Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot, le serment fait aux animaux Le 12 04 2019 à 22h55 sur France3

Publié le par Ricard Bruno

Il y a un peu plus d'une année de cela j'avais été mis dans la confidence de ce reportage inédit sur Brigitte Bardot, Rachel Khan et François Chaumont on fait un documentaire exceptionnel...  Bruno Ricard

Il y a un peu plus d'une année de cela j'avais été mis dans la confidence de ce reportage inédit sur Brigitte Bardot, Rachel Khan et François Chaumont on fait un documentaire exceptionnel... Bruno Ricard

Résumé
En 1973, à l'apogée de sa gloire, Brigitte Bardot abandonne le cinéma pour la défense des animaux, dans l'incrédulité générale. Personne, et encore moins les hommes dont elle était le fantasme absolu, n'acceptait que la blonde la plus abrasive du monde plaque le cinéma qui l'avait faite reine pour s'occuper d'une cause qui, à l'époque, n'intéressait personne. Et la star qui, dans les années 60, a contribué à l'émancipation des femmes, finit par convertir la société à sa nouvelle préoccupation. À travers des archives originales et une interview inédite de Brigitte Bardot, ce film retrace cette épopée...

A Augé, en Deux-Sèvres, le berger allemand Jagger est tombé sur un " tueur d’animaux "

Publié le par Ricard Bruno

Hier matin, les époux Decanter plus une trentaine de personnes venues les soutenir se sont rassemblés devant l’hôtel de ville de Niort, avant une courte marche blanche jusqu’au tribunal.

Hier matin, les époux Decanter plus une trentaine de personnes venues les soutenir se sont rassemblés devant l’hôtel de ville de Niort, avant une courte marche blanche jusqu’au tribunal.

Un habitant d’Augé devait répondre, le mardi 9 avril 2019 devant le tribunal correctionnel de Niort, de “ sévices graves ou d’actes de cruauté ” aux dépens d’un berger allemand qu’il avait abattu : le parquet a requis six mois de prison avec sursis.

près un rassemblement organisé entre 9 h et 9 h 45 grosso modo, le mardi 9 avril 2019, devant l’hôtel de ville de Niort et qui a réuni pas loin de quarante personnes, le cortège s’est ébranlé en direction du palais de justice pour une courte marche blanche en mémoire de Jagger, ce berger allemand à poils longs de 4 ans abattu par un voisin, tard dans la soirée du vendredi 15 février dernier, à Augé.

Un peu après 11 h, ils étaient environ vingt-cinq à prendre place dans le prétoire du tribunal correctionnel au moment de l’ouverture du procès. A la barre, ce Saint-Maixentais de naissance, qui réside dans le hameau de Saint-Hilaire, toujours à Augé , a réitéré ses aveux, formulés face aux gendarmes pendant sa garde à vue remontant à la soirée du lundi 18 février 2019 : oui, en voyant le chien de la famille Decanter qui s’était aventuré dans la cour de sa propriété et « attaquait », à l’écouter,son épagneul breton « à travers le portillon », il est rentré chez lui pour y récupérer sa carabine à plombs, saisie depuis.

Jagger a été jeté dans l'eau comme un déchet !

 

 

 

L’ouvrier agricole âgé de 57 ans revient et fait feu à trois reprises sur l’animal, l’abandonnant sur place. Avant de le récupérer le lendemain et de le charger dans sa 4L pour s’en débarrasser au barrage de la Touche-Poupard, à Clavé. « Jagger a été jeté dans l’eau comme un déchet ! », s’énervera Me Isabelle Gharbi-Terrin, au nom des propriétaires de l’animal, inconsolables.

« Pourquoi avez-vous tiré trois fois ? », lui demande la présidente Mélanie Mistral. « Parce que j’avais que trois cartouches », lui répond du tac au tac le prévenu au casier judiciaire vierge de toute mention. Il précise qu’il utilise habituellement son arme pour faire feu sur les pigeons nichant dans ses tilleuls et qu’il avait déjà abattu, avec la même carabine, un chien par le passé, l’enterrant après. Son tort ? « Il m’avait tué vingt-trois poules. »

Hélène et Fabrice Decanter, domiciliés dans le hameau de La Magnerie, ici lors du rassemblement organisé, au matin du mardi 9 avril 2019, devant l'hôtel de ville en mémoire de leur chien tué, Jagger : la première tient l'urne funéraire qui renferme les cendres du berger allemand.

Hélène et Fabrice Decanter, domiciliés dans le hameau de La Magnerie, ici lors du rassemblement organisé, au matin du mardi 9 avril 2019, devant l'hôtel de ville en mémoire de leur chien tué, Jagger : la première tient l'urne funéraire qui renferme les cendres du berger allemand.

