Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Turquie : La fondation Brigitte Bardot intervient..

Publié le par Ricard Bruno

 

Aide à la rénovation de la clinique du refuge Meliha Yilmaz à Golbasi (Ankara) et achat de matériel

Il est difficile d’imaginer un refuge avec plus de 3000 chiens… et pourtant…il en existe un en Turquie.

La Fondation Miliha Yilmaz a signé un protocole avec la mairie de Golbasi pour obtenir le terrain sur lequel est le refuge. Celui-ci commença par accueillir des chiens abandonnés ou errants. De nombreuses naissances sur place ont très vite fait augmenter la population. Le refuge ne pratique pas l’euthanasie.  Il n’y a malheureusement que 15 à 20 adoptions par an…

Le refuge a une dizaine de salariés pour distribuer la nourriture, l’eau, faire des réparations et transporter les animaux si nécessaire. Une trentaine de bénévoles dont 8 à 10 fidèles viennent aider l'équipe régulièrement. Un vétérinaire vient une à deux fois par semaine pour des vaccins et des soins courants.

Les municipalités d’Ankara et Golbasi se sont engagées officielement à apporter un aide pour la nourriture et les soins vétérinaires des 3 500 chiens
Cet engagement est d’un grand soutien mais loin d’être suffisant. L'urgence est de stériliser les chiens pour éviter une surpopulation due aux naissances à l’intérieur de refuge (de 300 à 400 chiens naissent chaque saison).  
La Fondation a alerté  WVS Worldwide Veterinary Service a été alerté et est en train de préparer une visite avec une équipe à cet effet. La Fondation Brigitte Bardot prendra en charge les frais de médicaments et de matériel. L’équipe est en attente des autorisations pour pouvoir travailler en Turquie et, bien sûr, la fin des rénovations de la clinique. En effet, Le refuge n’est pas simplement délabré au niveau des installations, la clinique et les salles de réveil sont dans un piteux état.

L’aide de la Fondation est essentielle pour la construction d’abris. En effet près de 200 chiens n’en ont pas ou sont donc simplement attachés avec une chaine à une niche alors que  200 à 400 autres chiens errants dans l’enclos principal.

Nous prévoyons de continuer à les aider. Une visite sur le terrain est envisagée très prochainement.

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article
Repost0

Lettre ouverte de Brigitte Bardot au Président le la République du Tchad

Publié le par Ricard Bruno

 

 

Suite au massacre de 30 éléphants dans le Mayo-Lémié, près du camp de brousse de « SOS Eléphants » et son orphelinat pour éléphanteaux. Brigitte Bardot réagit et s'adresse au Président de la République du Tchad.

 

Monsieur le Président,

 

Il y a quelques jours plus de 30 éléphants ont été abattus dans le Mayo-Lémié, près du camp de brousse de « SOS Eléphants » et son orphelinat pour éléphanteaux cofinancé par ma Fondation.

Ces massacres ont été d’une violence extrême, les braconniers ne laissant derrière eux que des cadavres, têtes coupées et défenses arrachées à coups de hache !

Monsieur le Président, je sais que vous êtes très vite intervenu, avec force, en mobilisant de nombreux soldats, et je tiens à vous en remercier très sincèrement. Toutefois, l’urgence n’est pas de réagir aux massacres mais de tout mettre en œuvre pour les empêcher.

Il s’agit d’une véritable guerre, j’en suis consciente, il y a urgence car les populations d’éléphants sont en chute libre au Tchad (comme au Cameroun). Même s’il est classé à l’Annexe I de la CITES, l’éléphant ne survivra pas au braconnage intensif dont il est victime, il faut accentuer encore les efforts pour mieux le protéger.

C’est pourquoi nous soutenons la demande de l’association « SOS Eléphants » d’instituer, dans la zone Chari-Baguirmi/Mayo-Lémié, un périmètre de sécurité militaire. Egalement, il est urgent de rétablir la brigade mobile de protection de la faune sauvage, c’est même une nécessité absolue.

Ma Fondation avait financé, il y a quelques années, la livraison de véhicules pour soutenir l’action des gardes tchadiens, notamment du parc national de Zakouma. Nous pouvons poursuivre cette collaboration, la renforcer, car lutter contre le braconnage est une priorité.

Je tiens à apporter mon soutien à Stéphanie Vergniault qui consacre sa vie désormais à défendre les éléphants, son action est admirable et mérite d’être encouragée. J’aimerais que vous la receviez pour officialiser une coopération active avec « SOS Eléphants » et que vous receviez, également, les représentants de ma Fondation qui participeront à l’inauguration de l’orphelinat pour éléphanteaux.

