Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nathalie Baye : ce projet qui lui tient à cœur et pour lequel elle ne reculera devant rien

Publié le par Ricard Bruno

Nathalie Baye : ce projet qui lui tient à cœur et pour lequel elle ne reculera devant rien
Nathalie Baye : ce projet qui lui tient à cœur et pour lequel elle ne reculera devant rien

A titre privé j'ai reçu Nathalie Baye à la maison, nous avons beaucoup échangé sur la protection animale et surtout échangé sur Brigitte Bardot et ses combats pour les animaux...je peux vous dire que c'est une véritable amie des animaux, pas comme certaines "Stars" qui se gaussent dans la presse et qui ne lève pas le petit doigt pour venir en aide aux animaux en détresse.

Bruno Ricard 

Amoureuse de la nature et impliquée dans sa protection, Nathalie Baye soutien l'action de Sabrina Krief pour la sauvegarde des grands singes. Le magazine Paris Match, actuellement en kiosque, a suivi le périple de l'actrice au cœur de l'Ouganda, invitée par la primatologue pour observer une race en voie d'extinction : les chimpanzés.

La comédienne française Nathalie Baye, 70 ans, ex-femme de Johnny Hallyday avec qui elle a eu la comédienne Laura Smet, ne souhaite plus du tout s'exprimer sur la guerre qui oppose les deux clansdans le conflit autour de l'héritage du rockeur. Non. Aujourd'hui, sa voix, elle préfère la faire entendre pour une autre cause, qui lui tient particulièrement à cœur : la protection des animaux, et plus particulièrement celle des chimpanzés.

 

Celle qui partage sa passion pour la faune sur son compte Instagramen postant régulièrement des clichés d'espèces en voie de disparition, profite de plusieurs pages dans le magazine Paris Match, actuellement en kiosque, pour mettre en lumière ce cheval de bataille, que n'aurait pas renié une autre légende du septième art : Brigitte Bardot.

Soutien de l'action de la primatologue Sabrina Krief depuis maintenant trois ans, Nathalie Baye s'est rendue en Ouganda sur invitation de cette amie, accompagnée de Nicolas Hulot (proche également de Sabrina Krief), pour observer ensemble les chimpanzés du parc national de Kibale.

Les trois amis ont passé en tout huit jours d'escapade à travers le pays africain, où il a principalement été question de préservation et d'écologie. Un séjour qui a également permis à l'actrice et à l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire de découvrir la beauté de ce pays, de plus en plus ravagé par l'utilisation d'engrais et de pesticides chimiques, anéantissant par la même ses forêts denses au profit de plantations de thé, de café et de maïs qui ne cessent de s'étendre.

Au terme de ce séjour africain, l'actrice française – discrète au cinéma depuis Juste la fin du mondede Xavier Dolan en 2016 – est officiellement devenue marraine du projet de sauvegarde Sebitoli Chimpanzee, qui vient en aide à cette espèce de singes qui possède 99% du génome humain. Des humains, qui étaient encore 2 millions d'individus il y a un siècle, et qui ne sont plus que 300 000 aujourd'hui. La sonnette d'alarme est tirée, espérons que leur discours soit entendu.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

PIEGEAGE DES OISEAUX A LA GLU NOUVELLE VICTOIRE DE LA LPO

Publié le par Ricard Bruno

PIEGEAGE DES OISEAUX A LA GLU NOUVELLE VICTOIRE DE LA LPO

Communiqué de presse - 26 février 2019

 

PIEGEAGE DES OISEAUX A LA GLU
NOUVELLE VICTOIRE DE LA LPO

 

Par décision en date du 25 février 2019, le Conseil d’Etat a annulé les arrêtés du 27 juillet 2017 fixant les quotas de piégeage à la glu pour la saison de chasse 2017-2018 pour les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse.

Une nouvelle victoire de la LPO contre cette pratique cruelle et non sélective.

Le juge a suivi les conclusions du rapporteur public qui avait considéré lors de l’audience devant les 5ème et 6ème Chambres du Conseil d'Etat, le 4 février 2019, que l'objet de ces arrêtés et leur caractère dérogatoire établissait l'existence d'une incidence directe et significative sur l'environnement. Et que, par conséquent, les arrêtés en question auraient dû faire l’objet d’une consultation publique préalable.

