Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Découverte d'un virus de grippe porcine capable de provoquer une prochaine pandémie

Publié le par Ricard Bruno

La nature se venge...réduisez votre consommation de viande ou encore mieux arrêtez totalement...

Bruno Ricard 

Découverte d'un virus de grippe porcine capable de provoquer une prochaine pandémie

Ce virus serait déjà passé chez les humains, mais il n'y a aujourd'hui pas de preuve qu'il peut être transmis d'humain à humain.

Elle s'appelle G4 et descend génétiquement de la souche H1N1 à l'origine d'une pandémie en 2009 : des chercheurs ont découvert une souche de virus de grippe porcine en Chine présentant toutes les caractéristiques capables de provoquer une future pandémie, selon une étude parue lundi dans la revue scientifique américaine PNAS.

Ces virus "possèdent tous les traits essentiels montrant une haute adaptabilité pour infecter les humains", écrivent ses auteurs, des scientifiques issus d'universités chinoises et du Centre de prévention et de lutte contre les maladies chinois.

Pour découvrir ces virus, les scientifiques ont réalisé 30.000 prélèvements nasaux sur des porcs dans les abattoirs de 10 provinces chinoises et dans un hôpital vétérinaire entre 2011 et 2018, permettant d'isoler 179 virus de grippe porcine. La majorité était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016. Les chercheurs ont ensuite réalisé diverses expériences en laboratoire et sur des furets, des animaux très utilisés dans la recherche sur la grippe car leurs symptômes sont comparables à ceux des humains : ils ont de la fièvre, toussent et éternuent.

Les scientifiques ont observé que les virus G4 étaient plus infectieux, se répliquaient dans des cellules humaines et provoquaient chez les furets des symptômes plus graves que d'autres souches. En outre, selon des tests in vitro, l'immunité obtenue après contact avec les virus humains de la grippe saisonnière ne protégerait pas contre le G4.

Autre mauvaise nouvelle : les ouvriers et personnes travaillant avec les porcs étaient relativement nombreux à avoir été infectés, 10,4%, selon des tests sanguins qui ont cherché la présence d'anticorps au virus. 4,4% de la population générale apparaissait également contaminée. Le virus serait donc déjà passé chez les humains, rapportent les scientifiques, mais il n'y a pas de preuve qu'il peut être transmis d'humain à humain. C'est aujourd'hui leur crainte.

"Les pandémies se produisent quand des virus de grippe A avec un nouvel antigène de surface HA devient capable de se transmettre d'humain à humain", concluent les chercheurs. "L'inquiétude est que les infections d'humains par les virus G4 ne mènent à une adaptation humaine et n'augmentent le risque d'une pandémie humaine". Il faut urgemment mettre en place une surveillance des populations travaillant au contact des porcs.

"Les travaux sont un rappel salutaire que nous courons constamment le risque de l'émergence de pathogènes zoonotiques, et que des animaux d'élevage, avec qui les humains sont plus en contact qu'avec des animaux sauvages, soient la source de virus pandémiques importants", a commenté James Wood, chef du département de médecine vétérinaire à l'université de Cambridge.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : mes dernières rentrées dans mes collections...

Publié le par Ricard Bruno

Invitation sur papier tissu Clennil de Brigitte Bardot 21cm x 26,7cm pour le  37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Invitation sur papier tissu Clennil de Brigitte Bardot 21cm x 26,7cm pour le 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Invitation sur papier tissu Clennil 16cm x 12,5cm pour le 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Invitation sur papier tissu Clennil 16cm x 12,5cm pour le 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

45t disque Barclay pour le Coffret  du 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

45t disque Barclay pour le Coffret du 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Marque page billet de tombola 6,5cm x 31,4cm n°486 pour le 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970 (2)

Marque page billet de tombola 6,5cm x 31,4cm n°486 pour le 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970 (2)

Photo n et eb 24cm x 18cm tampon au dos photo de B de Toledo 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Photo n et eb 24cm x 18cm tampon au dos photo de B de Toledo 37ème gala de l'union des artistes le 17 04 1970

Photo de presse du 11 04 1959 n et b du film Babette s'en va en guerre agence Keystone 15,2cm x 20,3cm

Photo de presse du 11 04 1959 n et b du film Babette s'en va en guerre agence Keystone 15,2cm x 20,3cm