Monsieur le Président, je compte infiniment sur vous, c’est tellement important pour protéger cette espèce phare, emblématique de l’Afrique. Dans cet espoir, soyez assuré de toute ma considération.

Brigitte Bardot

Présidente

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article
Repost0

Doux. La fondation Brigitte Bardot dénonce l'utilisation de poulets vivants lors des manifestations

Publié le par Ricard Bruno

 

 

La Fondation Brigitte Bardot dénonce dans un communiqué le sort réservé non seulement aux poulets élevés par le groupe Doux mais dénonce également l'utilisation d'animaux vivants lors des manifestations de salariés du groupe dont l'avenir se joue actuellement au tribunal de commerce de Quimper

 

"Nous dénonçons, depuis longtemps déjà, le traitement des animaux dans les élevages intensifs, particulièrement chez Doux où les volailles sont entassées dans des conditions indignes, écrit Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot. Ces élevages ne devraient pas être soutenus par le gouvernement mais devraient être, purement et simplement, interdits au niveau européen. Si, face aux menaces qui touchent leurs emplois, nous comprenons l’angoisse et même la colère des personnels de ces usines à viande, nous dénonçons fermement l’utilisation de poulets vivants lors des dernières manifestations. Ces animaux sont des êtres sensibles, les traiter ainsi montre combien toute la chaîne de la malbouffe, symbolisée en France par le groupe Doux, méprise et maltraite les animaux", conclut le communiqué.

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot dans le journal "Los Angeles times"...

Publié le par Ricard Bruno

Une amie journaliste au journal « Los Angeles Time » m’a fait parvenir un article publié dans son journal  le 04 07 2012et sur leur site Internet, elle a mis Brigitte Bardot en avant, qu’elle en soi remercié...

Bruno Ricard

...

 

French films arrive at LACMA, American Cinematheque, New Beverly
Brigitte Bardot

Brigitte Bardot stars in Jean-Luc Godard's 1963 classic, "Contempt," screening Thursday at the American Cinematheque. (Los Angeles Times )

July 4, 2012, 2:05 p.m.

It’s time to brush up on your French, because several theaters are in the Gallic way this weekend.
Film Independent at the Los Angeles County Museum of Art kicks off its monthlong “French Film Fridays” at the Leo S. Bing Theater with a double bill of Jean-Luc Godard’s 1963 “Contempt” with Jack Palance, Brigitte Bardot and Fritz Lang as himself, and Francois Truffaut’s Hitchcockian 1969 “Mississippi Mermaid,” with Catherine Deneuve and Jean-Paul Belmondo. www.lacma.org

The American Cinematheque’s Aero Theatre in Santa Monica celebrates the 50th anniversary of one of Truffaut’s masterworks, “Jules and Jim,” with Oskar Werner, Jeanne Moreau and Henri Serre, and Godard’s “Vivre Sa Vie,” with Anna Karina, who was married to the director from 1961 to 1967. www.americancinematheque.com


Julien Duvivier’s 1937 romantic film noir, “Pepe le Moko,” starring the legendary Jean Gabin in the title role, screens Friday and Saturday at the New Beverly Cinema, along with the Gilo Pontecorvo’s Oscar-winning 1966 Italy/Algerian production “The Battle of Algiers.” http://newbevcinema.com

INTERACTIVE: Classic Hollywood star walk

The American Cinematheque’s “Mayan Calendar Countdown” series features two version of Richard Matheson’s “I Am Legend” on Thursday evening at the Egyptian Theatre: 1971’s “The Omega Man” with Charlton Heston and 1964’s “The Last Man on Earth,” with Vincent Price. On Saturday, the Egyptian hosts the 2012 Viscerea Film Festival, which features horror shorts, the feature “Among Friends” and a tribute to Mary Lambert, who directed “Pet Sematary.” Sunday’s offerings are two films starring Lea Thompson: 1987’s “Some Kind of Wonderful,” penned by John Hughes and directed by Howard Deutsch, who married Thompson, and 1983's “All the Right Moves,” one of Tom Cruise’s early hits. Both Thompson and Deutsch will appear at the screening. www.americancinematheque.com


UCLA Film & Television Archive’s latest series, “The Films and Legacy of Antonio Reis and Margarida Cordeiro,” celebrates the artistry of the Portuguese director Reis and his psychologist wife Cordiero, who directed the four films with her husband. The series begins Friday at the Billy Wilder Theater with 1976’s “Tras-os-Montes,” with 1985’s “Ana” set for Saturday. Two early Ernst Lubitsch talkies, restored by the UCLA Film & Television Archive, are on tap for Sunday afternoon at the Wilder. Maurice Chevalier and Jeanette MacDonald in her film debut headline Lubitsch’s witty 1929 musical, “The Love Parade.” The second bill is Lubitsch's third sound feature, 1931’s pre-code comedy “The Smiling Lieutenant,” with Chevalier, Claudette Colbert and Miriam Hopkins. www.cinema.ucla.edu


