Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Politique et animaux...

Publié le par Ricard Bruno

Politique et animaux...

Le Président laisse les chasseurs contrôler l'ONCFS et leur promet des places dans toutes les instances de la Gouvernance environnementale

Soumis par Thierry Lherm

Le 24 novembre 2015,
3 politiciens (PS) ont agi contre les animaux

Pour la première fois, la Fédération Nationale des Chasseurs et la Fédération Nationale de la Pêche en France ont été reçues ensemble par le Président de la République, François Hollande, et les deux principaux ministres en charge de nos dossiers, à savoir Madame Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, et Monsieur Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et de la Forêt.
C’est d’ailleurs la raison qui a conduit le Président de la République à demander une modification en profondeur de la représentation du Grenelle de l’Environnement pour imposer les représentants des chasseurs et des pêcheurs dans toute les instances de la Gouvernance environnementale au nom de la protection de la nature.
Le Président de la République a clairement confirmé que l’ONCFS [Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage] serait maintenu à l’extérieur de l’Agence [française pour la biodiversité] dans le cadre de la loi sur la biodiversité en cours de discussion au Parlement.
(extraits du communiqué de la FNC)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Auvergne-Rhône-Alpes: Laurent Wauquiez promet aux chasseurs plus de subventions et moins de règles

Soumis par Thierry Lherm

Le 27 novembre 2015,
Laurent Wauquiez (LR) ont agi contre les animaux

Dans mes actions, j’ai toujours veillé à financer les actions liées au monde de la chasse (saisons de la chasse, rassemblements, manifestations…).
Si nous sommes élus, les choses seront claires, nous serons enfin attentifs à assurer un juste rééquilibrage des subventions qui ont beaucoup trop profité ces dernières années à des écologistes dogmatiques et guidés par des motifs purement idéologiques. Attaché à la défense de l’ensemble des territoires ruraux, je refuse que la nature puisse continuer à faire l’objet d’un excès de réglementations déconnectées des réalités du terrain et qui paralysent nos territoires./q>
(extraits de la lettre aux chasseurs de la tête de liste CPNT-LR-MoDem-PCD-UDI)

→ Lire la suite

lire la suite



La ville de Lannemezan fait la promotion de la chasse auprès des enfants dans le cadre des TAP (Temps d'activités périscolaires)

Soumis par Thierry Lherm

Le 5 décembre 2015,
Bernard Plano (PS) a agi contre les animaux

La ville de Lannemezan propose un atelier chasse aux enfants dans le cadre du Temps d'activités périscolaires (TAP). (...) Ainsi, un atelier chasse a été mis en place avec un cycle de sept semaines, à raison d'1 h 30 par semaine.
Dans le cadre du temps d'activités périscolaires, nous recherchons des activités éducatives, pédagogiques et ludiques », souligne Jean-Marie Da Benta, élu à Lannemezan, qui avait aussi à cœur de « démystifier la chasse auprès des enfants.
(extraits de l'article de C. Sarrabayrouse, La Dépêche)

→ Lire la suite



Un conseiller municipal de Six-Fours demande que les élus aillent en personne contrôler les abattoirs fournissant les écoles et les maisons de retraite

Soumis par Samuel L214

Le 1 décembre 2015,
Érik Tamburi (DLF) a agi pour les animaux

[L'abattoir d'Alès]- fermé temporairement - fournissait la filière bio et les cantines scolaires.
Il semblerait que la plupart des abattoirs sont en infraction. 60 sénateurs, dont le varois Hubert Falco, ont donc demandé au gouvernement une commission d'enquête.
Je propose donc que chaque commune, dont la ville de Six-Fours (et j'adresse ici une demande solennelle au maire) aille elle-même contrôler (avec les élus dont je suis) les abattoirs qui fournissent nos écoles et nos maisons de retraite, via les entreprises de restauration scolaire.
(extraits de la tribune)

→ Lire la suite

lire la suite



Le maire de Valence-d'Agen organise et anime le spectacle "Noël en cirque" qui exploite des animaux

Soumis par Thierry Lherm

Le 30 novembre 2015,
Jacques Bousquet (PRG) a agi contre les animaux

Du 5 au 20 décembre, Jacques Bousquet, maire de Valence d'Agen, depuis 2001, va troquer son écharpe tricolore pour sa tenue de cirque. (...) Nous aurons 24 artistes de dix nationalités. Nous aurons un très beau numéro d'otaries, avec le Duss mais aussi les clowns Neri du Portugal.
(extrait des propos recueillis par Laurent Benayoun, La Dépêche)

→ Lire la suite



Ces eurodéputés ont voté pour l'extension du cadre européen de protection aux animaux sauvages et aquatiques

Soumis par Samuel L214

Le 26 novembre 2015,
13 politiciens (EELV, FG, FG-PCF, FG-PG) ont agi pour les animaux