Affichette Mademoiselle striptease 20,5cm x 25,5cm (Usa)

Affichette Mademoiselle striptease 20,5cm x 25,5cm (Usa)

Affichette Crazy for love 25,5cm x 20,5cm (Usa)

Affichette Crazy for love 25,5cm x 20,5cm (Usa)

Planche contact film les Pétroleuses 24,5cm x 30,6cm

Planche contact film les Pétroleuses 24,5cm x 30,6cm

Synopsis film Et Dieu créa la poste (Japon)

Synopsis film Et Dieu créa la poste (Japon)

Revue n°1735 de 1992 (Serbie)

Revue n°1735 de 1992 (Serbie)

Photo de presse n et b Brigitte Bardot et Samy Frey film la vérité (tampon de l'agenge AGIP et indications au dos) 18,3cm x 13cm

Photo de presse n et b Brigitte Bardot et Samy Frey film la vérité (tampon de l'agenge AGIP et indications au dos) 18,3cm x 13cm

Brigitte Bardot : mes dernières rentrées dans mes collections...

Partager cet article

Repost0

Justice : l'homme qui avait poignardé son chien au Creusot condamné à de la prison ferme

Publié le par Ricard Bruno

Justice : l'homme qui avait poignardé son chien au Creusot condamné à de la prison ferme

Ce lundi 29 juin, le tribunal de grande instance de Chalon-sur-Sâone a rendu son jugement sur l'affaire concernant un homme qui a tué son chien de plusieurs coups de couteau en avril dernier. L'homme a été condamné à 36 mois de prison.

Les faits remontent au 15 avril 2020 au Creusot. Une chienne boxer a été poignardée à plusieurs reprises par son propriétaire et jetée du troisième étage d'un immeuble. Le propriétaire de l’animal, un homme de 45 ans avait été placé en détention provisoire.

Le tribunal avait rejeté la demande de mise en liberté sous contrôle judiciaire. Lundi 20 avril 2020, le prévenu n'avait pas assisté à l'audience au tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône, mais il était présent par le biais de la visio-conférence, depuis le centre de détention de Varennes-le-Grand.

Son avocat a demandé le renvoi de l'affaire, le temps que son client passe une analyse psychiatrique. La demande a été acceptée. 

Le tribunal a rendu son jugement lundi 29 juin en fin d'après-midi. Il l'a condamné à une peine de 36 mois de prison, dont 8 avec sursis et l'interdiction à vie de détenir un animal. Il a en outre été condamné à verser un dédommagement de 500 euros à chacune des parties civiles. 
 

Des associations de défense animale parties civiles

"Nous sommes satisfaits. Une telle peine est rarement appliquée", nous a confié à l'issue de l'audience Valérie Romano, présidente de la Confédération Nationale de Défense Animale, dont l'association s'est portée partie civile (parmi d'autres : le refuge de la SPA de Marmagne, celui de Montceau-les-Mines, l’association Cœur Sur Pattes, la Fondation Brigitte Bardot, l'association Stéphane Lamart et 30 Millions d'amis).

Sur sa page Facebook, la SPA de Montceau-les-Mines se dit elle aussi satisfaite du jugement.

Justice : l'homme qui avait poignardé son chien au Creusot condamné à de la prison ferme

Au sujet du traitement par la justice dans les affaires de cruauté animale, Valérie Romano constate peu de changements dans les condamnations. "Ça reste impuni chez les personnes qui n'ont pas de passé judiciaire, ils ont droit à l'erreur. Ils prennent du sursis, des amendes. Mais ils ne donnent jamais rien à la Protection Animale. [...]La peine maximum, c'est deux ans d'emprisonnement. On constate que c'est souvent le minimum qui est donné, des peines avec sursis avec des amendes", nous expliquait-elle avant la décision.

Cette fois-ci, le tribunal de Chalon-sur-Saône a fait le choix de la fermeté.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Mise au point sur l’adoption d’un décret en mars dernier

Publié le par Ricard Bruno

Mise au point sur l’adoption d’un décret en mars dernier

Depuis quelques jours, la Fondation Brigitte Bardot reçoit des messages de sympathisants horrifiés par la publication, sur les réseaux, d’articles dénonçant l’adoption d’un décret en mars dernier qui permettrait aux chasseurs, particuliers et éleveurs non agréés de livrer aux laboratoires de recherche les invendus d’animaleries ou chiens non aptes à la chasse.

