Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rewild

Publié le par Ricard Bruno

Rewild
Rewild

REWILD dénonce la saisie illégale de 50 perroquets gris du Gabon effectuée par la police de l’environnement (OFB).

Des agents de l'OFB, accompagnés par la gendarmerie nationale, ont réalisé une opération coup de poing le 30 janvier au zoo de Pont-Scorff, saisissant cinquante perroquets gris du Gabon au mépris de la loi , l’opération s'étant appuyée sur des motifs fallacieux.

Plus précisément, et alors que des négociations en cours avec le Gabon devaient bientôt aboutir à la réintroduction des oiseaux dans leur milieu naturel, le gérant du centre a été accusé de les y avoir acheminés depuis leur précédent refuge sans disposer de l'autorisation administrative prétendument requise.

Il a été démontré par nos avocats au cours d'une audition de 5 heures, que la règlementation avait été scrupuleusement respectée. Malgré cela, le procureur a décidé de laisser l'opération se poursuivre, interrompant ainsi une quarantaine sanitaire et causant un stress supplémentaire inutile à des animaux qui y sont très sensibles. Les perroquets sont à présent en route vers l'Angleterre... aux antipodes du Gabon.

Depuis la reprise du zoo de Pont Scorff il y a 6 semaines, REWILD qui a pour objectif d’utiliser le parc comme centre de réhabilitation pour accueillir des animaux issus du trafic avant de les réintroduire dans leur milieu naturel, fait l’objet d’un nombre de contrôles et de mises en demeure confinant au harcèlement.

Exemple de cette mise au ban, les agents de la Police de l'Environnement ont eu l'interdiction de la part de leur direction, de travailler avec Rewild. Les animaux issus du trafic restent donc condamnés à terminer dans des zoos.

Tout cela révèle à quel point le projet REWILD dérange le milieu de la captivité animale ainsi que certains agents en charge de le contrôler.

Déterminés à faire valoir nos droits et à exiger l’application de la loi, dont l’objet devrait toujours aller dans l'intérêt de la biodiversité, nous utiliserons toutes les voies de recours pour contester une saisie abusive dont l'objectif réel est de tenter de nuire à notre crédibilité.

REWILD et ses partenaires continueront de se soumettre de bonne grâce et en toute transparence aux contrôles des autorités et de respecter la règlementation en vigueur, mais veilleront aussi à ce que tous, zoos et agents de contrôle soient soumis aux mêmes exigences.

#Rewild #RéEnsauvageonsLeMonde

rewild.ong

Partager cet article

Repost0

Limousin : le premier sanctuaire pour éléphants « à la retraite » des cirques et des zoos va ouvrir ses portes

Publié le par Ricard Bruno

Dès cette année, à Bussières Galant dans le Limousin, un parc de 29 hectares accueillera les éléphants des cirques désormais de plus en plus interdits par les villes. Un havre de paix les attend pour une retraite bien méritée !

Alors que Paris interdit désormais les cirques avec des animaux sauvages, on est en droit de se demander ce qu’il adviendra des animaux des cirques ! Pour les éléphants, nous avons un début de réponse ! Le département de la Haute-Vienne accueillera bientôt le premier sanctuaire européen pour éléphants !

Ce parc de 29 hectares situé à Bussières Galant, au sud de Limoges, accueillera les pachydermes sauvés des cirques ou maltraités dans certains zoos. Situé dans le Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin, il devrait permettre aux éléphants de vivre une retraite bien méritée et entourés ! Baptisé Elephant Haven (Le refuge des éléphants) devrait accueillir les premiers pensionnaires dès cette année.

Il n’est pas toujours possible de relâcher les animaux de cirque dans la Nature. Trop habitués à l’homme et parfois détenus dans de mauvaises conditions, le retour à la vie sauvage pourrait leur être fatal. Il faut donc des structures capables de les accueillir sur le long termeet de les soigner comme il se doit.

