Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Fondation Bardot dévoile deux clips contre l'abandon des animaux l'été

Publié le par Ricard Bruno

"L'abandon tue", campagne d'été de la Fondation Brigitte Bardot. Capture d'écran Fondation Brigitte Bardot

"L'abandon tue", campagne d'été de la Fondation Brigitte Bardot. Capture d'écran Fondation Brigitte Bardot

L'abandon de son animal est passible de 30 000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement.

Une homme sort un chien du coffre de sa voiture et le jette en forêt. Un mauvais film ? Non, il s'agit de l'une des scènes d'une des deux courtes vidéos postées sur YouTube par la Fondation Brigitte Bardot, qui lance ce vendredi sa campagne contre l'abandon durant la période estivale. 

"Chaque été en France, près de 60 000 animaux sont délaissés, lâchement abandonnés par leurs propriétaires et ainsi condamnés à une souffrance et à une mort certaines", rappelle la Fondation dans un communiqué, alors que sa présidente a déjà étrillé Emmanuel Macron pour son inaction sur la question des droits des animaux. 

30 000 euros d'amende et deux ans de prison

 

Pour sensibiliser le public "à cet acte cruel", passible de 30 000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement, les défenseurs des animaux montrent aussi un chat mis dans un carton et déposé au pied d'une poubelle. Chaque vidéo se termine par de fortes détonations. "L'abandon tue", peut-on lire. 

"Les refuges sont surchargés, ils ne peuvent pas faire face aux trop nombreux abandons, dont la France détient un bien triste record en Europe", s'indigne la Fondation Brigitte Bardot qui espère avec cette campagne "sensibiliser et responsabiliser le grand public". 

Auparavant, la Fondation 30 millions d'amis avait lancé sa propre campagne avec une vidéo "choc", We are the champions, un film mettant en scène différentes personnes qui abandonnent leur animal en chantant le titre mythique du groupe Queen ainsi que la SPA avec ce slogan "Cet été, faites taire les souffrances de l'abandon".

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Bardot demande l'arrêt de l'importation des trophées de chasse

Publié le par Ricard Bruno

Merci à B d'O pour cette information

Merci à B d'O pour cette information

Brigitte Bardot a demandé ce jeudi l'arrêt de l'importation des trophées de chasse en France réagissant à la polémique sur les réseaux sociaux des gérants de Super U de l'Arbresle (Rhône) qui avaient posté des photos de safari et ont démissionné mercredi.

Sur ces photos, qui datent de 2015 selon l'association 30 millions d'amis, on voit le couple posant, fusil en main, devant des cadavres de lion, de crocodile ou d'hippopotame.

«Vous pouvez dès aujourd'hui vous engager à arrêter l'importation des trophées de chasse en France, au moins pour les espèces menacées qui sont les cibles privilégiées des pervers adeptes de ce loisir morbide», a écrit Brigitte Bardot dans une lettre ouverte au ministre de la Transition écologique, François de Rugy, dans la tourmente depuis les révélations sur ses dépenses de bouche à l'Assemblée nationale quand il en était le président.

«Je sais que l'opinion publique est avec moi pour dénoncer ce scandale de la chasse aux trophées, alors cet appel à François de Rugy je le fais au nom de tous ceux qui sont scandalisés et qui attendent d'un ministre qu'il prenne ses responsabilités. Il est sur la sellette mais c'est justement le moment de montrer qu'il peut agir pour les animaux et être digne du poste qui lui est confié», a réagi Brigitte Bardot.

Source de article : Cliquez ICI

Les gérants du Super U de l’Arbresle auteurs d’un safari-chasse en Afrique

Publié le par Ricard Bruno

Martine Alboud (à droite) avec un léopard - DR

Martine Alboud (à droite) avec un léopard - DR

La famille Alboud, qui est propriétaire entre autres du Super U de l'Arbresle dans le Rhône, a été prise en photo après une partie de chasse en Afrique.

 

Mise à jour à 19h : Le groupe U Les Commerçants a annoncé que la famille Alboud quittait la direction du Super U de l'Arbresle face à la polémique.

 

Article initial : Martine Alboud, directrice des ressources humaines du Super U de l'Arbresle le jour et chasseuse de fauve la nuit. Voilà ce que l'on découvre lorsque l'on tape les mots clés "Alboud chasse" dans Google. On voit plusieurs photos horribles montrant des membres de la famille posant fièrement avec des animaux sauvages africains tout juste abattus.

