Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot...Clothing Collection...

Publié le par Ricard Bruno

Je viens de rentrer dans mes collections sur Brigitte Bardot plus de vingt nouvelles pièces de la nouvelle collection été 2013 de la marque « Clothing Collection Brigitte Bardot », mes collections s’agrandissent et s’étoffe de jour en jour sur la sublime BB, ce n’est que du bonheur...

Bruno Ricard  

collection-personelle-3440.jpgcollection-personelle-3441.jpgcollection-personelle-3443--1-.jpgcollection-personelle-3444--bis-.jpgcollection-personelle-3445.jpgcollection-personelle-3446.jpgcollection-personelle-3447.jpgcollection-personelle-3448.jpgcollection-personelle-3449.jpgcollection-personelle-3450.jpgcollection-personelle-3451-copie-1.jpgcollection-personelle-3452.jpgcollection-personelle-3453.jpg

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Exposition 'les stars du cinéma selon Harcourt'

Publié le par Ricard Bruno

Festival De Cinéma en Plein Air

à Visan

 

Exposition 'Harcourt'    

 

Exposition de 50 portraits originaux de Stars du cinéma par les Studio Harcourt

du 14 juillet au 15 août à l'Office de Tourisme de Valréas

 3-copie-1.jpg

Studio Harcourt Paris, une histoire qui depuis 77 ans, fait partie de l’inconscient collectif. Créé en 1934 par une femme d’exception, Cosette Harcourt, les Frères Lacroix tous deux patrons de presse, et Robert Ricci fils de Nina Ricci, il puise son inspiration dans les racines glamours de l’âge d’or du cinéma français noir et blanc.

Une empreinte qui s’inscrit dans l’intemporalité, un style inimitable, à jamais égalé. Il devient rapidement le lieu de passage incontournable du Tout Paris.

'En France, on n’est pas acteur si l’on n’a pas été photographié par les Studio Harcourt' écrit Roland Barthes dans Mythologies en 1957.

Dernier héritier des studios parisiens de portraitistes (Daguerre, Nadar) , il est la mémoire picturale des grandes figures artistiques, culturelles et politiques du XXème siècle. Écrivains, peintres, chanteurs, acteurs tels que Marlène Dietrich, Jean Cocteau, Salvador Dali, Edith Piaf, Jean Gabin, Brigitte Bardot, ou Alain Delon, viennent poser au fameux Studio.

Aujourd'hui, Studio Harcourt Paris poursuit son exigence de l’exceptionnel et demeure la référence pour la nouvelle génération, stars d’aujourd’hui et de demain : Marion Cotillard, Guillaume Canet, Tomer Sisley et tant d’autres prennent la pose, en quête de perfection et d’immortalité !

Studio Harcourt Paris, une signature mythique

Maîtrise, excellence, savoir-faire, élèvent le portrait dans sa dimension artistique la plus noble, intemporelle entre mystère et légende.

Depuis toujours, la griffe 'Harcourt Paris' tel un sceau hiératique, signe de ses lettres affirmées le portrait des personnalités et des anonymes.

Chaque portrait nous révèle une histoire, savante alchimie de jeux d’ombres et de lumières. La lumière exalte le sacré gage d’éternité, les ombres subliment les secrets de l’inconscient.

En collaboration avec les 'Studio Harcourt Paris' et avec l'aide de l'Office de Tourisme de Valréas, l'équipe du 'Festival De Cinéma en Plein Air' est heureuse de pouvoir vous présenter cette sélection de 50 portraits.

Renseignements pour les festivaliers au 07.85.24.88.62 ou Exposition Office de Tourisme de Valréas au 04.90.35.04.71

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot...son vrai texte à Var Matin et Nice Matin !

Publié le par Ricard Bruno

 

Voici le texte original de Brigitte Bardot envoyé à Var Matin/Nice Matin.

Vous pourrez  lire en comparaison avec l’article de Var Matin et Nice Matin (en bas de l'article), que  les journalistes font le ‘’ ménage ‘’ dans le texte très explicite de Brigitte Bardot !

Pourquoi ?

Sans doute pour ne pas trop choquer les ‘’ POUVOIRS ‘’ économiques notamment les grandes surfaces...

