Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trafic de passereaux dans les Bouches-du-Rhône

Publié le par Ricard Bruno

La LPO porte plainte pour capture à la glu et détention illégale d’espèces protégées.

Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis) - Crédit photo : Police Nationale

Fin novembre, 3 individus ont été interpellés par les policiers de brigade de sûreté urbaine d'Arles (13), pris sur le fait en train de capturer des oiseaux d’espèces protégées. Les trafiquants utilisaient des gluaux (bâtonnets recouverts de glu) autorisés uniquement et de manière exceptionnelle et dérogatoire dans le cadre de la chasse de certains tendeurs à la glu pour capturer des grives et des merles.

Ce sont au total 80 oiseaux tous protégés : chardonnerets, verdiers, Pinsons du Nord, Serins cini, qui ont été capturés. Cela représente un « butin » estimé de 5 000 et 10 000€, certains oiseaux pouvant être vendus 150€ pièce.

La LPO porte plainte pour capture et détention illégale d’espèces protégées et se constitue partie civile dans cette nouvelle affaire de trafic de petits oiseaux.

D’ailleurs l’un des trafiquants, a déjà été condamné pour une affaire similaire en Corse.

À quelques semaines du passage de la loi biodiversité au Sénat et au moment même où Mr Lambert, député écologiste de PACA fait l’apologie de la chasse à la glu sur les réseaux sociaux, voici un bon exemple des abus de la chasse à la glu.

Une des raisons pour laquelle la LPO demande au Président de la République de mettre fin au massacre illégal des oiseaux familiers en faisant cesser ces pratiques cruelles non-sélectives et en faisant intégrer l’interdiction totale de la chasse à la glu dans la loi biodiversité.

Partager cet article
Repost0

Le lionceau joueur est câliné par sa mère

Publié le par Ricard Bruno

Le lionceau joueur est câliné par sa mère

Le lionceau joueur est câliné par sa mère

Des images qui immortalisent un geste tendre. Le photographe saoudien Husain Hakim Alfraid a pu capturer, lors d'un séjour dans la réserve naturelle kényane du Masai Mara, le câlin entre un lionceau et sa mère après que le petit l'a réveillée pour du lait.

Source : Paris Match

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Association "Envol-toit" à l'île de la réunion...

Publié le par Ricard Bruno

Association "Envol-toit" à l'île de la réunion...

Cette association à besoin de vous, elle accomplie avec peu de moyen des sauvetages sur l'île de la Réunion où la protection animale fait défaut, pour les joindre :

062 26 83 33

  • E-mail :

    envol-toit@orange.fr

    Leur page Facebook : https://www.facebook.com/ENVOL-TOIT-Réunion-1488673938095681/timeline?ref=page_internal​

Leur site Internet :

http://envol-toit.e-monsite.com/pages/l-association.html

Description de l'association :

L'association Envol-Toit

Face au nombre important de chiens en détresse sur la belle ile de La Réunion, et déjà très actifs depuis des mois, nous avons décidé de monter notre association. C'est ainsi qu'est née ENVOL-TOIT.

ENVOL-TOIT est créé dans le but de rappatrier un maximum de chiens de la Réunion vers la métropole, cette mission vient de la volonté d'éviter à un maximum de chiens de l'ile de la Réunion, l'errance et l'euthanasie qui leur est destinée au niveau des structures aujourd'hui débordées.

Dans notre société les animaux sont bien souvent considérés comme de la marchandise. Caprice, cadeau d anniversaire du petit dernier ou accessoire de mode, on oublie trop souvent que le petit chiot tout mignon va grandir et que ça n est pas un jouet.

Partager cet article
Repost0

Le lundi matin expliqué par un suricate...

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Le poisson-lune est prêt pour son gros plan

Publié le par Ricard Bruno

Le poisson-lune est prêt pour son gros plan

Le poisson-lune est prêt pour son gros plan en Indonésie

Dans les eaux de Bali, en Indonésie, un plongeur a pu immortaliser de très près un poisson-lune. Stefan Follows, instructeur de plongée, a pu s'approcher de ce poisson imposant qui vit d'ordinaire dans les eaux profondes. Mais on peut en apercevoir aux alentours de Gili Mimpang, un site de plongée situé à Bali.