 

 

Les gérants du Super U de l’Arbresle auteurs d’un safari-chasse en Afrique

Des lions, des léopards ou encore des alligators… rien ne semble émouvoir les gérants de la grande surface arbresloise. Un safari de mauvais goût, mais autorisé, qui n'a pas laissé insensible plusieurs internautes qui appellent au boycott du supermarché.

 

Sur son compte Facebook, la Coopérative U de l'Arbresle dit "se désolidariser fermement de ses pratiques". Bien que l'on reconnaisse nettement les visages des auteurs de ce massacre, tout ceci reste pour l'instant soupçons étant donné que la famille ou l'enseigne n'ont pour le moment ni démenti, ni confirmé les accusations.

Les gérants du Super U de l’Arbresle auteurs d’un safari-chasse en Afrique

Partager cet article

Repost0

Vol de moutons sur le périph parisien

Publié le par Ricard Bruno

Intervention ce jour auprès de la Maire de Paris "exposer ces animaux à quelques semaines du sacrifice de l’Aïd el-Kebir est une incitation au vol [...] nous vous demandons de suspendre sans délai l’expérimentation d’éco-pâturage afin de placer en sécurité ces moutons".

Franchement, transporter des moutons en bétaillères pour leur faire brouter trois brins d’herbe sur le périphérique parisien, au milieu de la circulation, du bruit et de la pollution, ce n’est pas de l’écologie mais de la démagogie. Résultat, six ont été volés la semaine dernière, retrouvés les pattes ligotées dans un véhicule...

Vol de moutons sur le périph parisien
Vol de moutons sur le périph parisien

Partager cet article

Repost0

Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Publié le par Ricard Bruno

Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Partenariat avec le Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Le Grand Prix Photo, qui se déroulera du 30 mai au 30 août 2019, œuvrera cette année au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque qui permet de venir en aide aux enfants atteints de malformations cardiaques et venant de pays défavorisés.

Le Château de la Messardière exposera, à partir de la mi-juin dans sa Galerie Brigitte Bardot, les plus belles photos des lauréats 2019 ainsi que des Grands Maîtres Photographes qui ont fait un don.

Le lundi 19 août, le jury, dont la marraine cette année est Inès de la Fressange, se réunira lors d’un cocktail convivial dans ses salons pour remettre aux lauréats leur récompense et les féliciter.

Et le mardi 20 août, orchestrée par la Maison de vente « Auction Art Rémy Le Fur et associés », la vente aux enchères des photographies récompensées par le jury ainsi que les photographies exposées durant l’été sur les cimaises de l’hôtel se déroulera dans le Salon des Canebiers qui domine les jardins du domaine et le golfe de Saint-Tropez.

Adresse et contact :

2 Route de Tahiti, 83990 Saint-Tropez

Téléphone : 04 94 56 76 00
Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Château de la Messardière

Hôtel 5 étoiles luxe - Palace, le Château de la Messardière vous accueille à Saint-Tropez dans le Var (83), près de la Provence et de la Côte d’Azur. Hôtel de prestige, le Château de la Messardière est le plus grand des hôtels de Saint-Tropez avec ses 117 chambres et suites.

Il dispose d’un spa, un restaurant gastronomique, de bars, une galerie d’art et un parc de 10 hectares classé LPO. Palace de charme pour des séjours d’exception, cet hôtel organise également des mariages et réceptions ainsi que des séminaires incentives et réunions de tourisme d’affaires.

Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Un panorama unique sur Saint-Tropez

À quelques minutes seulement du centre de Saint-Tropez, et des plages de Pampelonne, l'hôtel dressé sur la colline offre de toute part les plus belles vues sur le golfe de Saint-Tropez, les vignobles de Ramatuelle et sur la mer.

La plupart des 57 suites et 60 chambres permettent d'admirer l'un de ces magnifiques paysages.

Grand Prix Photo de Saint-Tropez

Un véritable havre de paix

Niché dans un parc privé de 10 hectares classé refuge pour les oiseaux par la Ligue de Protection des oiseaux LPO, l'hôtel invite à la tranquillité.