L’année suivante, en 2018, le Ministère en charge de l’écologie s’était senti obligé sous la pression de la LPO de procéder à une consultation publique concernant le projet de piégeage pour la saison de chasse 2018-2019. Et de ramener les quotas des prises autorisées à la réalité des tableaux de capture déclarés pour l’année précédente. Une consultation publique qui avait vu près de 90% de citoyens opposés à cette pratique cruelle et non sélective. On connait malheureusement la suite puisque le Ministre en charge de l’écologie n’avait pas tenu compte du résultat de la consultation et avait quand même signé les arrêtés.

Allain Bougrain Dubourg rappelle que cette pratique du piégeage à la glu est désormais interdite dans tous les pays d’Europe après les condamnations de l’Espagne en 2004 et celle de Malte en 2017: « La France ne peut pas continuer à se revendiquer comme un exemple à suivre en matière de protection de la biodiversité, s’enorgueillir d’accueillir l’IPBES fin mars à Paris, puis le Congrès mondial de l’UICN en 2020 à Marseille, et laisser perdurer des pratiques infâmes et d’un autre âge contre les oiseaux. L’heure de la vérité est venue ; il est grand temps pour la France de prendre enfin ses responsabilités ».

Piégeage à la glu

Piégeage à la glu

PIEGEAGE DES OISEAUX A LA GLU NOUVELLE VICTOIRE DE LA LPO

Partager cet article

Repost0

Allégorie aux mille visages, Marianne s'expose à Saint-Amand-les-eaux

Publié le par Ricard Bruno

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord

Sage en diadème et pudique drapé, survoltée en bonnet phrygien et cocarde, austère, souriante ou fière: à Saint-Amand-les-eaux (Nord), une exposition retrace l'évolution de Marianne, allégorie aux multiples visages d'une République mouvante, reflet des soubresauts de l'histoire.

Depuis sa naissance, au moment de la Révolution, "Marianne s'est régulièrement transformée au gré des changements de régime, des péripéties politiques et évolutions sociétales, mais aussi des créateurs", résume Marianne Grevet, directrice du musée de la Tour abbatiale.

Bustes de plâtre ou de bronze, statuettes, coupures de presse, aquarelles, objets du quotidien: pour concevoir l'exposition "Les Marianne de la République", visible gratuitement jusqu'au 28 avril, la ville a pioché dans les collections de l'Assemblée nationale et du Sénat, du journaliste et collectionneur Pierre Bonte, du spécialiste de la caricature Guillaume Doizy, mais aussi de mairies et bibliothèques de la région.

"L'objectif était de sensibiliser un maximum de personnes à la notion de République, de mêler histoire, art et esthétique", explique Mme Grevet. Une longue frise chronologique "permet justement de replacer ces visages", parfois antagonistes, dans leur contexte.

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord (

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord (

Marianne est au départ rebelle et subversive. En 1792, au lendemain de la Révolution, la Convention décide de représenter la République sous les traits d'une jeune femme triomphante, vêtue à l'antique et coiffée d'un bonnet phrygien, symbole de liberté car porté dans l'empire romain par des esclaves affranchis. Les origines de son prénom, très répandu au XVIIIe siècle, ne sont cependant pas clairement déterminées.

Sur les gravures et premiers bustes qui se toisent en vitrine, de nombreux symboles sont dessinés ou sculptés, comme des chaînes ou jougs brisés, un faisceau de licteur, une cuirasse ou épée guerrière, une ruche représentant le travail, ou encore une cocarde patriote.

- "Caméléon" -

Mise à l'écart par Napoléon Bonaparte, Marianne réapparaît sous le règne de Louis Philippe, notamment dans la presse satirique, et devient le symbole des opposants républicains, héroïne émancipée des barricades, à demi-nue au milieu des combats.

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord

Sous la IIe République en revanche, elle s'affiche aussi, sous l'influence des républicains modérés, sage et conservatrice, débarrassée de son bonnet et le front ceint d'une couronne végétale composée de laurier, de blé, ou encore d'olivier.

A nouveau contestataire sous le second empire, elle triomphe avec la IIIe République. Mais au pouvoir, Adolphe Thiers, craignant des sursauts révolutionnaires, bannit un temps le fameux bonnet, qu'il trouve trop séditieux.