Source : Paris Match

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Lolita l'orque protégé comme ses congénères en liberté

Publié le par Ricard Bruno

Après avoir passé plus de 40 ans dans des aquariums, l'orque Lolita va bénéficier de la même protection que ses congénères en liberté: celle d'espèce en voie de disparition.

L'orque Lolita, qui vient de passer plus de 40 ans confinée dans des aquariums aux Etats-Unis, va bénéficier de la même protection, en tant qu'espèce en voie de disparition, que ses cousines sauvages, ont annoncé les autorités américaines mercredi.

Les groupes de défense des droits des animaux espèrent que ce règlement mènera à la libération de l'épaulard, qui vit depuis 35 ans dans un réservoir du Seaquarium de Miami (Floride, sud-est), où sa prise en charge est encore l'objet de litiges.

Mais le Seaquarium a affirmé mercredi soir n'avoir aucun projet de faire sortir l'animal.

"Il n'y a pas de preuve scientifique que Lolita, âgée de 49 ans, pourra survivre dans un enclos marin ou le Pacifique du nord-ouest. Et nous ne souhaitons pas menacer sa vie avec une expérience", a expliqué son directeur Andrew Hertz.

Lolita a été capturée avec six autres jeunes "baleines tueuses" au large de l'Etat de Washington (nord-ouest) en 1970. Elles ont ensuite été envoyées dans des parcs aquatiques aux quatre coins du pays.

L'orque, qui pèse un peu plus de trois tonnes, est la dernière survivante du groupe. Elle serait aussi le plus vieil épaulard en captivité aux Etats-Unis.

Lolita vit dans un aquarium de 10 mètres de large sur 6 mètres de profondeur

Un orque sautant dans la baie de Puget Sound, dans l'Etat du Washington.

Un orque sautant dans la baie de Puget Sound, dans l'Etat du Washington.

Ses congénères sauvages sont classées comme espèce en voie d'extinction depuis 2005, un statut qui ne s'appliquait pas aux baleines en captivité.

Il n'y a plus que 78 individus dans l'océan Pacifique, au large de la côte ouest américaine et au Canada, a précisé Will Stelle, administrateur régional des pêcheries de la côte ouest à l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Des groupes de défense des droits des animaux avaient demandé à la NOAA de retirer la clause excluant les baleines en captivité.

"Nous considérons que le statut d'animal en captivité de Lolita n'empêche pas qu'elle soit classée sous la loi des espèces en danger", a justifié la NOAA mercredi.

L'orque de six mètres vit seule dans un aquarium de 10 mètres de large et de 6 mètres de profondeur à Miami.

Les orques femelles ont une espérance de vie d'environ 50 ans, mais certaines peuvent vivre jusqu'à cent ans, selon la NOAA.

Cette décision, qui prendra effet dans 90 jours, ne change pas les conditions de captivité de Lolita, qui relèvent du département de l'Agriculture.

"Ce n'est pas une décision qui va libérer Lolita", a nuancé M. Stelle. Prendre des décisions sur son bien-être "est une tâche très compliquée" que la NOAA n'avait pas anticipée et qu'elle pourrait ne pas aborder, sauf en cas d'une demande formelle, a-t-il ajouté.

Une retraite dans un sanctuaire pour Lolita?

Lolita dans son aquarium du Miami Seaquarium.

Lolita dans son aquarium du Miami Seaquarium.

Les groupes des droits des animaux ont salué un pas en avant qui pourrait rendre "possible la retraite de Lolita dans un sanctuaire", selon le fonds de défense de la cause animale (Animal Legal Defense Fund).

L'organisation de défense des animaux Peta a affirmé qu'elle ferait pression pour que Lolita cesse de faire des spectacles et "soit relâchée dans l'océan", dans un enclos marin situé près des îles San Juan au large de l'Etat américain de Washington, voire dans sa propre famille puisque sa mère, âgée de 86 ans, pourrait être toujours en vie.

Mais M. Stelle a expliqué que sa survie n'était pas aussi simple que lui ouvrir les barrières.

