Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abattoir de Mauléon : la fondation Brigitte Bardot porte plainte

Publié le par Ricard Bruno

L'abattoir de Mauléon est au centre d'une vive polémique suite aux révélations de l'association de protection des animaux L214.

L'abattoir de Mauléon est au centre d'une vive polémique suite aux révélations de l'association de protection des animaux L214.

Suite à la vidéo choc de l'association L214, la fondation Brigitte Bardot annonce son intention de porter plainte ce mercredi 30 mars.

"C'est encore un exemple de la cruauté des gens face aux animaux, qui libèrent leur plus bas instinct " s'est indigné Daniel Raposo, délégué de la fondation Brigitte Bardot pour les Pyrénées-Atlantiques, suite aux révélations faites par la vidéo choc de l'association L214 sur l'abattoir de Mauléon. Et la fondation compte bien prendre part au dossier, puisqu'il indique que "notre directrice générale nous a confirmé l'intention de la fondation de porter plainte, dès aujourd'hui, contre les employés de l'abattoir."

Le Béarnais en profite pour déplorer "qu'il aura fallu trois scandales pour que le Ministre de l'Agriculture réagisse et impose une inspection de tous les abattoirs du pays." Mais pour Daniel Raposo, la mesure est insuffisante. "Notre fondation réclame l'instauration obligatoire de la vidéo-surveillance dans les abattoirs, comme cela va se faire en Israël cette année".

Autre problème soulevé également : le manque de personnel des Directions Départementales de la Protection des Populations, censées assurer les contrôles dans les abattoirs. "On ne leur jette pas la pierre, mais il est évidement qu'ils manquent de moyens, ce qui impacte leur capacité de contrôle des installations."

Enfin, il propose l'idée que "les associations de protection des animaux, comme par exemple l'OABA (Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs, association reconnue d'utilité publique depuis 1965) puissent elles aussi venir contrôler les conditions d'abattage dans les établissements."

Daniel Raposo espère également que ce nouveau scandale fasse réfléchir le public, incitant "les gens à réduire leur consommation de viandes, et devenir pourquoi pas végétarien, ce qui serait bon pour eux mais aussi pour l'environnement de notre planète !" et déclare "que la fondation soutient l'action de l'association L214".

Source : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

La meute d’Adina...a besoin de vous !

Publié le par Ricard Bruno

Adina est, avec Irina et Monica, l’une des bénévoles roumaines de notre association.

La meute des chiens d’Adina est composée de chiens errants qui survivent sur la ceinture de Bucarest, devant une usine. Suite aux massacres de 2013 et 2014, le nombre de chiens errants a considérablement diminué à l’intérieur de Bucarest, mais ils sont encore très nombreux dans la périphérie et dans les campagnes.

Adina les a découverts début 2014 en allant à son travail. Impuissante devant tant de chiens, elle a essayé, avec les moyens du bord, de les nourrir tous les 2 jours.
Depuis plusieurs mois, nous aidons Adina à les nourrir plus correctement et nous espérons faire plus pour cette meute, avec votre aide.

(Cliquez sur les liens orangés pour accéder à des informations complémentaires,
cliquez sur les photos pour les agrandir et pour lire les commentaires).

Pour aider ces bénévoles qui donne tout et qui pourtant n'on RIEN ! 

Bruno Ricard

Faire un don

Tout don, même petit, est important :

  • 10 euros , permettront l’achat de 10 kilos de croquettes.
  • 10 euros, la vaccination de 2 chiots , ou un rappel de vaccination pour un chien.
  • 20 euros, un second rappel ajouté au vaccin contre la rage pour un chien.
  • 40 euros, la stérilisation de un ou deux chiens ou chats (selon la taille).

> par chèque à l’ordre de » Association Charly Le Blanc «
à l’adresse suivante :

Association Charly Le Blanc
3, rue de l’Abbé Derry – Pavillon n° 7
92130 ISSY-LES-MOULINEAUX

> par carte bancaire (mode de paiement 100% sécurisé)

> par virement PayPal

Entrez l’adresse suivante: dons.charly@orange.fr

Choisir de préférence l’option « Entre proches » qui est gratuite pour tout approvisionnement par compte bancaire ou Solde PayPal.

par virement bancaire

Compte en banque :

IBAN = FR76 1820 6001 8860 2923 0709 572
BIC = AGRIFRPP882

Vous pouvez aussi flasher ce code avec votre smartphone ou votre tablette

La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !
La meute d’Adina...a besoin de vous !

