Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment interdire la chasse sur son terrain ?

Publié le par Ricard Bruno

Depuis le 27 juillet 2000, tout propriétaire peut interdire la chasse sur son terrain, pour notamment préserver la faune sauvage. Quelles démarches faut-il entreprendre ? On vous dit tout dans cet article.

« Nul n’a la faculté de chasser sur la propriété d’autrui sans le consentement du propriétaire ou de ses ayants droit », article L.422-1 du Code de l’Environnement. Pourtant, pour que votre terrain ne soit pas une zone de chasse, des démarches sont nécessaires.

Comment interdire la chasse sur son terrain ?

Comment procéder pour interdire la chasse sur son terrain ?

Depuis le 27 juillet 2000, la loi n°2000-698 du 26 juillet 2000 vous autorise à interdire la chasse sur vos propriétés « au nom de convictions personnelles » pour préserver la faune sauvage ou simplement pour vous sentir plus en sécurité. En aucun cas, vous devrez vous justifier auprès des chasseurs concernant cette décision personnelle.

En fonction du type d’association de chasse de votre commune, les démarches sont différentes.

Société de chasse - loi 1901

Pour affirmer votre refus d’autoriser la chasse sur vos terres, il vous faudra créer un refuge en respectant la démarche expliquée dans le dernier paragraphe de cet article.

Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) - loi Verdeille

Si votre terrain se situe à moins de 150 mètres de la maison, demandez une mise en refuge. S’il s’étend au-delà de cette limite, la chasse y est autorisée par défaut. Vous devez alors signaler votre volonté d’y interdire l’exercice de cette pratique en rédigeant une demande.

Comment demander le retrait de son terrain du domaine de l’ACCA ?

Pour demander le retrait de son terrain du domaine de l’ACCA, il faut rédiger une demande en précisant les informations ci-dessous :

  • adresse personnelle ;
  • superficie de la parcelle ;
  • numéro de cadastre ;
  • copie du plan cadastral.

Depuis le décret n°2019-1432 du 23 décembre 2019, votre courrier doit désormais être adressé au président de la Fédération des chasseurs de votre département et non plus à la préfecture.

Votre demande doit impérativement être envoyée par recommandé, avec accusé de réception, dans les 6 mois précédent le renouvellement de l’ACCA, qui intervient tous les 5 ans. Contactez le service chasse de la DDT de votre département pour en connaître la date.

Après réception, la Fédération de chasse dispose de 4 mois maximum pour statuer et vous délivrer une autorisation individuelle attestant que votre parcelle ne fait plus partie des zones de chasse de l’ACCA.

Vous pourrez ensuite demander la mise en refuge de votre terrain.

Nous vous conseillons de garder un exemplaire de votre courrier, afin d’avoir des preuves en cas de litige avec une association communale de chasse.

Même si cette procédure peut s’avérer longue et fastidieuse, elle permet de respecter les animaux vivant en toute liberté dans la forêt.

Demander la mise en refuge de son terrain

Pour demander la mise en refuge de votre terrain, vous devrez respecter la procédure suivante :

  • Complétez une demande de convention de mise en refuge auprès de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages), de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux). Prenez directement contact avec eux pour obtenir le formulaire à compléter et les pièces justificatives à joindre.
  • Installez des panneaux de signalisation aux entrées de votre terrain indiquant que la chasse y est interdite.

A savoir : ces panneaux sont délivrés par les associations protectrices.

En plus de vous protéger des tirs de chasseurs, un refuge est un havre de paix pour la nature, tout comme un acte militant pour l’épanouissement de la biodiversité.

L'association Humanité et Biodiversité propose aussi de créer un oasis nature en remplissant simplement un formulaire en ligne permettant de rejoindre le mouvement.

Que faire en cas de non-respect ?

