Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Tropez discovery n°5 de 2013...

Publié le par Ricard Bruno

Saint-Tropez-discovery-n-5-de-2013.jpg

Saint Tropez discovery n°5 de 2013

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

WH'OS Next...CLOTHING COLLECTION BRIGITTE BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot Clothing Collection expose au salon WHO'S NEXT / PREMIERE CLASSE du 06 au 09 Juillet 2013 STAND FAME Hall 4 - D318 1, Place de la Porte de Versailles 75015 Paris Venez découvrir la prochaine collection BB Printemps / Eté 2014 Le Salon de mode Who's Next Paris au Parc des Expositions de la Porte de Versailles (Paris 15e), est en marge des défilés Couture parisiens. La ligne conductrice de WHO’S NEXT Prêt-à-Porter Paris est simple : Offrir aux 55 000 acheteurs et visiteurs professionnels une vision claire, lisible, globale et cohérente de l’offre de Prêt-à-Porter et Accessoires. Ainsi le salon se décompose en plusieurs univers répartis dans différents Halls de la Porte de Versailles à Paris. Who's Next, c'est le rendez-vous incontournable de la mode internationale à Paris. C'est là que vous découvrirez les tendances de demain en matière de mode et de prêt à porter. BB y expose les tendances de la saison estivale de l'année prochaine, sa prochaine collection Printemps / Eté 2014 !   Brigitte Bardot Clothing Collection expose au salon WHO'S NEXT / PREMIERE CLASSE du 06 au 09 Juillet 2013 Infos pratiques : Site officiel : Who's Next 2013 Du 06 au 09 Juillet 2013 Du samedi au mardi : de 9h00 à 19h. Le mardi : de 9h00 à 18h Tarif : WHO'S NEXT Prêt-à-porter valable 4 jours 40 € en ligne au lieu de 55 € sur site Acheter votre badge en ligne

 

On vous y attend ! Xx

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Philippe Martin: moi, Brigitte Bardot, je compte sur vous contre le massacre des phoques

Publié le par Ricard Bruno

 

 

Après l'éviction de Delphine Batho du ministère de l'Écologie, Brigitte Bardot en appelle à son successeur fraîchement nommé Philippe Martin, pour ne pas céder face à la Norvège et au Canada, dans la réglementation de la chasse aux phoques.

Campagne de chasse aux phoques

 

Massacre des bébés phoques filmé en 2005 aux îles de la Madeleine au Canada, mis en ligne par la Fondation Brigitte Bardot

 

Monsieur le ministre,

 

Tout d’abord je tiens à vous féliciter pour vos nouvelles fonctions et souhaite m’adresser, dès aujourd’hui, à vous pour vous alerter d’une situation particulièrement préoccupante qui nécessite une réaction urgente de votre gouvernement.

 

Il y a 4 ans, après les États-Unis, le Mexique et de nombreux autres pays, l’Union européenne adoptait un embargo sur les produits issus de la chasse aux phoques (règlement n°1007/2009) conformément aux attentes des citoyens et élus européens.

 

Ce texte, basé notamment sur le rapport scientifique de l’EFSA(1) ,répondait à la nécessité d’harmoniser les réglementations (plusieurs États membres ayant déjà adopté des interdictions nationales), mais aussi à une volonté commune de mener une politique européenne cohérente contre les actes de cruauté sur les animaux.

 

 

(Les images ci-dessous peuvent choquer)

 Massacre de bébés phoques au Canada : campagne de la Fondation Bardot diffusée en 2006

 

Ainsi, après le règlement européen n°1523/2007 interdisant la mise sur le marché, l’importation ou l’exportation de fourrure de chat et de chien, répondant au "plan d’action communautaire pour la protection et le bien-être des animaux", l’Union européenne fermait ses frontières aux produits issus de la chasse commerciale aux phoques et autres pinnipèdes(2).

