Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Viva Maria...ce soir à 00h05 sur France2

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot et Caroline de Monaco au secours des éléphantes de Lyon

Publié le par Ricard Bruno

 

 

2425921 elephantes 640x280

Parc de la Tête-d’Or, Lyon, mercredi 19 décembre. Le Cirque Pinder, propriétaire des éléphantes Baby et Népal, a saisi ce lundi la justice pour les sauver de l’abattage décidé par la mairie et la préfecture pour cause de tuberculose

Alors que la justice a donné raison au préfet du Rhône qui a ordonné l'abattage des deux éléphantes, du Parc de la Tête d'Or, à Lyon, soupçonnées d'être atteintes de tuberculose, leur sort, toujours en suspens, continue de susciter de l'émotion.

Une pétition en ligne, portée par les réseaux sociaux, affirme ainsi avoir recueilli près de 65000 signatures. Dernier rebondissement : la Fondation Brigitte Bardot a demandé, lundi, au préfet du Rhône d'ordonner la «saisie» des deux éléphantes pour les confier à sa Fondation.

 

Dans une lettre ouverte à Jean-François Carenco, la Fondation Bardot lui demande de «prendre un nouvel arrêté, non plus d'abattage des éléphantes Baby et Népal, mais de saisie afin que ces animaux soient confiés à (sa) Fondation qui pourra leur assurer une fin de vie digne, dans un parc de quarantaine où elles pourront être soignées sans risque de contamination avec d'autres animaux ou du public.»

 

Caroline de Monaco «serait prête à envoyer son vétérinaire» auprès des pachydermes

 

Même la princesse de Hanovre, Caroline de Monaco, se mobilise pour Baby et Népal. Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, a confié à Paris Match, que la princesse «qui n'aurait malheureusement pas la place d'héberger les pachydermes le temps que leur propriétaire puisse les récupérer, serait en revanche prête à envoyer son vétérinaire pour effectuer de nouvelles analyses sur les animaux».

 

Vendredi, le juge des référés du tribunal administratif de Lyon, saisi par le propriétaire des éléphantes, avait donné raison au préfet, qui avait ordonné par un arrêté du 11 décembre l'euthanasie des deux pachydermes, après le décès par tuberculose d'une troisième éléphante. Leur propriétaire, Gilbert Edelstein, a aussitôt annoncé qu'il avait déposé un recours en cassation contre cette ordonnance, devant le Conseil d'Etat. Il a même appelé à la «grâce présidentielle».

 

Source : Le Parisien.fr

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en photographies...

Publié le par Ricard Bruno

4--bis-.PNG16 (bis)17 (bis)18 (bis)19 (bis)5 (bis)vlcsnap-2012-12-24-07h42m23s186 (bis)vlcsnap-2012-12-24-07h42m52s234 (bis)vlcsnap-2012-12-24-07h43m32s112 (bis)vlcsnap-2012-12-24-07h43m50s46 (bis)

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot...à la télévision...

Publié le par Ricard Bruno

Aujourd'hui dimanche 23 décembre 2012 à 14h00 n’oubliez pas :

Brigitte Bardot  sur France2 dans l’émission de Michel Drucker "Vivement dimanche " spécial animaux, BB interviendra au téléphone.

20110914171148!Vivement dimanche prochain logo 2011

Synopsis : Parce que, tout au long de l'année, les animaux ont fidèlement accompagné, aidé ou secouru les hommes, Michel Drucker leur rend hommage au cours de cette émission spéciale.


 Et

 logo_france5.png

Lundi 24 12 2012 à 14h00 sur France5 :

Documentaire : « LE MYSTÈRE BARDOT »

Durée 52 minutes, réalisé par Gilles Nadeau, Sophie Agacinski, et Mei-Chen Chalais

 

Votre serviteur a modestement participé à ce documentaire par le prêt de nombreuses revues sur BB, revues issues de mes colletions sur la star.

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Nouvelle venue : Je vous présente INDI !

Publié le par Ricard Bruno

Mon plus beau cadeau de Noël vient d'arriver avant l'heure...cette petite chienne qui se prénome INDI, que je viens d'adopter, elle est arrivée en provenance d'un refuge Espagnol, ce matin à 04h00! 


Voici mon chien de garde ! 

Photographies-de-BB-2075.jpgPhotographies-de-BB-2076.jpgPhotographies-de-BB-2080.jpgLe-22-12-2012.jpg

Partager cet article
Repost0

Vivement Dimanche "spécial animaux"...

Publié le par Ricard Bruno

 

Vivement Dimanche "spécial animaux"

L'émission "Vivement Dimanche" du 23 décembre prochain à 13h35 est consacrée aux animaux.

Michel Drucker, l'animateur vedette que l'on ne présente plus, consacre, comme lui a suggéré Brigitte Bardot, un numéro spécial de son emission "Vivement dimanche " à la cause animale.

4 chiens et 1 chat de la Fondation y sont présentés en vue d'une adoption. 