Les chasseurs continuent de venir chasser en dépit de votre demande et de la présence des panneaux sur votre terrain ? Agissez rapidement :

  • Appelez les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB). Ils recueilleront votre plainte. S’ils constatent l’infraction, ils verbaliseront immédiatement les chasseurs.
  • À défaut, récoltez des preuves : photo, vidéo des tireurs chez vous ou de leur chien de chasse... puis déposez plainte en vous rendant au commissariat ou à la gendarmerie de votre choix.
  • Contactez le service juridique de la LPO ou de l’ASPAS pour vous aider à faire respecter vos droits.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en photos... For ever...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Brigitte Bardot en photos... For ever...
Partager cet article
Repost0

BRIGITTE BARDOT : « CIEL DE LIT ! »

Publié le par Ricard Bruno

BRIGITTE BARDOT : « CIEL DE LIT ! »

C’est le titre d’une chanson sulfureuse de Gérard Bourgeois et Gloria Lasso, en 1964, chantée par Brigitte Bardot et dont certaines paroles étaient « ma vie se passe toujours en ciel de lit ». D’ailleurs, dans une autre de ses chansons intitulée « Faite pour dormir », ne disait-elle pas, « moi, je suis faite pour dormir au fil de l’eau qui se défile et rien ne peut me retenir à part mon sommeil tranquille ».

C’est dire si dans sa vie, lit et sommeil vont être importants pour la fille de La Muette, à Paris, née dans une famille bourgeoise à l’éducation stricte.

En trois films, « Et Dieu créa la femme » de Roger Vadim, « Le Mépris », un chef d’œuvre—de Jean Luc Godard, et « La Vérité » de Georges Clouzot, Brigitte Bardot va devenir un symbole de l’émancipation féminine et de la liberté sexuelle, l’incarnation du désir et du plaisir pour des millions d’adolescents et d’hommes. Dans une France conservatrice, elle devient un « sex-symbol ».

Pourtant quand on l’interroge, la collectionneuse d’amants, déclare « Je me fous de l’émancipation féminine. Je m’assieds dessus ». Quant à la liberté sexuelle, elle insiste : « les femmes ne m’ont pas attendues pour se libérer » …

Sincère, naturelle, franche, provocatrice, l’icône était souvent « hors les clous ». Pour accepter de tourner dans « le Mépris », n’obligea-t-elle pas Godard à marcher sur les mains ? Elle se maria à Las Vegas un 14 juillet, fit déverser des centaines de roses d’un hélicoptère sur sa maison de la Madrague à Saint Tropez, par son amoureux, Gunther Sachs, arriva à l’Elysée, pour une réception avec le Général de Gaulle, habillée en pantalon et veste de hussard à Brandebourg, dansa avec Dario Moreno, lança la mode des cuissardes, chevaucha une Harley-Davidson, joua Anouilh, refusa le film « l’Affaire Thomas Crown » pour ne pas tourner aux Etats-Unis, et n’accepta de jouer dans les films de James Bond que si elle avait le rôle de Bond

A l’issue de « Viva Maria », Jeanne Moreau qui lui donnait la réplique déclara « la regarder marcher, c’est comme écouter de la grande musique ».

Le « sex-symbol » qu’elle était devenue inspira même de nombreux écrivains comme Cocteau, Moravia, Sagan, Nourissier ou Bernard Frank. 

Elle inspira aussi des folies comme celle de John Lennon : à Londres où elle tournait, Bardot revenant d’un dîner à l’hôtel Mayfair, découvre dans son lit, le célèbre Beatles, nu et drogué et le fait évacuer par la sécurité.

On en oublierait presque que le cinéma ne fut pas sa passion première, juste un « acte de libération ». En fait, elle rêvait d’être danseuse.

D’être une star ne l’empêcha pas, à 38 ans, d’arrêter le cinéma.

 

De l’homme à l’animal, tellement moderne, Brigitte Bardot

Les conditions de cette fin de carrière méritent explications tant ils soulignent l’acte fondateur de son autre vie, la cause animale.