Le Parlement européen, (...) 3 bis. demande à la Commission de proposer un cadre législatif clair, complet, actualisé et harmonisé qui garantisse la pleine application des dispositions de l'article 13 du TFUE, de sorte à assurer une protection minimale des animaux dans l'Union; prie instamment la Commission de veiller à ce que toutes les catégories d'animaux (animaux d'élevage, animaux sauvages, animaux utilisés à des fins de recherche, animaux domestiques et animaux aquatiques) soient prises en compte dans toute harmonisation du cadre législatif sur le bien-être animal; demande la garantie que toute harmonisation du cadre législatif ne conduira pas à l'abaissement des normes de bien-être animal ou à la révision à la baisse des objectifs d'amélioration du bien-être animal, et invite la Commission à renforcer les normes existantes en se fondant sur les dernières connaissances scientifiques;
(paragraphe additionnel 3 bis proposé par l'Amendement 2, amendement rejeté)

→ Lire la suite

lire la suite



Ces eurodéputés ont voté contre l'extension du cadre européen de protection aux animaux sauvages et aquatiques

Soumis par Samuel L214

Le 26 novembre 2015,
51 politiciens (GC, LR, MoDem, PS, RBM, RBM-FN, RBM-SIEL, UDI, UDI-AC, UDI-PR) ont agi contre les animaux

Le Parlement européen, (...) 3 bis. demande à la Commission de proposer un cadre législatif clair, complet, actualisé et harmonisé qui garantisse la pleine application des dispositions de l'article 13 du TFUE, de sorte à assurer une protection minimale des animaux dans l'Union; prie instamment la Commission de veiller à ce que toutes les catégories d'animaux (animaux d'élevage, animaux sauvages, animaux utilisés à des fins de recherche, animaux domestiques et animaux aquatiques) soient prises en compte dans toute harmonisation du cadre législatif sur le bien-être animal; demande la garantie que toute harmonisation du cadre législatif ne conduira pas à l'abaissement des normes de bien-être animal ou à la révision à la baisse des objectifs d'amélioration du bien-être animal, et invite la Commission à renforcer les normes existantes en se fondant sur les dernières connaissances scientifiques;
(paragraphe additionnel 3 bis proposé par l'Amendement 2, amendement rejeté)

→ Lire la suite

lire la suite



Un ours, des rapaces et un loup exhibés pour un spectacle de Noël à Vallauris-Golfe-Juan

Soumis par Thierry Lherm

Le 1 décembre 2015,
Michelle Salucki (UDI) a agi contre les animaux

Spectacle animalier avec loup, ours brun et rapaces. (...)
Une histoire pleine de rebondissements ou l’amitié, l’amour entre un homme, son ours, son loup et ses rapaces vous transportera dans un univers si particulier mais tellement magique….
Découverte de leur mode de vie, aventure toute aussi fabuleuse qu’extraordinaire !
(extrait du programme des festivités de Noël à Vallauris-Golfe-Juan)

→ Lire la suite



Le Président de la République s'engage à soutenir les privilèges des chasseurs

Soumis par Samuel L214

Le 24 novembre 2015,
2 politiciens (PS) ont agi contre les animaux

Le Président a confirmé qu’il était prioritaire de renforcer l’activité cynégétique en la considérant comme l’un des atouts du développement diversifié de nos territoires ruraux.
A la demande de Bernard Baudin et d’Henri Sabarot, il a aussi arbitré en faveur du maintien de l’intégralité des redevances cynégétiques affectées à l’ONCFS
La FNC et le Comité Guillaume Tell ont salué le travail de concertation avec le Cabinet de Bernard Cazeneuve qui a conduit à l’élaboration du Plan national de lutte contre les armes illégalement détenues. (...) Toutefois, Bernard Baudin et Thierry Coste ont alerté le Président de la République sur l’attitude choquante de la Commission européenne qui vient d’annoncer que la lutte contre le terrorisme devrait passer par un contrôle accru des détenteurs légaux.
(extraits du communiqué de la FNC)

→ Lire la suite

lire la suite



Régionales Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez flatte les chasseurs sur leurs prétendus bienfaits pour la ruralité et l'environnement

Soumis par Samuel L214

Le 27 novembre 2015,
Laurent Wauquiez (LR) ont agi contre les animaux

Élu d’un département rural, la Haute-Loire, je sais pourtant combien la chasse constitue un formidable atout pour notre région. (...) Son rôle économique est bien réel : passion sincère et enracinée, la chasse occupe une place fondamentale dans les milieux ruraux où elle contribue au maintien des traditions et de la biodiversité, mais aussi à la promotion des produits de nos terroirs.
(extraits de la lettre aux chasseurs de la tête de liste CPNT-LR-MoDem-PCD-UDI)

