Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot exposition photos à Arcachon

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot exposition photos à Arcachon
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot...le blog bat des records !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot...le blog bat des records !
Brigitte Bardot...le blog bat des records !

Mes amis Bonsoir...Le blog Brigitte Bardot bat des records de fréquentions, mille mercis à vous, qui du monde entier fréquente régulièrement ce dernier consacré à celle qu'un jour Dieu créa..."Brigitte Bardot"...hier plus de 12.400 visiteurs uniques ! record battu par rapport au 10 février 2016...

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot à l’assaut de l’Espagne et de son roi pour défendre les lévriers espagnols

Publié le par Ricard Bruno

Dans sa «lettre ouverte à l’Espagne» publiée il y a quelques jours, Brigitte Bardot a tenu réclamé l’arrêt immédiat des sévices infligés aux galgos à l’issue de la fin de la saison de la chasse aux lièvres dans le pays…

C’est un cri du cœur que vient de lancer notre BB nationale. Outrée par le sort réservé aux lévriers espagnols après la saison de chasse aux lièvres, l’icône s’est en effet récemment fendue d’une «lettre ouverte à l’Espagne» dans laquelle elle a dénoncé la cruauté des chasseurs envers leurs chiens.

"C'est un cri, un appel, un SOS urgent et grave que je lance à l'Espagne, à sa Majesté le roi Felipe VI, au Premier ministre, au gouvernement, aux médias et au peuple espagnol", a écrit la star activiste dans son communiqué. "Il faut abolir d'urgence la 'chasse aux galgos', cette pratique cruelle, barbare, infâme qui (...) est encore pratiquée dans [un] unique pays du monde au 21e siècle, l'Espagne !" Et pour cause, chaque année, ce ne sont pas moins de 50 000 lévriers espagnols qui finissent livrés à leur propre sort et même tués de l’autre côté des Pyrénées lorsque février arrive, ont dénoncé de nombreux groupes activistes locaux.

Obéissance à l’Homme pour mourir

Fins limiers, de novembre à février, les galgos ont pour rôle de capturer les lièvres et de les apporter à leurs chasseurs. La période terminée, les toutous sont par la suite nombreux à finir abandonnés et mourant de faim ou pire encore, sont pendus aux arbres ou jetés dans des puits.

"Les chiens galgos ne doivent plus servir d'assouvissement sadique à des individus primaires et cruels qui usent impunément de leur prédominance pour se défouler sur des innocents", a-t-elle exprimé dénonçant par la même "des tortures indécentes et obscènes dignes des jihadistes." Pour elle, cette façon de chasser est "indigne d'un pays comme l'Espagne, indigne d'un être humain, indigne pour l'humanité", et désormais, elle compte bien faire bouger les choses.

A lire sur le même thème : Pour la libération d'une activiste, Brigitte Bardot écrit à Vladimir Poutine

 
Devrait-on mettre en place des lois internationales pour protéger les animaux de la cruauté humaine ?
  • Évidemment !
  • Absolument pas.
Partager cet article
Repost0

Salon de l'Agriculture : mobilisation contre l'exploitation animale !

Publié le par Ricard Bruno

Salon de l'Agriculture : mobilisation contre l'exploitation animale !

La Fondation Brigitte Bardot organise un événement devant les portes du salon de l'agriculture, le jour de son ouverture, pour interpeler les visiteurs sur la généralisation des élevages intensifs (plus de 80 % de la production animale en France) et la cruauté des pratiques d'élevage. Le SIA est la vitrine d’une agriculture qui n’existe plus, en France (source Agreste statistiques du ministère de l’Agriculture) : - 83 % des 800 millions de poulets sont élevés sans accès extérieur ; - 99 % des 36 millions de lapins sont élevés en batterie de cages ; - 95 % des 25 millions de cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments… Rassemblement Samedi 27 février 2016 - 11h* à 14h Porte de Versailles - Esplanade du 9 novembre 1989 Paris 15e (métro/tramway Porte de Versailles) *RdV dès 10h30 pour les personnes participant au happening Parmi les intervenants, nous aurons le plaisir d’accueillir l’artiste Jeanne Mas alors que sort son livre « Ma vie est une pomme… Laissez-vous tenter par le végétarisme » (Michel Lafon), et l’avocat Arno Klarsfeld dont on connait l’engagement en faveur de l’inscription des Droits des animaux dans la Constitution. Page covoiturage : https://www.facebook.com/events/953256408095789/