Lambert Wilson s'interesse à Hugo, le labrador de 9 ans qui est pour le moins étonnant. En effet, il prend la main de son Maître pour le guider et le conduire là où il veut aller…Et il sourit quand il est content ! Sauvé lors du démantèlement d’un camp de Roms, il découvre les loges du studio Gabriel.

Le chat  Coby, quant à lui, fait la connaissance d'Anny Duperey.  La comédienne, sous le charme de ce chat lâchement abandonné dans un appartement par ses maîtres, le présente aux téléspectateurs.

Faïa, la labrador de 4 ans, qui a déjà connu 2 abandons est pris en charge par le violoniste Renaud Capuçon.

Enfin, Ultra, le beauceron de 7 ans, retrouvé errant et très maigre profite de la bienveillance de Michel Drucker et réserve quelques surprises sur le plateau.

Xena, femelle papillon de 10 ans, était la compagne d’un sans-abri. Elle n'est pas présente à l'antenne mais elle se console en regardant les belles photos sur lesquelles elle a posé avec Richard Gotainer, Laurence Ferrari, Renaud Capuçon et le célèbre animateur de l'émission.

Notre présidente, à qui Michel Drucker rend un vibrant hommage, adresse un message à tous les téléspectateurs.

Pour adopter ces 5 animaux et les centaines d'autres qui attendent dans nos refuges, appelez immédiatement le 01 45 05 14 60 ou rendez-vous sur notre site adoption.

Partager cet article
Repost0

Aidez moi à sauver Birdie

Publié le par Ricard Bruno

 

La somme demandée de 2138 euros a été réunie pour les soins de Birdie merci à toutes et à tous pour votre mobilisation!

Bruno Ricard 

Cliquez ici

 

AIDEZ MOI A LA SAUVER...

Brruno Ricard

1-copie-1.jpg

Maigreur extrême, bosses et creux recouverts de cratères

et de plaques, furoncles, escarres, brûlures de cigarettes,

plaies, gros kyste sous la queue, vulve très dilatée...


Vous avez su vous mobiliser d'une manière extraordinaire pour le petit BASILE et nous ne vous en remercierons jamais assez. 

Aujourd'hui, Dominique, Présidente de L'Homme et son Chien, a de nouveau besoin de votre aide pour BIRDIE, une chienne qui a vécu un véritable calvaire aux mains de son tortionnaire... Sans intervention de l'association, BIRDIE ne serait à l'heure actuelle plus de ce monde.

BIRDIE, 7 ans et demi, a enduré pendant de longues années des conditions de vie monstrueuses et des souffrances extrêmes : privation de nourriture et d'eau, conditions de détention extrêmes, coups violents, torture physique et morale.

Financez les soins de BIRDIE !
2138 Euros sont nécessaires pour la sauver !


Voici le déroulement de son sauvetage, raconté par Dominique : 

"Vendredi 14 décembre


BIRDIE est retirée par Mme le Maire et la police d'un petit village chez un sinistre individu. Nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment, mais nous n'en resterons pas là, bien évidemment. Elle a très peur, elle grogne, elle titube, elle n'a plus la force de marcher, ses pattes avant se croisent. Elle est prise de vertiges. Elle tombe, elle se relève. Pour ne pas se faire mordre, les policiers la traînent au bout de sa laisse, pauvre petite créature chancelante. Elle arrive à la fourrière. BIRDIE est squelettique. Elle devrait peser entre 20 et 25 kilos. Elle en fait à peine 14. Son corps est irréel. Des bosses et des creux recouverts ça et là de cratères et de plaques, des furoncles, des escarres, des brûlures de cigarettes, des plaies, un gros kystes sous la queue, une vulve très dilatée... 

 

BIRDIE a enduré pendant de longues années des conditions de vie monstrueuses et des souffrances extrêmes : privation de nourriture et d'eau, conditions de détention extrêmes (d'où les escarres), coups violents (portés notamment sur sa tête), torture physique et morale. Elle craint l'humain, surtout les hommes.

 



Samedi 15 décembre, 10h00


Coup de fil de la fourrière qui m'annonce que, si on ne vient pas chercher BIRDIE, elle va mourir. "Elle est peut-être déjà morte", me dit-on au téléphone. Je leur dis que l'on va venir la chercher, mais il faut encore l'aval de la police. Une heure après, nous l'avons. Sébastien, un bénévole, saute dans ma voiture et part la chercher. 3h30 mn après, il est à la clinique de Maintenon. Mon vétérinaire m'appelle et me dit : "Mais qu'est-ce que c'est que cette chienne ?". Je lui réponds "Une pauvre chienne à sauver !". BIRDIE, terrorisée, manque de pincer le vétérinaire. Sébastien la conduit ensuite chez Fabienne, qui lui a ouvert sa porte, malgré sa déjà nombreuse nichée.