→ Lire la suite

lire la suite



La ville d'Honfleur pratique le gazage des pigeons

Soumis par Thierry Lherm

Le 30 novembre 2015,
Michel Lamarre (DVD) a agi contre les animaux

Depuis septembre 2015, Honfleur (Calvados) « régule » les pigeons en ville. Ils sont appâtés, puis gazés au CO2. Une technique qui fait polémique.
À Pau (Pyrénées-Atlantiques), en 2014, une association avait déjà dénoncé le gazage des pigeons dans la ville : « C’est une méthode barbare. Nous l’affirmons parce que nous l’avons vu : le gazage est épouvantablement douloureux pour les pigeons », expliquait la la Société de protection des oiseaux des villes (SPOV) au Parisien.
(extrait de l'article de Lou Benoist, Normandie-actu)

→ Lire la suite



Ces eurodéputés ont voté pour l'extension des normes européennes de protection à d'autres espèces d'animaux élevés

Soumis par Samuel L214

Le 26 novembre 2015,
10 politiciens (EELV, FG, FG-PCF, FG-PG) ont agi pour les animaux

Ces eurodéputés ont voté pour :
Le Parlement européen, (...) 3 ter. invite la Commission, en l'absence de consolidation du cadre législatif existant, à adopter des dispositions de droit dérivé propres aux espèces pour d'autres animaux d'élevage, tels que les équidés, les dindes, les lapins, les poulets de chair reproducteurs, les poulettes, les canards, les oies et les animaux aquatiques;
(paragraphe additionnel 3 ter proposé par l'Amendement 3, amendement rejeté)

→ Lire la suite

lire la suite



Ces eurodéputés ont voté contre l'extension des normes européennes de protection à d'autres espèces d'animaux élevés

Soumis par Samuel L214

Le 26 novembre 2015,
48 politiciens (GC, LR, MoDem, PS, RBM, RBM-FN, RBM-SIEL, UDI, UDI-AC, UDI-PR) ont agi contre les animaux

Ces eurodéputés ont voté contre :
Le Parlement européen, (...) 3 ter. invite la Commission, en l'absence de consolidation du cadre législatif existant, à adopter des dispositions de droit dérivé propres aux espèces pour d'autres animaux d'élevage, tels que les équidés, les dindes, les lapins, les poulets de chair reproducteurs, les poulettes, les canards, les oies et les animaux aquatiques;
(paragraphe additionnel 3 ter proposé par l'Amendement 3, amendement rejeté)

→ Lire la suite

lire la suite



Ces eurodéputés se sont abstenus sur l'extension des normes européennes de protection à d'autres espèces d'animaux élevés

Soumis par Samuel L214

Le 26 novembre 2015,
3 politiciens ont penché contre les animaux

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur :
Le Parlement européen, (...) 3 ter. invite la Commission, en l'absence de consolidation du cadre législatif existant, à adopter des dispositions de droit dérivé propres aux espèces pour d'autres animaux d'élevage, tels que les équidés, les dindes, les lapins, les poulets de chair reproducteurs, les poulettes, les canards, les oies et les animaux aquatiques;
(paragraphe additionnel 3 ter proposé par l'Amendement 3, amendement rejeté)

→ Lire la suite

lire la suite



Proposition de résolution contre l'abandon et la maltraitance des animaux

Soumis par Thierry Lherm

Le 17 novembre 2015,
4 politiciens ont agi pour les animaux

1. demande à la Commission et aux États membres de veiller à ce que les auteurs de maltraitance envers les animaux soient jugés et punis par loi avec une sévérité proportionnelle à la gravité de leurs actes; (...)
3. encourage les États membres et la Commission à créer un système permettant la reconnaissance des élevages et du commerce des chiens, afin de suivre le parcours des chiens commercialisés entre États et de lutter contre les circuits illégaux.
(extraits de la Proposition de résolution)

→ Lire la suite

lire la suite

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Le 28 novembre 1956 : Et Vadim... créa Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Il y a cinquante-neuf ans, Et Dieu... créa la femme de Roger Vadim met en lumière Brigitte Bardot. Le film contribue à faire de l'actrice une icône.​

Brigitte Bardot : Le 28 novembre 1956 : Et Vadim... créa Bardot
Bardot, à la limite de l'érotisme

Juliette, 18 ans, suscite le désir de trois hommes dans le port de Saint-Tropez. Pour le rôle principal de son premier film, Roger Vadim choisit son épouse, Brigitte Bardot. Femme d'expérience, elle a déjà joué des libertines dans quinze rôles. Vadim fait ressortir son côté sensuel, à la limite de l'érotisme. Comme lorsqu'elle se livre à une danse endiablée sur un mambo, pieds nus. Une vraie beauté sauvage. Le film traite donc de la sexualité d'une femme : il déclenche un esclandre.