« Il n’a pas tiré pour lui faire peur, il aurait alors tiré en l’air, a constaté la substitut du procureur de la République Alice Rodrigues. Jagger ne pouvait pas s’échapper, il était dans sa ligne de mire. » A l’encontre du quinquagénaire, la magistrate du parquet requiert six mois d’emprisonnement assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve courant sur deux années et comprenant l’interdiction de détenir ou de porter une arme : elle y ajoute le paiement d’une amende de 300 €.

« J’aurais pas dû le faire », avait marmonné, plus tôt, le Saint-Maixentais. « Il avait envie de tuer et il avait envie de faire mal ! », le taclera encore Me Isabelle Gharbi-Terrin.

" Il fait preuve d'une froideur... "

« Il l'a laissé gisant au sol, agonisant, dira Me Daniel Ithurbisque, au nom de l'association de secours et de protection des animaux de compagnie (Aspac), basée à La Crèche et dont le président, Michel Vaudois, a assisté au procès. Il fait preuve d'une froideur... J'insiste sur l'impact éducatif que peut avoir une sanction. Les animaux de compagnie, particulièrement les chats et les chiens, sont de plus en plus considérés comme des membres de la famille. »

D'aileurs, depuis le 17 février 2015, date de l'apparition de l'article 515-14 dans le code civil, les animaux sont reconnus comme « des êtres vivants doués de sensibilité ».

Le jugement mis en délibéré au mardi 14 mai 2019

Le jugement a été mis en délibéré par la juge Mistral : elle le rendra en ouverture de l’audience correctionnelle du mardi 14 mai 2019, à 8 h 45. Hélène Decanter, qui considérait son berger allemand comme « son bébé », ses deux enfants respectivement âgés de 22 et 26 ans ayant aujourd’hui quitté le domicile familial, sera là pour écouter la décision : « J’espère que la justice sera pour Jagger, pas pour son assassin. »

Elle gardera en mémoire « le sourire » du mis en cause « quand il a quitté la salle d’audience : on aurait dit qu’il était fier de lui C’est ce qui me blesse le plus. »

" C'était le chien de sa vie ", affirme Me Isabelle Gharbi-Terrin

Sans compter les frais de justice, les cinq groupements de défense des animaux parties civiles dans ce dossier ont réclamé la somme de 6.500 € au prévenu à titre de dommages et intérêts : la Fondation Brigitte Bardot (2.000 €), la SPA (1.000 €),  l’Aspac (1.000 €), la Fondation 30 millions d’amis (500 €) et l’association Stéphane Lamart (2.000 €). Cette dernière était représentée par Me Isabelle Gharbi-Terrin, qui défend donc également les intérêts des propriétaires de Jagger, Hélène et Fabrice Decanter en plus de leur fils, Djessy. L’avocate au barreau de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, n’a pas demandé de dédommagement pécuniaire pour la famille : « Je plaide pour l’amour de mes clients pour leur chien, je plaide pour une mesure qui soit dissuasive. Ce que je veux, c’est qu’à Augé, on puisse vivre tranquillement ». Car, plus tôt, Me Isabelle Gharbi-Terrin expliquait que, dans la commune, « tous les chats disparaissent », les habitants imputant ces actes au quinquagénaire décrit comme « un tueur d’animaux. Il faut l’arrêter ! » Elle a aussi insisté sur le rapport « fusionnel » entre Hélène Decanter et son berger allemand : « Je le dis sans honte, très sérieusement et avec beaucoup de respect : c’était le chien de sa vie. »

Source de l'article et Vidéos : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Une tonne de viande clandestine saisie sur un marché illégal de Nice

Publié le par Ricard Bruno

Près d'une tonne de viande saisie dimanche sur le parking de l'ex-Sonacotra.

Près d'une tonne de viande saisie dimanche sur le parking de l'ex-Sonacotra.

Un marché clandestin se réinstalle régulièrement sur ce qui était jadis l'emplacement du "marché de l'Oued", dans la plaine du Var.

Un marché clandestin a été démantelé dimanche à Nice par les polices municipale et nationale, a indiqué le maire de Nice Christian Estrosi sur son compte Twitter, photos à l'appui.

Sur le parking du foyer Adoma (ex-Sonacotra) dans la plaine du Var, deux personnes ont été interpellées, notamment pour "vente à la sauvette". L'une d'elles ne présentait ni papier d'identité ni titre de séjour.

Lors de cette opération, plus de 900 kg de viande impropre à la consommation, sans traçabilité, stockée et transportée dans des conditions d'hygiène déplorables, ont été saisis par les 15 policiers municipaux, épaulés d'un commandant de la police nationale et de deux fonctionnaires de l'hygiène.

Les policiers ont également mis la main sur plus de 300 kg de fruits et légumes, là encore sans traçabilité, ainsi que neuf cartouches de cigarettes de contrebande et environ 10m3 d'objets divers (notamment des vêtements et accessoires vestimentaires) destinés à la vente à la sauvette ont été saisis.