The Academy of Motion Picture Arts and Sciences’ summer screening series “The Last 70mm Film Festival,” commences Monday at the Samuel Goldwyn Theater with Stanley Kramer’s 1963 comedy epic, “It’s a Mad, Mad, Mad, Mad World,” starring Spencer Tracy and practically every comedian in Hollywood at the time. Several cast members will be on hand for a pre-screening discussion, including Jonathan Winters, Mickey Rooney and Barrie Chase. The academy’s Oscars Outdoors series in Hollywood continues Friday evening with John Ford’s 1939 masterwork, “Stagecoach,” which took a young John Wayne out of B movies and made him a major star. Eddie Murphy’s 1996 version of Jerry Lewis’ 1963 classic “The Nutty Professor” screens Saturday evening with guests that include co-producer James D. Brubaker, makeup artist Rick Baker, writer Barry Blaustein and editor Don Zimmerman. www.oscars.org


Anna May Wong’s final silent film, “Piccadilly,” which was made in England in 1929, screens Wednesday at the Cinefamily at the Silent Movie Theatre. E.A. Dupont was the director. A young Ray Milland can be seen as an extra. www.cinefamily.org

 

 

Source : Los Angeles Times

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Tchad Brigitte Bardot dénonce un massacre d’éléphants!

Publié le par Ricard Bruno

Tchad Brigitte Bardot dénonce un massacre d’éléphants

Brigitte Bardot a envoyé hier une lettre ouverte au président tchadien, Idriss Deby, pour protester contre la récente tuerie dans son pays de 40 éléphants pour leur ivoire.

Népal Le trekking en solo bientôt interdit ?

Le Népal envisage d’interdire le trekking en solitaire dans les montagnes de l’Himalaya, après plusieurs cas d’agressions ou de disparitions d’étrangers. Le pays voudrait que les randonneurs seuls soient désormais accompagnés d’au moins un porteur ou un guide.

Mexique L’ouragan Ernesto touche le Yucatan

L’ouragan de catégorie un Ernesto a touché la péninsule du Yucatan au Mexique mardi soir, après avoir traversé la mer des Caraïbes et inondé les côtes du Honduras et du Belize. La tempête a provoqué des vents violents allant jusqu’à 140 km/h.

Cuba Cinq jours sur un radeau

Un groupe de 18 immigrants cubains a été intercepté sur une plage de Floride, hier au terme d’un périple de cinq jours à bord d’un radeau de fortune. «Ils sont venus sur un bateau bricolé qui est en très mauvais état, d’environ 6 mètres et équipé d’un moteur russe des années 1950 qui avait l’air de fonctionner», a précisé un responsable des douanes.

 

Source ; Cliquez ici
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot à la défense des éléphants...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot à la défense des éléphants

Brigitte Bardot à la défense des éléphants

 

L'ancienne actrice française Brigitte Bardot, militante de la cause animale, a envoyé mercredi une lettre ouverte au président tchadien pour protester contre la tuerie de 40 éléphants pour leur ivoire, au Tchad, annoncée fin juillet par une organisation internationale.

Estimant qu'«il s'agit d'une véritable guerre», Brigitte Bardot remercie le président tchadien Idriss Deby d'avoir fait intervenir des formes armées contre les braconniers. Elle souligne cependant que l'urgence est de «tout mettre en oeuvre» pour empêcher les massacres d'éléphants.

Selon le Fonds international pour la protection des animaux (Ifaw), citant la présidente de l'association SOS éléphants du Tchad Stéphanie Vergniault, 40 éléphants ont été tués le 23 juillet dans la région du Chari-Baguirmi (sud-est du Tchad).

L'ivoire serait passé en contrebande par des ressortissants chinois travaillant pour la China National Petroleum Company sur un projet de construction d'un pipeline dans la région du Chari, selon Mme Vergniault. Envoyé en grande partie vers la Chine, il irait aussi à un moindre degré en Thaïlande.

SOS Éléphants

Brigitte Bardot soutient la demande de SOS Éléphants de mettre en place dans cette zone un «périmètre de sécurité militaire» et demande de «rétablir la brigade mobile de protection de la faune sauvage».

Elle rappelle que sa fondation avait financé la livraison de véhicules pour les gardes tchadiens et propose de renforcer cette collaboration.