Retrouver sa féminité

Pendant la Seconde guerre mondiale, les femmes ont eu d'autres préoccupations que de prendre soin d'elles. Dans ce contexte d'après-guerre, elles n'ont qu'une envie : retrouver leur féminité, notamment à travers leur façon de s'habiller. Et Dieu créa la femme marque une étape de leur émancipation et également, de la libération sexuelle. Toutefois, tout le monde n'est pas prêt à voir une femme danser sensuellement et encore moins, se dénuder et s'offrir à plusieurs hommes.

Pour le Vatican, Bardot c'est le démon !

Avec sa célèbre moue, sa beauté et sa crinière blonde, Juliette (ou plutôt Brigitte ?) revendique son droit au plaisir. La rupture avec la morale et les conventions séduit le public de la Nouvelle Vague. A commencer par Truffaut. Mais déchaine les foudres des autorités religieuses. A telle point qu'en 1958, à l'exposition universelle de Bruxelles, le pavillon du Vatican, décoré sur le thème des sept péchés capitaux, illustre la luxure par une photo de Brigitte Bardot.

Libérée à l'écran et à la ville

Et Dieu... créa la femme donne naissance au mythe BB. La liberté qu'elle incarne dans ce film, elle l'applique aussi dans sa vie. Ses frasques viennent renforcer sa notoriété. Sur le tournage, elle tombe sous le charme de son partenaire, Jean-Louis Trintignant (Michel Tardieu). Très vite, le réalisateur et la comédienne divorcent. Dans la vie comme à l'écran, Brigitte Bardot fait chavirer les cœurs. Sex-symbol, elle est aussi choisie par l'Association des Maires de France pour être la nouvelle Marianne. Elle a porté sa génération.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.pleinevie.fr/article/retroactu-28-novembre-1956-et-vadim-crea-bardot-13093

Publié dans Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

C R AC : La lettre d'information

Publié le par Ricard Bruno

La lettre d'information

vendredi 11 décembre 2015

Pas après pas

Bonjour,

La fin de l’année 2015 a fait dramatiquement écho à son début. Nous nous sentons solidaires des victimes et de leurs familles. Notre combat s’inscrit dans le rejet de l’obscurantisme et de la haine et cela inclut toutes les formes de vie, humains compris quoi qu’en prétendent ceux qui nous disent que nous ferions mieux de nous intéresser aux humains plutôt qu’aux animaux non humains. L’empathie pour les uns ne retire rien à celle pour les autres.

Il peut parfois sembler aux militants que rien n’avance assez vite sur le chemin qui mène à l’abolition. C’est un sentiment naturel et compréhensible. Pourtant, 2015 aura vu des progrès majeurs.
Tout d’abord, la radiation tant espérée de la corrida de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. Il s’est agi d’une bataille juridique longue et complexe, menée conjointement par le CRAC Europe et Droits des Animaux. La Cour administrative d’Appel de Paris, dans son arrêt du 1er juin 2015, a déclaré : « La décision d’inscription de la corrida à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France doit être regardée comme ayant été abrogée ». Bien entendu, le lobby taurin a toute liberté d’aller en cassation auprès du Conseil d’État. Mais une telle démarche n’étant pas suspensive, l’abrogation de l’inscription reste effective tant que le Conseil d’État n’en aura pas décidé autrement. La tauromachie est donc officiellement retirée de notre patrimoine.

La deuxième avancée s’est produite au Parlement européen le 28 octobre 2015. Une très large majorité d’eurodéputés de tous bords politiques a voté pour la suppression des subventions européennes à la tauromachie. Que cette décision soit mise en application ou pas dès 2016 ne change rien au fait que 64% des parlementaires soient en sa faveur, en très nette augmentation par rapport au même vote en 2014 qui avait aussi dégagé une majorité, mais sensiblement plus faible. Le verdict est clair et net : l’Europe ne veut plus de ces horreurs.

En troisième lieu, le CRAC Europe a enfin réussi à mettre un terme à l’attente interminable qui a suivi le lynchage de Rodilhan en octobre 2011, grâce entre autres à une cyberaction lancée sur les réseaux sociaux pour sensibiliser avant tout les médias et les politiques. Le procès se tiendra les 14 et 15 janvier 2016 au Tribunal correctionnel de Nîmes. Le CRAC Europe appelle à un rassemblement silencieux à l’extérieur du tribunal pour tous les militants qui souhaitent être présents.

De nombreuses personnes se posent la question légitime du risque de voir tout rassemblement interdit les 14 et 15 janvier 2016 en raison de l’état d’urgence et plus généralement dans les mois à venir. Le préfet peut tout à fait utiliser ce prétexte pour nous interdire de manifester tant que cet état d’urgence sera en vigueur. Pour autant, il n’est pas question en ce qui nous concerne de renoncer à toute action de terrain pour continuer à nous opposer à la tenue de séances de torture animale ou pour montrer notre soutien aux victimes humaines de la violence des aficionados comme les 14 et 15 janvier prochains à Nîmes.