Trois scooters déclarés volés ont aussi été découverts.

Une tonne de viande clandestine saisie sur un marché illégal de Nice
Une tonne de viande clandestine saisie sur un marché illégal de Nice

Le mois dernier, au même endroit, une "descente" des polices municipale et nationale, de la Douane, de la police aux frontières, de l’Urssaf, de l’inspection sanitaire (DDPP) et des services municipaux avait permis de saisir une tonne de viande impropre à la consommation, ainsi que 750kg de fruits et légumes sans traçabilité, 15 tonnes de produits divers mis à la vente, 25 cartouches de cigarettes de contrebande. Un trafic d'abattage de moutons, revendus sans aucun contrôle sanitaire, avait également été mis au jour. 

Un marché clandestin se réinstalle régulièrement sur ce qui était jadis l'emplacement du "marché de l'Oued". Nice-Village (de son vrai nom) avait été interdit en 2017 et les forains avaient été déplacés le lundi sur un marché officiel à 2 km de là, près du palais Nikaïa. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot Communiqué/ Droit de réponse

Publié le par Ricard Bruno

Vous trouverez ci-dessous le Communiqué/Droit de réponse de Brigitte Bardot

Merci  BDO

Brigitte Bardot Communiqué/ Droit de réponse
Partager cet article
Repost0

La pétition de soutien à Brigitte Bardot dépasse les 20.000 signatures !

Publié le par Ricard Bruno

La pétition de soutien à Brigitte Bardot dépasse les 20.000 signatures !
SOUTIEN TOTAL À BRIGITTE BARDOT 

Pétition pour la signer : CLIQUEZ ICI

Le 09 04 2019 à 18h20 il y a 20.244 signatures !
Le 08 04 2019 à 10h20 il y a 19.488 signatures !
Le 07 04 2019 à 20h55 il y a 19.454 signatures !
Le 06 04 2019 à 22h00 il y a 19.405 signatures !
Le 06 04 2019 à 12h50 il y a 19.375 signatures !
On n'oublie pas de valider sa signature dans le mail envoyé par le site "Mesopinions"...
Vous pouvez contacter les journaux Français pour leur faire part de cette pétition de soutien à madame Brigitte bardot

https://www.journauxfrancais.net
Radios Françaises : https://www.annuradio.fr/index.php 
Télévisions Françaises : 

https://www.annuradio.fr/index.php

Partager cet article
Repost0

Eure Tuer des renards la nuit, une pratique désormais interdite

Publié le par Ricard Bruno

ANIMAUX Trois associations ont réussi à casser un arrêté autorisant les tirs de nuit des renards dans l'Eure

Illustration renard roux.

Illustration renard roux.

Depuis ce jeudi 4 avril, il est interdit de tirer à vue sur des renards pendant la nuit dans l'Eure. L’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), One Voice et le Groupe mammalogique normand (GMN) sont parvenus à casser une décision préfectorale, rapporte Actu.fr.

L’objectif de cet arrêté était « de protéger les biens et les exploitations agricoles des dommages causés par le renard », indique la préfecture.

Eure Tuer des renards la nuit, une pratique désormais interdite

👏👏 VICTOIRE ⚖️ !!! 🦊🦊 Petit eurois peut se risquer à sortir du bois, le jugement tombé ce matin : la justice suspend l'arrêté du qui autorisait le tir de nuit des renards dans l'Eure jusqu'au 31 décembre 2019 !

Le tribunal administratif donne raison aux associations

Depuis sept ans, les lieutenants de louveterie nommés par le préfet étaient ainsi autorisés à tuer des renards​ la nuit, 11 mois par an. Après avoir saisi le tribunal administratif de Rouen, les trois associations ont obtenu gain de cause jeudi 4 avril.

La justice estime « que le motif pris de la nécessité de protéger l’élevage avicole et la perdrix grise n’est pas suffisamment justifié » et qu’il existe donc « un doute sérieux quant à la légalité de cet arrêté », d’après la décision relayée par Actu.fr.

S’il n’est donc plus possible de tirer sur le renard de nuit dans l’Eure, le piégeage reste autorisé dans le département.

Source de l'article : Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot crie au loup

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot crie au loup

À la suite de notre dossier consacré au loup (notre édition du 7 avril), Brigitte Bardot, militante de la cause animale française, a souhaité répondre.

À la suite de notre dossier consacré au loup (notre édition du 7 avril), Brigitte Bardot, militante de la cause animale française, a souhaité répondre. Et comme à son habitude, c’est franc et sans langue de bois.