 

Texte de madame Brigitte bardot :

 

Le scandale de la viande de cheval.

 

Dénoncé officiellement et publiquement sans concession le jeudi 13 juin à 20h50 dans l’émission « Envoyé spécial » - France 2.

 

Lorsqu’un membre est gangréné, il faut l’amputer !

 

La seule et unique manière de démanteler rapidement l’immonde trafic mondial de la « viande de cheval » est de rendre légalement à cet animal le statut qu’il mérite en le faisant passer « d’animal de rente » à « animal domestique ». On ne peut amalgamer « la plus noble conquête de l’homme » à du bétail !

 

Le scandaleux mélange des genres dénoncé dans les plats préparés « Spanghero » n’a été suivi d’aucune enquête sérieuse et approfondie qu’aurait du exiger M. Le Foll, ministre de l’agriculture, que le consommateur était en droit d’espérer.

 

L’affaire est plus ou moins tombée dans l’oubli et toutes ces magouilles de filières mafieuses de viande ont continué leurs trafics sans avoir aucun problème.

 

Mais le scandale est revenu en puissance grâce à « Envoyé spécial » éclaboussant sans concession tous les responsables d’une mafia internationale sur laquelle notre gouvernement se garde bien d’intervenir. En poussant leur enquête en caméra cachée à la limite de la légalité autorisée, ne se souciant peu des âmes sensibles, approfondissant les recherches des différents A.D.N même dans les déchets les plus immondes appelés « MINERAI » dans le jargon de ces empoisonneurs professionnels, cette émission en découvrant la honte et l’horreur cachées a fait le travail qui aurait du être assumé par les responsables gouvernementaux de l’agriculture en France et dans les pays concernés non seulement ce trafic immonde, malsain mais extrêmement lucratif massacre par milliers les chevaux qui en sont les premières et malheureuses victimes, mais aussi met en danger la santé du consommateur auquel on fait ingurgiter d’infâmes bouillies d’abats, de déchets porteurs parfois de toxines comme la TRYCHINOSE ou pire encore le CLENBUTEROL ou le PHENYLBUTAZONE avec lesquels certains chevaux impropres à la consommation ont été traités, mais qui finissent sans contrôle sur le marché, il n’y a pas de petits profits !

 

Pire encore : les étiquetages sont mensongers. Dernièrement dans le rayon froid d’un supermarché sur 3 plats préparés certifiés PUR BŒUF, 2 ont été identifiés comme PUR CHEVAL ! Quelle honte !!

 

La Belgique, l’Italie et la France restent les plus gros consommateurs encore au 21ème siècle de la viande de cheval. Les Etats-Unis vendent leurs chevaux réformés au Canada français. C’est au Québec que se trouvent un nombre impressionnant d’abattoirs pour chevaux. C’est à la chaîne, comme chez Renault qu’on les assassine au nombre de 600 par jour. L’enfer de l’enfer. Ensuite on trie les carcasses et on nous expédie le tout super congelé par tonnes de containers, cela passe par la Belgique qui se sert, ensuite la France, puis direction l’Italie.

 

Mais l’autre filière encore plus misérable et écœurante nous arrive des pays de l’est qui malgré leur pauvreté ne consomment pas de cheval. Alors ils nous envoient par camions de la mort tous leurs vieux chevaux, ceux qui ne leur sont plus d’aucune utilité, tenant à peine debout harassés, par l’esclavage subi toute leur vie, certains aveugles ou boiteux, des juments pleines, des poulains, tout ça entassés n’importe comment qui après avoir passé ce dernier voyage dans des conditions inhumaines de transport arrive parfois morts à destination, se retrouvent exécutés sauvagement par les tueurs d’abattoirs et finissent dans les assiettes de ceux qui ont encore l’envie écœurante de digérer leur agonie.

 

Je me bats depuis le début des années 80, avec autant de volonté et de courage que pour les phoques pour tenter de sensibiliser l’opinion publique en dénonçant avec force cette intolérable et inhumaine habitude gastronomique sur la dangerosité de cette viande rapidement porteuse de toxines comme la TRYCHINOSE provoquée par le stress, ce qui explique que les cantines l’ont interdite et qu’elle est peu appréciée des restaurateurs.