Sur le tournage de « Collinot-Trousse Chemise » de Nina Campanez, Bardot tombe sur une vieille dame tenant en laisse une jeune chèvre.

Lui demandant le pourquoi de cette promenade, elle s’entend répondre : « j’ai hâte que cela se termine car cette chèvre doit finir en méchoui, dans 3 jours, pour la communion de mon petit-fils ». Choquée, Bardot lui achète aussitôt la chèvre qu’elle ramène avec elle dans sa chambre d’hôtel.

Le soir même, elle annonce à l’équipe de tournage que ce sera son dernier film. Nous sommes le 6 juin 1973.

Personne ne la prend aux sérieux et pourtant elle ne reviendra jamais sur sa décision. Elle va même aller jusqu’à vendre ses biens aux enchères pour créer sa fondation.

« J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, je donne maintenant ma sagesse et mon expérience aux animaux » proclame-t-elle, excitée par sa nouvelle vie.

Pendant 35 ans, elle va se donner corps et âme à la protection des animaux maltraités. En 2020, il y a dans ses centres, 1000 équidés, 1000 bovins, 500chèvres, 250 cochons, 2500 moutons et toutes sortes d’espèces animales.

En février 2021, face à l’afflux d’animaux de ferme, elle est obligée de lancer un SOS au ministre de l’Agriculture pour obtenir une aide financière pour la fondation. Elle se bat pour que le plan de relance uniquement réservé aux animaux de compagnie et les équidés prenne en compte les animaux de ferme.

La loi sur l’animal reconnu comme un être vivant doué de sensibilité et qui n’est plus considéré comme un bien meuble dans le code civil, voté en 2015, lui doit beaucoup.

La femme « la plus belle et la plus scandaleuse du monde », quand on lui demande, aujourd’hui, à 87 ans, ce qu’elle aime le plus, répond « l’éclosion d’une fleur, la danse d’une abeille, le regard de mon âne et l’immensité de la mer ».

Sur son lit pour une belle sieste ou la nuit pour se reposer, Brigitte Bardot peut regarder scintiller les étoiles de sa vie et se remémorer les paroles de son amie Françoise Sagan : « Brigitte aime que les hommes trouvés et les chiens perdus posent leurs têtes sur son épaule ».

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !

Publié le par Ricard Bruno

Ci-dessous dans l'ordre : 

1) Carlo Ponti, Brigitte Bardot And Michel Piccoli In 1963

2) Champs-Elysées Paris en 1958

3) Char représentant le couple Gunter Sachs et Brigitte Bardot lors du carnaval de Cologne en Allemagne, le 7 février 1967

4) CONF. DE PRESSE DE BRIGITTE BARDOT PR LANCER FONDATION PR PROTECTION AIMALE

5) culptor G Aime Dumont Working On His Marble Statue Of Brigitte Bardot A Few Days Before The Exhibition At The Palais Egmont Of Brussels, in Paris, France, on February 14, 1963.

6) Enseigne du théâtre Apollo à New York

7,8,9,10,11,12,13) French actress Brigitte Bardot and Italian actor Franco Interlenghi attending the premiere of the film Love Is My Profession. Paris, 21nd January 1958 

14) Georges Ulmer, vedette du spectacle de l'Alhambra, et l'actrice Brigitte Bardot en conversation après le spectacle le 26 mars 1958 à Paris,

 

 

Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Brigitte Bardot en photos...Rares et/ou inédites !
Partager cet article
Repost0

Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS

Publié le par Ricard Bruno

Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Peut-on mourir de chagrin ?
C’est l’histoire de Bijou, merveilleuse petite Siamoise de 15 ans qui vivait une vie de rêve auprès de son inséparable maître. Elle était chouchoutée, choyée, puis un beau matin, le choc : son maitre a été hospitalisé d’urgence et ne reviendra pas. Elle ne le reverra jamais plus.
Un changement de vie si brutal qu’elle a refusé de s’alimenter par désespoir chez la personne l’ayant récupéré. Puis, à notre tour, nous l’avons recueilli et installé au sein de nos bureaux pour plus de proximité. Malgré tous nos efforts pour la réconforter, Bijou n’est plus la même...
Elle qui avait pour habitude de communiquer est complètement éteinte, elle ne joue plus, elle passe ses journées entières à dormir sans bouger, elle n’a plus d’énergie... Son poil est devenu en quelques semaines dʼun gris blafard . Nous nous inquiétons beaucoup, Bijou est en détresse, il faut lui redonner goût à la vie.
Elle a besoin de recevoir beaucoup d'attention, elle est en constante recherche de compagnie et de câlins, elle ne supporte pas la solitude. Elle doit retrouver une vraie famille, nous vous en supplions, soyez cette famille avant qu’il ne soit trop tard…
Elle est tellement douce et câline ! Pour son épanouissement, « cette petite princesse » aura besoin d’un royaume spacieux et ouvert si elle doit cohabiter avec d’autres congénères…
Tous les soins seront pris en charge par la Fondation !
 
Fondation Brigitte bardot : 01 45 05 14 60
Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Adoption Fondation Brigitte Bardot...SOS
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en photos...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Brigitte Bardot en photos...
Partager cet article
Repost0

Cuir exotique : serpents gonflés à l’air comprimé, crocodiles poignardés

Publié le par Ricard Bruno

Nous vivons une époque à vomir, tout ça pour le sacro saint FRIC qui pourrit tout, et surtout qui tue des dizaines de millions d'animaux chaque année sur notre pauvre planète ! tout ça pour du "luxe"...

Bruno Ricard 

Dans des images inédites, une enquête de PETA Asie révèle que des milliers de serpents au Vietnam sont enfermés puis tués en étant gonflés à l’air comprimé et que des crocodiles reçoivent des chocs électriques et sont poignardés avec une lame de métal, gonflés puis vraisemblablement écorchés vifs juste pour fabriquer des sacs, des chaussures, des ceintures et d’autres accessoires qui sont vendus dans le monde entier.

La cruauté que vous allez voir est courante dans l’industrie des peaux exotiques.

Des serpents vivants gonflés jusqu’à la mort

Les images montrent que des travailleurs obstruent la gueule et l’anus des pythons à l’aide de bandes de constriction serrées, puis découpent un trou dans la tête ou la queue, insèrent un tuyau et pompent de l’air comprimé – une méthode d’abattage considérée comme « inhumaine » et « inacceptable » selon les normes internationales et qui entraînerait « un stress et une douleur extrêmes », selon le Dr Clifford Warwick, expert en reptiles. Un travailleur a été filmé se tenant délibérément debout sur un serpent dans une tentative apparente d’augmenter la pression.

L’enquêteur a été informé que les serpents auraient été étourdis avec une batterie de voiture avant d’être abattus, mais l’électrocution n’est pas une méthode décente ou acceptable pour étourdir ou tuer des reptiles. Selon le Dr Warwick, les reptiles retrouvent rapidement une mobilité et des réactions normales, et il n’y a pas de preuve solide que l’électrocution entraîne une insensibilité à la douleur ou au stress chez les reptiles

Cuir exotique : serpents gonflés à l’air comprimé, crocodiles poignardés

Les images de PETA Asie montrent la queue d’un serpent en mouvement pendant l’inflation mortelle, ce qui indique que les pythons sont peut-être encore en vie lorsque les travailleurs leur arrachent la peau et les éviscèrent. L’enquêteur n’a vu personne vérifier les signes vitaux avant de commencer le dépeçage. 