 

L’Union européenne est dans son droit lorsqu’elle défend les attentes de ses citoyens (c’est même un devoir) qui rejettent, très massivement, la cruauté des massacres, qu’ils soient perpétrés sur la banquise canadienne ou les plages namibiennes.

 

Le Canada et la Norvège veulent affaiblir la réglementation européenne

 

Monsieur le ministre, vous n’êtes pas sans savoir que les autorités canadiennes et norvégiennes ont entamé une procédure, auprès de l’Organisation mondiale du commerce, contre le règlement n°1007/2009, afin que l’Union européenne rouvre ses frontières aux fourrures de phoques.

 

L’Allemagne a, d’ores et déjà, pris des dispositions nationales pour soutenir l’embargo européen. Le Bundestag a adopté, le 11 juin 2013, une résolution par laquelle les députés demandent à leur gouvernement de maintenir le règlement européen.

 

Je compte sur la France pour ne pas fléchir car une reprise de la chasse intensive, telle qu’elle était pratiquée avant l’embargo européen, aurait des conséquences dramatiques sur les populations de phoques déjà fragilisées par le réchauffement climatique (nombreux blanchons se noient du fait de l’instabilité des glaces).

 

Après avoir provoqué la disparition de la "morue du Nord", par une surpêche industrielle dévastatrice, les flottes de pêche veulent la peau du phoque qui contribue pourtant à la biodiversité marine. Cet aveuglement des chasseurs canadiens est intolérable, il coûte très cher aux contribuables qui subventionnent, sans le savoir, une chasse moribonde dénoncée par des parlementaires canadiens,comme le Sénateur Mac Harb, auteur d’un projet de loi visant à interdire la chasse commerciale aux phoques.

 

Restez vigilant

 

Si ma fondation a contribué à l’initiative prise par la Commission européenne, il n’en demeure pas moins que l’adoption du texte est consécutive à des années de travail basées sur des expertises scientifiques indépendantes, mais aussi sur la préoccupation exprimée par les citoyens européens.

 

La Commission européenne, puis le Parlement et le Conseil, toutes les instances communautaires ont œuvré ensemble pour rédiger un règlement acceptable, y compris par l’Organisation mondiale du commerce qui a été consultée au moment de la rédaction du texte (la proposition initiale ayant même été amendée pour répondre aux règles de l’OMC).

 

C’est pourquoi, il n’est pas envisageable de remettre en cause ce texte qui doit être défendu fermement par l’Union européenne et ses États membres.

 

Il est à noter que le Canada et la Norvège n’ont pas entamé de procédure auprès de l’OMC contre le Mexique ou les États-Unis qui disposent pourtant, dans leur propre législation, d’une interdiction similaire à celle adoptée par l’Union européenne. La Russie, la Biélorussie ou encore le Kazakhstan ont également pris des mesures nationales qui ne sont pas contestées auprès de l’OMC.

 

Monsieur le ministre, ma fondation se tient à votre entière disposition pour vous apporter toute information utile ou rencontrer l’un de vos conseillers sur ce sujet. Je place mon espoir en vous car ce combat est l’un de mes premiers combats en faveur des animaux, le plus emblématique aussi alors je compte, infiniment, sur le soutien de mon pays.

 

Dans cette attente et l’espoir que la France ne faiblira pas, soyez assuré, Monsieur le ministre, de toute ma considération.

 

 

 

(1) L’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments), dans son avis scientifique adopté le 6 décembre 2007, précise que les phoques peuvent être "dépecés alors qu’ils sont encore conscients, ce qui entraîne des douleurs, de la détresse, de la peur et d’autres formes de souffrance. De plus, ils peuvent être touchés et perdus avec des blessures pouvant leur infliger des souffrances et menacer leur survie dans la nature. En ce qui concerne la vérification de chaque phoque, visant à s’assurer qu’il est mort ou inconscient, il a été estimé que cela n’est pas toujours pratiqué efficacement et qu’il en résulte que les phoques sentent les coups de couteau du dépeçage, avant de perdre connaissance ou de mourir du fait de la saignée". 