ENTRE FANTASME ET RÉALITÉ

La Fondation Brigitte Bardot milite pour la fin de l’expérimentation animale depuis des décennies, que ce soit en intervenant auprès des politiques, en participant aux travaux des instances nationales d’expérimentation animale, ou encore en cofinançant le développement de méthodes substitutives.

Pour autant, nous ne pouvons pas dire ou publier n’importe quoi pour faire le « buzz »… Le décret n°2020-274 du 17 mars 2020, qui modifie plusieurs articles du code rural, n’a absolument pas été adopté en catimini lors du confinement, mais travaillé pendant un an et présenté aux instances compétentes, en retenant quelques dispositions demandées par les organisations de défense des animaux.

Fondation Brigitte Bardot stop experimentation animaux

PROTECTION ANIMALE RENFORCÉE

Ce décret a permis notamment de doubler les représentants des organisations de protection des animaux et de la faune sauvage au sein de la CNEA (Commission Nationale d’Expérimentation Animale, qui devient « commission nationale pour la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques »).

En ce qui concerne l’Art. R214-90 du code rural (modifié) qui fait polémique, la règle générale concernant les animaux expérimentés est qu’ils « doivent avoir été élevés à cette fin et provenir d’éleveurs ou de fournisseurs agréés ». Les dérogations qui « peuvent être accordées par le ministre chargé de la recherche, après avis des autres ministres concernés, sur la base d’éléments scientifiques dûment justifiés » restent l’exception.

Par ce décret, la CNEA (rattachée aux ministères de la Recherche et de l’Agriculture) compte désormais six membres titulaires représentant la protection animale (contre trois précédemment), les interprétations alarmistes sur ce texte nous semblent donc relever du fantasme, de la méconnaissance, et non d’une étude rigoureuse du décret et de ses applications.

Notre but n’est pas de défendre ce décret, encore moins de justifier l’expérimentation animale contre laquelle notre Fondation s’élève sans ambiguïté, mais de répondre aux messages que nous recevons actuellement et qui nous paraissent hors sujet… L’expérimentation animale est suffisamment critiquable dans son principe même pour ne pas avoir à alimenter des interprétations fantaisistes d’un texte qui n’a rien de révolutionnaire.

Fondation Brigitte Bardot stop experimentation animale

BANNIR L’EXPÉRIMENTATION ANIMALE

La Fondation Brigitte Bardot travaille actuellement, au sein de la coalition Eurogroup for Animals, à la révision de la directive européenne avec comme objectif un engagement des Etats membres à soutenir le développement de méthodes substitutives qui permettront de bannir, à terme, l’expérimentation animale.

Autre action menée, depuis plusieurs années maintenant, celle de faire reconnaître en France un « droit d’objection de conscience » pour les étudiants et chercheurs qui refusent de recourir aux animaux. Ce droit existe déjà en Italie et aux Pays-Bas, il contraint les établissements à s’équiper des méthodes substitutives et à permettre aux chercheurs de demain d’être formés sur des méthodes qui n’entraînent pas la souffrance et la mort de millions d’animaux.

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

"Sur le front" revient sur France 2 avec une enquête choc sur le trafic de pangolins

Publié le par Ricard Bruno

"Sur le front" revient sur France 2 avec une enquête choc sur le trafic de pangolins

Ce documentaire consacré aux espèces menacées, est à voir absolument, toutefois il y a des images très dures mais qui reflètent hélas la réalité, il y a aussi de très beaux moments...
Bruno Ricard

Du trafic de pangolins au Cameroun au braconnage du lynx dans le Jura, en passant par le retour des esturgeons dans la Garonne : l'émission d'Hugo Clément "Sur le front" revient mardi sur France 2, avec pour thème les espèces menacées.

Comme les premiers numéros, consacrés aux océans et aux glaciers, l'émission documentaire mêle des séquences choc, parfois très dures, comme des reportages sur la chasse au pangolin au Cameroun ou sur la pêche aux requins à Vigo, en Espagne; et des moments d'optimisme, qui visent à montrer des exemples d'actions positives aux téléspectateurs.

