Un beau cadeau pour Brigitte Bardot !

Publié le par Ricard Bruno

photo-du-28-09-2007.jpgBB est ravie de son entretien avec Sarkozy. L'ancienne actrice, qui fête aujourd'hui ses 73 ans, s'est sentie soutenue dans son combat par le président !

Alors qu'elle n'avait pas remis les pieds depuis 23 ans à l'Elysée, Brigitte Bardot s'est félicitée hier des «nombreux points de convergences» avec le président Nicolas Sarkozy qui l'a reçue. Selon elle, un «groupe de travail interministériel sur la condition animale» va voir le jour et pourrait déboucher sur la création d'une «Haute autorité» de la condition animale.

L'ancienne actrice a expliqué que la réflexion porterait sur la «remise à plat de la relation homme-animal». Le groupe permettra de «réfléchir de concert avec tous les spécialistes et tous les ministères concernés, car, pour l'instant, chacun travaille dans son coin».

Mais c'est en particulier le dossier de la chasse aux phoques au Canada qui l'a mise d'excellente humeur à l'issue de son entretien avec le chef de l'Etat. «J'ai eu mon plus beau cadeau d'anniversaire, a déclaré BB, qui a 73 ans aujourd'hui. La France va refuser définitivement toute importation de produits dérivés des phoques. La France ne sera plus complice du massacre au Canada contre lequel je me bats depuis trente ans.»

"

«La France ne sera plus complice du massacre au Canada contre lequel je me bats depuis trente ans»
Brigitte Bardot

"

Jacques Chirac avait fait la même promesse à l'ancienne actrice en avril dernier, lors d'un entretien un mois avant de quitter ses fonctions. Le Ministère de l'écologie avait alors fait savoir à la Fondation Brigitte Bardot qu'un décret était en préparation.

Autre promesse faite par Nicolas Sarkozy, celle de se pencher sur le paradoxe, en France, du statut juridique de l'animal existant entre le Code civil, «qui considère l'animal comme un meuble», alors que le Code pénal le qualifie «d'être sensible».

Source : http://www.lematin.ch/pages/home/actu/monde/actu_monde__1?contenu=303773

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article