De toute évidence, la salle où se déroulera le procès sera rapidement complète. Celles et ceux qui ne pourront rentrer attendront dehors, comme n’importe quel citoyen a le droit de le faire. Il ne s’agira pas d’une manifestation mais d’un rassemblement aussi prévisible qu’inévitable, que nous appelons à rester silencieux et statique afin de ne pas troubler le déroulement du procès.
Il sera de la responsabilité des autorités d’autoriser ou d’interdire nos appels à mobilisation. Il est de la nôtre d’exprimer nos convictions par des actions pacifiques. Partout, d’autres voix s’élèvent pour réclamer le respect des droits démocratiques les plus élémentaires. Nous planifierons nos actions comme à l’accoutumée et nous les déclarerons en préfecture dans les délais prévus par la loi. Plus que jamais, nous restons mobilisés et déterminés.

En raison de ce procès, notre assemblée générale 2016 n’aura pas lieu à la mi-janvier comme les précédentes années. Elle se tiendra le 7 mai au FIAP Jean-Monnet, 30 rue Cabanis, 75014 Paris. Plusieurs événements importants sont déjà prévus pour l’année à venir. Nous vous en informerons en détails le moment venu.

Roger Lahana
Vice-président du CRAC Europe

Prochains événements

le 12 décembre à Bordeaux

La suite +

le 12 décembre à Nice

La suite +

le 19 décembre à Lyon

La suite +

le 03 janvier 2016 à Antibes

La suite +

Derniers comptes rendus

publié le 13 novembre 2015

La suite +

publié le 11 novembre 2015

La suite +

Dernières actus

publié le 1 décembre 2015

La suite +

Aidez les taureaux

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Vente aux enchères...

Publié le par Ricard Bruno

Renseignements : http://www.interencheres.com

3 lots :

197

BRIGITTE BARDOT 5 tirages originaux. Format 20x25cm.
Photographies - Cinéma - Appareils photo
vendredi 11 Décembre

75009 PARIS

Estimation 250 € / 350 €

198

BRIGITTE BARDOT 4 tirages originaux. Format 20x25cm et divers.
Photographies - Cinéma - Appareils photo
vendredi 11 décembre

75009 PARIS

Estimation 250 € / 350 €

293

Jean-Pierre LAFFONT, né en 1935 Brigitte Bardot december 16 th 1965 New York City . Tirage argentique sur papier baryte titré, signé et numéroté 2/20 au dos. Tampons Jean Pierre Laffont, Galerie Grace Radziwill 50 x 63
Tableaux modernes et contemporains (de 1870 à nos jours)
mercredi 30 décembre

06400 Cannes

Estimation 800 € / 1 200 €

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Incroyable Talent 2015 : Juliette et son chien Charlie grands gagnants !

Publié le par Ricard Bruno

Incroyable Talent 2015 : Juliette et son chien Charlie grands gagnants !

Les dix finalistes d'"Incroyable Talent 2015" ont livré des numéros exceptionnels. Qui a remporté cette nouvelle édition de l'émission ? Réponse tout de suite !

Après les castings et les deux demi-finales, dix artistes ont été sélectionnés par le jury - composé d'Hélène Ségara, Kamel Ouali, le magicien Éric Antoine et l'indéboulonnable Gilbert Rozon - ainsi que le public pour participer à la finale d'Incroyable Talent 2015.

Quels sont les artistes qui sont sortis du lot ce soir, et surtout, qui est le grand gagnant de cette dixième édition ?

Juliette et Charlie

Grande amoureuse des animaux, Juliette propose des numéros de dressage avec son chien, Charlie. Une performance également et poétique puisqu'au-delà du dressage, Juliette réalise toujours des chorégraphies qui racontent une histoire. Après deux premiers passages remarqués, ce soir ils continuent de nous raconter leur histoire. Dans un décor de cour de récré, ils jouent ensemble à la marelle et font même de la corde à sauter... Un numéro impressionnant de complicité ! "Juliette, c'est toujours aussi mignon. Tu es une ambassadrice formidable pour tous les chiens abandonnés dans les refuges", félicite Hélène Ségara. "Le numéro est un peu plus destructuré et décousu mais tu es incroyablement charmante", ajoute Gilbert Rozon. Chouchoute du public qui lui a offert son Golden Buzzer lors des demi-finales, Juliette sera-t-elle la grande gagnante de ce soir ?

