Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ville de Roncq interdit les cirques avec animaux sauvages

Publié le par Ricard Bruno

La décision de ce maire devrait être la règle. Et non l'exception !

De plus en plus de pays interdisent la présence d’animaux sauvages dans les cirques. Mais, sur ce sujet, la France reste à la traîne : malgré le triste sort réservé aux bêtes, elle refuse toujours de légiférer en ce sens. Heureusement, ici et là, des communes ont décidé de prendre leurs responsabilités !

Crédit photo : Shutterstock
Crédit photo : Shutterstock

Les exemples sont très rares. Suffisamment en tout cas pour être soulignés. Dernier en date : la ville de Roncq (métropole lilloise) dont le maire a signé cet automne un arrêté municipal interdisant tout cirque détenant des animaux sauvages sur le territoire communal !

interdiction-cirques-animaux-sauvages-roncq-france-1
Crédit photo : Wikipedia

Le maire de cette ville de 13 000 habitants c’est Vincent Ledoux. Pour justifier sa décision, il avance deux raisons principales. L’une est d’ordre technique (certains cirques auraient pris la mauvaise habitude de s’installer sauvagement et n’importe où dans sa commune) et l’autre répond à des considérations éthiques. Voici notamment ce que Vincent Ledoux a confié au journal La Voix du Nord :

« Il s’avère que les conditions de détention et de dressage des animaux sauvages leur occasionnent des pathologies avérées (troubles cardiaques, arthrite, stéréotypies, troubles du comportement) et que les normes minimales requises ne peuvent être respectées du fait de la nature itinérante de ces établissements. »

Ainsi, Roncq emboîte le pas à d’autres territoires tels que le Mexique, la Catalogne, le Belgique, la Grèce ou le Portugal qui ont pris des décisions similaires.

Crédit photo : Shutterstock
Crédit photo : Shutterstock

En France, trois autres villes ont également banni les cirques avec animaux sauvages : Montreuil, Illkirch et Bagnolet. Cela fait donc quatre communes en tout. Quatre… sur les 36 000 que compte l’hexagone. A ce rythme là, les cirques avec tigres et éléphants ont donc de beaux jours devant eux. A moins que…

A moins que la France ne légifère enfin ! Plusieurs pétitions militent en ce sens. Celle de 30 millions d’amis par exemple.

Roncq et de rares pionniers ont montré le chemin à suivre. Il n’y a plus qu’à le suivre jusqu’au bout !

Source de l'article : Cliquez ICI : http://positivr.fr/interdiction-cirques-animaux-sauvages-roncq-france/

Partager cet article
Repost0

Ce Que Pense Cet Enfant Sur Le Fait De Manger Des Animaux Va Profondément Vous Émouvoir

Publié le par Ricard Bruno

Luiz Antonio est un enfant brésilien vraiment spécial. Sa maman souhaite lui faire manger du poulpe avec des pommes de terre, mais avec toute l’innocence du monde, il commence à se demander pourquoi l’on devrait manger et tuer des animaux. À la fin de la vidéo la mère ne retient pas ses larmes. Luiz n’a que trois ans, mais il semble avoir les idées très claires!

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Millionnaire, il décide d’utiliser toute sa fortune pour construire un refuge et sauver 2000 chiens d’un abattoir

Publié le par Ricard Bruno

Nous pouvons affirmer qu’il existe encore de bonne âmes sur terre… Ce millionnaire chinois, après avoir assisté aux massacres de chiens errants dans un abattoir lorsqu’il était à la recherche de son chien perdu, a été tellement horrifié qu’il a décidé d’utiliser toute sa fortune pour racheter l’abattoir et y construire un énorme refuge pour chiens, en sauvant ainsi plus de 2000.

Tout a commencé en 2012 quand Wang Yan, un entrepreneur millionnaire de la ville de Changchun en Chine a perdu son chien. Très inquiet l’homme âgé de 29 ans le cherche partout mais sans succès comme il l’explique (source Shangaiist) :

Je cherchais partout, mais en vain. Finalement quelqu’un m’a conseillé de tenter ma chance à l’abattoir.

En effet, une personne lui conseille d’aller voir à l’abattoir si son chien n’ a pas été conduit dans cet enfer après sa disparition. Nombreux en Chine et victimes d’une tradition ancestrale qui en font des mets appréciés de certains chinois, les chiens errants sont conduits dans des abattoirs pour y être massacrés et leur viande vendue sur les marchés locaux.