Un éléphant d’Afrique peut vivre jusqu’à 70 ans ! Ce sanctuaire financé en partie par la Fondation Brigitte Bardot veut sensibiliser les hommes à la misère de ces éléphants. Bien sûr, tous les cirques ne maltraitent pas les animaux mais défiler devant un public reste contre la nature animale !

Des professionnels au service des éléphants

Elephant Haven sera dirigé par Tony Verhulst et Sofie Goetghebeur, deux anciens soigneurs du Zoo d’Anvers spécialisés dans les pachydermes. Ils souhaitent offrir à leurs protégés une « maison de retraite » pour couler des jours paisibles.

Ils espèrent également pouvoir les resociabiliser et les relâcher quand ce sera possible et dénué de tout danger pour l’animal. Ce lieu devrait être ouvert au public, dans l’espoir de le sensibiliser au respect de l’animal, de son environnement. Mais également pour sensibiliser plus largement au bien-être animal. La construction du sanctuaire est déjà en cours de réalisation, mais il est possible de les soutenir via plusieurs réseaux de crowdfunding ou en faisant un don directement au parc ! Une première européenne en France pour la protection des éléphants ! En voilà une super nouvelle !

 

Boulogne-sur-Mer: trois phoques retrouvés morts et sans tête

Publié le par Ricard Bruno

Boulogne-sur-Mer: trois phoques retrouvés morts et sans tête

Si les animaux étaient dans un état de décomposition avancée, cela n'exclut pas la théorie d'un potentiel acte de barbarie à l'encontre de ces mammifères.

C'est loin d'être la première découverte macabre de ce type faite sur les côtes du Nord-Pas-de-Calais. Trois phoques ont été retrouvés morts et sans tête le 20 janvier dernier dans le bassin Loubet, à Boulogne-sur-mer, rapporte ce mercredi La Semaine dans le Boulonnais. Ces carcasses ont été découvertes par un jeune couple, qui a ensuite prévenu la police.

Partager cet article

Repost0

Corrèze. Le sanglier domestiqué Maurice risque d’être abattu, sa propriétaire lance un appel

Publié le par Ricard Bruno

Une habitante de Corrèze a lancé un appel pour trouver un nouveau logement à Maurice, le sanglier qu’elle a adopté en 2014. La loi interdisant la détention d’animaux non domestiques, la femme doit trouver un refuge adapté à son compagnon pour éviter qu’il ne soit abattu. Après une première comparution en septembre, elle est à nouveau convoquée devant le tribunal de Tulle mercredi 22 janvier.

Corrèze. Le sanglier domestiqué Maurice risque d’être abattu, sa propriétaire lance un appel

Il faut sauver Maurice et le temps presse. Ce sanglier, soigné et adopté par un couple en Corrèze alors qu’il était encore tout bébé, risque d’être abattu si ses propriétaires ne lui trouvent pas rapidement un nouveau lieu de vie. Pour sauver son compagnon, Sylvia Bachellerie a donc décidé d’agir, rapporte La Montagne.

Cette habitante du Jardin a créé le 16 janvier dernier une page Facebook, baptisée « Sauvez Maurice », pour diffuser son histoire et obtenir l’aide et le soutien des internautes.

Une pétition a aussi été lancée. Elle y explique avoir recueilli Maurice en 2014, alors qu’il n’était encore qu’un marcassin blessé de quelques semaines. Après l’avoir soigné, Sylvia et son mari ont décidé de garder l’animal et lui ont construit un enclos dans leur jardin.

« Je ne trouve rien »

 

Mais en février 2019, le couple a fait l’objet d’une dénonciation et Sylvia a été convoquée en septembre dernier devant le tribunal de Tulle pour « détention d’un animal sauvage ». Le choix est simple : « soit trouver un endroit conforme pour Maurice soit le faire abattre, explique-t-elle sur Facebook. Nous tentons à nouveau de repasser au tribunal pour garder Maurice chez nous, avec nous ! »

Pour l’instant, aucun refuge ou association ne peut prendre Maurice en charge. Même les parcs alentour et la Fondation Bardot ne peuvent rien pour le sanglier. « Malgré mes recherches, je ne trouve rien, s’inquiète Sylvia. J’ai même demandé aux services de la préfecture une autorisation de détention qui m’a été refusée. » La propriétaire de Maurice est de nouveau convoquée devant les juges mercredi 22 janvier pour statuer sur le sort du sanglier.
 

