Et dieu créa la femme le 11 09 2007 sur Fance 3

Publié le par Ricard Bruno

Et dieu créa la femme le 11 09 2007 à 14h40 sur Fance 3 

Date de sortie : 28 Novembre 1956   

Résumé du film :
M. Carradine, propriétaire d'une boite de nuit sur la Côte d'Azur, jette son dévolu sur une jeune orpheline, Juliette, mais celle-ci rêve d'être possédée par un jeune entrepreneur de travaux, Antoine. Elle doit retourner à l'orphelinat à moins qu'elle ne trouve un mari sur l'heure. C'est le frère cadet d'Antoine, Michel, qui se dévoue espérant dompter la dépravation de Juliette. Au bout de quelques semaines de mariage, elle finit par céder à son désir d'Antoine, brouillant les deux frères. Carradine attendait cette heure, mais c'est Michel qui arrivera le premier pour reconquérir sa femme, après avoir vaincu son frère et tenté de tuer sa femme.
Générique technique
Réalisateur Roger Vadim 
Scénario Roger Vadim 
Scénario Raoul Levy 
Dialoguiste Roger Vadim 
Société de production Iéna Productions 
Société de production Cocinor - Comptoir Cinématographique du Nord 
Société de production UCIL - Union Cinématographique Lyonnaise 
Directeur de production Claude Ganz 
Directeur de la photographie Armand Thirard 
Ingénieur du son Pierre Calvet 
Compositeur de la musique Paul Misraki 
Décorateur Jean André 
Maquilleur Hagop Arakelian 
Monteur Victoria Mercanton
 
Acteurs et actrices :
Brigitte Bardot (Juliette Hardy)
Curd Jürgens (Eric Carradine)
Jean-Louis Trintignant (Michel)
Christian Marquand (Antoine)
Georges Poujouly (Christian)
Jean Tissier (Vigier-Lefranc)
Paul Faivre (Morin)
Jane Marken (Mme Morin)
Marie Glory (Mme Tardieu)
Isabelle Corey (Lucienne)
Jacques Ciron (le secrétaire d'Eric)
Léopoldo Frances (le danseur)
Philippe Grenier (Perri)
Guy Henry (un bagarreur)
Jean Lefebvre (l'homme qui veut danser)
Raoul Levy (un joueur)
Jany Mourey (la déléguée de l'évéché)
André Toscano (René)
Roger Vadim (un ami d'Antoine)
Claude Véga (Roger)
Jacqueline Ventura (Mme Vigier-Lefranc)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article