Confirmation de la peine de 4 mois...

Publié le par Ricard Bruno

La Cour d'appel de Nancy a confirmé jeudi la peine de 4 mois de prison avec sursis prononcée en décembre à l'encontre de la propriétaire de 339 chiens, condamnée pour maltraitance sur des animaux qu'elle faisait vivre l'étage et dans le grenier de sa maison, a indiqué son avocat. 

"Ma cliente ne supporte pas cette condamnation pour mauvais traitements alors qu'elle a vécu un amour immodéré envers les animaux. Je pense qu'elle fera un recours en cassation" a déclaré Me François Robinet, dans un entretien avec l'AFP.

Les 500, 1.500 et 2.000 euros de dommages et intérêts obtenus le 6 décembre du tribunal correctionnel de Nancy par les trois parties civiles - respectivement la Société protectrice des animaux (SPA), la Fondation Brigitte Bardot et la SPA Lorraine (SLPA) -, qui avaient également fait appel, ont été maintenus.

Le mari de la propriétaire, condamné à 2 mois de prison avec sursis en première instance, a vu sa peine confirmée.

Le couple avait recueilli huit chiens en 1999 à leur domicile de Marbach (Meurthe-et-Moselle). Ils s'étaient reproduits et, de portée en portée, avaient atteint le nombre de 339 lorsque les gendarmes les avaient retrouvés, entassés à l'étage et dans le grenier de la maison, en septembre 2005.

Des riverains, se plaignant d'odeurs nauséabondes et d'aboiements répétés, avaient alerté la SPA qui, avec les gendarmes, avait découvert des centaines de chihuahuas, griffons, yorkshires et spitz. Ces chiens, vivant à l'étage et au grenier, ne sortaient apparemment jamais de la maison.

Les animaux étaient bien nourris mais laissés dans un état déplorable d'hygiène. La plupart souffraient de "conjonctivite et de traumatose", selon la SPA.

Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31196567@7-52,0.html

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article