"Sur le front" revient sur France 2 avec une enquête choc sur le trafic de pangolins

Comme les efforts pour faire se reproduire en captivité les derniers esturgeons européens et les réintroduire dans la Garonne et la Dordogne, qui commencent tout juste à porter leurs fruits, ou le sauvetage émouvant d'une lynxe du Jura, blessée à la mâchoire par un accident de la route et qui va bénéficier d'une première mondiale, la pose d'une dent artificielle en métal.

A cause du confinement, Hugo Clément a fait appel à un reporter camerounais chevronné pour illustrer la terrible mécanique de la chasse au pangolin, ce petit mammifère à écailles rendu célèbre depuis quelques mois par son possible lien avec la pandémie de Covid-19. Des images exceptionnelles ont été tournées aux côtés d'un braconnier qui a accepté de se laisser filmer.

- "bilan très positif" de l'émission -

"C'est un animal qui est consommé localement en Afrique depuis des lustres pour sa viande, mais est venu s'ajouter ces dernières décennies un trafic lié aux écailles, qui partent vers l'Asie et en particulier Hong Kong, où on leur prête de prétendues vertus aphrodisiaques et thérapeutiques", raconte à l'AFP Hugo Clément.

"Sur le front" revient sur France 2 avec une enquête choc sur le trafic de pangolins

"On a remonté tout ce réseau de trafiquants, et on montre l'impact sur les populations de pangolins qui sont en train de s'effondrer alors que cet animal joue un rôle essentiel dans les écosystèmes d'Afrique", dit-il. Chaque individu se nourrissant "de milliers de termites et de fourmis chaque jour", sa disparition progressive entraîne d'énormes problèmes pour les récoltes et la biodiversité.

 

Un coup de projecteur sur un animal "qui était un peu l'oublié du massacre de la faune sauvage, alors qu'il est encore plus braconné que les grands mammifères" comme les rhinocéros, souligne le journaliste.

Le 4e numéro de la 1ère saison de "Sur le front", consacré aux forêts, sera quant à lui diffusé après la rentrée. Mais d'ores et déjà, Hugo Clément dresse un "bilan très positif" pour l'émission en elle-même et sa déclinaison sur les réseaux sociaux.

Non seulement elles ont attiré l'attention du public (avec près de 40 millions de vues pour les vidéos diffusées sur Facebook, et 4,5 millions sur Instagram), mais en plus, certaines révélations ont "fait bouger les choses", fait-il valoir.

Comme cette vidéo tournée par une ONG et diffusée en octobre, dénonçant la pratique du "claquage de porcelets" (consistant à fracasser le crâne de porcs jugés trop faibles, pour les éliminer, ce qui est autorisé par la réglementation européenne), qui a conduit le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume à se prononcer pour son interdiction.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

EN MOINS D’UNE HEURE, VOTRE ANIMAL PEUT MOURIR DANS UNE VOITURE EN PLEIN SOLEIL !

Publié le par Ricard Bruno

Dans une voiture en stationnement, votre animal peut mourir en moins d'heure. Prenez soin d'eux en adoptant les bons gestes !

DES MILLIERS D'ANIMAUX MEURENT DANS LES VOITURES EN STATIONNEMENT

Ne laissez pas votre animal dans une voiture : outre le risque de vol, votre compagnon peut être victime d’un coup de chaleur !

En effet, même les voiture à l’ombre ne sont pas épargnées car le soleil tourne…

Aussi, si vous ne pouvez faire autrement que de laisser votre animal dans votre véhicules, pensez toujours à laisser deux vitres entrouvertes, ainsi qu’une gamelle d’eau. 

Toutefois, la meilleure solution reste de prendre son animal avec soi, ou de ne pas l’emmener ce jour-là !

 

EN MOINS D’UNE HEURE, VOTRE ANIMAL PEUT MOURIR DANS UNE VOITURE EN PLEIN SOLEIL !

LES SYMPTÔMES DU COUP DE CHALEUR

  • Votre animal est très chaud, surtout au niveau des oreilles
  • Sa respiration est très rapide (halètement, langue pendante)
  • Des muqueuses rouges, sombres voire cyanosées
  • Des convulsions

QUE FAIRE ?

  • Si vous constatez qu’un chien est en danger, contactez aussitôt la police et/ou la gendarmerie
  • Sortez l’animal du véhicule et mettez-le à l’ombre
  • Pendant et après l’intervention, prenez garde au risque de morsure et de fugue
  • Refroidissez l’animal et donnez-lui à boire, mouillez-le généreusement avec de l’eau, surtout au niveau de la tête
  • Emmenez l’animal chez un vétérinaire au plus vite !