« Pendant le processus de mise à mort, les serpents peuvent sembler quelque peu immobiles, mais on ne peut pas en déduire qu’ils ne souffrent pas. La pression interne catastrophique causée par l’air comprimé provoquera une douleur intense dans tout le corps du serpent, et entraînera également une pression écrasante sur son cœur, ainsi qu’un stress important sur sa circulation et son système nerveux. » – Dr Clifford Warwick, PGDip (MedSci), Ph.D., C.Biol., C.Sci., EurProBiol, FRSB

Malgré les informations fournies par PETA, Louis Vuitton et d’autres marques qui vendent de la peau de serpent continuent à profiter de ce genre de cruauté.  

 

Des serpents confinés dans des cages exiguës et sales

Plutôt que d’explorer les jungles luxuriantes et les marécages et d’expérimenter tous les plaisirs sensoriels auxquels ils sont si sensibles, les serpents captifs sont relégués dans des cages grillagées sales dans lesquelles ils ne peuvent même pas s’étendre sur toute leur longueur, et encore moins se déplacer ou grimper. Dans ces cages exiguës, il n’y a ni eau ni nourriture, ni enrichissement, ni cachette, ni récipient pour se baigner. Confiner les serpents de cette manière est courant dans les installations d’abattage de ce commerce.  

« Les cages en grillage présentent en général certains problèmes de bien-être pour les serpents, en ce sens que les serpents ont tendance à tenter de s’échapper et, ce faisant, développent des lésions sur leur museau dues à la friction et l’abrasivité du fil. » – Dr Clifford Warwick, PGDip (MedSci), Ph.D., C.Biol., C.Sci., EurProBiol, FRSB

La pandémie de COVID-19 a montré au monde entier que le regroupement d’animaux malades et stressés crée un terrain propice à la prolifération de virus mortels, et les serpents captifs sont sensibles à de nombreuses maladies. Un enquêteur de PETA Asie a appris que de nombreux serpents captifs au Vietnam ont des mites. Lorsqu’on lui a demandé comment ce problème est traité, le travailleur a répondu : « À quoi bon le faire ? Nous les écorchons quand même. »

Crocodiles poignardés avec une lame de métal et écorchés

L’enquêteur de PETA Asie a également obtenu des images montrant des empilements de crocodiles avec la gueule nouée puis enveloppés dans des sacs pour qu’ils ne puissent pas bouger. Un travailleur marchait sur eux et les a sommairement soumis à des chocs électriques avec ce qui semblait être une batterie de voiture. Cependant, les reptiles ne réagissent pas à l’étourdissement électrique comme d’autres animaux, et rien ne prouve que cela leur fasse perdre conscience avant que les travailleurs ne tentent de les tuer.

Par la suite, d’autres travailleurs ont poignardé les crocodiles avec une lame de métal, une méthode qui selon le Dr Warwick ne tue pas directement les animaux. Au lieu de cela, les travailleurs sectionnent ou endommagent gravement la moelle épinière, provoquant une paralysie et probablement des douleurs extrêmes, mais pas la mort. L’évaluation scientifique de cette méthode a confirmé que les crocodiles peuvent rester vivants et conscients pendant plus d’une heure et demie après cette procédure, ce qui signifie que les crocodiles de cette vidéo étaient très probablement vivants et capables de ressentir la douleur lorsqu’ils ont été gonflés, puis écorchés et dépecés. Cette méthode d’abattage est courante en Asie, notamment au Vietnam, en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines.  

« Je n’ai aucun doute sur le fait que ces animaux ont connu un élevage stressant, une manipulation traumatisante et une mise à mort extrêmement cruelle. » – Dr Clifford Warwick, PGDip (MedSci), PhD, CBiol, CSci, EurProBiol, FRSB

Enclos en béton surpeuplés

L’enquêteur de PETA Asie a également documenté des crocodiles captifs dans des enclos de béton exigus contenant de l’eau trouble dans quatre autres élevages asiatiques. Un environnement surpeuplé peut provoquer des agressions, entraînant des blessures, ainsi que des infections et des maladies. Selon le Dr Warwick, « La plupart des conditions d’élevage des crocodiles étaient insalubres et présentaient des risques de maladie permanents pour les animaux et les personnes qui s’en occupaient. Cependant, d’après mon expérience, toutes ces conditions, bien que néfastes, sont communes à presque tous les élevages de crocodiles ».