Partager cet article

Repost0

L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER

Publié le par Ricard Bruno

 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER
 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER
 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER
 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER
 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER
 L’ILE DE SANTORIN POUR LES ANIMAUX C'EST L'ENFER

Partager cet article

Repost0

Nos étés BB notre hors-série anniversaire spécial Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot, est en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux... Paris Match

Notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot, est en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux... Paris Match

Découvrez notre histoire d'amour Brigitte Bardot, dans notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives, en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux...

Passion(s) B.B.

«Un saint vendrait son âme pour la voir danser…» Jamais affirmation n’aura sonné aussi juste que celle de Simone de Beauvoir appelée, au coup d’œil, à juger le port altier de Brigitte Bardot, ballerine adolescente devenue star sexy.

 

Les années 1950, antichambre des Trente Glorieuses. Tout semblait possible, y compris de faire éclore une muse universelle d’une jeune fille boudeuse. Roger Vadim, assistant du réalisateur Marc Allégret, découvrit la perle rare dans les coulisses de Paris Match. Les soirs de bouclage, sans le sou, il faisait tapis au poker contre ses potes du service photo. Elle l’attendait à perte de nuits blanches, sur le canapé défoncé de l’entrée. Il l’enleva au nez de ses parents. Elle avait 18 ans et délaissa le Passy cossu de son enfance pour un miteux deux-pièces, un rien tue-l’amour, il est vrai

"Nos étés B.B.", notre hors-série anniversaire spécial Bardot

Paris Match |
hors-serie bardot
 
Notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot, est en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux...Paris Match

Découvrez notre histoire d'amour Brigitte Bardot, dans notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives, en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux...

Passion(s) B.B.

«Un saint vendrait son âme pour la voir danser…» Jamais affirmation n’aura sonné aussi juste que celle de Simone de Beauvoir appelée, au coup d’œil, à juger le port altier de Brigitte Bardot, ballerine adolescente devenue star sexy.

 

Les années 1950, antichambre des Trente Glorieuses. Tout semblait possible, y compris de faire éclore une muse universelle d’une jeune fille boudeuse. Roger Vadim, assistant du réalisateur Marc Allégret, découvrit la perle rare dans les coulisses de Paris Match. Les soirs de bouclage, sans le sou, il faisait tapis au poker contre ses potes du service photo. Elle l’attendait à perte de nuits blanches, sur le canapé défoncé de l’entrée. Il l’enleva au nez de ses parents. Elle avait 18 ans et délaissa le Passy cossu de son enfance pour un miteux deux-pièces, un rien tue-l’amour, il est vrai.

ADVERTISING
 
 
 
 
Ouverture dans 0
 
 

« Et Dieu… créa la femme», film culte dudit Vadim, révéla sa beauté du diable, au point de la voir frôler l’ex-communicare, verdict pré-expiatoire du vénérable «Osservatore Romano», le journal du Vatican. Sans doute fut-elle sauvée de la peine canonique suprême parce qu’elle avait encore la bague au doigt. Pas pour longtemps. Dans le film, elle échappe déjà à son mentor, attirant Jean-Louis Trintignant dans les filets de sa volupté et signant là les prémices d’une future vie ponctuée de «Tu veux ou tu veux pas?», une chanson baroque… qu’elle interprétera d’ailleurs.

Sa vie, ses hommes… Quel roman! Nous les avons tous connus (ou presque). Jacques Charrier d’abord, le père de Nicolas, leur fils, né une nuit d’hiver dans un appartement assiégé par les paparazzis. Les plus célèbres, côté «people»: Sami Frey, Sacha Distel, Gunter Sachs, Bob Zagury… Comme le confie Roger Vadim, page 76, dans un texte bouleversant, écrit à l’aube de ses 50 ans: «J’ai connu ses amants, ses maris, ses amis. Elle se retrouvait amoureuse de deux hommes à la fois, souffrant de devoir choisir entre l’un et l’autre.» Et de s’interroger: «Pourquoi, chérie des dieux, a-t-elle si souvent pleuré et flirté cent fois avec la mort ? » L’épitaphe amoureuse de Gainsbourg résume tout: «Quand Brigitte m’a quitté, c’est comme si l’on m’avait arraché le cœur avec les dents.»