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Simonetta Greggio, écrivaine et productrice d’une “Grande traversée” cet été sur Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Simonetta Greggio, écrivaine et productrice d’une “Grande traversée” cet été sur Brigitte Bardot

France Culture va proposer de grands formats en fiction, de grands formats documentaires, de grands portraits, de grandes séries musicales… Un été plein d’évasions… géographiques, culturelles, musicales évidemment. Mais on va aussi proposer aux auditeurs de sentir et de penser le monde : il sera question des Etats Unis notamment. Et puis une grille d’ été aussi assez politique avec des grandes traversées, ces formats qui nous occupent à partir du 20 juillet, du lundi au vendredi, 10 heures par semaines. On prend une grande figure, qui résonne d’une manière ou d’une autre, et on va regarder ce qui se nicher dans son rein et son cœur. 

Au programme, des Grandes Traversées, un voyage inattendu sur le cours de la Seine, la saison deux des Espions-Corsaires… des évasions musicales ou encore culturelles… mais plein d’autres propositions encore. Nous vous présentons la grille estivale avec celles et ceux qui la font.

François Sureau, avocat et écrivain, auteur de “L’Or du temps” (Gallimard), producteur de “Un voyage : la Seine et nos amours”, une chronique diffusée dans les Matins d’été

Judith Perrignon, journaliste et romancière, productrice d’une “Grande traversée” cet été sur Margaret Thatcher

Philippe Vasset, journaliste et écrivain, co-producteur avec Pierre Gastineau de l’émission d’été “Les nouveaux corsaires” 

Simonetta Greggio, écrivaine et productrice d’une “Grande traversée” cet été sur Brigitte Bardot

Christine Lecerf, germaniste et productrice à France culture, productrice cet été d’une “Grande traversée” sur Karl Marx

Sandrine Treiner, directrice de France Culture, présente le programme de la grille d’été : 

France Culture va proposer de grands formats en fiction, de grands formats documentaires, de grands portraits, de grandes séries musicales… Un été plein d’évasions… géographiques, culturelles, musicales évidemment. Mais on va aussi proposer aux auditeurs de sentir et de penser le monde : il sera question des Etats Unis notamment. Et puis une grille d’ été aussi assez politique avec des grandes traversées, ces formats qui nous occupent à partir du 20 juillet, du lundi au vendredi, 10 heures par semaines. On prend une grande figure, qui résonne d’une manière ou d’une autre, et on va regarder ce qui se nicher dans son rein et son cœur. 

François Sureau, à propos de Un Voyage : la Seine et nos amours :

C’est un voyage qui consiste à remonter la Seine, de sa source jusqu’à l’embouchure, et de parler de ce qui est extraordinaire et de tout ce que ces lieux inspirent : la maison de Rachi à Troyes, la mort d’Apollinaire boulevard Saint Germain, la remontée d’Arsène Lupin avec ses sacs d’or au moment du Triangle d’or, l’embarquement de Gauguin pour le Havre… Ce qui est frappant, c’est la quantité incroyable d’évasion et de poésie qui s’en dégage.

Christine Lecerf à propos de sa grande traversée consacrée à Karl Marx :

Ce que j’ai voulu analyser, c’est combien nous ne connaissons pas Marx. J’ai d’ailleurs intitulé ma Grande Traversée, « Karl Marx l’inconnu ». Au fond, de Marx, on a vraiment qu’une image et c’est essentiellement celle qui a été forgée au XXe siècle, à coups de slogans, de statues, de  partis et de dogmes. On a saccagé Marx tout au long du XXe siècle et on peut presque dire qu’au fond le XXe siècle est le siècle du marxisme sans Marx. Et moi j’ai voulu traverser ce champ de ruines pour aller à la recherche d’un Marx sans barbe, et sans parti. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

« Le Parti des choses : Bardot et Godard » de Jacques Rozier, à voir gratuitement sur HENRI

Publié le par Ricard Bruno

« Le Parti des choses : Bardot et Godard » de Jacques Rozier, à voir gratuitement sur HENRI

Pour ceux qui connaissent ce film emblématique et culte de Brigitte Bardot "Le mépris", regardez ce petit documentaire tourné par Jacques Rozier en marge du tournage du Mépris, vous y verrez Brigitte Bardot évoluer tel une sirène.