 

Partager cet article

Repost0

Histoire d'une chanson : Brigitte Bardot, « La Madrague »

Publié le par Ricard Bruno

Histoire d'une chanson : Brigitte Bardot, « La Madrague »

Interprétée par Brigitte Bardot en 1963, "La Madrague " reflète parfaitement l'image de l'actrice babydoll. Inspiré du nom de la maison de la jeune femme à Saint-Tropez, elle la chante pour la première fois dans une émission qui lui est consacrée : "Bonne année Brigitte".

Emblématique de l'image reflétée par B.B dans les années 60, "La Madrague" rend hommage à la vie au bord de la Méditerranée. Il y est question de soleil, de mer et de vent. Langueur, légèreté, détachement et sensualité résument l'état d'esprit de ces paroles. De son côté, la mélodie est minimaliste et ponctuée du phrasé si particulier de l'actrice. Chaque année depuis la sortie du titre, "Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés" renait et se voit entonné une fois les températures estivales débarquées dans le sud de la France.

Ecrite par Jean-Max Rivière et composée par Gérard Bourgeois, la chanson marque un tournant dans la carrière musicale de Brigitte Bardot. Désormais, elle souhaite rencontrer Serge Gainsbourg afin qu'il lui écrive des titres à interpréter. Ce sera le cas dès 1967. L'auteur, compositeur et interprète permettra à la jeune femme de rencontrer un réel succès. "Harley Davidson" et "Bonnie & Clyde" deviendront en peu de temps des tubes mondiaux. De quoi contribuer à faire de la jeune actrice française une égérie mondiale. Symbole de l'émancipation féminine, elle est la muse des plus grands artistes.

En 1973, pourtant, ses fans sont sous le choc : Brigitte Bardot décide de mettre un terme à sa carrière pour se consacrer à la défense des animaux. Qu'ils se rassurent, car cela fait désormais 50 années qu'ils entonnent toujours "La Madrague", en bord de mer, à Saint-Tropez .

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

STOP ! aux abandons !

Publié le par Ricard Bruno

STOP ! aux abandons !

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...

Publié le par Ricard Bruno

Total des ventes pour la fondation Brigitte Bardot : 167.000 euros ! Encore BRAVO à Mr Guazzini et surtout BRAVO et merci aux nombreux acheteurs...leurs achats va beaucoup aider les animaux...et la Fondation Brigitte Bardot...Mille mercis...

Il est à noter que le disque de Mylène Farmer à fait plus de 6500 euros...mais talonner de près par un disque de Johnny Hallyday qui a dépassé lui les 6800 euros, plusieurs autres disques on fait et dépassé les 5000 euros!

 

Bruno Ricard 

Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...
Brigitte Bardot Total de la vente aux enchères...

Australie...Réponse de Monsieur l'ambassadeur...

Publié le par Ricard Bruno

Bonjour à tous...

Il y a quelques semaines de cela j'écrivais à monsieur l’Ambassadeur d’Australie à Paris pour lui demander ce que le peuple Français pouvait faire pour venir en aide à son pays...

Trouvez ci-après sa réponse, je le remercie d'avoir répondu à mon courrier.