Salon de l'Agriculture : mobilisation contre l'exploitation animale !
Partager cet article
Repost0

Corrida : L’ONU demande à la France de protéger ses mineurs

Publié le par Ricard Bruno

Dans une recommandation officielle, l’ONU exhorte la France à interdire aux mineurs d'accéder aux arènes. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui lutte contre la pratique barbare de la corrida, se félicite de cette annonce.​

L'ONU recommande à la France d'interdire l'accès des arènes aux mineurs pour les spectacles de corrida.

L'ONU recommande à la France d'interdire l'accès des arènes aux mineurs pour les spectacles de corrida.

La violence et la barbarie des corridas portent atteinte au bien-être des enfants spectateurs de ces mises à mort. C’est, en substance, l’avis exprimé par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU* avec l’appui de la Fondation Franz Weber** qui demande à la France et au Pérou, deux pays taurins, de prendre des mesures pour protéger les mineurs (14/01/2016). Un avis déjà exprimé dans le passé pour le Portugal, la Colombie et le Mexique.

« Un appui au poids considérable »

Pour Thierry Hely, président de la FLAC, une association soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis, « même si ce n'est pas une obligation, cette recommandation est symboliquement très importante. C’est un appui qui a un poids considérable pour nous aider à interdire l’accès des enfants dans les arènes ».

Cette recommandation pourrait permettre de remettre dans l’actualité la proposition de loi de la députée EELV Laurence Abeille, déposée en avril 2015, qui proposait d’interdire l’accès aux enfants de moins de 14 ans pour les spectacles avec mise à mort des taureaux.

« Le combat contre la corrida est difficile. Mais quand cela touche aux enfants, les politiques avancent plus rapidement. Pour nous, cette recommandation de l’ONU est une étape vers l’abolition totale de la corrida » pronostique Thierry Hely. En effet, « cela remettrait en cause les écoles taurines et empêcherait de faire du prosélytisme pro-corrida dans les écoles. Sur le plan moral, cela confirme qu’il y a bien un problème avec cette pratique. Enfin, cela gênera les partisans de la corrida dans leur stratégie pour attirer un jeune public » poursuit-il.

Vers l’interdiction des corridas ?

Pour la Fondation 30 Millions d’Amis – qui soutient toutes les actions pour faire disparaître ces spectacles de sang et de torture – cette recommandation démontre que les plus hautes autorités prennent conscience de la violence de la corrida ; ces spectacles pourraient donc bientôt être interdits. Pour preuve, « la Catalogne en Espagne a commencé par interdire les arènes aux enfants avant d’interdire totalement la corrida. Par ailleurs, dans ce pays, berceau de la corrida, cette pratique n'a jamais connu un tel déclin » rappelle le président de la FLAC.

* Ce Comité est l'organe de l’ONU officiellement chargé de vérifier l'application de la Convention internationale des droits de l'enfant.

** La Fondation Franz Weber est une organisation suisse pour la protection de la nature et des animaux qui a sensibilisé l’ONU dans le cadre de sa campagne « enfance sans violence ».