 

(2) Plan d’action communautaire pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2006/2010. 

 

Source : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Info Journal 2ème trimestre 2013...

Publié le par Ricard Bruno

Info-journal-n-85-2eme-trimestre-2013.jpg

Info journal n°85 2ème trimestre 2013

Info-journal-junior-n-35-2eme-trimestre-2013.jpg

Info journal junior n°35 2ème trimestre 2013

Partager cet article

Repost0

Ferme pédagogique : expulsion sous haute tension à Fuveau

Publié le par Ricard Bruno

Elle a été vidée de ses 600 animaux, hier. La gérante, condamnée pour impayés, avait fait appel à des "renforts". En vain

3-copie-4.jpg

Il a fallu du temps pour maîtriser les vachettes. Il a aussi fallu endormir les daims pour vérifier qu'ils n'avaient pas la tuberculose.

4-copie-1.jpg

Une ferme en état de siège. Comme si l'ennemi public numéro 1 y était retranché. Aucune communication des gendarmes, comme si le sort d'otages en dépendait. Hier, dès 8 heures du matin, une douzaine de militaires de la brigade de Rousset mais aussi du peloton de surveillance et d'intervention (Psig), épaulés par 4 policiers municipaux et 4 policiers de l'environnement ont déboulé aux abords de la ferme pédagogique de Fuveau, Le Nouveau Monde.

Cause de loyers impayés

La gérante, Joan Van der Meerschen et ses quelque centaines d'animaux, devaient en être délogés pour cause de loyers impayés. "Elle a payé le premier mois, quand elle est arrivée en mars 2010, puis dès le deuxième mois c'est devenu compliqué. Elle nous doit 90 000 euros pour la ferme, et 30 000 pour la maison attenante dans laquelle elle vit", assure la propriétaire qui est à l'origine de la plainte qui a amené la condamnation en appel en novembre de la locataire, qui elle-même aurait, selon 30 millions d'Amis, "déjà été expulsée des Alpes-Maritimes et de l'Aude pour des raisons similaires".

"Des animaux disparus, d'autres déplacés"

Reste que Joan Van der Meerschen n'entendait pas se laisser faire et avait convié 6 amis de sa fille, venus des quartiers Nord de Marseille, pour tenter de se mettre en travers de l'opération.

"On est venu parce que la cause animale nous touche", lâchaient-ils, en choeur alors que le Psig venait de les inviter à déguerpir. "Ils avaient bloqué le portail de la ferme avec des grosses bottes de foin, et l'avaient bouclé avec un gros cadenas. Du coup, les gendarmes ont dû tout exploser pour entrer", expliquait un proche de l'affaire. Explosée aussi une vitre de la voiture de la locataire quand celle-ci a prévenu les pompiers qu'elle allait se suicider et qu'elle s'est enfermée dans son véhicule.

Après quasiment deux heures de palabres, notamment entre les deux huissiers (celui mandaté par la justice et celle par la gérante de la ferme), l'opération a pu démarrer. Et démarrer par une surprise.

Des animaux cachés au sous-sol

"Selon l'huissier, il manquait des animaux, déclarait Arnold Lhomme, enquêteur pour 30 millions d'Amis, et puis elle en avait aussi mis dans le sous-sol de sa maison pour que nous n'ayons pas le droit d'y accéder : notamment des espèces qui valent cher comme des grues couronnées, des wallabys albinos etc... On a récupéré 600 animaux environ qui vont être répartis dans des parcs zoologiques ou en pensions à travers la France".

Une grosse saisie, "surtout en nombre d'espèces différentes", pour cette association mais aussi pour la Fondation Brigitte Bardot et celle de l'assistance aux animaux. Une centaine d'espèces qui a nécessité une préparation de longue haleine en terme de logistique.