Pour leur venir en aide de différentes façons à savoir :

1 :  https://www.rfs.nsw.gov.au/volunteer/support-your-local-brigade

2 :  https://www.cfa.vic.gov.au/about/supporting-cfa

3:  https://www.cfs.sa.gov.au/site/home.jsp

4 :  https://www.globalgiving.org/search/?size=10&nextPage=1&sortField=sortorder&selectedCountries=00austra&loadAllResults=true

5 :  https://www.salvationarmy.org.au/

6 : Cette association vient en aide direct aux animaux blessés :

https://www.wires.org.au/

 

Bruno Ricard  

Australie...Réponse de Monsieur l'ambassadeur...
Australie...Réponse de Monsieur l'ambassadeur...

Partager cet article

Repost0

Ignorée par le président, Brigitte Bardot "engueule" Emmanuel Macron et fustige ses "silences coupables"

Publié le par Ricard Bruno

Ignorée par le président, Brigitte Bardot "engueule" Emmanuel Macron et fustige ses "silences coupables"

En juillet 2018, l'Élysée déroulait le tapis rouge à Brigitte Bardot pour "évoquer tous les aspects de la condition animale en France et ses attentes".

"Je sais que vous allez m'engueuler!", avait d'emblée lancé dans ses petits souliers Emmanuel Macron au moment d'accueillir en fin de matinée Brigitte dans le bureau présidentiel.

Une tension vite balayée par la pensionnaire de la Madrague arrivée sur la capitale avec un "drapeau blanc" et dans un état d'esprit ouvert au dialogue.

Sauf que depuis un an et demi, nulle avancée n'est venue apporter un quelconque réconfort pour la cause animale défendue bec et ongles par B.B.

RÉPONSE ATTENDUE DEPUIS DÉCEMBRE 2018

"Vous deviez nous donner réponse en décembre 2018" écrit ce lundi la présidente de Fondation qui fait la liste de tous les combats en cours qui n'avancent pas dans une longue lettre...

Avant de fustiger le président de la République pour ses "silences coupables"...

Et de conclure "Alors oui, aujourd’hui Monsieur le Président, je vous engueule. Je vous engueule de n’avoir aucune envergure, de mépriser toutes les faiblesses, toutes les souffrances humaines ou animales, de n’avoir aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité".

Ignorée par le président, Brigitte Bardot "engueule" Emmanuel Macron et fustige ses "silences coupables"
Ignorée par le président, Brigitte Bardot "engueule" Emmanuel Macron et fustige ses "silences coupables"

Protection animale : Brigitte Bardot « engueule » Emmanuel Macron, qui n’a, selon elle, « aucune humanité »

Publié le par Ricard Bruno

Protection animale : Brigitte Bardot « engueule » Emmanuel Macron, qui n’a, selon elle, « aucune humanité »

Brigitte Bardot estime que le président Emmanuel Macron « n’a aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité » 

Aussitôt écrite, aussitôt publiée sur Twitter. L’actrice Brigitte Bardot publie ce lundi une lettre ouverte à Emmanuel Macron. Un brûlot dans lequel elle critique violemment la politique du président de la République en matière de lutte contre la cruauté envers les animaux.

Protection animale : Brigitte Bardot « engueule » Emmanuel Macron, qui n’a, selon elle, « aucune humanité »

La présidente de la Fondation Brigitte Bardot a rencontré Emmanuel Macron en juillet 2018 et lui a fait quatre requêtes : la fin des égorgements dans le cadre des sacrifices rituels, la fin de la consommation de la viande de cheval, l’interdiction des élevages de poules pondeuses en cages et l’arrêt des broyages de poussins vivants.

Tout n’est que sang et violence »

« Vous deviez donner réponse en décembre 2018, j’attends toujours, malgré mes nombreuses lettres de rappel », lance l’ancienne actrice, qui, donc « engueule le président. » Selon elle, Emmanuel Macron « n’a aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité. » Pire, depuis son élection, « tout n’est que sang et violence », selon Brigitte Bardot, qui accuse Emmanuel Macron d’avoir pris le parti des chasseurs.

« La France stagne et régresse » en matière de souffrance animale, estime l’actrice, qui demande au président de « passer aux actes. »

Source de l'article : Cliquez ICI

1 2 3 4 > >>