Alors, Brigitte créa Saint-Tropez. Ses plus belles fêtes et nos plus grandes photos, tous ses anniversaires, ou presque, ont pour cadre la Madrague, modeste maison de pêcheurs, campée les pieds dans l’eau, revisitée par ses soins. Enfer et paradis! Si la baie des Canoubiers lui apporta tant de bonheurs, elle y fut épiée par des hordes de vacanciers sans scrupule et des bateliers sans vergogne, traquant leur proie pour un cliché sauvage.

Et les animaux dans tout ça ? Son vrai refuge. La célébrité l’étouffait, la paniquait. Alors elle s’y consacra corps et biens, quittant studios et tapis rouges pour de bon. Elle n’avait que 39 ans et 45 films au compteur. Elle courut sur tous les terrains, y compris sur la banquise, lâchant parfois des imprécations malheureuses pour dénoncer la maltraitance. Sans relâche, elle sonna à la porte de TOUS les présidents de la République – parfois en vain. Mais, le combat continue !

Notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot, est en vente à partir du jeudi 4 juillet chez votre marchand de journaux...

Au sommaire de notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot...

Au sommaire de notre hors-série anniversaire « Nos étés B.B. », 100 pages de photos et d'anecdotes exclusives consacrées à Brigitte Bardot...

Partager cet article

Repost0

Essonne une soixantaine d’animaux sauvés dans une ferme

Publié le par Ricard Bruno

Essonne  une soixantaine d’animaux sauvés dans une ferme

Jeudi 4 juillet 2019, plusieurs membres de la Fondation Brigitte Bardot ont découvert un bien triste spectacle aux Granges-le-Roi (Essonne), comme le rapporte le journal Le Parisien.

 

Les animaux évoluaient sur un terrain caillouteux, parmi les carcasses de caravanes et de voiture. Le cheval, la chèvre et l’âne n’avaient rien à manger, à part des orties. Les oiseaux étaient enfermés dans de minuscules cages. Le lapin vivait dans un tout petit clapier.

 

 

 

Jeannick Mounoury, maire de la commune, explique :

 

 

L’utilisation illégale de ce terrain classé en espace naturel sensible avec des animaux en tous genres non déclarés et pas traités « normalement » est connue depuis 2006. […] Ce sont des gens qui vivent cachés, assure l’élu. Mais les riverains entendaient les aboiements intempestifs des chiens. 

 

Toutes les bêtes ont été sauvées. Les chiens ont rejoint la SPA de Paris. Le reste de la troupe a été recueilli par le refuge de la Fondation Brigitte Bardot, situé à Bernay.

Source : Le Parisien

Partager cet article

Repost0

Délices d'initiés le mythe BB

Publié le par Ricard Bruno

Délices d'initiés : le mythe BB

Délices d'initiés : le mythe BB

BB à l'affiche

Les fans de BB vont être servis. À Nice, l'étude Million organise le 9 juillet une adjudication consacrée à celle qui, selon Vadim, incarne la créature divine par essence. Trois cent vingt-trois lots mis aux enchères - dont quelques disques vinyles - retracent la carrière de Brigitte Bardot. On verra défiler de nombreuses affiches de films estimées entre 100 et 300 euros, parfois un peu plus comme celle du fameux Trou normand avec Bourvil (450 à 900 euros), ou celle très connue et provocante - lot 148 - d'En cas de malheur, où Gabin tombe sous le charme de BB. Elle est proposée aussi en version anglaise, titrée « Love is my profession », ou italienne, « La Ragazza del peccato ». Quelques affiches sont devenues des raretés de collection à l'instar de celle diffusée en Belgique Et Dieu créa la femme / En God schiep de vrouw, de 1956 (2 500 euros). En version japonaise, elle est à 600 euros. Le top : l'affiche américaine de Vie privée (A Very Private Affair), de 1962 (n° 189, 3 000 à 6 000 euros), célèbre film avec Mastroianni. Pour Rendez-vous à Rio et sa silhouette suggestive, on est à 2 500 euros.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles

Publié le par Ricard Bruno

Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture, articles sur 7 pages, photographies de Leonard de Raemy, Brigitte Bardot, sa fondation et ses combats, le collectionneur...Bruno Ricard 

Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles
Discovery magazine Brigitte Bardot en couverture et articles

<< < 1 2 3 4 5 > >>