, le plus gros pourvoyeur des laboratoires.

Vous le savez, de nombreuses compagnies aériennes comme British Airways, Delta Airlines, American Airlines, Quantas et de nombreuses autres, refusent désormais le transport des primates en vue d’expérimentations, Air Canada vient également de s’engager dans ce sens. Cette position éthique, qui rejoint la nouvelle réglementation européenne visant à limiter les recours aux primates dans la recherche, doit être suivie par Air France.

Les primates ne sont malheureusement pas les seules victimes des laboratoires et les caisses remplies de chiens qui transitent, chaque semaine, à Roissy provoquent l’indignation justifiée du personnel de l’aéroport…

Monsieur le Président, vous dirigez cette compagnie depuis quelques mois seulement alors je ne vous rends pas responsable de la politique passée, mais il est urgent d’agir pour ne plus être complice de cette horreur.

La réponse type d’Air France est de dire qu’elle n’a pas à prendre position vis-à-vis de la vivisection, c’est lâche mais surtout malhonnête car en poursuivant ces transports de primates et autres animaux, vous l’encouragez directement.

Votre compagnie prétend que les singes transportés proviennent d’élevages alors que, vérification faite, une grande partie des primates transportés par Air France a été capturée dans la nature.

C’est pourquoi je vous demande, Monsieur le Président, de revoir la position d’Air France sur le transport des animaux à destination des laboratoires. Ces transports de la honte salissent l’image de votre compagnie et compliquent l’action des organisations de défense des animaux, comme ma Fondation, qui luttent contre l’effroyable vivisection.

Je place en vous mon espoir et vous assure de toute ma considération.

Brigitte Bardot"

Liste des compagnies ne transportant aucun animal pour les laboratoires

Aer Lingus, Air Malawi, Air Hong Kong, Air Lada, Air Malta, Air Mauritius, Air New Zealand, Air Seychelles, Alitalia, Austrian Airlines, Azerbaijan Airlines, British Airways, China Airlines, British Midland, Cargolux, Cathay Pacific, China Airlines, Cyprus Turkish Airlines, Czech Airlines, Delta Airlines, DHL Aviation, Easyjet, El Al, Emirates, Eva Air, Finnair, Flybe, Gulf Ai, Hong Kong Dragon Airlines, Iberia, Jet2, Kenya Airways, Malaysia Airlines, Korean Air, Loganair, LOT Polish Airlines, Malaysian Airlines, Middle East Airlines, Northwest Airlines, Olympic Airlines, Pakistan International Airlines, Qantas Airways, Qatar Airways, Royal Jordanian, Ryanair, Singapore Airlines, South African Airways, Southwest Airlines, TAP Portugal, Taxi Air Fret, TNT Global, United Airlines, US Airways, Virgin Atlantic, Zorex

Source : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Publié le par Ricard Bruno

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC
F
édération des Luttes pour l'Abolition des Corridas

 

Bonjour,

 

Le Professeur Hubert Montagner, membre du Comité d'Honneur de la FLAC, obtient une réponse favorable d'Anthony Lake, Directeur Exécutif de l'UNICEF. Comme vous pourrez le constater en ouvrant le lien ci-dessous.

http://www.flac-anticorrida.org/hubert-montagner-interpelle-unicef

 

Pour cette raison, Hubert Montagner, après son premier courrier, adressera le DVD d'un  film accablant à Anthony Lake. Dans celui-ci, de terribles scènes de corrida prises discrètement, se déroulent devant des enfants hébétés. Le but: éclairer Anthony Lake sur cette autre réalité de la corrida qu'il est loin d'imaginer...

 

Merci

 

Cordialement

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

 

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : Clothing Collection

Publié le par Ricard Bruno

Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Le texte examiné au Sénat les 2 et 3 février provoque la fureur de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Je rejoins Brigitte dans sa colère et dans son indignation, c'est scandaleux et honteux!

Bruno Ricard Web master du blog Brigitte Bardot

..................................

Les sénateurs doivent examiner en séance publique les 2 et 3 février 2012, une proposition de loi du député de la Somme, Jérôme Bignon (UMP).

 

Le texte adopté par l'Assemblée nationale le 17 mai 2011 présente diverses propositions relatives à la chasse que son auteur estime « nécessaires pour permettre aux chasseurs l'accomplissement de leur passion dans les meilleures conditions tout en leur reconnaissant une contribution importante à la préservation des territoires ».

 

Elle contient notamment les mesures suivantes :

• Reconnaissance du rôle de la chasse comme instrument efficace de gestion de la biodiversité (article 1er) ;

• Reconnaissance du rôle des fédérations départementales des chasseurs (FDC) en matière d'information et d'éducation au développement durable en matière de préservation de la faune sauvage et de ses habitats (article 2) ;

• Possibilité, à l'initiative du préfet, de créer des réserves de chasse et de faune sauvage. Initiative qui est actuellement la compétence exclusive du détenteur du droit de chasse ou de la fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs (article 3) ;

• Possibilité pour le préfet, sur proposition de la fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs, d'imposer au propriétaire d'un territoire un prélèvement d'un nombre déterminé d'animaux dans une zone non chassée causant des dégâts de gibier (article 8) ;

• Extension aux chasseurs du bénéfice de la servitude de « marchepied » sur le domaine public fluvial, aujourd'hui explicitement prévue pour les seuls piétons et pêcheurs (article 9) ;

• Application dans le département de la Guyane de la sanction réprimant une infraction aggravée de chasse dans le cœur d'un parc national ou dans une réserve naturelle (article 13).

 

Dans un communiqué du 31 janvier 2012, Brigitte Bardot se dit scandalisée : « Quelle nouvelle honte cette proposition de loi donnant une fois de plus aux chasseurs des droits honteux les autorisant à pénétrer sur les propriétés privées pour massacrer les animaux y ayant trouvé refuge ou ordonnant aux propriétaires de le faire eux-mêmes sinon une amende salée ! »

 

Pour sa fondation qui juge la proposition de loi « rétrograde », l'article 8 contraint le détenteur du droit de chasse (propriétaire terrien) à procéder ou faire procéder à « la régulation des espèces présentes sur son fonds » ; à défaut de quoi, « il peut voir sa responsabilité financière engagée » pour l'indemnisation des dégâts occasionnés par le gibier.

 

Concernant l'article 2 et le rôle d'information et d'éduction des FDC, la fondation Brigitte Bardot en déduit que « les chasseurs seront donc invités à venir, dans les écoles, enseigner l'art de tuer dans un souci de “préservation de la faune sauvage”... Un comble ! »

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5