Partager cet article

Repost 0

Info journal n°96 du 1er trimestre 2016

Publié le par Ricard Bruno

Info journal n°96 du 1er trimestre 2016
Info journal n°96 du 1er trimestre 2016

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot réclame des caméras dans les abattoirs

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot a dénoncé mardi "l'horreur qui se produit dans les abattoirs" et le "laxisme" du ministère de l'Agriculture après un nouveau scandale d'animaux maltraités cette fois au Pays basque, réclamant des caméras de surveillance pour éviter ces "exactions abominables". "On dénonce haut et fort le laxisme avec lequel le ministère de l'Agriculture prend l'affaire. Depuis le scandale de l'abattoir d'Alès (en octobre), il aurait dû se passer quelque chose. Or, on se retrouve dans les mêmes circonstances abominables des mois après", a-t-elle déclaré.

L'association de défense des animaux L214 a diffusé des vidéos de maltraitances infligées à des animaux dans l'abattoir intercommunal du Pays de Soule, à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques). Des images tournées en caméra cachée par L214 avaient déjà, ces derniers mois, révélé des mauvais traitements dans les abattoirs d'Alès et du Vigan (Gard), tous deux temporairement fermés après leur diffusion. "Nous exigeons depuis longtemps que l'on installe des caméras de surveillance dans tous les abattoirs. Le seul moyen, à défaut de fermer tous les abattoirs, est qu'il y ait des caméras pour faire cesser les exactions abominables, les supplices infligés aux animaux qui vont mourir", a estimé Brigitte Bardot.

"C'est honteux pour un gouvernement français au XXIe siècle de laisser faire des supplices et des tortures pareilles. C'est inhumain et invraisemblable", a encore réagi l'actrice. L'abattoir a été aussitôt fermé "à titre conservatoire" par le maire de Mauléon. L'agrément du site pour l'abattage a également été suspendu.
Les deux vidéos diffusées par l'association L214 sur son site internet montrent des "pratiques intolérables" qui ont suscité "l'indignation" de Stéphane Le Foll, selon un communiqué du ministère de l'Agriculture. Le ministre a demandé aux préfets de procéder d'ici un mois à des "inspections spécifiques sur la protection animale dans l'ensemble des abattoirs" du pays.

L'association de lutte contre la maltraitance animale L214 a diffusé mardi une vidéo dénonçant le traitement des animaux dans l'abattoir de Mauléon-Licharre, dans les Pyrénées-Atlantiques. En réaction, le ministre Stéphane Le Foll a ordonné des inspections dans tous les abattoirs de France d'ici un mois.

Encore une fois, les images sont insoutenables. Dans une nouvelle vidéo publiée mardi par l'association L214, [attention ces images peuvent choquer] et relayée par le journal Le Monde, l'établissement intercommunal de Soule, situé dans la petite ville de Mauléon-Licharre, dans les Pyrénées-Atlantiques, est pointé du doigt pour de nouveaux cas de maltraitance animale. Un mois après les actes de cruauté filmés dans l'abattoir du Vigan, dans le Gard, et cinq mois après ceux perpétrés à Alès, c'est au tour d'une entreprise de découpe de viande de susciter l'indignation. D'autant que l'abattoir de Soule met en avant depuis des années le bio et le Label rouge. Peu de temps après ces révélations, le maire de la commune, Michel Etchebest, a annoncé la fermeture de l'établissement «pour une durée indéterminée, à titre conservatoire», rapporte lemonde.fr. Il demande en outre à la direction de l'établissement de «prendre sur-le-champ toutes les mesures et sanctions adéquates envers les auteurs de ces actes, sans préjuger des sanctions ou mesures plus importantes à venir, suite aux résultats qui résulteront de l'enquête réalisée».