Ainsi, Wang va faire des allers-retours pendant près d’une semaine à la recherche de son chien dans cet immense abattoir et surveiller qu’il n’y soit pas conduit. L’homme assiste à des scènes d’horreurs, des bains de sang et des mauvais traitements que l’on a hélas aussi connu en France sur d’autres animaux avec le cas de l’abattoir d’Alès.

Ces images horribles le hantent et l’homme décide de mettre fin au massacre. Déterminé à en faire une cause personnelle, Wang rachète l’abattoir avec une grande partie de sa fortune pour sauver tous ces chiens errants, les nourrir, les soigner et leur trouver une famille. Depuis trois ans, le bon samaritain transforme et agrandit une partie de l’abattoir pour en faire un immense refuge, confortable où les chiens abandonnés et errants ont le droit à une seconde chance.

Mais au fil des années, l’homme y a passé toute sa fortune, tous ses millions de yuan gagnés pour défendre cette cause, mais se retrouve aujourd’hui endetté et inquiet avec l’arrivée de l’hiver :

Je n’accepte pas les dons d’argent. J’espère seulement que des personnes de cœur seront en mesure de me donner quelques fournitures pour m’aider à construire une maison pour ces 200 chiens.

L’homme au grand cœur a déjà sauvé près de 2000 chiens et accueille actuellement 215 chiens dans l’attente de leur trouver une famille :

En ce moment, nous avons seulement 215 chiens. Le plus que nous ayons eu en même temps est 1000, la plupart d’entre eux ont été adoptés.

Bravo à cet homme au grand coeur qui, horrifié par le sort réservé aux chiens errants en Chine, a « ouvert son porte-monnaie » mais surtout son énorme cœur pour leur venir en aide jusqu’à passer du statut de millionaire à celui d’un homme endetté. Mais une chose est certaine, la reconnaissance de tous ces milliers de chiens sauvés d’une mort abominable a bien plus de valeur à ses yeux que de vulgaires billets de banque.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.guide-du-chien.com/millionnaire-utilise-fortune-construire-refuge/

Partager cet article
Repost0

Association GRAAL

Publié le par Ricard Bruno

Lundi 23 novembre, France 3 diffusera un documentaire de Franz-Olivier GIESBERT intitulé "L'animal est une personne", dont le sujet principal est la souffrance animale engendrée par l'agriculture intensive et industrielle.
Le film sera suivi d’un débat animé par Carole GAESSLER, "Doit-on encore manger de la viande ?".
Le GRAAL vous informe qu’un live Tweet avec Franz-Olivier GIESBERT aura lieu pendant la diffusion du documentaire à partir de 20h50, avec cette adresse : @france3tv.

En accord avec France 3, le pôle Animaux de ferme du GRAAL vous adresse en avant première quelques extraits :


Bande annonce du documentaire : bit.ly/docuFOG

Un éleveur résiste aux diktats de l’industrialisation :bit.ly/1Njbvhr

OABA: Les Robins des Bois des abattoirs : bit.ly/1I6CMw1


Sur le site francetvinfo.fr : streaming du documentaire le lundi 23 novembre à 20h50

Sur pluzz.fr : Replay gratuit du film et du débat pendant 30 jours dès la fin de la diffusion

Partager cet article
Repost0

Un Chien Errant Sauve La Vie D’Un Bébé Abandonné

Publié le par Ricard Bruno

Selon les auteurs de la photo, qui a été prise dans un pays du Golfe, l’animal aurait amené l’enfant, vraisemblablement abandonné par sa mère, vers la maison la plus proche. Là, il aurait aboyé pour signaler sa présence. Les cris auraient ainsi alerté les occupants des lieux, qui auraient amené le nourrisson vers l’hôpital le plus proche.
Grâce à ce geste plein d’humanité, la vie du nouveau-né, qui avait toujours son cordon ombilical attaché à son corps, a pu être sauvée d’une mort certaine.

Le chien, lui, a disparu dans la nature. Personne ne sait s’il appartenait à quelqu’un ou s’il était lui même abandonné. Son histoire a en tous les cas marqué les esprits au Moyen-Orient.

cane-neonato

caneneonato2

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Politique et animaux...