Bruno Ricard  

Ami de Jean-Luc Godard, Jacques Rozier a profité de sa présence sur le tournage du Mépris pour réaliser deux courts-métrages documentaires, dont Le Parti des choses : Bardot et Godard, où il livre une passionnante réflexion sur le cinéma et l’art plus largement. À voir gratuitement sur HENRI, la plateforme de la Cinémathèque française.

Capri, mai 1963. Autour de la sublime et intimidante villa Malaparte, toute l’équipe du tournage du Mépris de Jean-Luc Godard s’affaire à la fabrication du film sous un soleil de plomb. Le cinéaste Jacques Rozier (Du côté d’Oroüet), qui compte alors à son actif la réalisation de plusieurs courts et d’un long-métrage (Adieu Philippine, 1962) et est considéré comme « l’enfant terrible de la Nouvelle Vague » , observe à l’écart les interprètes de ce film qui parle magnifiquement de l’éclatement d’un couple, incarné par le regretté Michel Piccoli et la jeune Brigitte Bardot, qui est alors sur le point de définitivement forger son mythe (il lui consacrera Paparazzi, un autre court-métrage réalisé pendant ce tournage évoquant la traque de la star par les paparazzi).

Mais il braque surtout sa caméra sur son jeune réalisateur, Jean-Luc Godard, un ami rencontré quelques années auparavant, pour réaliser ce court intitulé Le Parti des choses : Bardot et Godard (diffusé en version restaurée sur la plateforme HENRI). 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

En Thaïlande, de rares images du cruel dressage des "éléphants à touristes"

Publié le par Ricard Bruno

Stressés, enfermés, maltraités une vidéo illustrant la violence du dressage des éléphanteaux destinés à être employés dans la lucrative industrie du tourisme en Thaïlande a été diffusée par des écologistes, qui exhortent à l'arrêt immédiat de ces pratiques.

Un éléphant n'obéit pas naturellement, il se soumet. Pour le dresser à des fins touristiques, le mahout (dompteur) utilise la technique du "phajaan" qui consiste à "briser son esprit".

Séparé de sa mère, soumis à un stress important, il est enfermé dans un étroit enclos, maintenu par des chaînes et des cordes, d'après ces images filmées en caméra cachée l'année dernière en Thaïlande et publiées mercredi par le groupe britannique de défense des animaux World Animal Protection (WAP).

La vidéo montre le mahout piquer le jeune pachyderme avec une tige surmontée d'une pointe aiguisée en métal pour lui faire comprendre les commandes de base, ce qui provoque parfois des saignements.

"Le but est d'obtenir une domination complète grâce à des récompenses et des punitions. Il faut lui faire comprendre que désobéir est douloureux", explique Jan Schmidt-Burbach de la WAP qui déplore les nombreux "dommages physiques et psychologiques" infligés à l'animal.

Transporter des touristes sur leur dos, se baigner avec eux, exécuter des tours comme dans un cirque : quelque 3.000 éléphants sont habituellement employés dans l'industrie du tourisme en Thaïlande. Mais les pachydermes sont au chômage depuis le verrouillage du pays pour cause de pandémie.

Plus d'un millier d'entre eux, menacés par la faim, ont fui les camps désertés pour regagner leur village natal, une vague migratoire d'une ampleur sans précédent sur une aussi courte période.

Source de l'article : Cliquez ICI

En Thaïlande, de rares images du cruel dressage des "éléphants à touristes"

Les écologistes se prennent à espérer que cette crise soit mise à profit pour entamer une large réflexion sur la place de l'éléphant domestique dans le pays. "Il faut absolument promouvoir davantage un tourisme fondé uniquement sur l'observation", relève Jan Schmidt-Burbach.

Le nombre d'éléphants en captivité a bondi de 30% en 30 ans et le secteur manque cruellement de régulation. Une fois domestiqué, l'animal est considéré comme du simple bétail d'après la loi thaïlandaise, à l'inverse des éléphants sauvages, protégés.