La vidéo, filmée en caméra cachée en mars, témoigne des mauvais traitements réservés aux bovins, aux veaux, et surtout aux agneaux de lait - des animaux de moins de 45 jours pas encore sevrés - destinés à être tués pour la consommation. Des pratiques d'abattage choquantes et manifestement illégales que dénonce Brigitte Gothière, porte-parole de L214, contactée par Le Figaro. «Notre but est de dénoncer les infractions à la réglementation dans les abattoirs». Selon le code rural, un décret du 4 octobre 1997 relatif à la protection des animaux au moment de leur abattage ou de leur mise à mort, et d'après un règlement européen de 2009, «toute douleur, détresse ou souffrance évitable est épargnée aux animaux lors de la mise à mort». Or, ce n'est «manifestement pas le cas dans cet établissement», condamne Brigitte Gothière. Les abattages conventionnels prévoient notamment un étourdissement des bêtes avant la saignée, mais ici «le contrôle de l'inconscience est absent», souligne encore Brigitte Gothière.

Les services vétérinaires pointés du doigt

À l'instar des images divulguées dans les abattoirs du Vigan et d'Alès, on voit dans cette dernière vidéo des animaux reprendre conscience et se débattre violemment alors qu'ils sont suspendus par les pieds pour la saignée. Des employés commencent également la découpe sur les pattes et la tête des bêtes alors qu'elles sont encore vivantes. D'autres frappent les animaux ou les assomment à l'aide de crochets. Un agneau est même écartelé vivant , pris entre deux crochets en l'absence de l'opérateur. Des scènes de barbarie qui ont poussé L214 à porter plainte, ce mardi, devant le procureur de la République de Pau pour des faits de maltraitance, de sévices graves et d'actes de cruauté. Un référé expertise va également être déposé devant le tribunal administratif de Pau pour engager la responsabilité des services vétérinaires, que l'association juge également coupables de manquements. «Aucune surveillance par le service d'inspection vétérinaire n'apparaît sur les images de Mauléon-Licharre, alors que la réglementation impose un contrôle continu de l'abattage par les 1200 agents de la direction générale de l'alimentation», déplore la porte-parole.

«J'ai essayé d'améliorer les conditions d'abattage depuis des années, et là, on tourne le dos, et des employés frappent les bêtes»

L'abattoir de Mauléon-Licharre est pourtant une entreprise de taille moyenne. Il comprend trente-trois employés et se définit comme «tourné vers l'abattage de qualité». Chaque année, environ 3000 tonnes de viande y sont abattues. Les viandes qui y sont débitées, et qui proviennent pour 40% de la vallée de Soule, sont pour partie certifiées Label rouge et classées sous le régime européen des indications géographiques protégées (IGP). Parmi ses quelque 460 clients, on trouve des grands restaurants parisiens et des chefs étoilés comme Alain Ducasse. Interrogé par Le Monde, le directeur de l'abattoir, Gérard Clémente, se dit «effondré» après le visionnage de la vidéo. À la tête de cet établissement depuis quarante ans, il nie être au courant de ces pratiques: «Je suis très souvent dans mon abattoir, j'ai essayé d'améliorer les conditions d'abattage depuis des années, et là, on tourne le dos, et des employés frappent les bêtes. On est cuits». L'homme assure qu'il va limoger les salariés incriminés et dénonce le rythme soutenu de mise à mort des bêtes. «Il faut tuer 15.000 agneaux en quinze jours pour Pâques. Si on travaillait plus sereinement, ils ne commettraient pas ce type d'action».

«Je n'en ai jamais constaté un seul qui respecte les règles»

Pour Brigitte Gothière aussi, la question des cadences de travail se pose. «Notre système de consommation implique de tuer les bêtes à la chaîne, et cela se traduit par des abus», souligne-t-elle. Une nouvelle pétition a été lancée par L214 pour demander au premier ministre une «transparence effective des abattoirs par la mise en place d'outils qui permettent aux ONG et aux citoyens d'exercer un droit de regard». «Il s'agit ici de permettre aux citoyens de savoir ce qu'ils ont dans l'assiette et de s'insurger contre la maltraitance animale», poursuit la porte-parole de l'association. Et cette dernière d'annoncer de nouvelles vidéos: «Les gens parlent de plus en plus. Nous recevons beaucoup de signalements, et on se demande aujourd'hui si un seul abattoir respecte réellement les règles en France. Depuis la création de l'association, je n'en ai jamais constaté un seul».