Selon son site internet, la Fondation Brigitte Bardot a aussi financé en 2011 «la construction de l'orphelinat pour éléphanteaux de l'association SOS Éléphants». Cette structure assure la survie «des petits rescapés des massacres qui déciment la population d'éléphants du Tchad».

Selon l'Ifaw, il ne restait en 2010 que 2 500 éléphants au Tchad contre 4000 en 2006. Pour l'association, qui dénonce aussi la démobilisation de la brigade anti-braconnage, les moyens répressifs sont désormais «insuffisants». Elle souligne qu'«avec plus de 24,3 tonnes d'ivoire saisies à l'échelle mondiale, 2011 a été la pire année jamais enregistrée dans l'histoire des éléphants».

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article
Repost0

Une policière a "sauvé" mardi matin à Paris trois chiots...

Publié le par Ricard Bruno

Peu après 08H30, la policière de faction autour de la préfecture de police, au coeur de l'île de la Cité, a remarqué une femme d'une trentaine d'années, de nationalité roumaine, dont le comportement "lui a paru suspect", a dit la source.

La policière a remarqué qu'elle dissimulait un sac, fermé, contenant trois petits chiots "au bord de l'asphyxie".

Les animaux ont été "libérés", a expliqué la source, tandis que la femme a été interpellée et placée en garde à vue dans le cadre d'une procédure ouverte pour "mauvais traitement à animaux".

Le porte-parole de la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), Franck Carabin, a déclaré qu'une "attention particulière" était "portée à celles et ceux qui se servent d'animaux à des fins de mendicité", ce qui "semble être le cas" de la suspecte.

Dans un communiqué, la Fondation Brigitte Bardot (FBB), qui affirme avoir "appuyé la plainte déposée ce matin pour +sévices graves+", estime "très encourageant de voir les services de police intervenir contre l'exploitation des animaux pour la mendicité".

La Fondation "a déjà recueilli, cette semaine, 4 chiots et leur mère qui étaient vendus à la sauvette dans Paris. Cet après-midi nous récupérons ces 3 chiots sauvés de justesse par la policière", explique Christophe Marie, porte-parole de la FBB.

"En quelques mois, la FBB a pris en charge plus de 50 chiens exploités par les Roms dans des conditions lamentables", ajoute-t-il, estimant qu'il "faut absolument multiplier les contrôles et sanctionner plus sévèrement les contrevenants".

 

Source : Cliquez ici

Partager cet article
Repost0

Réunion: la Fondation Bardot opposée au prélèvement de requins

Publié le par Ricard Bruno

 

 

La Fondation Brigitte Bardot a jugé mardi "scandaleuse" l'annonce par la préfecture de la Réunion de pêcher vingt requins, jugeant que cette opération s'apparente à la "prétendue chasse scientifique à la baleine" du Japon.

L'annonce faite lundi par la préfecture "concernant le prélèvement d'une vingtaine de requins en vue de faire des recherches sur la toxicité supposée de leur chair est scandaleuse", écrit le porte-parole de la Fondation Christophe Marie, dans un communiqué. "La France ne vaut pas mieux que le Japon et sa prétendue chasse scientifique à la baleine", ajoute le texte, qui souligne que l'océan n'est "pas le terrain de jeu (des requins) mais leur habitat" et qu'"ils y tiennent un rôle essentiel pour la préservation de la biodiversité marine".
Après une série d'attaques de squales ces derniers mois, dont une mortelle en juillet, la préfecture de la Réunion a annoncé lundi que 20 requins de deux espèces (10 tigre et 10 bouledogue) seraient pêchés afin de "réévaluer le risque de ciguaterra sur la base duquel la consommation de chair de requin a été interdite". Il a annoncé que les prises effectuées de leur côté par les professionnels seraient "indemnisées par l'Etat". "Faire croire aux touristes qu'en tuant quelques requins et même beaucoup, on assurera leur sécurité est une hypocrisie totale. Les requins sont libres de venir et partir, ils ne sont pas sédentarisés, c'est aux surfeurs de respecter les lois de la nature et non à la nature de se plier au loisir de quelques uns", conclut la Fondation.
La semaine dernière, Brigitte Bardot avait appelé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à "intervenir pour ne pas laisser (son) gouvernement se ridiculiser", rappelant que "2012 a été décrétée année de la biodiversité sur l'île de la Réunion".
Source : Cliquez ici
Partager cet article
Repost0

Nouveauté : Revue "Soul 67" de juillet 2012 (grèce)

Publié le par Ricard Bruno

Soul-67-de-juillet-2012--grece-.jpg

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>