Partager cet article

Repost0

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Publié le par Ricard Bruno

Pas un jour ne passe, pas une seule heure ne passe sans que dans le monde un article de presse soit consacrée à Brigitte Bardot, que dis-je plusieurs articles chaque jour, sortent, cela prouve bien une chose BB est incontournable notamment dans la mode...
Bruno Ricard

Parce que l’heure de l’été a sonné, il est temps de s’inspirer de la plus grande des Tropéziennes pour nos looks d’été, c’est-à-dire Brigitte Bardot. Élégance à la française, femme fatale et amoureuse de la nature, s’inspirer de Brigitte Bardot c’est tout un programme !

Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés » ou comment se sentir automatiquement en été. Brigitte Bardot a ce don de nous rappeler les vacances et les plages de notre jeunesse, nos amours… Alors pourquoi ne pas s’inspirer de celle qu’on espère croiser un jour sur la plage de La Madrague, pour ajouter à nos tenues des petits airs de vacances ?

Un air de femme fatale

Brigitte Bardot restera pour toujours la femme fatale des années 1960 et 1970 : icône éternelle de la mode et de l’élégance à la française, muse des plus grands noms de la mode et du cinéma, BB est LA femme pour toujours.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Avec sa petite moue et ses yeux encerclés de noir, Brigitte Bardot nous inspire nos make-ups de l’été : on devient irrésistibles en s’entourant de mystère, on adopte un maquillage léger qui fait ressortir nos yeux et met nos traits en valeur et on couronne le tout par la signature de Bardot, son chignon.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Une irrésistible liberté dans l’être

Au-delà d’être une icône de mode, BB c’est aussi un modèle de vie : incarnant la liberté sexuelle et l’indépendance, cette liberté passe par ses choix de films et ses choix de style.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Tantôt portant une petite robe à volants, tantôt dans un jean brut voire sans rien du tout (comme lors des célèbres scènes du Mépris de Godard), Brigitte Bardot c’est un style décontracté et simple qui n’habille pas mais accompagne l’élégance naturelle.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Alors cet été, tout comme BB, on s’habille confortablement pour ne pas être gênée dans nos mouvements et dans nos pensées, on ne pense qu’à soi et on se laisse aller pour profiter au mieux des vacances. Notre conseil pour vraiment faire ressortir notre liberté intérieure : on oublie les armatures et les compressions, on adopte le soutien-gorge agréable à porter qui ne laisse pas de trace, ou bien on adopte la tendance du no-bra ! Parfaite pendant le confinement, elle l’est aussi pour l’été !

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Un été perpétuel

Tombée amoureuse de St Tropez et surtout de La Madrague, Brigitte Bardot semble vivre un été perpétuel. Souvent habillée de tenues estivales et légères, il semblerait que BB ne connaisse pas d’autre saison que celle de l’amour et des vacances.
Avec ses cheveux lâchés au vent et qui donnent l’impression d’être nés du soleil, on envie à la belle BB son teint hâlé et ses boucles au sel marin naturelle. Avec ses bikinis et ses grands chapeaux de paille, on s’inspire de son style de plage pour cet été.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Ainsi, on adopte la mode des grands chapeaux de paille, si tendance cet été, et on n’hésite pas à ne jamais quitter la maison sans une bouteille d’huile de Monoï dans son sac pour sans cesse évoquer la plage et l’exotisme. Et pour encore plus de BB dans son style, on laisse ses cheveux libres sur la plage : le sel et l’air marin vont les sculpter pour leur donner cet aspect très beach wave dont on raffole ! Un été sans chichi en somme !

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Un amour pour les autres

Enfin, Brigitte Bardot c’est avant tout un amour inconditionnel pour les animaux, seuls vrais compagnons de vie. Si aujourd’hui la belle vit loin des caméras, elle s’est entourée d’animaux de toutes espèces qui vivent avec elle. Fervente défenseuse des droits des animaux, elle n’a cessé d’user de son succès pour attirer l’attention sur nos amis à quatre pattes.
Un trait de personnalité qui fait son charme, et qui nous inspire aussi cet été : pas question de vivre l’été sans penser aux autres, qu’ils soient humains ou animaux.

S’inspirer de Brigitte Bardot pour s’habiller cet été...

Alors pour vraiment profiter de l’été, on n’oublie pas de prendre soin de ses animaux de compagnie, qui peuvent avoir du mal à supporter la chaleur. Et surtout, on ne les abandonne pas ! Après tout, les animaux laissés à l’abandon, ce n’est vraiment pas fashion. Et pas vraiment digne non plus.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 > >>