   

Vous pouvez aider les animaux exploités pour leur peau dès maintenant !

PETA et ses affiliées internationales ont mis à jour d’autres façons cruelles dont les serpents et autres animaux sont tués pour leur peau. Les serpents sont généralement cloués aux arbres, décapités ou éventrés puis écorchés vifs. Les travailleurs tuent les crocodiles en enfonçant une tige de métal dans leur colonne vertébrale, et les lézards sont frappés sur la tête ou leur colonne vertébrale est sectionnée avec un ciseau.  

Ne cautionnez pas cette souffrance. N’achetez pas de sacs, de ceintures ni d’autres accessoires en peaux exotiques. Avec tant de matériaux éthiques, écologiques et végans disponibles aujourd’hui, il n’y a aucune excuse pour continuer à porter ou à vendre des peaux exotiques.

Pressez Louis Vuitton à abandonner les peaux exotiques

Quelles que soient les « normes » vantées par une entreprise ou le lieu de fabrication du produit, la souffrance est omniprésente dans le commerce des peaux exotiques, et il est presque impossible de retracer l’origine d’un produit en cuir pour savoir qui a été tué pour lui. Une vidéo de PETA sur des élevages de crocodiles au Vietnam, qui ont fourni des peaux à LVMH – la société mère de Louis Vuitton – montrait des milliers de reptiles immobiles dans des fosses en béton exiguës, dont certaines sont plus étroites que la longueur de leur propre corps. PETA a également obtenu des images d’autruches – qui sont utilisées pour les sacs en peau à texture bosselée vendus par Louis Vuitton – montrant qu’elles sont gardées dans des parcs d’engraissement en terre aride avant d’être finalement envoyées à l’abattoir, où elles sont attachées de force, renversées et étourdies électriquement et où leur gorge est tranchée à la vue de leurs compagnons de troupeau terrifiés.

Chaque accessoire en peau exotique vendu par Louis Vuitton représente la terrible mort d’un animal sensible qui voulait juste être laissé en paix. Joignez-vous à PETA pour demander à LVMH d’abandonner dès maintenant les peaux exotiques chez Louis Vuitton et toutes ses autres marques.  

Cessez de vendre des peaux exotiques dès maintenant !

A l'attention de {contact_data~firstName} {contact_data~lastName}

Je viens de regarder l’enquête de PETA Asie sur le commerce des peaux de serpents au Vietnam qui montre que les serpents sont cruellement gonflés jusqu’à la mort avec de l’air comprimé. Je vous prie de cesser de profiter de cette cruauté extrême et d’abandonner les peaux exotiques.  

Quelles que soient les « normes » dont LVMH se vante, la souffrance est omniprésente dans le commerce des peaux exotiques, et il est presque impossible de retracer l’origine d’un produit en cuir pour savoir qui a été tué pour lui. Une vidéo de PETA sur les élevages de crocodiles au Vietnam qui fournissent des peaux à LVMH montre des milliers de reptiles allongés immobiles dans des fosses en béton exiguës, certaines plus étroites que la longueur de leur propre corps. PETA a également obtenu des images d’autruches – qui sont utilisées pour les sacs en peau à texture bosselée vendus par Louis Vuitton – montrant qu’elles sont gardées dans des parcs d’engraissement en terre aride avant d’être finalement envoyées à l’abattage, où elles sont attachées de force, renversées et étourdies électriquement et où leur gorge est tranchée à la vue de leurs compagnons de troupeau terrifiés.