 

BIRDIE se jette sur l'eau, elle est capable de vider des gamelles entières. Elle dévore la nourriture. On est obligé d'y aller doucement, en plusieurs fois... elle va petit à petit se rassasier. A la fourrière, ils lui avaient donné une grosse gamelle de croquettes, elle s'était gavée, elle avait un ventre énorme. Grave erreur, elle aurait pu mourir. D'où, vomissements et diarrhées et un ventre terriblement gonflé. De bonnes croquettes, un vermifuge, des petites sorties, des gros câlins, BIRDIE doit se demander ce qui lui arrive ! Elle se love dans sa ouverture polaire au fond de son panier.

 



Lundi 17 décembre, 15h30


Rendez-vous chez le vétérinaire. Il la trouve déjà mieux. BIRDIE a peur, signe caractéristique : sa queue est plaquée sous son ventre. Examen général, muselière de rigueur. Elle a peur du véto et de ce qu'on va lui faire. Première mauvaise surprise : les oreilles. Gonflées par des hématomes internes, il est impossible d'y introduire un écouvillon. Heureusement que BIRDIE avait la muselière, car notre vétérinaire aurait eu trois doigts en moins au passage. Elle ne supporte pas que l'on touche à ses oreilles extrêmement douloureuses, car jamais soignées, et qui ont reçu des coups. L'auscultation ne sera possible que sous anesthésie donc remise à plus tard. Remise à plus tard également l'auscultation de sa bouche, il semblerait qu'il y ait pas mal de travail de ce côté-là aussi, mais sous anesthésie générale, plus tard. Vient le moment de la prise de sang. Plaquée contre Fabienne, ça se passe bien. Vient alors l'angoisse des résultats.

Ceux-ci traduisent clairement ce qu'a vécu BIRDIE pendant de longues années de maltraitance physique et morale. Des globules rouges au plus bas et des globules blancs au plus haut montrent que BIRDIE est totalement anémiée et qu'elle a une grosse inflammation. BIRDIE a été privée de nourriture et d'eau.


Son foie est un peu malade, mais ce n'est pas significatif. Cela rentrera dans l'ordre avec une nourriture de qualité et des bons soins. En revanche, ses reins vont bien, ouf ! La bonne nouvelle est que son organisme est en train de fabriquer de nouveaux globules rouges et donc on peut supposer qu'avec une bonne hygiène de vie et plein d'amour, ainsi que son traitement antibiotique (Clavaseptin), ses bains avec du Malaseb et plein de câlins, notre BIRDIE va reprendre du poil de la bête et être tirée d'affaire. Dans quinze jours, nous ferons un point avec le vétérinaire, puis nous envisagerons un détartrage et une investigation côté oreilles. 


BIRDIE revient de loin, elle a frôlé la mort après une lente agonie dans les mains de son bourreau, mais la chance a tourné !"

 

 



Le Maire du village a porté plainte pour "Privation de soin". Nous vous donnerons des nouvelles de l'avancement de la procédure dès que nous en aurons.

Le plus urgent maintenant est de se concentrer sur l'état de santé de BIRDIE. Elle doit en effet reprendre petit à petit du poids et suivre un lourd traitement antibiotique. Il faut que BIRDIE se reprenne peu à peu pour qu'un jour les composantes sanguines s'inversent, à savoir que les globules rouges remontent et que les globules blancs redescendent. C'est la même chose pour ces furoncles, escarres et autres. Les soins seront longs pour qu'elle reprenne un aspect à peu près normal.

Dans trois semaines est prévue une intervention chirurgicale pour le kyste à sa queue et pour sa bouche en piteux état qui la font souffrir, à condition bien évidemment que son état de santé lui permette de supporter l'anesthésie. Il faut en effet être très prudent avec une telle anémie et une telle infection.

BIRDIE devra également se faire détartrer et éventuellement retirer quelques dents. Quant aux oreilles, leurs parois sont pour l'instant trop gonflées de sang pour que le vétérinaire ne puisse faire quoi que ce soit. Ses yeux devront également être analysés, en espérant qu'il n'y ait pas présence de glaucomes.

Ensuite seulement, BIRDIE pourra être vaccinée et stérilisée.

Le chemin est donc encore très long avant que BIRDIE ne puisse se rétablir et retrouver une vie normale, ce qui n'a probablement jamais été le cas auparavant. L'associationL'Homme et son Chien en appelle à votre solidarité pour régler les frais vétérinaires déjà engagés et à venir.

Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer :

  • le bilan sanguin,
  • les antibiotiques,
  • les croquettes spéciales pour 3 mois,
  • l'intervention chirurgicale,
  • le vermifuge,
  • les vitamines,
  • le shampoing,
  • les soins ophtalmologiques,
  • les soins à vie pour les oreilles,
  • l'ovariectomie,
  • les vaccins.


2138 Euros sont nécessaires pour cela !

Merci à tous pour votre soutien !


Fondée en 2009, l'association L'Homme et son Chien oeuvre pour la protection animale et l'aide aux personnes et à leurs animaux en détresse.


Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot dans France dimanche en couverture...

Publié le par Ricard Bruno

Ne vous fiez pas au titre accrocheur de ce journal...

France-dimanche-n-3460-du-20-12-2012.jpg

(Merci à François.B pour l'information)

Partager cet article
Repost0

Magnifique..Regardez, écoutez et appréciez...

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>