Publié le par Ricard Bruno

Sylvie Goy-Chavent interpelle le ministre de l'agriculture pour que la lumière soit faite sur la réalité des abattoirs

Soumis par Thierry Lherm

Le 12 novembre 2015,
Sylvie Goy-Chavent (UDI) a agi pour les animaux

Je dispose de plusieurs témoignages de professionnels des abattoirs qui prouvent que le cas de l'abattoir d'Alès n'est pas un cas isolé, mais plutôt l'arbre qui cache la forêt ! Il est temps, monsieur le ministre, d'ouvrir les abattoirs pour voir ce qui s'y passe !
Voilà pourquoi j'ai demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire destinée à faire toute la lumière sur les pratiques en vigueur dans les abattoirs français ! (...) Une soixantaine de sénateurs de toutes les sensibilités, mais aussi de très nombreux députés et un collectif de 90 personnalités, soutiennent cette démarche. Plusieurs pétitions diffusées sur internet à ce sujet rassemblent également plusieurs centaines de milliers de signatures.
À quelques semaines des élections régionales, je ne doute pas, monsieur le ministre, que le Gouvernement appuiera ma demande pour garantir davantage de transparence et de respect des animaux.
(extraits de la question d'actualité au gouvernement)

→ Lire la suite

lire la suite



Laurence Abeille demande que cesse la complaisance de l'Etat envers les «délinquants-braconniers» et les «zones de non-droit» où ils sévissent

Soumis par Thierry Lherm

Le 10 novembre 2015,
Laurence Abeille (EELV) a agi pour les animaux

Le pinson est une espèce protégée et en déclin (...) chaque saison, des centaines de milliers de pinsons sont braconnés lors de leur migration, afin d’être mangés en brochettes ! (...) capturés dans des pièges non sélectifs, les matoles, dans lesquels se font piéger également d’autres oiseaux, protégés ou non.
Sous prétexte de « tradition», l’Etat laisse s’installer des zones de non-droit, des zones tellement déconnectés du respect des règles communes que ces délinquants-braconniers en deviennent agresseurs à coup de pelle plutôt que de faire profil bas. (...) Madame la Ministre, comptez-vous enfin lutter contre le braconnage – en retirant notamment les permis de chasse des braconniers – et ainsi faire respecter nos engagements en matière de sauvegarde des espèces protégées ?
(extraits de la question, réponse de la ministre de l'écologie)

2015-11-10 - QAG braconnage par Laurence_Abeille

→ Lire la suite

lire la suite



Agression de militants de la LPO : la ministre Ségolène Royal n'annonce pas d'action significative de l'Etat contre le braconnage des pinsons

Soumis par Thierry Lherm

Le 10 novembre 2015,
3 politiciens (PS) ont agi contre les animaux

Par conséquent, je crois que le calme doit revenir. Je vais réunir les parties prenantes : nous devons respecter à la fois les droits des chasseurs quand ils sont légalement exercés, et la protection des espèces pour laquelle les associations ont le droit de se mobiliser.
(extrait de la réponse de la ministre à la question de la députée Laurence Abeille)
La France fait partie des 10 pays du bassin méditerranéen où le taux de braconnage est le plus élevé (avec la Grèce, Chypre, la Croatie, la Lybie ou l’Albanie)
(BirdLife International)

2015-11-10 - QAG braconnage par Laurence_Abeille

→ Lire la suite

lire la suite



Agression de militants de la LPO : la ministre de l'écologie Ségolène Royal appuiera le dépôt de plainte

Soumis par Samuel L214

Le 9 novembre 2015,
3 politiciens (PS) ont agi pour les animaux

[La ministre Ségolène Royal] a réagi aux violences dont ont été victimes des militants de l'association de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), dont son président Allain Bougrain-Dubourg, dans les Landes. "Cela me choque. C'est inadmissible. L'association fait un travail magnifique sur la protection des espèces protégées. (...) Ils ont déposé plainte et j'appuierai leur dépôt de plainte en tant que ministre l'environnement", a-t-elle déclaré.
(extrait de l'article de BFMTV)

→ Lire la suite



Régionales Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin : la tête de liste PS-PRG Alain Rousset courtise les chasseurs dans une palombière