Tous les produits fabriqués à partir de peaux d’animaux impliquent de forcer des animaux hautement intelligents et sensibles à endurer un emprisonnement sordide et une mort violente.
Veuillez cesser de soutenir les mauvais traitements infligés aux animaux en mettant fin à la vente de peaux exotiques.

Cordialement,

 

   PETITION CLIQUEZ ICI !

Partager cet article
Repost0

Une vache à l’agonie dans un fossé en Ariège : deux plaintes déposées

Publié le par Ricard Bruno

La vache a été découverte dans un fossé, agonisante.

La vache a été découverte dans un fossé, agonisante.

Deux plaintes ont été déposées auprès de la gendarmerie de Lavelanet à la suite de la découverte, en fin de semaine dernière, d’une vache agonisante dans un fossé, au bord d’une route, dans le secteur montagneux qui court entre Luzenac et Ax-les-Thermes. "C’est un témoin qui m’a contactée, relate Amandine Medine, présidente de l’association "Les Compagnons des Animaux". Nous avons déposé une plainte et j’ai contacté la fondation Brigitte Bardot qui, elle aussi, doit prendre contact avec la gendarmerie".

 

Lorsque ce témoin a vu la vache, elle était couchée dans un fossé. Le témoin l’a d’abord cru morte. Des corbeaux s’en prenaient déjà à elle, mais la vache n’était qu’agonisante. "Elle était dans ce fossé depuis trois jours", affirme Amandine Medine.

L’association a pris contact avec des vétérinaires, avant d’alerter Philippe Lacube, président de la chambre d’agriculture. Ce dernier s’est rangé derrière l’avis des vétérinaires, qui demandaient à ce que l’animal soit maintenu en vie 24 heures, pour voir s’il trouvait les forces pour surmonter son état de santé. Finalement, la vache n’a pas survécu.

 

"C’est un troupeau qui est sous-alimenté, affirme Amandine Medine. Le foin est pourri. Les vaches n’ont pas d’eau".

Selon la présidente des "Compagnons des animaux", le reste du troupeau a été caché avant l’arrivée des gendarmes. Un troupeau qui se trouverait, lui aussi, dans un sale état.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Cette vidéo écœurante et choquante qui donne envie de vomir, elle brise le silence

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Cette vidéo écœurante et choquante qui donne envie de vomir, elle brise le silence

Brigitte Bardot n’est pas seulement une actrice mythique. C’est également une célébrité dévouée à la cause animale…et elle nous le prouve encore aujourd’hui.

Quand on touche aux animaux, Brigitte Bardot réagit de suite. Pas question de s’en prendre à eux. Cette histoire va la mettre en colère!

Brigitte Bardot, toujours là pour eux

Une artiste pas comme les autres

Dans les années cinquante, le public considérait Brigitte Bardot comme la plus belle femme du monde. Et elle en était plus que consciente de son pouvoir sur les hommes. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si plusieurs artistes adoraient travailler avec elle. Bientôt, même la gent féminine la prend pour modèle. Coupe et couleur de cheveux et tenues vestimentaires, la légende est née ! En plus d’être jolie, elle sait absolument tout faire. Elle chante, elle danse et puis surtout les caméras adorent capter son regard ou sa silhouette. Devenue un hymne féministe, le refrain de la chanson Harley Davisdon est presque aussi connue que pour la marque du deux roues. Objeko vous propose de (re)découvrir ce clip intemporel.

Pour mieux comprendre son engagement, il faut faire un petit voyage dans le temps. À l’époque, son combat commence lorsqu’elle réalise la maltraitance des animaux dans les abattoirs. À l’époque, un pistolet (censé être) indolore fait grand bruit. Après avoir pris la parole sur ce sujet, elle va inciter ses fans à réduire leur consommation de viande rouge. Sans devenir végétarienne pour autant, elle devient une lanceuse d’alerte sur ce phénomène révoltant.