L'image de Marianne est largement diffusée sous forme de bustes, timbres ou pièces de monnaie à travers la France, dans les mairies, bâtiments et lieux publics. Objet de culte dans les milieux populaires, elle exalte le patriotisme en temps de guerre, devient symbole de Résistance sous l'occupation et reste véhémente en mai 68.

Sorcière, vieillarde sénile, monstre de foire: elle est aussi, tout au long de son histoire, férocement grimée dans les caricatures de l'opposition politique, qui dénonce les travers du régime. "Tel un caméléon", l'allégorie "s'adapte à toutes les sensibilités", explique l'historien Guillaume Doizy sur une pancarte.

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord (

Des bustes de Marianne exposés au musée de Saint-Amand-les-Eaux, le 27 février 2019 dans le Nord (

Peu à peu banalisée au XXe siècle, elle inspire les artistes et prend des formes nouvelles. Ainsi se côtoient sur les présentoirs des Mariannes "stars", inspirées de Brigitte Bardot, Laetitia Casta ou Catherine Deneuve et d'autres géométriques ou plus stylisées.

Toujours "ancrée dans l'imaginaire", de plus en plus multiculturelle, "elle reparaît régulièrement avec toute sa ferveur, dans les moments d'unité nationale ou les manifestations, comme on l'a vu récemment chez les +gilets jaunes=", et pourrait même endosser un jour les traits de l'ancienne ministre Simone Veil, comme proposé récemment par le parti Agir, rappelle Marianne Grevet. Car "même inconscients de toutes ces facettes, les Français sont très attachés à Marianne, qui incarne leurs valeurs et leur liberté".

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Deux éleveurs condamnés pour avoir maltraité leurs animaux

Publié le par Ricard Bruno

Deux éleveurs condamnés pour avoir maltraité leurs animaux

Des animaux qui vivent dans un champ jonché de déchets, au milieu de cadavres de chèvres en putréfaction. Le tribunal correctionnel de Foix a jugé, hier, un éleveur de 60 ans et son fils de 21 ans, tous deux installés à Betchat, dans le Couserans. Le père était poursuivi pour sept chefs de prévention, notamment pour «abandon volontaire d'un animal», «détention de cadavre sans déclaration à la personne chargée de son enlèvement» et «privation de nourriture et de soins à un animal» entre septembre 2018 et janvier dernier. Après avoir reçu un signalement, des gendarmes s'étaient rendus sur place.

«Ils ont constaté la présence de nombreux cadavres de chèvres mortes en état de décomposition avancée, ainsi que neuf chevaux, des chèvres non déclarées et trois chiens vivants, mais dans des conditions sanitaires et vétérinaires déplorables», détaille le président du tribunal. Certaines chèvres sont mortes enfermées dans le noir dans une cabane de 3 m². A l'audience, le père et le fils ont reconnu du bout des lèvres avoir négligé leurs animaux et ont évoqué un «empoisonnement» du cheptel. Ils ont toutefois assuré avoir tenté de faire évacuer les cadavres par un équarrisseur, sans y parvenir.

Manque d'argent ou difficultés techniques avec cette entreprise ? Les deux pistes ont été évoquées. L'avocat de la défense, Me Stéphane Fabbri, a souligné la «détresse sociale» de cette famille, qui se «répercutait sur ses animaux». Le père a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 250 € d'amende. Le parquet avait requis six mois avec sursis. Le fils écope de 1 000 € d'amende avec sursis et 150 € d'amende. Les deux hommes ont l'interdiction de détenir des animaux pendant trois ans. Leur cheptel est confisqué. La Fondation Brigitte Bardot et la SPA, parties civiles, recevront chacune 800 € de dommages et intérêts. La SPA, qui a recueilli trois chiens, recevra également 1200 € de préjudice matériel.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Japon: une plainte sans précédent pour interdire la chasse aux dauphins

Publié le par Ricard Bruno

Extrait d'images tournées par des activistes montrant la manière dont les dauphins sont tués dans la ville de Taiji. Action for Dolphins

Extrait d'images tournées par des activistes montrant la manière dont les dauphins sont tués dans la ville de Taiji. Action for Dolphins

Deux associations, britanniques et japonaises, militent pour amender la loi nippone, qui dispose que les dauphins sont des poissons, et non des mammifères.