 

Dans un sondage IFOP de mars 2013, 64% des Français se disent favorables au changement juridique du cheval afin de lui éviter l’abattoir.

 

Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne va d’ici peu déposer une proposition de loi « visant à modifier le statut juridique du cheval le faisant passer d’animal de rente à animal de compagnie ».

 

Lecteurs de « Nice Matin », aidez-moi je vous en supplie à faire passer cette loi si importante, aidez-moi à soutenir ce dur combat contre la barbarie, afin de mettre définitivement un terme à toute cette horreur. Que la plus noble conquête de l’homme retrouve la dignité qui lui est due.

 

Je vous embrasse pleine d’espoir.

Brigitte Bardot

Juin 2013

...

Article tronqué de Var Matin et de Nice Matin!

Face au trafic mondial de la viande de cheval, Brigitte Bardot lance un appel à l’aide aux lecteurs de Nice-Matin et veut donner à cet animal le statut d’animal domestique

Une fois encore, Brigitte Badot reprend son bâton de pèlerin en faveur de la cause animale et regrette avec force que le ministre de l'Agriculture M. Le Foll n'ait pas exigé une enquête sérieuse, pour la sécurité du consommateur.

« Au gré des enquêtes, le scandale est revenu en puissance », éclaboussant les responsables d'une mafia internationale : « Un lucratif massacre de chevaux, pour en extraire le ''Minerai'' dans le jargon de ces empoisonneurs professionnels. »

Mise en danger du consommateur

Selon elle, c'est la mise danger de la santé du consommateur « auquel on fait ingurgiter d'infâmes bouillies d'abats, porteurs parfois de toxines » comme la trichinose, le clenbutérol ou le phénylbutazone avec lesquels certains chevaux ont été traités, mais qui finissent sans contrôle sur le marché.

Pire encore : « Les étiquetages sont mensongers », à l'image des plats certifiés pur bœuf, et identifiés comme pur cheval dans des rayons d'hypermarchés. « Quelle honte ! », s'agace-t-elle.

D'après sa Fondation, la Belgique, l'Italie et la France restent les plus gros consommateurs de viande de cheval. Les Etats-Unis vendent leurs chevaux réformés au Québec où se trouvent les abattoirs pour chevaux. « L'enfer de l'enfer,peste-t-elle.Ensuite, on trie les carcasses et on nous expédie le tout super-congelé par tonnes de containers ».

Mais l'autre filière encore plus « misérable et écœurante nous arrive des pays de l'Est qui malgré leur pauvreté ne consomment pas de cheval. Alors, ils nous envoient par camions de la mort tous leurs vieux chevaux, ceux qui ne leur sont plus d'aucune utilité, entassés n'importe comment qui après avoir passé ce dernier voyage dans des conditions inhumaines de transport, arrivant parfois morts à destination ».

Sensibiliser l'opinion publique

Pas de répit pour la pasionaria, mais elle ira jusqu'au bout : « Je me bats depuis le début des années 80, avec autant de volonté et de courage que pour les phoques pour tenter de sensibiliser l'opinion publique en dénonçant avec force cette intolérable et inhumaine habitude gastronomique ».

Dans son combat, BB s'appuie sur un sondage affirmant que 64 % des Français se disent favorables au changement juridique du cheval, afin de lui éviter l'abattoir.

Sans compter la proposition de loi que veut déposer le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan, visant à modifier le statut juridique du cheval, d'animal de rente à animal de compagnie.

En conclusion, BB adresse un dernier mot aux lecteurs de Nice-Matin : « Aidez-moi je vous en supplie à faire passer cette loi si importante, aidez-moi à soutenir ce dur combat contre la barbarie, afin de mettre définitivement un terme à toute cette horreur. Que la plus noble conquête de l'homme retrouve la dignité qui lui est due. Je vous embrasse pleine d'espoir. »

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Dupont-Aignan veut donner au cheval le statut d'animal de compagnie: soutien de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

 

Brigitte Bardot a fait part, dans un courriel, de son soutien au député de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, qui veut empêcher la consommation de viande de cheval en faisant passer son statut légal d'"animal de rente" à celui d'"animal de compagnie".