Cécile et Roman

Cécile, 28 ans, et Roman, 34 ans, forment en couple sur scène - ils se sont rencontrés lors de la participation à la comédie musicale Dracula de Kamel Ouali - comme dans la ville. C'est avec un numéro de sangles que le duo a réussi à se frayer une place en finale. Ce soir, ils livrent une performance à la fois poétique et sensuelle, perchés à plusieurs mètres du sol. C'est véritablement un numéro de haut vol qu'ils nous proposent ! Jusqu'au moment où, à la fin de ce numéro, Cécile tourbillonne dans les airs à l'aide d'un moteur qui opère cette rotation, alors même qu'elle est portée par son homme. Sauf qu'au moment de redescendre, la machine ne répond plus et les performers se retrouvent bloqués dans les airs... Système D : ce sont les jurés et quelques techniciens qui demandent à la jeune femme de lâcher prise afin qu'ils la réceptionnent à la seule force de leurs bras... Sauf que pour Roman, c'est la panique : Alex Goude, l'animateur, réclame inlassablement un escabeau qui n'arrivera jamais... Un tapis gonflable est installé sous Roman afin qu'aucun accident grave ne puisse se produire le temps que le moteur soit réparé. Les jurés peuvent ensuite donner leur verdict. "Je sais pas comment vous parvenez à m'émerveiller un peu plus chaque fois. Vous m'avez mise au comble de l'émotion", complimente Hélène Ségara, tandis que Kamel Ouali loue leur sang froid face à cet incident.

Anoï

Âgé de seulement 14 ans, Anoï est un apprenti magicien déjà très doué. Depuis cinq ans, ce collégien ne cesse de s'exercer chez lui ou dans la rue pour le plus grand bonheur des passants. Sauvé par le public lors de la demi-finale après avoir dévoilé un incroyable numéro avec des jeux de carte, Anoï propose ce soir un nouveau tour... toujours avec des cartes à jouer ! Cette fois, c'est sa dextérité, sa manipulation parfaite des cartes et son assurance qui font mouche grâce à un tour qui semble même inconnu d'Eric Antoine, spécialiste du genre. "T'es une inspiration pour la jeunesse. Tu es un peu le Justin Bieber de la magie", estime Gilbert Rozon. "Tu es à l'aise, tu prends le pouvoir", renchérit Kamel Ouali.

Naestro

Sélectionnée grâce au Golden Buzzer activé par Claudia Tagbo, Naestro, Nabil de son vrai nom, est un boxeur professionnel passionné de free fight. A la surprise générale, ce n'est pas en livrant une prestation musclée qu'il a été sélectionné mais en dévoilant sa voix de de ténor ! Après avoir joué les Pavarotti avec un soupçon d'Elvis lors de la demi-finale, Naestro étonne une nouvelle fois ce soir au son de L'histoire d'un amour de Dalida, qu'il transforme en un opéra séduisant, avec une touche orientale. Une composition audacieuse qui séduit le jury à l'unanimité. "Je trouve ça extraordinaire, le mélange : tu passes de Caruso aux Gypsy King... C'est du vrai show ! Tu as toute ta place parmi nous, c'est phénoménal !", s'enthousiasme Gilbert Rozon.

Nico Pires

Vrai pro du diabolo, Nico Pires a pendant longtemps travaillé dans un parc d'attractions en Asie. Ce soir encore, il a su convaincre le jury grâce à des figures complexes et modernes. Il a notamment bluffé le public en augmentant la difficulté de son numéro avec plusieurs diabolos maniés simultanément, avec jusqu'à trois d'entre eux dans les airs. Quel numéro ! "Je ne savais pas qu'on pouvait écrire de la poésie avec un diabolo", s'étonne Hélène Ségara. "C'était absolument génial ! T'es tellement fort", poursuit Eric Antoine.

Anaïs

Benjamine de cette finale d'Incroyable Talent 2015, la jeune Anaïs n'a que 11 ans. C'est une surdouée du Twirling bâton. Elle jongle comme personne avec son stick et réalise également des figures acrobatiques impressionnantes. C'est un numéro très complet qu'elle présente une nouvelle fois ce soir, en ballerine au milieu de quelques clowns tristes. Malgré quelques imperfections - son bâton est tombé à terre à plusieurs reprises après qu'elle l'a envoyé dans les airs - Anaïs deviendra assurément une grande à force de travail acharné. Les bases sont si prometteuses. "C'est difficile, parce que parfois à cause d'un projecteur, on se loupe. Je sais à quel point ce doit être énervant de travailler pendant des heures, que tout soit au top et qu'en direct, on se loupe. Mais tu dois être fière de toi ! T'as été au bout et c'était super mignon", encourage Kamel Ouali, très pédagogue. Malgré tout, la déception se lit sur le visage d'Anaïs qui écrase quelques larmes.