C'est un procès sans précédent qui pourrait mettre fin à une activité centenaire. Le 13 février dernier, l'organisation londonienne Action for Dolphins (AFD) et l'ONG japonaise Life Investigation Agency ont déposé une plainte officielle contre la préfecture de Wakayama et son gouverneur, Yoshinobu Nisaka, pour tenter de mettre un terme à la chasse aux dauphins, pratiquée chaque année au Japon de septembre à avril, notamment dans la ville de Taiji, depuis le XVIIe siècle. Une chasse où les dauphins sont tués dans des conditions particulièrement brutales, ou capturés puis vendus à des parcs aquatiques.

«C'est l'aboutissement de six années de travail, témoigne au Figaro Sarah Lucas, directrice et fondatrice de l'AFD. La base de notre démarche consiste à démontrer que cette pratique est une violation des lois japonaises qui protègent très strictement les mammifères.» Promulguée en 1973, ce texte toujours en vigueur ne protège pas les dauphins - considérés par cette loi comme des poissons, et non comme des mammifères. «Alors que scientifiquement, il n'y a aucun doute là-dessus, poursuit Sarah Lucas. Les dauphins sont bel et bien des mammifères.» Première victoire pour l'AFD: la plainte n'a pas été déboutée par le tribunal de la préfecture de Wakayama et une première audience devrait avoir lieu en avril prochain.

16 000 dauphins chassés en 70 ans

Mise en lumière par le documentaire oscarisé The Cove (2009), cette chasse aux dauphins est régulièrement dénoncée par les différentes associations de défense des animaux: les images de ces hommes nageant dans une eau de mer pourprée de sang avaient à l'époque déclenché une vague d'indignation. Selon l'AFD, ce serait 16.000 dauphins qui aurait ainsi été chassés ces 70 dernières années. «Nous les voyons comme une source de nourriture, avait déclaré en 2017 le maire de Taiji, Kazutaka Sangen, alors interviewé par The Guardian. Quand j'étais petit, la ville venait toujours accueillir les pêcheurs qui rapportaient une baleine parce que nous étions désespérés de pouvoir manger de la viande. Nous sommes reconnaissants envers ces animaux - nous voulons que les occidentaux comprennent ça.»

Le respect de la tradition est souvent l'argument principal brandi par celles et ceux souhaitant défendre la chasse aux dauphins et aux baleines, juste avant celui, plus pragmatique, de la rentabilité. Toujours selon le Guardian, un dauphin peut rapporter 40.000$ lorsqu'il est vendu à un parc aquatique étranger. «Si vous avez déjà vu des images de Taiji, vous savez très bien que ces méthodes n'ont plus rien de traditionnel, assure Sarah Lucas. Les dauphins sont chassés par des hommes à bord de larges bateaux et de gigantesques filets, puis ils sont frappés à coup de barre de fer puis empalés par des pieux en métal. Ce 

n'est pas traditionnel, c'est industriel.» Estimée à hauteur de 500 000$ par l'AFD, cette action légale devrait prendre un an et demi selon Takeshi Takano, l'avocat en charge du dossier - le même Takeshi Takano récemment recruté dans l'équipe en charge de la défense de Carlos Ghosn.

Une démarche soutenue par la Fondation Brigitte Bardot

«Comme avec la corrida, l'argument de la tradition et du mode de vie est toujours la première ligne de défense que l'on rencontre, analyse Elodie Gérôme Delgado, adjointe au directeur du pôle Protection Animale de la Fondation Brigitte Bardot, responsable de la Faune Sauvage à l'international. Mais de la même manière que l'on protège la culture et la tradition dans le respect des Droits de l'Hommes, il faudrait que nous fassions de même vis-à-vis du respect des animaux. Après tout, nous ne sommes plus au temps de Rome où l'on regarde des gladiateurs s'entretuer. Alors pourquoi continuer de traiter des animaux avec tant de brutalité?» Si elle n'est pas directement engagée dans le processus légal, la Fondation Brigitte Bardot a accordé une de ses bourses à l'AFD pour les aider dans leur projet - la fondation créée en 1986 par la célèbre actrice et activiste soutient ainsi plus de 80 projets à travers 70 pays.