Source : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

La chasse aux oies "prolongée" : Ségolène Royal cède devant les chasseurs. C'est désolant

Publié le par Ricard Bruno

La chasse aux oies "prolongée" : Ségolène Royal cède devant les chasseurs. C'est désolant

C'est une bonne nouvelle pour les chasseurs, moins pour les défenseurs des animaux. Si la fermeture de la chasse aux oies est toujours fixée au 31 janvier, la ministre de l'Écologie Ségolène Royal a demandé à ce que les chasseurs ne soient pas verbalisés avant le 9 février. Réaction de Pierre Athanaze, ex-président de l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS).

Alors que la chasse aux oies ferme le 31 janvier, conformément au droit français et européen, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a écrit le 28 janvier aux préfets et au directeur général de l’Office national de la chasse (ONCFS) pour ordonner à l’un et informer les autres qu’aucune verbalisation ne devaient avoir lieu jusqu’au 9 février concernant les chasseurs qui braconneraient les oies !

Il s’agit là d’un cas très grave de complicité entre la ministre de l’Écologie (à moins que l’ordre ne vienne de plus haut ?...) avec le lobby des chasseurs qui, comme toutes les années, a fait le siège de l’Assemblée nationale, du Sénat, des ministères de l’Écologie et de l’Agriculture, de Matignon et de l’Élysée, pour passer outre les lois et règlements.

Ne pas verbaliser les braconniers ? C'est une première

Les années précédentes, les ministres, de droite et de gauche, prenaient un arrêté illégal pour satisfaire à la demande des chasseurs.

Chaque année, le Conseil d’État invalidait le dit arrêté à la demande des associations de protection de la nature. Ségolène Royal est allé encore plus loin cette année, en ne prenant pas d’arrêté, mais en ordonnant aux 1.500 fonctionnaires de l’ONCFS de ne pas verbaliser les braconniers. Une première !

Pourquoi les ministres ne demanderaient-ils pas à la police et à la gendarmerie de ne pas verbaliser les automobilistes qui ne respecteraient pas les limitations de vitesse ? Au fisc de ne pas poursuivre les fraudeurs fiscaux ? Ou même au dealer ?

Les chasseurs font-ils tellement peur au gouvernement pour que Ségolène Royal qui cette semaine même, donnait pourtant sa parole aux associations de protection de la nature qu’elle ne supporterait pas le braconnage des lois. Ou même François Hollande qui très régulièrement déclare que "la France doit se montrer exemplaire en matière de biodiversité".

Le gouvernement pratique le double langage

À quelques jours de la journée mondiale des zones humides, le gouvernement français montre là le double langage qu’il utilise très régulièrement. Le 2 février, ces zones humides qui seront célébrées en grandes pompes par la ministre de l’Écologie, seront des zones de non-droits, cela afin de satisfaire la chasse qui n’est, rappelons-le, qu’une activité de loisir.

Mais cette activité rapporte beaucoup pour un certains nombre de chasseurs. En effet, la chasse du gibier d’eau, dont les oies, se pratique sur le littoral, dans des installations (huttes, gabion…) qui se louent fort cher (de 500 à 10.000 euros la nuit !) et de la main à la main.

Grace à la complicité de la ministre de l’Écologie, ces propriétaires ou gestionnaires d’installations de chasse pourront louer leurs huttes 9 jours de plus. Sans que Bercy n’en voient plus la couleur… On peut comprendre pourquoi les chasseurs tiennent tant à prolonger la durée de la période de chasse. Mais rien n’explique la complicité des pouvoirs publics.

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Il faut abolir d’urgence le massacre des Galgos en Espagne.

Publié le par Ricard Bruno

Il faut abolir d’urgence le massacre des Galgos en Espagne.

POUR SIGNER LA PETITION CLIQUEZ ICI

C’est un cri, un appel, un S.O.S urgent et grave que je lance à L’Espagne, à sa Majesté le Roi Felipe VI, au Premier Ministre, au gouvernement, aux médias, et au peuple espagnol.