Babou Flex

C'est grâce au Golden Buzzer activé par Anthony Kavanagh que Babou Flex s'est qualifié pour la finale. A 25 ans, ce jeune homme originaire de Guinée a pour particularité d'être un danseur-contorsionniste. Dans un décor de jungle, et couvert de maquillage de la tête au pied, il devient un caméléon contorsionniste d'exception. Son numéro est rythmé et nous embarque dans un univers totalement fou. Ce qu'il propose ce soir est tout simplement exceptionnel. "Tu inventes des positions du corps humain. Tu révolutionnes le Kamasutra", estime Eric Antoine, toujours aussi fantasque dans ses commentaires !

Chilly and Fly

Les Chilly & Fly réalisent des numéros exceptionnels de main à main. Si leur nom vous dit peut-être quelque chose, c'est tout simplement parce qu'ils étaient les lauréats de l'émission The Best, sur TF1, il y a deux ans de cela. Emilie, 29 ans, et Alexandre, 31 ans, font parie des chouchous du jury. Autant dire qu'ils n'ont pas intérêt à les décevoir ce soir. C'est sur un poème de Léo Ferret qu'ils s'illustrent, dans les airs. Perché sur des échasses à plusieurs mètres du sol, Alexandre envoie valser sa partenaire dans les airs alors même qu'elle a les yeux bandés. Les figures sont exceptionnelles ! Le public est debout ! "J'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça magnifique", lance Kamel Ouali, époustouflé. Hélène, quant à elle, en a "le souffle coupé".

Françoise

Pharmacienne de profession, Françoise (56 ans) est une passionnée de chant. Elle qui n'a jamais osé se produire devant un public a subjugué les téléspectateurs lors des auditions. Depuis, notre "Susan Boyle" française (pour son histoire et non pour le physique...) s'élance ce soir sur un medley de deux titres bien différents l'un de l'autre mais avec pour thème commun l'amour : Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf et L'amour est enfant de bohème de l'opéra Carmen. "Je suis pas sûr que ce soit la prestation que j'ai préférée de vous", déplore Kamel Ouali. "J'étais un peu déçu ce soir, moi aussi... Ça sonnait un peu pâteux, j'ai moins aimé", plussoie Gilbert Rozon.

Gus

Qualifié par le public, cet illusionniste a réussi à atteindre la finale grâce à un numéro mêlant magie et effets spéciaux grâce à l'écran géant. Ce soir, le jeune Lyonnais convie Gilbert Rozon sur scène pour un petit tour de magie à base de cartes à jouer. Le juré choisit une carte qui se balade un peu partout à son insu, mise dans une main, elle réapparait dans une autre avant de bondir du sac de sport du magicien par miracle, et d'être transpercée par une flèche décochée sur une cible par le magicien. En fin de numéro, Gus révèle même à Gilbert qu'il est parvenu à subtiliser sa montre de son poignet sans qu'il ne s'en rende compte ! Gus a fait très très fort ce soir. "Tu nous as tous conquis par ton humour et ta dextérité ! Bravo !", félicite Hélène Ségara. Kamel Ouali salue son "sens du spectacle".

Mais dans Incroyable Talent, c'est le public qui décide ! Ce soir, à l'issue du vote le public a décidé d'offrir la victoire à.... Ils remportent 100 000 euros, le trophée d'Incroyable Talent 2015 ainsi que le droit de se présenter au Festival Juste pour rire de Montréal !

Côté audiences, M6 est arrivée en troisième position de la soirée avec cette finale de la saison 10 de La France a un incroyable talent. Le talent show, marqué par la victoire de Juliette et son chien Charlie, a rassemblé 2,9 millions de téléspectateurs. La part de marché s'élève à 12,7%, gagnant ainsi 51 000 téléspectateurs et 0,1 point de PDA sur une semaine mais surtout 363 000 personnes et 2,2 points de PDA par rapport à la finale de l'an passé.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.purepeople.com/article/incroyable-talent-2015-juliette-et-son-chien-charlie-sacres-grands-gagnants_a169307/1#m2014704

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Rassemblement samedi 12 décembre pour dire NON au massacre des dauphins

Publié le par Ricard Bruno

Rassemblement samedi 12 décembre pour dire NON au massacre des dauphins
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot sur la chaine "Toute l'histoire"

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot sur la chaine "Toute l'histoire"

Bardot, la méprise

Mercredi 09 Décembre 20h45

En 2011, Brigitte Bardot donne son accord pour un projet de documentaire biographique. Quand le réalisateur David Teboul la rencontre pour la première fois, sa réaction est sans appel : elle ne participera pas au film mais lui donne accès à ses archives familiales, une multitude de films réalisés par son père, des premières heures de son existence jusqu'à sa métamorphose en déesse des écrans. Elle l'autorise aussi à filmer librement les lieux de sa vie : les maisons de La Madrague et de La Garrigue à Saint-Tropez, ses refuges à elle. À partir de cette matière infime, précieuse, le cinéaste élabore un portrait intime de l'actrice en forme de déclaration d'amour.