Soumis par Thierry Lherm

Le 9 novembre 2015,
Alain Rousset (PS) ont agi contre les animaux

Alain Rousset, le président sortant, était dimanche dans une palombière à Cazats, dans le Sud-Gironde, à la rencontre de chasseurs. Avec Poitou-Charentes et Limousin, ce sont 210 000 chasseurs concernés par le prochain scrutin. Alain Rousset, comme tous les politiques, sait bien qu'il vaut mieux caresser les chasseurs dans le sens du poil. Surtout à la veille d'une élection.
(extrait de l'article de Jean-Michel Desplos, Sud-Ouest)

→ Lire la suite



EELV souhaite «remettre la condition animale au centre du débat politique» et exprime son soutien aux militants

Soumis par Thierry Lherm

Le 13 novembre 2015,
EELV a agi pour les animaux

Lors d’une opération anti-braconnage dans les Landes, des militants de la ligue de protection des oiseaux (LPO) ont été reçus à coup de pelles et agressés physiquement. Quelques heures plus tard, c’est le local de militants pro-loups qui était vandalisé en Lozère. (...) Pourtant, après le scandale des abattoirs d’Alès, la question de la condition animale est plus que jamais d’actualité.
Il est temps de remettre la condition animale au centre du débat politique français
Les militants de la condition animale (...) méritent respect et considération. A Europe Ecologie – Les Verts, nous serons toujours là pour soutenir et partager les combats des amoureux de la nature, quels qu’ils soient.
(extrait de l'article)

→ Lire la suite

lire la suite



Proposition de loi sénatoriale N° 35 visant à mettre en place une alternative végétarienne dans les cantines scolaires

Soumis par Thierry Lherm

Le 7 octobre 2015,
15 politiciens (EELV, LR, UDE, UDE-Écologistes !, UDI, UDI-NC) ont agi pour les animaux

La présente proposition de loi, soutenue en quelques semaines par plus de 130 000 personnes mobilisées via internet, vise à dépassionner ces débats en refusant l'idée de menus confessionnels et en offrant à partir de la rentrée scolaire de 2018 un choix laïc dans les cantines des écoles publiques. Celles-ci auront alors l'obligation de proposer un menu végétarien en alternative du menu quotidien, afin de permettre à ceux qui ne veulent pas consommer de viande ou de poisson, quel qu'en soit le motif, de se nourrir de façon équilibrée.
(extrait de l'Exposé des motifs)

→ Lire la suite

lire la suite



Élie Aboud demande au ministre de l'agriculture de contester le rapport de l'OMS pour défendre les filières bovines et porcines

Soumis par Thierry Lherm

Le 27 octobre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

En effet, cette étude est totalement biaisée car elle est sortie de son contexte et n’est pas suffisante sur le fond. Je souhaite défendre nos bouchers et nos charcutiers, toute cette filière qui présente un savoir-faire reconnu. (...) la filière bovine présente un savoir-faire et des résultats d’excellence depuis les crises sanitaires des années 2000.
Monsieur le Ministre, je vous demande de vous exprimer rapidement afin d'arrêter cette cascade médiatique assoiffée par des informations capables de faire le buzz. La défense de cette filière qui a su faire des efforts considérables et demandant à travailler dans le respect et la sérénité demeure une priorité.
(extraits de la lettre d'Élie Aboud au ministre de l'agriculture)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut faciliter la végétalisation de l'alimentation

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Instaurer une journée sans viande au menu de toutes les cantines relevant de la région
Mettre en place une alternative quotidienne végétarienne dans toutes les cantines relevant de la région
Promouvoir la réduction de la consommation de produits animaux et la production de protéines végétales dans les différents plans et schémas agricoles régionaux
Refuser l’achat de poissons pêchés en eaux profondes.
Soutenir l’innovation et la recherche sur les matières substitutives aux produits animaux
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Le maire d'Alès Max Roustan soutient une «réouverture rapide» de l'abattoir

Soumis par Thierry Lherm

Le 13 novembre 2015,
Max Roustan (LR) a agi contre les animaux

Un consensus s'est dégagé entre les principaux acteurs de la filière, les élus et les représentants de l'État pour acter une réouverture rapide», dans quelques semaines ou un maximum de deux mois, a déclaré Max Roustan, le maire (LR) de la ville, à l'issue d'une table ronde réunie par Olivier Delcayrou, sous-préfet d'Alès.
(extrait de l'article du Figaro)

→ Lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 s'engage à bannir les élevages concentrationnaires et à réduire les souffrances des animaux d'élevage

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

bannir les unités «concentrationnaires» de volailles, de porcs, etc.
bannir les unités (...) de production de foie gras par gavage.
Continuer à s’opposer aux projets d’élevage industriel type «mille vaches» ou «mille veaux
Privilégier les œufs et les ovo-produits issus d’élevages bio et en plein air.
Créer un observatoire régional de la condition animale
Dans les lycées agricoles, prévoir dans le cursus des modules de formation à la sensibilité animale (...) Encourager les interventions des associations de défense des animaux
Veiller à la formation des formateurs dans les établissements agronomiques et vétérinaires.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Élie Aboud assiste aux tientas du vingtième anniversaire du club taurin “l'Aficion de Béziers”

Soumis par Thierry Lherm

Le 2 novembre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

plus de 160 aficionados ont répondu à l'invitation de Bernard Mula, samedi, pour fêter le vingtième anniversaire du club taurin “l'Aficion de Béziers”. (...) Après les tientas matinales, quelques élus ont participé aux agapes - le député Élie Aboud et l'adjoint aux affaires taurines, Benoît d'Abbadie
(extrait de l'article du Midi Libre)
Tienta (synonyme tentadero) : sévice tauromachique consistant à harceler avec une perche, une pique à pointe réduite,etc... des vaches et des taureaux âgés de trois ou quatre ans afin de "sélectionner" des "reproducteurs".

→ Lire la suite



Élie Aboud présent à l'inauguration du local du Club Taurin Paul Ricard El Mundillo à Béziers

Soumis par Thierry Lherm

Le 6 novembre 2015,
Élie Aboud (LR) a agi contre les animaux

Vendredi 6 novembre au soir, place de la Font Neuve à Béziers il y avait du monde dans et devant le nouveau siège du CTPR El Mundillo pour l'inauguration de ses locaux. (...) On notait notamment, outre la plupart des présidents des clubs taurins du Biterrois, la présence de Benoit d'Abbadie président de la CTEM et maire adjoint, du député Elie Aboud, de Michel Bousquet président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois, Pascal Lopez des caveaux Clamery...
(extrait de l'Hérault-Tribune)

→ Lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut limiter la chasse et l'emprise des chasseurs

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

POUR UNE GESTION MIEUX PARTAGÉE DES ESPACES NATURELS (p.2)
  • Équilibrer par une représentation égale en sièges, dans les organes administratifs gestionnaires de la faune sauvage ou des réserves et parcs naturels, les structures qui œuvrent pour la protection de la nature et des animaux et les représentants des chasseurs et des pêcheurs.
  • Créer des réserves où la pêche et la chasse seraient interdites.
  • Instituer les dimanches sans chasse (vœu via la loi NOTRe).
  • Supprimer tout type d’aide directe ou indirecte aux élevages d’animaux destinés à des activités de divertissement telle que la chasse (élevage de gibier). (...)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut une réelle politique de protection des animaux sauvages

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Développer une politique de protection de la faune sauvage au même titre que les animaux domestiques.
Poursuivre et développer la politique de création des réserves et des parcs naturels
Créer des refuges régionaux, pour accueillir et soigner la faune sauvage
Soutenir activement les refuges associatifs.
Instaurer la journée annuelle de sensibilisation au patrimoine historique et naturel.
Encourager les interventions des associations de défense des animaux dans les lycées pour la formation à la faune.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite soutenir les liens entre humains et animaux dans notre société

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Soutien à des programmes de développement de médiation animale dans les maisons de retraite, centres pour personne handicapée mentale et/ou physique ou en hospitalisation de longue durée.
Aides ciblée aux centres d’accueil pour l’hébergement qui acceptent les animaux.
Subventions et aides aux maisons de retraite qui acceptent les animaux.
Soutien à la création d’un refuge pour les animaux pour les femmes victimes de violences conjugales.
Formation aux nouveaux besoins et aux nouveaux métiers des services à la personne (par exemple, former les accompagnants à la sensibilité de l’animal et à l’importance de l’animal en tant que «personne» pour l’autre).
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite améliorer la condition des animaux dans notre société