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a réaffirmé mardi «son indignation face à des pratiques intolérables», réclamant la suspension immédiate de l'activité de l'abattoir. Ainsi, il a demandé à tous les préfets de réaliser «dans un délai d'un mois des inspections spécifiques sur la protection animale dans l'ensemble des abattoirs de boucherie du territoire français». Il appelle ainsi «la suspension sans délai de l'agrément de ces établissements ainsi que l'établissement d'un procès-verbal» en cas de défaut constaté lors des inspections.

Le 22 mars, une commission d'enquête parlementaire sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français avait déjà été créée par l'Assemblée nationale. Composée de trente députés, elle devra rendre un rapport dans les six mois.

Partager cet article

Repost 0

Le "Brigitte Bardot" le trimaran de Sea Shepherd durant toutes les nauticales 2016

Publié le par Ricard Bruno

Le "Brigitte Bardot" le trimaran de Sea Shepherd durant toutes les nauticales 2016

Le Brigitte Bardot Sea Shepherd, est un trimaran exceptionnel de 33,15 mètres de long pouvant naviguer à 24 noeuds, soit près de 45 km/h. Il navigue sous les couleurs de la Sea Shepherd Conservation Society et a intégré « la Flotte de Neptune » depuis 2010.
L'objectif du Brigitte Bardot est de combattre les braconniers sur toutes les mers du globe. Le "Brigitte Bardot" sera présent et ce, pendant toute la durée du salon, Quai des Capucins à La Ciotat

Le trimaran
Aussitôt après son baptême aux chantiers navals de La Ciotat en 2011, le trimaran furtif se rend dans les eaux libyennes pour s'opposer à la pêche illégale au thon rouge et libérer les poissons pris au piège de filets clandestins. Ensuite, il part en mission aux îles Féroé pour lutter contre les massacres de globicéphales, puis en Antarctique pour défendre les baleines... Il revient actuellement de la mission Cap Roux qui a pour but de préserver la réserve marine du braconnage.

L'association Sea Shepherd
Fondée en 1977 par le Capitaine Paul Watson, Sea Shepherd est l'organisation de protection des océans la plus activiste et la plus déterminée au monde.
Au delà de la simple protestation et documentation,Sea Shepherd intervient directement contre les atteintes et la destruction illégale de la vie et des habitats marins. La raison d'être de l'association tient au fait qu'il n'existe pas de police internationale en Haute Mer, zone de non droit, où la majeure partie des crimes environnementaux s'opère loin des regards et en toute impunité.

Source de l'article : Cliquez ICI

Le "Brigitte Bardot" le trimaran de Sea Shepherd durant toutes les nauticales 2016

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Royaume-Uni: Une chatte survit 8 jours dans un colis

Publié le par Ricard Bruno

Une chatte a survécu 8 jours coincée dans un colis postal...

Une chatte a survécu 8 jours coincée dans un colis postal...

Elle a probablement utilisé l’une de ses neuf vies de chat. Au Royaume-Uni, Cupcake, une petite chatte siamoise miraculeusement survécu après s’être retrouvée prise au piège durant huit jours dans un colis postal, rapporte The Independent.

8 jours et 400 kilomètres

Elle n’aurait, bien sûr, jamais dû se retrouver dans pareille situation. Au départ, Julie Baggott, sa maîtresse, devait simplement envoyer par voie postale un colis rempli de DVD qu’elle venait tout juste de vendre. Sauf que, dans le dos de Julie, Cupcake a eu la mauvaise idée de faire une petite sieste dans le paquet, et sa maîtresse ne s’est pas rendu compte de sa présence au moment de le fermer et de le poster. Le début d’un long périple de 8 jours et 400 kilomètres pour l’animal, parti des Cornouailles, à la pointe sud-ouest de l’Angleterre, vers le West Sussex.

C’est finalement le destinataire du colis qui a découvert Cupcake très affaiblie, presque morte de soif et de faim. « Elle était déshydratée, apeurée et très nerveuse », a indiqué Ben Colwell, de la clinique vétérinaire où Cupcake a été prise en charge. « Mais elle s’est bien remise ».