Elle s’attaque d’abord au directeur de la Fédération de chasse du Var, Bruno Giaminardi. « Le loup a une peur viscérale et ancestrale de l’homme et il a raison. Contrairement à ce que suppose Bruno Giaminardi, à savoir que “Lorsqu’un loup croise un mec qui va aux champignons, c’est un steak qu’il voit”, si mes souvenirs sont exacts, combien de chasseurs pervers ont tué des ramasseurs de champignons ou des promeneurs ? » Avant de l’insulter.

Brigitte Bardot détaille : « Les loups font partie de notre chaîne écologique depuis des millénaires. Tuer ne fait qu’appauvrir la planète, déstabiliser notre système écologique et mettre en péril notre survie qui en dépend. » Et pour la militante, ce “problème” est purement français : « Les Italiens et les Espagnols n’ont aucun problème avec les loups. Les Français sont gênés par tout ce qui dérange leurs petites habitudes de merde. »

Particulièrement remontée, elle termine son discours en traitant les chasseurs de lâches. « Gardez vos bataillons armés jusqu’aux dents pour protéger la France des attaques humaines super dangereuses qui vous pendent au nez et foutez la paix aux loups, espèce protégée, qui ont le droit de vivre, eux aussi, au même titre que nous. Avec le courage et l’intelligence que la nature leur a octroyée, ils ne doivent plus vous servir de cibles, à vous les lâches ! »

Un témoignage salé qui devrait, encore un peu plus, alimenter la polémique. F. DA.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Stop à la chasse commerciale aux phoques §

Publié le par Ricard Bruno

Stop à la chasse commerciale aux phoques §

La chasse commerciale aux phoques au Canada est cruelle, inutile et source de gaspillage.

Cruelle : Des études vétérinaires indépendantes ont démontré à plusieurs reprises que la chasse commerciale aux phoques est inhumaine. 

Inutile : Les produits de la chasse commerciale aux phoques dans l’Atlantique ne sont pas nécessaires. Si la graisse de phoque était utilisée dans le passé pour allumer des lampes, nous n’avons pas en revanche besoin de tuer des dizaines voire des centaines de milliers d’animaux sauvages pour des babioles ou des objets de luxe. 

Source de gaspillage : Selon le ministère des Pêches et Océans du Canada, 92 % de la viande issue de la chasse est gaspillée, laissée à pourrir ou jetée dans l’océan. 

Demandez au Premier ministre Justin Trudeau de mettre en place un véritable projet pour racheter les licences de chasse commerciale aux phoques et aider les communautés rurales de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Il suffit d’un petit message pour aider à protéger les phoques. Nous vous avons préparé un modèle d’e-mail à envoyer. Pour plus d’efficacité, vous êtes libre de le personnaliser. Cependant, assurez-vous de rester courtois.

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que vos coordonnées sont transmises à la cible de la pétition.

Source de l'article et pour signer la pétition : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Bardot Foutez la paix aux loups ils ne doivent plus vous servir de cibles à vous les lâches !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot crie au loup. Photo: DR/Fondation Brigitte-Bardot

Brigitte Bardot crie au loup. Photo: DR/Fondation Brigitte-Bardot

À la suite de notre dossier consacré au loup, Brigitte Bardot, militante de la cause animale française, a souhaité répondre.

Et comme à son habitude, c’est franc et sans langue de bois. Elle s’attaque d’abord au directeur de la Fédération de chasse du Var, Bruno Gaminardi. « Le loup a une peur viscérale et ancestrale de l’homme et il a raison. Contrairement à ce que suppose Brunot Gaminardi, à savoir que “Lorsqu’un loup croise un mec qui va aux champignons, c’est un steak qu’il voit”, si mes souvenirs sont exacts, combien de chasseurs pervers ont tué des ramasseurs de champignons ou des promeneurs ? »Avant de l’insulter.

Brigitte Bardot détaille : « Les coups font partie de notre chaîne écologique depuis des millénaires. Tuer ne fait qu’appauvrir la planète, déstabiliser notre système écologique et mettre en péril notre survie qui en dépend. »

Et pour la militante, ce “problème” est purement français : « Les Italiens et les Espagnols n’ont aucun problème avec les loups. Les Français sont gênés par tout ce qui dérange leurs petites habitudes de merde. »

"ILS NE DOIVENT PLUS VOUS SERVIR DE CIBLES"

Particulièrement remontée, elle termine son discours en traitant les chasseurs de lâches.

« Gardez vos bataillons armés jusqu’aux dents pour protéger la France des attaques humaines super dangereuses qui vous pendent au nez et foutez la paix aux loups, espèce protégée, qui ont le droit de vivre, eux aussi, au même titre que nous. Avec le courage et l’intelligence que la nature leur a octroyée, ils ne doivent plus vous servir de cibles, à vous les lâches ! »

Un témoignage salé qui devrait, encore un peu plus, alimenter la polémique.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>