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

«Chèques» ou «bons» de soins vétérinaires.
Inclure dans les programmes des ateliers de sensibilisation à la sensibilité animale et des ateliers d’initiation à l’éthologie basée sur les évolutions intervenues ces dernières années.
Former les personnes en contact avec les animaux, exiger l’obtention d’un certificat de capacité
Conditionner les subventions directes et indirectes aux entreprises publiques ou privées qui travaillent avec des animaux au respect d’une charte
Développer ou soutenir des programmes de recherche, en lien avec la communication animale et l’éthologie, portant sur la gestion de populations animales par des méthodes écosystémiques (en ville, gestion des populations de pigeons et rats, sans user de chimie ou méthodes violentes)
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite une «transition expérimentation animale/méthodes substitutives» pour l'enseignement supérieur et la recherche

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

S’opposer aux projets d’élevage d’animaux en vue d’usage non alimentaire entraînant la mort et/ou des actes de maltraitance ou de cruauté (fourrure, expérimentation…).
Aider les établissements d’enseignement supérieur pour l’achat de matériels pédagogiques permettant de supprimer l’utilisation d’animaux dans le cadre de la formation des étudiants en médecine et en biologie.
Accompagner les laboratoires dans la transition «expérimentation animale/méthodes substitutives.
(extraits du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 veut la fin des subventions aux cirques détenant des animaux sauvages

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

Mettre fin à toutes les aides directes ou indirectes aux spectacles vivants utilisant des animaux sauvages.
(extrait du programme)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 s'oppose aux projets d'élevage pour la fourrure

Soumis par Samuel L214

Le 15 novembre 2015,
Emmanuelle Cosse (EELV) ont agi pour les animaux

CONTRE LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE (p.5)
  • S’opposer aux projets d’élevage d’animaux en vue d’usage non alimentaire entraînant la mort et/ou des actes de maltraitance ou de cruauté (fourrure, expérimentation…).

(passage du programme)

Partager cet article
Repost0

Diesel, symptôme de notre faiblesse...

Publié le par Ricard Bruno

Bonjour

Je suis tombé aujourd'hui sur un article du journal "L'union", article rédigé par Sébastien Lacroix..

Je suis tombé de haut en lisant ce "torchon"...je vous laisse juger de vous même de ses écrits, n'hésitez surtout pas à laissez votre commentaire...

Bruno Ricard

Pour réagir en bas de l'article: Cliquez ICI : http://www.lunion.com/598637/article/2015-11-18/diesel-symptome-de-notre-faiblesse?fb_action_ids=748664988599537&fb_action_types=og.comments

 

129 morts, 352 blessés, et une chienne tuée. Elle s’appelait Diesel et avait été dressée pour accompagner le RAID dans ses missions. Elle a été abattue hier matin par les terroristes dans l’appartement où ils étaient retranchés. Aussitôt, les réseaux sociaux se sont enflammés. Twitter, Facebook ont croulé sous les milliers de petits mots de compassion, les like, les petits cœurs, les « RIP ». Il s’est même trouvé des voix pour s’insurger contre l’emploi d’animaux dans des missions dangereuses !

Là, nous avons un problème. Si, dans un pays en guerre, la mort d’un chien plonge la moitié de la population dans le chagrin et la compassion, c’est que quelque chose ne tourne plus rond. C’était bien la peine de brandir des pancartes « même pas peur » à l’adresse des terroristes. Certes, il est bien triste qu’un chien fasse les frais de la folie humaine, son maître en est sûrement affecté, mais, à côté des 129 morts et 352 blessés, le chien pèse peu. Par respect pour ceux qui ont eu un proche tué ou blessé vendredi, la décence aurait voulu que la mort de Diesel reste anecdotique.

Sans vouloir faire de la provocation, ce n’est pas le sujet, il faut s’interroger sur cette propension à vouloir placer l’animal domestique au niveau de l’homme. Ils ont beau être sympathiques, mignons, utiles parfois, les chiens, les chats, les hamsters restent des animaux. Et, par ces temps de risque maximum, l’homme gagnerait à ne pas leur céder sa place. Car la comparaison est terrible : d’un côté, des barbares pour qui la vie humaine n’a quasi aucune valeur, de l’autre des Français chez qui le chien s’assied à la table familiale, a son fauteuil dans le salon et un abonnement à une chaîne câblée pour chiens. À cette aune-là, le choc des civilisations est terrible. La haine des uns, face à l’aboulie d’une société mi-dépressive, mi-va-t-en-guerre. Les uns sont prêts à tout, les autres pleurent un chien tué au combat. N’offrons pas aux premiers le spectacle de notre faiblesse, car c’en est une, cela renforce leur détermination à nous mépriser.