"Alors qu'il est considéré comme animal de compagnie par beaucoup (...), le cheval est pourtant, à ce jour, toujours assimilé à un animal de rente dont le destin final est l'abattoir", alors qu'il peut représenter "un véritable soutien physique et psychique de l'homme", estime le député dans l'exposé des motifs appuyant la proposition de loi qu'il s'apprête à déposer.

 

"Rien ne différencie plus" le chien, qui a le statut d'animal de compagnie, d'un cheval, qui est tout à la fois un "outil de travail, (...) un bien commercial, (...) un agrément pour l'humain " et "un compagnon de loisir et de compétition", argue M. Dupont-Aignan.

Mme Bardot, fervent défenseur des animaux, lance donc un appel à l'aide pour "faire passer cette loi si importante (...) afin de mettre définitivement un terme à toute cette horreur". "Que la plus noble conquête de l'homme retrouve la dignité qui lui est due", conclut l'ancienne actrice.

Elle réagissait une nouvelle fois au scandale de la viande de cheval après la diffusion la semaine dernière sur France 2 d'une émission d'"Envoyé spécial" consacrée notamment à la filière de la viande équine.

"Ce trafic immonde (...) met en danger la santé du consommateur auquel on fait ingurgiter d'infâmes bouillies d'abats (le "minerai", NDLR), de déchets porteurs parfois de toxines comme la trichinose", souligne-t-elle encore.

Dans un sondage Ifop de mars 2013, rappelle-t-elle, 64% des Français se disaient favorables au changement de statut juridique du cheval afin de lui éviter de finir à l'abattoir.

Source : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

Les éléphantes quitteront le zoo de Lyon le 11 juillet prochain

Publié le par Ricard Bruno

Les deux éléphantes de Lyon, Baby et Népal, soupçonnées d'être atteintes de tuberculose, vont quitter le zoo du Parc de la Tête d'Or le 11 juillet prochain pour Roc Agel, la propriété des Grimaldi à Peille dans les Alpes-Maritimes, a indiqué mardi le préfet du Rhône Jean-François Carenco.

Au terme d'une assez longue procédure judiciaire et d'un débat médiatique animé - Brigitte Bardot avait même menacé de renoncer à la nationalité française - les deux éléphantes ne seront finalement pas euthanasiées, comme cela avait été demandé par le préfet en raison des risques qu'elles pouvaient faire courir aux soignants et aux visiteurs.

Mais, avant même la décision judiciaire, la princesse Stéphanie de Monaco avait proposé, début avril, de recueillir les deux éléphantes dans la propriété de sa famille à Roc Agel dans les Alpes-Maritimes. Stéphanie de Monaco avait assuré au préfet qu'elle s'occuperait des deux bêtes.

Avant l'arrivée des éléphantes dans " le ranch ", la propriété familiale de Roc Agel principalement occupée par le prince Albert de Monaco, il a fallu notamment construire un enclos et un système de fosse septique pour retraiter les eaux usées.

Source : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

BB se mobilise contre le scandale de la viande de cheval !

Publié le par Ricard Bruno

B R A VO Brigitte !

Soutenons là dans son combat !

Mobilisation contre cette horreur de la viande de Cheval !

1-copie-12.jpg

Face au trafic mondial de la viande de cheval, Brigitte Bardot lance un appel à l’aide aux lecteurs de Nice-Matin et veut donner à cet animal le statut d’animal domestique

Une fois encore, Brigitte Badot reprend son bâton de pèlerin en faveur de la cause animale et regrette avec force que le ministre de l'Agriculture M. Le Foll n'ait pas exigé une enquête sérieuse, pour la sécurité du consommateur.

« Au gré des enquêtes, le scandale est revenu en puissance », éclaboussant les responsables d'une mafia internationale : « Un lucratif massacre de chevaux, pour en extraire le ''Minerai'' dans le jargon de ces empoisonneurs professionnels. »

Mise en danger du consommateur

Selon elle, c'est la mise danger de la santé du consommateur « auquel on fait ingurgiter d'infâmes bouillies d'abats, porteurs parfois de toxines » comme la trichinose, le clenbutérol ou le phénylbutazone avec lesquels certains chevaux ont été traités, mais qui finissent sans contrôle sur le marché.