Si le combat est loin d'être gagné pour l'AFD et leurs partenaires nippons, Sarah Lucas se montre enthousiaste et pense que les états d'esprits ont évolué au Japon, et plus globalement en Asie. «Il faut que nous soyons réalistes, conclut-elle. Ce genre de démarche coûte énormément d'argent et nous demande beaucoup de travail. Même si nous avons un dossier en béton, la défense promet d'être tenace. Mais au moins, nous faisons réfléchir les gens. Et même si nous modifions la loi, ce sont les mentalités des individus qui doivent changer.»

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Après quinze ans de boycott Morrissey revient au Canada pour une tournée

Publié le par Ricard Bruno

Le rocker britannique reste néanmoins farouchement opposé à la chasse aux phoques toujours autorisée par le gouvernement canadien !

Le chanteur Morrissey sur la scène de Lisebergshallen en Suède

Le chanteur Morrissey sur la scène de Lisebergshallen en Suède

Après plus de quinze ans d’absence sur le sol canadien, Morrissey va mettre fin à son boycott avec une tournée prévue en avril prochain. En 2006, il avait annoncé ne plus vouloir mettre les pieds dans le pays à cause de la chasse aux phoques, une pratique toujours soutenue par le gouvernement canadien.

Après quinze ans de boycott Morrissey revient au Canada pour une tournée

Et même s’il revient, le rocker britannique n’a pas changé d’avis sur une pratique qu’il estime être digne de « Néandertal ». « Ma voix a été noyée par l’absence de compassion de ces haches dentées qui viennent arracher les têtes des bébés phoques », a déclaré l’artiste sur son site internet.

Morrissey vient pour sauver des vies

De fait, Morrissey a bien l’intention de se servir de ces huit concerts afin de faire entendre la voix étouffée des bébés phoques. « En revenant au Canada, j’ai l’impression que je serai plus utile en faisant des donations aux associations de protection des animaux présentes dans chaque ville où je jouerai, a-t-il continué. Evidemment, toutes ces organisations sont les bienvenues pour poser leurs stands à nos concerts. Nous sommes là pour sauver le plus de vies possible. »

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Fossey et Brigitte Bardot, sous le soleil de Cannes

Publié le par Ricard Bruno

« Un jour, une photo », la nouvelle web-série de Paris Match en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Un moment de complicité pour les deux Brigitte, qui profitent du beau temps de la Côte d’Azur. 

Elles ne sont pas loin du palais des festivals. L’ambiance est gourmande, toutes les deux sont absorbées par leurs glaces. Entre deux cuillérées de vanille et de chantilly, les actrices Brigitte Fossey et Brigitte Bardot trouvent le temps de parler de cinéma. Ce 6 mai 1955, Brigitte Fossey et Brigitte Bardot sont à la terrasse du glacier de la Croisette au Festival de Cannes. Les vedettes du cinéma invitées à monter les marches se mêlent à la foule.

 

Dans ces années 50, le star-système impose d’autres règles. Elles font comme tout le monde, et flânent dans Cannes entre deux projections.

Brigitte Fossey a 8 ans et demi. Elle est la benjamine du festival. Brigitte Bardot, elle, veille du haut de ses 20 ans sur sa petite sœur de cinéma. Brigitte Fossey qui a déjà tourné dans « Jeux interdits », le film de René Clément, a une incroyable assurance. Les deux photographes, Jack Garofalo et Michou Simon, en témoignent, la différence d’âge entre elles deux ne les a pas empêchées d’être complices.

Source de l'article : Cliquez ici

Partager cet article

Repost0

Le collectif Animal Politique demande au Président des actions concrètes en faveur des bêtes

Publié le par Ricard Bruno

Le président de la République Emmanuel Macron le 11 février 2019 à Paris.

Le président de la République Emmanuel Macron le 11 février 2019 à Paris.