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Chien du Raid tué : une pétition demande des funérailles nationales

Publié le par Ricard Bruno

Une chienne d’assaut du Raid, prénommée Diesel, a perdu la vie ce matin lors d’une confrontation avec l’un des terroristes traqués à Saint-Denis. Le décès de l’animal provoque une vive indignation sur la Toile, de nombreuses personnes estimant qu’il aurait pu être évité.

« Diesel, malinois de 7 ans, a été tuée par les terroristes dans l’opération en cours à Saint-Denis », a indiqué le compte Facebook de la Police nationale ce matin vers 11 heures. La chienne était spécialisée dans la recherche d’explosifs.

Depuis 4h20 ce mercredi matin, des tirs nourris retentissaient dans le centre ville de Saint-Denis, à seulement 800 mètres du Stade de France. L’attaque s’est révélée être une opération des forces spéciales françaises, visant à appréhender le « cerveau » des attentats de vendredi dernier. Dans ce cadre, les policiers d’élite étaient aux prises avec plusieurs individus lourdement armés, retranchés dans un appartement.

Des « débris humains » dans la rue

Vers 7h30 du matin, de violentes explosions ont été entendues en direct sur BFMTV. Puis, un témoin habitant en face du bâtiment ciblé a témoigné à l’antenne, déclarant avoir vu une femme se faire exploser. « L’appartement a été soufflé, il y un matelas et de nombreux débris dans la rue, dont des parties de corps humain », a-t-il raconté, disant observer cela depuis sa fenêtre. Ce que les grands médias qui suivaient l’assaut en direct ont oublié de préciser, est qu’une chienne en service a perdu la vie au même moment.

« L’animal a été tué alors qu’elle pénétrait dans le lieu de l’attaque, envoyée dans l’appartement «pour jauger la menace à l’intérieur». Diesel a été tuée par l’explosion de la charge qu’une femme kamikaze portait sur elle, selon nos informations », précisent nos confrères de 20 Minutes. Immédiatement, la nouvelle a scandalisé de nombreuses personnes. Un hashtag #JeSuisChien a été crée pour lui rendre hommage. Sur la page Facebook de la Police nationale, les critiques sont vives.

« Il est inadmissible d’envoyer à la mort des animaux qui font confiance à l’être humain ! », s’offusque ainsi Peter dans un commentaire. « Ce chien a été sacrifié, a été utilisé comme un outil au service de l’homme. Honte à vous », renchérit Maryse. Une autre internaute, nommée Marie, ajoute : « Aux USA ils le font avec une micro-camera. Plus efficace, moins couteux et sans danger pour les animaux ». Une pétition a même été lancée, demandant des « funérailles nationales » pour les chiens policiers (au même titre que celles qui sont accordées à leurs maîtres morts en service). Elle compte déjà 7000 signatures.

« Ramenez le chien, on s’fait un petit Hot Dog »

A l’inverse, certaines personnes se montrent insensibles à son sort, et se disent même choquées qu’un hommage lui soit rendu. « Un hastag pour le chien, sérieux ? L’appartement a été défoncé, vous ne voulez pas créer un hashtag pour l’appartement aussi ? » ; « C’est triste la mort du chien mais le ht c’est un peu trop » ; « Y’a donc vraiment un #JeSuisChien qui circule. Nan mais sérieusement quoi… » ; « Et les insectes piétinés par les terroristes on en parle ? #JeSuisCafard » ; « Vous connaissez l’histoire de Boum le chien…? » ; « Ptdr jsuis mort les gens ils sont + tristes pr le chien que pr les gens mdr bandes d’imbéciles heureux ! » ; « Bon allez maintenant ramenez le chien, on s’fait un petit Hot Dog » ; etc… font partie de ces messages sarcastiques que nous avons relevés sur Twitter.

Et vous, que vous inspire le décès de Diesel ?

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans Le web en parle

Partager cet article
Repost0

En hommage à toutes ces victimes innocentes...

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>