Au milieu des années soixante-dix, Brigitte Bardot va prendre de court tout le monde. Elle va mettre un terme à sa carrière. Pourtant, elle avait encore pas mal de projets. Les réalisateurs continuaient de se battre pour la faire tourner. En somme, elle était vraiment au sommet de la gloire. Ensuite, tout s’enchaîne. On comprend peu à peu qu’elle veut plus jamais qu’on aborde le cinéma en sa présence. Devenue une fervente ambassadrice de la Société Protectrice des Animaux, elle va se lier comme jamais à une espèce en particulier, les phoques.

Une femme engagée

En France, on demeure admiratifs face à son courage. Après tout, son destin était tout tracé mais elle a tout dézingué ! Bientôt, parmi ses amis les stars, certaines se joignent son combat pour sauver les phoques d’une mort atroce programmée. Au sommet de l’État, on ne parle plus que ça. Dans le même temps, elle crée sa Fondation. Grâce à cette nouvelle renommée, elle se sent libre d’intervenir. Maintenant, elle a un nom et on la prend en sérieux. D’ailleurs, fût une période, il ne se passe pas un jour sans qu’elle s’exprime pour défendre tel ou tel animal. Sans prendre de gants et à l’aide de son vocabulaire franc, on ne compte plus ses coups d’éclat.

À la fin des années 80, Brigitte Bardot déclare “J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes. Que je donne ma sagesse et mon expérience et le meilleur de moi-même aux animaux” Voilà qui a le mérite d’être clair. Des années plus tard, c’est l’heure du bilan. Sa Fondation ne connait pas la crise, elle continue d’intervenir dans les débats. Hélas, quand on découvre ses lettres à des hommes et des femmes politiques peu recommandables, on comprend alors qu’elle a changé de bord. De fait, quelques dérapages vont la rendre de plus en plus inaudible aux yeux de l’opinion. Quel dommage !

En ce début d’année 2021, Brigitte Bardot réagit avec véhémence sur son compte Twitter. Lorsqu’elle apprend le destin tragique de ce petit sanglier sans défense, elle va alors réclamer la tête de ses assassins. Objeko vous raconte les tenants et les aboutissants de cette sombre histoire

La goutte d’eau

Aux confrères d’Objeko, son papa de cœur raconte la complicité qui le liait à l’animal. “Hercule avait dix mois. Je l’avais élevé au biberon. Il dormait dehors dans le domaine mais, tous les jours, il venait manger son lait et ses pâtes au pied de la maison. Il était habitué à la présence humaine. Pour moi, ce n’était pas qu’un animal, c’était mon bébé. C’était fusionnel et il me le rendait bien”

Hélas, lorsqu’Hercule s’échappe, ce n’est pas du tout pour aller attaquer le voisinage, bien au contraire. C’est parce qu’il est encore petit et qu’il a du mal à s’accoutumer à certaines règles mises en place. À l’instar d’un animal de compagnie dressé, il y a des hauts et des bas. Mais selon son maitre, il n’aurait pas fait de mal à une mouche.

Ce jour-là, tout va basculer. Des chasseurs font un repérage. En le voyant libre, l’un d’entre eux ne réfléchit pas. Il décide d’éliminer de sang froid le petit Hercule sans défense. Absence d’empathie ? Erreur de jugement ? Toujours est-il que la vidéo de ce massacre circule encore sur la Toile. Folle de rage, Brigitte Bardot prendre sa plume numérique pour dézinguer les bourreaux. Elle dénonce alors le sentiment de toute puissance du lobby de la chasse en France.

Va-t-elle être entendue ? En tout cas, au ministère de la Transition Écologique, on prend l’affaire très au sérieux. Ce crime ne restera pas impuni promet Barbara Pompili. Invitée sur le plateau de la dernière saison de Top chef, Objeko vous avait raconté qu’elle avait eu à cœur de faire passer un message fort !

<< < 1 2 3 4 5 > >>