Hier une quinzaine de camions ont chargé ces bêtes dont Joan van der Meerschen assurait qu'elles allaient en pâtir au niveau sanitaire.

Elle pestait, il y a quelques jours dans nos colonnes que "ces associations n'ont qu'un but mercantile au final". Arnold Lhomme, de 30 millions d'Amis : "Ça ne nous rapporte rien puisqu'on ne les vend pas ! Et ça nous coûte beaucoup en frais de déplacements et de transports...".

Source : Cliquez ICI

 


Partager cet article

Repost0

Etats-Unis: Dix ans de prison pour avoir tué un chaton

Publié le par Ricard Bruno

 

Bien fait pour lui, quant à la France...on est en retard pour avoir de telles décisions de justice, les animaux sont le souffre douleur de tueurs en puissance, cette France en retard concernant un véritable statut de l’animal, quant à un ministère de la condition animale, je préfère ne rien dire...nos politiques s’en tamponnent royalement...

 

Bruno Ricard

article_kitten.JPG

 

FAITS DIVERS - Edwon Julian, 36 ans, a été condamné jeudi à Dallas pour cruauté envers les animaux...

Le chaton de votre copine vous exaspère? Tenez-vous à distance. Un Américain qui n’avait pas su garder son calme en 2012 et avait jeté par la fenêtre du deuxième étage le chaton de sa petite-amie lors d’une dispute en a fait les frais. Jeudi, Edwon Julian, 36 ans, a été condamné à dix ans de prison, donc cinq ans incompressibles.

Un jury du tribunal de Dallas l’a reconnu coupable de cruauté envers les animaux. Il n’a, en revanche, pas retenu les accusations d’agression envers sa compagne, rapporte le The Dallas Morning News.

Source : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

L'époque où Brigitte Bardot avait sa propre émission de télévision

Publié le par Ricard Bruno

 

On aime le personnage ou pas d'aujourd'hui, mais on peut sans réserves être fan de la brillante jeunesse de Brigitte Bardot, Elle a disposé, une fois, de sa propre émission de télévision, bien nommée, le Brigitte Bardot Show. Il s'agissait d'un programme de soixante minutes en couleur diffusé à la télévision française et filmé pendant plusieurs mois entre Novembre et Décembre 1967. L'émission avait à l'époque obtenu plus de 75% de l'audience, à l'heure de diffusion. Nous avons déterré quelques clips de YouTube de l'émission, une série de sketches musicaux mettant en vedette des stars autour de Bardot et d'autres de l'époque dont Serge Gainsbourg, qui a notamment lancé son célèbre duo avec Brigitte "Bonnie & Clyde" lors du show.

 

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Signé Mireille Dumas...ce soir à 20h45 sur France 3...

Publié le par Ricard Bruno

Les vacances en chansons

Il y aura une superbe chanson de Brigitte Bardot.."Nue au soleil"

Nue-au-soleil.jpg

Résumé du programme...

De L'Eté indien de Joe Dassin à David Guetta, l'animatrice passe en revue les grands succès d'été. En 1955, Route nationale 7 de Charles Trenet puis Une belle histoire de Michel Fugain en 1972 font danser les vacanciers. En 1965, trois chanteurs se partagent la tête des hit-parades : François Deguelt avec Le Ciel, le Soleil et la Mer, Christophe et Hervé Vilard. Dans les années 1970, Brigitte Bardot chante Nue au soleil tandis que Serge Gainsbourg entonne son tube Sea, Sex and Sun. La Lambada et la Macarena enflamment les étés des années 1989 et 1993. Tomber la chemise du groupe Zebda envahit les campings en 1999. Les années 2000 voient l'explosion des DJ stars comme David Guetta, et l'avènement d'Internet en 2010 propulse René la Taupe comme phénomène de l'été.

Durée de l'émisssion 1h50

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5