"Imaginez que vous avez vécu en captivité, dans un environnement géré de manière très serrée, nourri par des humains pendant 40-45 ans. Seriez-vous prêt à être relâché dans la nature et à vous débrouiller seul?", a-t-il demandé.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.parismatch.com/Animal-Story/Articles/Lolita-l-orque-protege-comme-ses-congeneres-en-liberte-703690

Partager cet article
Repost0

Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris

Publié le par Ricard Bruno

Manifestation contre le massacre des dauphins de la baie De Taiji aujourd’hui à Paris devant la Maison de la culture du Japon à Paris au, 101 bis Quai Branly Paris 15ème , nous étions environ 60/80 manifestants, énormément de passage, nous avons pu ainsi sensibiliser au sort des dauphins de la baie de Taiji au Japon, où ils sont massacrés... Plusieurs associations étaient représentées dont l’association organisatrice «C’est…assez», «Sea Sheperd», « Galgos éthique Europe », «Glama», «Fondation Brigitte Bardot»…

Un mot sur l’association « C’est assez »

L’association « C’est assez ! » s’adresse à toutes les personnes concernées par la cause animale et plus particulièrement par la défense des cétacés captifs (dauphins, bélugas et orques). Nous souhaitons rassembler le maximum de personnes afin d’acquérir du poids et de l’efficacité. C’est avec plaisir que nous vous compterons parmi nos adhérents. Le coût de l’adhésion est symbolique et chacun s’investit comme il le souhaite.

Site Internet : https://collectifcestassez.wordpress.com

Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Baie De "Taiji" (Japon) Manifestation contre le massacre des dauphins aujourd’hui à Paris
Partager cet article
Repost0

Les chatons envahissent le net pendant les opérations antiterroristes

Publié le par Ricard Bruno

Les chatons envahissent le net pendant les opérations antiterroristes

Alors que les autorités belges demandaient le silence autour des informations sur les opérations de police organisées dimanche soir, certains internautes ont remplacé les informations par des chatons.

Les Belges ont répondu dimanche soir avec leur sens aigu du surréalisme aux demandes des autorités de ne pas divulguer d'informations sur les opérations antiterroristes de la police sur les réseaux sociaux. A la place, ils ont envahi la toile de petits chats.

Un site parodique du même type que le Gorafi français, NordPresse, avait lancé le mouvement en milieu de semaine en créant le personnage d'"Abou Miaou", un chat portant une ceinture d'explosif, présenté comme le véritable instigateur des attentats du 13 novembre à Paris.

Lorsque, dimanche soir, les autorités ont demandé aux médias, mais aussi aux utilisateurs de réseaux sociaux, de s'abstenir de partager des informations sur la vingtaine d'opérations en cours dans plusieurs communes bruxelloises et à Charleroi (sud de la Belgique), la "twittosphère" et de nombreux utilisateurs de Facebook s'en sont donné à coeur joie, sous le mot-dièse (hashtag) #BrusselsLockdown.

Plutôt que de décrire ce qu'ils voyaient de leur fenêtre, les Bruxellois ont publié des photos

de chatons dans toutes les positions: un félin présentateur du journal télévisé, deux matous "Jedi" se battant au sabre, un bébé chat attaquant un molosse...

Le déferlement a été rapidement repéré à l'étranger

"Je pense qu'en une heure, j'ai vu plus de #lolcats que dans le reste de ma vie", témoignait sur son compte Twitter @mateusz un spécialiste des réseaux sociaux, Mateusz Kukulka.

Selon lui, c'est un caméraman de la télévision néerlandaise NOS, @Hoguhugo, qui le premier a eu l'idée.

"Au lieu de tweeter à propos des actions de police à Bruxelles, voici une photo de notre chat Mozart", écrivait à 21H04 (20H04 GMT) ce journaliste, Hugo Janssen de son vrai nom.

Le déferlement a été rapidement repéré à l'étranger. "J'adore absolument le hashtag #BrusselsLockdown! La Belgique est fantastique <3", a tweeté depuis l'Irlande @SvenjaLiv.

A l'issue de sa conférence de presse nocturne, au cour de laquelle il a annoncé 19 perquisitions et 16 interpellations, le porte-parole du parquet fédéral a tenu à "remercier la presse et les utilisateurs des médias sociaux pour avoir tenu compte des nécessités des opérations en cours".

Sans faire d'allusion aux petits chats.

Source : Paris Match

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Les temps forts de L214 en 2015...

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>