Il faut abolir d’urgence, sans délai ce que les GALGUEROS appellent « la chasse aux Galgos ». Cette pratique cruelle, barbare, infâme qui, du dressage inhumain à la punition de mort lente et insoutenable, est encore pratiquée dans l’unique pays du monde au 21ème siècle : L’ESPAGNE !

Les chiens Galgos ne doivent plus servir d’assouvissement sadique à des individus primaires et cruels qui usent impunément de leur prédominance pour se défouler sur des innocents, leur faisant des tortures indécentes et obscènes dignes des djihadistes. Je reçois énormément de courrier dénonçant cette abomination, comparant l’abject sort des Galgos au massacre immonde des bébés phoques au Canada et me suppliant d’user de ma notoriété pour faire éclater ce scandale qui évoque la même violente souffrance, la même injustice, et la grande lâcheté humaine.

C’est ce que je m’apprête à faire sans une réponse urgente et officielle déclarant l’abolition immédiate du martyre infligé aux Galgos.

Quel pays pourrait encore accepter que des chiens qui n’ont pas été à la hauteur d’une chasse au lapin soient punis de pendaison, qu’on leur crève les yeux, qu’on les ampute à vif, qu’on les écorche vivants, qu’on les brûle à l’acide, qu’on les empoisonne de produits extrêmement toxiques ? Et même qu’on les traîne derrière une voiture jusqu'à ce que mort s’ensuive.

C’est indigne d’un pays comme l’Espagne. C’est indigne d’un être humain. C’est indigne pour l’humanité dans son ensemble.

Je vous supplie tous de prendre conscience de ces actes de barbarie atroces et de faire le nécessaire pour que cela cesse sans délai, immédiatement, tout de suite.

Merci pour eux !

Brigitte Bardot
Présiden
te

Télécharger ICI la pétition papier

Esto es un grito, una llamada, un SOS urgente y grave que lanzo a España, a su Majestad el Rey Felipe VI, al Presidente del Gobierno, a los miembros del Gobierno, a los medios de comunicación y al pueblo español.
Es necesario abolir con carácter urgente e inmediato lo que los GALGUEROS denominan «la caza con Galgos». Esta práctica cruel, salvaje, infame que, abarca desde el adiestramiento inhumano hasta el castigo con una muerte lenta e insoportable, se práctica aún en el siglo XXI en un solo país en el mundo: ESPAÑA.
Los galgos deben dejar de servir para la satisfacción sádica de individuos primarios y crueles que se sirven impunemente de su supremacía para desfogarse con seres inocentes, haciéndoles sufrir torturas indecentes y obscenas dignas de yihadistas. Recibo una enorme cantidad de correo denunciando esta abominación, comparando el abyecto destino de los galgos con la repugnante masacre de los bebés foca en Canadá, en los que me suplican que utilice mi influencia para hacer que estalle este escándalo que evoca el mismo sufrimiento violento, la misma injusticia y la gran cobardía del ser humano.
Esto es lo que me dispongo a hacer si no recibo una respuesta urgente y oficial en la que se declare la abolición inmediata del martirio infligido a los galgos.
Qué país podría seguir aceptando que perros que no han estado a la altura en una caza de conejos sean castigados con el ahorcamiento, que les revienten los ojos, los amputen o les despellejen vivos, que los quemen con ácido o los envenenen con productos extremadamente tóxicos. O incluso que los arrastren detrás de un coche hasta morir.
Esto es indigno de un país como España. Es indigno de un ser humano. Es indigno para la humanidad en su conjunto.
Les suplico a todos que tomen consciencia de estos actos de barbarie atroces y que hagan todo lo necesario para que esto cese inmediatamente, enseguida.

En su nombre, gracias.

Brigitte Bardot
Présiden
te

Source : Fondation Brigitte Bardot

Partager cet article
Repost0

Burger King utilise de la viande de cheval dans ses hamburger...

Publié le par Ricard Bruno

Burger King utilise de la viande de cheval dans ses hamburger...