Royaume-Uni: Une chatte survit 8 jours dans un colis

Sa maîtresse, Julie Baggott, a pu être identifiée grâce à la puce numérique implantée sur Cupcake. « Quand on a réalisé qu'elle avait disparue, on l'a cherchée partout. On a eu vraiment très peur », a-t-elle raconté, soulagée d’avoir enfin retrouvé son animal. « Je me sens vraiment mal à propos de ce qui est arrivé. J’avais tout mis dans le colis avant de le fermer dans la foulée. Je ne comprends toujours pas comment Cupcake a pu réussir à y entrer », poursuit-elle. « C’est un miracle qu’elle soit en vie, qu’elle ait réussi à survivre à cette horrible mésaventure ».

Source de l'article et pour voir la vidéo ; Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot Festival de Cannes 2016

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot Festival de Cannes 2016

Cette année encore, pour sa 69ème édition, Cannes met à l'honneur le cinéma d'antan. Pour l'affiche du Festival, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont choisi une image tirée de "l'un des plus beaux films jamais réalisés". Il s'agit du Mépris de Jean-Luc Godard, sorti en 1963 avec Brigitte Bardot dans le rôle principal.

Le rendez-vous est pris du 11 au 22 mai, sur la Croisette.

Dans un communiqué, publié sur son site officiel, le FIF a expliqué pourquoi il avait choisi Michel Piccoli pour succéder à Marilyn Monroe (2012), Marcello Mastroianni (2014) et Ingrid Bergman (2015) en tête d'affiche. C'est lui que l'on voit monter, de dos, les marches de la villa Malaparte à Capri en Italie que cette photographie tirée en jaune. Un extrait du chef-d’œuvre de Jean-Luc Godard, Le Mépris, avec Brigitte Bardot.

Un choix symbolique, explique le Festival dans un communiqué, puisque ce film raconte le tournage d'un film et qu'il est encore considéré aujourd'hui comme l’un des plus beaux jamais réalisés en Cinémascope. "Tout est là. Les marches, la mer, l’horizon : l’ascension d’un homme vers son rêve, dans la chaleur d’une lumière méditerranéenne qui se change en or" précisent aussi les cinéphiles, citant la première réplique du long métrage sorti en 1963.

Une fois encore, au travers de toutes les époques, Brigitte Bardot triomphe et reste l'Icône intemporelle de tous les temps…


De plus, je tenais a vous informer de la nouvelle suivant
e :

Brigitte Bardot Festival de Cannes 2016

Le couturier originaire de Milan estime en effet qu'il est désormais possible, grâce au progrès technologique, d'avoir recours à des « alternatives valides qui rendent inutile le recours à ces pratiques cruelles envers les animaux ». Cette décision a été prise en collaboration avec l'association Fur Free Alliance, qui milite en faveur de l'arrêt total de l'exploitation des animaux pour leur pelage. Et prendra acte dès le lancement de la saison automne-hiver 2016-2017, pour les lignes prêt-à-porter Giorgio Armani et Emporio Armani ainsi que celle de haute couture Armani Privé. Adieu donc les manteaux de fourrures en vison, renard, castor, loutre, zibeline, lynx, lapin..., bonjour l'utilisation de pelages artificiels. Ce que saluent, bien évidemment, les associations de protection des animaux.

L'initiative de la maison italienne s'inscrit dans une prise de conscience plus globale au sein de la fashion sphère, même si certaines marques continuent à s'attirer les foudres de la PETA. Dans la lignée de Stella McCartney, l'une des premières à s'être engagée dans cette voie plus éthique, on recense également les griffes Calvin Klein, Tommy Hilfiger et, l'an dernier, Hugo Boss. La révolution se met donc doucement mais sûrement en marche.

Encore un nouveau membre de marque qui rejoint le clan Brigitte Bardot !

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

L214 : Nouveau scandale dans les abattoirs

Publié le par Ricard Bruno

L214, la méthode choc pour dénoncer les abattoirs

L214 s'est fait une spécialité de dévoiler l’intérieur des abattoirs ou des élevages industriels à coups de vidéo choc. En revanche, découvrir l’environnement de travail de l’association L214, qui lutte contre la maltraitance animale et vient de dévoiler un nouveau scandale dans un abattoir français, est plus malaisé. « On travaille essentiellement à la maison, comme la plupart de nos militants. Je suis un peu casanière », explique en souriant Brigitte Gothière, 43 ans, porte-parole de l’association, sise à Lyon.