: Source : Cliquez ICI : http://www.toutelhistoire.com/default.aspx

Publié dans Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall

Publié le par Ricard Bruno

Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall

Ce cliché de Konrad Wothe est proposé à la vente au profit de l'Institut Jane Goodall

Ce jeudi 10 décembre, l’atelier Yann Arthus-Bertrand organise à 18 heures une vente exceptionnelle de photos au profit de l’Institut Jane Goodall. La primatologue et ethnologue britannique sera présente pour cet événement au cours duquel des images seront proposées à la vente par des photographes de renom: Yann Arthus-Bertrand, Sebastião Salgado, Sebastian Copeland, Suzi Eszterhas, Reza, Brian Skerry, Steve Winter, Hugo Van Lawick, Art Wolfe, Konrad Wothe…

Les clichés proposés à la vente seront exposés, du 8 au 12 décembre, à l’Atelier Yann Arthus-Bertrand (15, rue de Seine, 75006 Paris).

Source : Paris Match

Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Une vente exceptionnelle de photos pour l’Institut Jane Goodall
Partager cet article
Repost0

We Love Paris : Brigitte Bardot nous parle de la capitale! Interview Exclusive

Publié le par Ricard Bruno

Parce que Paris reste l’une des plus belles capitales du Monde, nous avons demandé à de nombreuses personnalités de nous parler de la ville lumière. Brigitte Bardot a accepté de répondre à nos questions sur la capitale et nous donne son image de la ville lumière. Dans cette interview exclusive, Brigitte Bardot nous livre un Paris nostalgique, celui qu’on aime tant… L’actrice qui défend avec passion les animaux, grâce sa formidable fondation, avoue ne jamais prévoir à l’avance ce qu’elle fait lors de ses rares sorties et ne pas aimer la « Gastronomie Française ». (retrouvez notre dossier spécial #WeLoveParis )

L’interview :

Quel est votre quartier préféré à Paris et pourquoi ?

Brigitte Bardot : Le 16ème arrondissement car c’est celui où j’ai toujours vécu et c’est pour moi le plus agréable.

Quel restaurant parisien conseilleriez-vous et qu'aimez vous y manger ?

Brigitte Bardot : Je déteste les grands restaurants, je n’aime que les petits bistros, sympas, simples, à la bonne franquette. Je suis végétarienne, je ne mange que des plats sans viande. Pour moi la « Gastronomie Française » est une horreur !

Si vous deviez passer une soirée à Paris, quel serait votre Programme ?

Brigitte Bardot : Je n’ai jamais de programme d’avance

Comment définiriez-vous les parisiens ?

Brigitte Bardot : Moins rigolos que les Romains en Italie.

Quel est votre meilleur souvenir à Paris ?

Brigitte Bardot : Dans les années 60 où la liberté existait.

Paris, pour vous c'est...

Brigitte Bardot : La ville où je suis née. Très belle, mais qui doit le rester… Epargnée par l’architecture contemporaine !

Brigitte Bardot est bien plus que l’actrice mythique des années 60, elle défend aujourd’hui avec ferveur les animaux. Un combat noble que la Fondation Bardot met a bien avec passion depuis des décennies. Elle agit directement sur le terrain à travers des aides aux refuges, des sauvetages d’animaux, des campagnes de stérilisation d’animaux errants et son assistance aux personnes sans domicile fixe. Dans le monde entier, Brigitte Bardot se bât pour le bien être des animaux. Au Sri Lanka par exemple, la Fondation Brigitte Bardot est venu en aide à plus de 8000animaux après le terrible Tsunami. En aidant des associations comme TAPA ou REFUGE, la Fondation Brigitte Bardot fait bouger les autorités locales, les communautés et les associations du territoire sri-lankais afin de protéger les chiens et chats (en bénéficiant de la stérilisation par exemple) http://www.fondationbrigittebardot.fr/

En France, La Fondation Brigitte Bardot a lancé un immense appel en faveur de l’adoption des chiens et chats.

Les refuges français sont plus saturés que jamais, la Fondation appelle à un véritable appel citoyen. L’adoption des chiens et chats, est un geste, trop souvent négligé au profit de l’achat, il reste pourtant le moyen le plus sûr de lutter contre la maltraitance envers les animaux. L’adoption leur offre un avenir tout en évitant de contribuer à un business irresponsable. Retrouvez toutes les informations de l’adoption ici http://adoption.fondationbrigittebardot.fr/

We Love Paris : Brigitte Bardot nous parle de la capitale! Interview Exclusive

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.week-people.com/2015/12/brigitte-bardot.html

Publié dans Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>