POUR SIGNER LA PETITION CLIQUEZ ICI

Burger King admet utiliser de la viande de cheval dans ses hamburger...c'est à vomir...

After weeks of uncertainty and growing scrutiny, Burger King has finally admitted to using burgers and Whoppers containing equine meat.

Burger King has been strongly denying all accusations and has repeatedly given assurances the claims have no basis. But in a spectacular U-turn, the fast food chain has admitted that the tests were incorrect and issued an apology to its customers.

Burger King revealed that the horse meat burgers were producted by processing company called Silvercrest, based in Ireland and part of the ABF Foods Group. The same company is believed to have supplied equine meat to Tesco, Asda and the Co-op. The company is said to have using banned ingredients for a year.

A statement by Burger King reads as follows:

‘We have determined that Silvercrest has been using a tiny percentage of beef imported from a supplier has not been approved from Poland, who promised to deliver 100 per cent British and irish beef patties. They have failed to do so. This clearly goes against our rules and we have ended our partnership with them’

‘We have proven that this non-approved supplier from Poland is the source of the contamination going on at Silvercrest supplier’

Please ask Burger King to ensure this will never happen again! The company’s approach to the entire scandal has benn shady. It has let down a substantial part of its customers. Burger King needs to do more and improved background checks on its supplier to make sure they fulfill the company’s quality standards. Using horse meat to make burgers and whoppers should never be allowed to happen again!

Partager cet article
Repost0

Zoo de Beauval: NON AU DELPHINARIUM !

Publié le par Ricard Bruno

Zoo de Beauval: NON AU DELPHINARIUM !

LIEN DE LA PETITION CLIQUEZ : ICI

Le Zoo de Beauval, situé dans le Loir et Cher sur la commune de St Aignan sur Cher, envisage la création d'un delphinarium pour leur nouveauté 2017.

Les connaissances scientifiques permettent d'affirmer aujourd'hui, que les cétacés sont des êtres sensibles extrêmement intelligents. Leur imposer de vivre dans un environnement dénué de vie, rempli d'eau salée reconstituée et chlorée, diminue par deux leur espérance de vie. Peu d'entre eux ont déjà dépassés les 50 ans en captivité et pourtant celle-ci est censée permettre aux animaux d'atteindre leur âge maximal. Cette diminution pose donc question sur la nécessité de les maintenir captifs si ce n'est pour permettre à l'entreprise de gagner plus d'entrer et donc plus d'argent, le Zoo de Beauval en a t-il réellement besoin ?

Le dressage de ces animaux repose essentiellement sur le contrôle de la nourriture, la punition par frustration, l'isolement ou la mise en contact avec un congénère dominant. Cet enferment permanent combiné aux méthodes de dressage, les séparations ou encore les naissances non viables sont psychologiquement violentes pour ces animaux et cela les maintient très souvent dans un état de stress permanent, ainsi, pour les calmer, l'usage de produits anxyolitiques sont largement utilisés sans compter les anti-inflammatoires et autres antibiotiques eux aussi largement utilisé. La promiscuité de leur bassin ne leur permettent pas de fuir les conflits et donc, de devoir subir, parfois jusqu'à la mort, les morsures et divers sévices corporels d'autres congénères, chose qui n'arrive JAMAIS en milieu naturel.

Divers pays comme le Brésil, l'Australie, le Royaume Uni, le Chili, la Hongrie, la Suisse, L'Argentine, Israël ...ont décidés d'exclure les delphinariums de leur territoire et l'Inde a même déclaré les dauphins comme des "personnes non-humaines". La France doit, elle aussi, suivre cette voie, et bannir petit à petit cette captivité qui tue ! Merci de soutenir cette pétition ! SIGNEZ !

Cette pétition sera envoyée au Directeur du Zoo de Beauval, Mr Delord et à Mme la Ministre de l'écologie, Ségolène Royal.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>