Pire encore : « Les étiquetages sont mensongers », à l'image des plats certifiés pur bœuf, et identifiés comme pur cheval dans des rayons d'hypermarchés. « Quelle honte ! », s'agace-t-elle.

D'après sa Fondation, la Belgique, l'Italie et la France restent les plus gros consommateurs de viande de cheval. Les Etats-Unis vendent leurs chevaux réformés au Québec où se trouvent les abattoirs pour chevaux. « L'enfer de l'enfer,peste-t-elle.Ensuite, on trie les carcasses et on nous expédie le tout super-congelé par tonnes de containers ».

Mais l'autre filière encore plus « misérable et écœurante nous arrive des pays de l'Est qui malgré leur pauvreté ne consomment pas de cheval. Alors, ils nous envoient par camions de la mort tous leurs vieux chevaux, ceux qui ne leur sont plus d'aucune utilité, entassés n'importe comment qui après avoir passé ce dernier voyage dans des conditions inhumaines de transport, arrivant parfois morts à destination ».

Sensibiliser l'opinion publique

Pas de répit pour la pasionaria, mais elle ira jusqu'au bout : « Je me bats depuis le début des années 80, avec autant de volonté et de courage que pour les phoques pour tenter de sensibiliser l'opinion publique en dénonçant avec force cette intolérable et inhumaine habitude gastronomique ».

Dans son combat, BB s'appuie sur un sondage affirmant que 64 % des Français se disent favorables au changement juridique du cheval, afin de lui éviter l'abattoir.

Sans compter la proposition de loi que veut déposer le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan, visant à modifier le statut juridique du cheval, d'animal de rente à animal de compagnie.

En conclusion, BB adresse un dernier mot aux lecteurs de Nice-Matin : « Aidez-moi je vous en supplie à faire passer cette loi si importante, aidez-moi à soutenir ce dur combat contre la barbarie, afin de mettre définitivement un terme à toute cette horreur. Que la plus noble conquête de l'homme retrouve la dignité qui lui est due. Je vous embrasse pleine d'espoir. »

Source : Cliquez ici


Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : "Aidez-moi à soutenir ce dur combat contre la barbarie !"

Publié le par Ricard Bruno

 

 

1-copie-11

En guerre contre le trafic mondial de la viande de cheval, l'actrice mythique a lancé un appel à l'aide et veut sensibiliser contre l'abattage de cet animal si noble à ses yeux !

La reine de la défense animale en a gros sur la patate ! Très remontée par la maltraitance que subissent les chevaux, et poussée par le récent scandale sur la viande de cheval, BB a décidé de monter au créneau et de faire passer le message dans le quotidien Nice-Matin. Attention les yeux, ce n'est pas joli à lire...

Selon Brigitte, "Les étiquetages sont mensongers ! Quelle honte !". Car non seulement les animaux sont en danger, mais les consommateurs également : "Au gré des enquêtes, le scandale est revenu en puissance. Un lucratif massacre des chevaux pour en extraire le 'Minerai', dans le jargon de ces empoisonneurs professionnels. On fait ingurgiter aux gens d'infâmes bouillies d'abats, porteurs de toxines comme la trichinose ou le clenbutérol avec lesquels certains chevaux ont été traités et qui finissent sans contrôle sur le marché".

Si la viande de cheval est un tabou en Grande-Bretagne, ce n'est pas le cas de la Belgique, de l'Italie et de la France, qui sont les trois pays qui en consomment le plus. Selon la fondation de l'actrice de 78 ans, les États-Unis vendent des chevaux réformés au Québec, là où se trouvent les abattoirs : "L'enfer de l'enfer. On trie les carcasses, et on nous expédie le tout super-congelé par tonnes de containers". Votre petit-déjeuner tient toujours bon dans votre estomac ?

Mais la filière qui la met le plus en colère se trouve en Europe : "La plus misérable et écœurante arrive des pays de l'Est qui malgré leur pauvreté ne consomment pas de cheval. Ils nous envoient donc par camions de la mort tous leurs vieux chevaux, ceux qui ne leur sont plus d'aucune utilité, entassés n'importe comment, qui après avoir passé ce dernier voyage dans des conditions inhumaines de transport arrivent parfois morts à destination". Miam...

