Massacre de goelands argentés

Publié le par Ricard Bruno

Massacre des goelands argentés du Finistère : la Fondation Brigitte Bardot et la LPO obtiennent une suspension partielle de l'arrêté préfectoral.   

go--land.jpg

La Fondation Brigitte Bardot et la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) ont obtenu la suspension partielle de l’autorisation préfectorale donnée au Commandant de l’établissement maritime de Lanvéoc-Poulmic de « détruire » les goélands argentés présents sur la base aéronavale du site.

Suspension des tirs sur la base aéronavale finistérienne
Cette suspension partielle intervient après que la Fondation Brigitte Bardot et la LPO aient contacté entre autres, le Préfet maritime de Brest et le Préfet de Quimper suite à leur décision de détruire massivement les goélands de la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic de façon abjecte.

Rappelons que l’autorisation visait à éradiquer les goélands argentés (espèce d’oiseaux protégée) par empoisonnement et tirs sur les adultes, mais également par stérilisation de leurs œufs.

L’opération, qui doit se dérouler jusqu’au 30 juin 2007, exclut désormais les tirs sur les adultes. Par ailleurs, il a été décidé que la colonie la plus importante ne sera pas touchée, et qu’un nid sur deux de la zone aéroportuaire sera épargné.


Un cas malheureusement encore courant
Le problème que posent les goélands argentés en Bretagne n’est malheureusement pas un cas isolé. En effet, la ville de Marseille, entre autres, déplore la multiplication de l’espèce dans sa région.

Les décharges à ciel ouvert favorisent notamment la présence des goélands qui viennent s’y nourrir et s’y reproduire. Or ces mêmes décharges sont interdites depuis 2000. Afin de ne pas encourager la prolifération de l’espèce, il est donc temps que la loi soit appliquée afin que les oiseaux ne soient plus victimes des erreurs humaines.

Source  : Fondation Brigitte Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40126
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article