Le collectif Animal Politique, constitué de 25 organisations de protection animale, a demandé vendredi dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron d'agir en faveur de la condition animale, a annoncé la SPA. "Après deux ans, nous avons interrogé les Français sur votre action : 60% d’entre eux s’affirment mécontents de l’action gouvernementale en matière de protection animale", écrit le collectif au chef de l'État, faisant référence à un sondage Ifop réalisé pour le collectif en janvier 2019. "M. le Président, agissez en faveur de la condition animale ! Les Français attendent des actions concrètes", réclament encore les défenseurs des animaux dans ce courrier dont,

"Il y a deux ans (...) vous avez été invité à vous prononcer sur six thématiques majeures : élevage, expérimentation, divertissement, animaux de compagnie, faune sauvage et droit des animaux déclinées en 30 propositions (...) depuis, aucune évolution n’est venue concrétiser vos engagements. Au contraire, vous avez pris des mesures défavorables aux animaux", écrivent-ils. "Les Françaises et les Français souhaitent donc que vous réaffirmiez clairement votre exigence de progrès pour la condition animale et que vous amorciez enfin une politique réellement ambitieuse en la matière", conclut le collectif qui, outre la SPA, regroupe notamment la Fondation 30 Millions d’Amis, CIWF France, Code Animal, la Fondation Brigitte Bardot, One Voice, Peta France ou encore L214.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Femmes je vous aime ode à la beauté...Brigitte Bardot y sera représenté

Publié le par Ricard Bruno

Femmes je vous aime ode à la beauté...Brigitte Bardot y sera représenté

VOS SORTIES - La Cour Jardin de l'Hôtel Plaza Athénée accueillera une exposition exclusive et subtile "Femmes, je vous aime" dès ce dimanche 24 février 2019.

Les femmes seront à l'honneur dès ce dimanche 24 février 2019 et ce, jusqu'à fin avril, à l'Hôtel Plaza Athénée avec l'exposition "Femmes, je vous aime". Plus de 20 artistes peintres, sculpteurs et photographe ont mis en lumière leur vision de la douceur, la force, la détermination, le pouvoir mais surtout la beauté éternelle féminine. Une ballade qui guidera le visiteur d'époque en époque. Des portraits de Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Jane Birkin et bien d'autres femmes y seront notamment exposés. 

Ce vendredi 22 février 2019, Karima Charni, dans sa chronique "Vos sorties", parle de l'exposition "Femmes, je vous aime" qui se déroulera à l'Hôtel Plaza Athénée. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 22/02/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Vidéo et Source de l'article : Cliquez ICI

 

 

Partager cet article

Repost0

Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos

Publié le par Ricard Bruno

Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos

Un spécimen vivant d'une tortue géante que l'on pensait éteinte depuis plus d'un siècle a été découvert dans l'archipel équatorien des Galapagos, a annoncé mardi le ministre de l'Environnement, Marcelo Mata.

Une femelle adulte appartenant à l'espèce Chelonoidis Phantasticus a été trouvée sur l'île de Fernandina pendant une expédition organisée par le Parc national des Galapagos et l'organisation environnementale américaine Galapagos Conservancy, a tweeté le ministre sans plus de précisions.

La tortue géante Chelonoidis Phantasticus est endémique de Fernandina, une île inhabitée des Galapagos, archipel volcanique du Pacifique célèbre pour sa faune et sa flore uniques au monde. Cette espèce était toutefois considérée comme éteinte, à l'instar de la Chelonoidis spp de l'île Santa Fe et de la Chelonoidis abigdoni de l'île Pinta.

En 2015, l'Equateur avait annoncé la découverte d'une nouvelle espèce de tortue aux Galapagos, baptisée Chelonoidis donfaustoi en l'honneur de Fausto Llerena, qui fut le soigneur du célèbre "George le solitaire". Ce dernier, ultime spécimen de Chelonoidis abigdoni, était mort en captivité en 2012 à un âge estimé à 90 ans après avoir refusé de s'assurer une descendance en s'accouplant avec des femelles d'espèces apparentées.

Les Galapagos sont situées à plus de 1.000 km au large du continent sud-américain et sont classées au Patrimoine mondial de l'Unesco. C'est après avoir visité ces îles dans sa jeunesse que le naturaliste britannique Charles Darwin conçut sa théorie de l'évolution au XIXe siècle.

Quinze espèces de tortues géantes ont été recensées dans l'archipel, y compris celles considérées comme éteintes. Les scientifiques considèrent qu'elles sont arrivées sur place il y a trois ou quatre millions d'années et qu'elles ont été dispersées par les courants marins, créant des espèces différentes adaptées aux habitats des différentes îles.

Les tortues des Galapagos doivent leur longévité exceptionnelle à une capacité génétique permettant de réparer l'ADN, selon les scientifiques.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 > >>