Ces conditions scandaleuses motive davantage l'icône à ne pas relâcher le combat : "Je me bats depuis le début des années 80, avec autant de volonté et de courage que pour les phoques et pour tenter de sensibiliser l'opinion publique en dénonçant avec force cette intolérable et inhumaine habitude gastronomique". Une loi visant à modifier le statut juridique du cheval serait sur le point d'être déposée par par le député Nicolas Dupont-Aignan. Elle aurait pour but de reconnaître l'animal comme étant un domestique : "Aidez-moi je vous en supplie à faire passer cette loi si importante, aidez-moi à soutenir ce dur combat contre la barbarie, afin de mettre définitivement un terme à toute cette horreur. Que la plus noble conquête de l'homme retrouve la dignité qui lui est due. Je vous embrasse pleine d'espoir", conclut-elle.

Partager cet article

Repost0

Merci, Merci...Brigitte Bardot s'adresse à vous!

Publié le par Ricard Bruno

Lettre de BB au blog BB juin 2013Lettre de BB au blog BB juin 2013Lettre de BB à Hollande mai 2013

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot ; Actualités de la fondation

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot nouvelles Ventes aux enchères...

Publié le par Ricard Bruno

n°330 : ENSEMBLE de 6 PHOTOS, la plupart datant des années 60

ESTIMATION150 € - 200 €

1-copie-7.jpg

ENSEMBLE de 6 PHOTOS, la plupart datant des années 60, certaines sépia : Brigitte BARDOT, Gunther SACHS et Brigitte BARDOT (1966), Georges AURIC et Brigitte BARDOT (1966), Juliette GRECO et Georges BRASSENS (1966)

LIEU DE VENTEDROUOT RICHELIEU
9 RUE DROUOT
75009 Paris

EXPOSITIONS :

  • vendredi 14 juin de 11h00 à 18h00 : DROUOT RICHELIEU SALLE 9
  • samedi 15 juin de 11h00 à 12h00 : DROUOT RICHELIEU salle 9

...

n°19 : Cohen Robert (XXème siècle) Brigitte Bardot, circa 1970 Tirage

Cohen Robert (XXème siècle) Brigitte Bardot, circa 1970 Tirage argentique 23 x 18 cm

ESTIMATION280 € - 300 €

1-copie-8.jpg

LIEU DE VENTEETUDE ALBAN GILLET 
31 rue de Châtivesle 
51100 Reims

EXPOSITIONS :

  • vendredi 21 juin de 18h00 à 20h00 : Vernissage de l'exposition à l'étude
  • samedi 22 juin de 10h00 à 12h00 : A l'étude
  • samedi 22 juin de 14h00 à 18h00 : A l'étude
  • dimanche 23 juin de 11h00 à 12h00 : A l'étude

Contact :
Tél. : 03 26 47 26 37 
Fax : 03 26 97 74 26 

...

n°239 : Alain ASLAN Brigitte Bardot, circa 1969 gouache sur papier contrecollée

ESTIMATION5 000 € - 6 000 €

1-copie-9.jpg

Alain ASLAN Brigitte Bardot, circa 1969 gouache sur papier contrecollée sur carton Signé en bas à droite 53 x 38,5 cm

EROTICA
Mardi 25 juin à 14h00 à Paris

LIEU DE VENTEDELORME & COLLIN DU BOCAGE 
17 rue de Provence 
75009 Paris

EXPOSITIONS :

  • lundi 24 juin de 11h00 à 18h00 : A l'étude
  • mardi 25 juin de 10h00 à 12h00 : A l'étude

...

n°261 : Brigitte BARDOT Photographie du film "mam'selle Strip-tease

ESTIMATION200 € - 300 €

1-copie-10.jpg

 

 

 

 

 

LIEU DE VENTEDELORME & COLLIN DU BOCAGE 
17 rue de Provence 
75009 Paris


lundi 24 juin de 11h00 à 18h00 : A l'étudeEXPOSITIONS :
  • mardi 25 juin de 10h00 à 12h00 : A l'étude
  • ...

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>