Dans le petit local parisien qu’ils occupent depuis février, au fond du 19e arrondissement, des étagères de livres et de brochures côtoient des pancartes, des tonnelles et un comptoir mobile pour leurs actions. « Toutes les semaines, nous sommes sur le terrain pour sensibiliser le public, distribuer des tracts ou organiser des happenings, comme la Vegan Place, où nous avons partagé informations et pâtisseries véganes [sans aucun produit animal] », explique Isis, qui coordonne la section de la capitale.

Mais si l’association s’est véritablement fait connaître au-delà des cercles végétariens et écolos, c’est grâce à ses actions en ligne. La vidéo dévoilant des actes de cruauté perpétrés à l’abattoir du Vigan (Gard), publiée en février, a été vue 1,8 million de fois, entre YouTube et Facebook ; celle tournée à l’abattoir d’Alès, en octobre, 2,3 millions de fois. Les images, suscitant une vague d’indignation, ont été à l’origine de la fermeture provisoire des deux établissements

Source de l'article : Le Monde

Partager cet article

Repost 0

NON A LA CORRIDA

Publié le par Ricard Bruno

NON A LA CORRIDA
Nos valeurs et nos traditions pour que la France reste la France.C'est vraiment nous prendre pour des imbéciles Parce que tuer un taureau, c'est une valeur, faut arrêter de fumer la moquette Messieurs, les députés, les politicards qui cautionnent la connerie et je reste poli encore, je parle pour certaines personnes qui cautionne cette barbarie les corridas, c'est de la pure sauvagerie de la barbarie, c 'est que de la violence faite sur les animaux et dire qu'il y a des imbéciles qui paient leur place pour aller voir ce genre de truc des minables voilà ce que vous êtes et je pèse mes mots la corrida n'a jamais fait partie de nos valeurs car dans la vie il faut dire stop a la connerie humaine ,points sur le sujet qui me fâche terriblement .
Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Près de Rouen, il élevait 500 poules, dans sa maison

Publié le par Ricard Bruno

L'homme détenait plusieurs centaines de poules, à son domicile.

L'homme détenait plusieurs centaines de poules, à son domicile.

Il a fallu une trentaine de personnes pour mener à bien cette intervention. Vendredi 25 mars 2016, cinq associations de défense animale sont intervenues dans une maison située près de Barentin (Seine-Maritime), pour saisir plus de 500 volailles, qui auraient été mal entretenues et élevées dans des cages à rongeur, des bacs de rangements et des clapiers à lapin.
Avec le soutien des forces de l’ordre, les Fondations 30 Millions d’amis, La fondation Brigitte Bardot, Assistance aux animaux, ainsi que la SPA de Paris et la Fondation Wellfarm ont pris en charge les volailles.

Un « temple de la poule de Pékin »

Les poules étaient la propriété d’un passionné de volailles, qui « s’est trouvé une vocation dans la génétique des poules », commente Anne-Claire Chauvancy, de la Fondation Assistance aux animaux, pour Normandie-actu.

Selon les représentants des associations présentes sur place, l’éleveur, âgé d’une soixantaine d’années, voulait « ériger un temple de la poule de Pékin ». Au sol du domicile, les bénévoles ont constaté également plusieurs centimètres de fiente.

Des cages remplies de fiente

Incommodés, des riverains ont signalé cet élevage auprès de la municipalité. Cette dernière a envoyé les services vétérinaires sur place, pour faire un état des lieux de la situation. Plusieurs contrôles et mises en demeure ont été réalisés, en vain, pour contraindre l’éleveur « à se conformer à la réglementation en vigueur », et à améliorer les conditions de vie des poules. Au bout de trois mois, le parquet a finalement ordonné la saisie de ces volailles.

En mauvais état de santé, maigres et déplumées, toutes les poules ont été réparties entre les différentes associations, afin d’être soignées et placées dans différentes structures leur apportant de meilleures conditions de vie. Le propriétaire a consenti à céder la majorité de ses poules de Pékin. La Fondation 30 Millions d’amis a d’ores et déjà porté plainte, pour mauvais traitements.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>