Scandaleux reportage sur TF1

Publié le par Ricard Bruno

Courrier de protestation envoyé à TF1, faite de même, protestez énergiquement , prévenez vos connaissances et diffusez le plus largement possible, merci !  

Courriel de TF1 :  telespec@tf1.fr                                              


                                                            Boulogne Billancourt

                                                                 Le 28 10 2007

 

 

Montreurs d'ours : derrière le spectacle, la prison !

 

Vous Tf1 avez  montré un reportage dans votre émission sept à huit de ce jour dimanche 28 10 2007, d’un « dresseur/montreur d’ours » Fréderic CHESNEAU ceci est un spectacle si je peux appelez cela un spectacle, d’un autre âge, il est scandaleux et inadmissible de nos jours qu ‘un média tel que le votre en fasse l’apologie.

 

Certains articles annonçant ce type de manifestation décrivent souvent en des termes élogieux la relation entre le dresseur et son animal, parlant même de respect, de magie, de beauté du numéro. Sachez qu'un montreur d'ours ne présentera jamais au public des actes de maltraitance sur son ours.

L'ours ne montre souvent aucun signe de maltraitance apparent : il n'est ni dégriffé ni édenté et non muselé.

 

Pourtant s'il n'est pas brutalisé devant le public l'animal subit un autre type de maltraitance :

 

Les oursons proviennent généralement de zoos ou de cirques peu scrupuleux qui font reproduire leurs animaux et les revendent ensuite. Séparés de leur mère, ces oursons vont être dressés pour exécuter des tours. Dans certains cas, le dressage se fait à coups de gourdin et de privation de nourriture.

Pendant la belle saison, l'ours est trimbalé sur les routes de France et parcourt des milliers de kilomètres enfermé dans sa cage de fer au fond d'un camion. Et ceci même pendant les grosses chaleurs d'été !

Après un court spectacle, l'ours retourne dans sa cage et s'ennuie le reste du temps. Depuis sa naissance, il ne connaît que la captivité.

En récompense, l'ours reçoit des chamallows ou des bonbons qui sont des friandises inappropriées et dangereuses pour sa dentition.

Par nature, ce mammifère solitaire est un animal plutôt discret qui fuit le bruit et l'agitation. Imaginez le stress qu'il doit endurer lors de chaque spectacle…

En résumé, ce que l'on prend pour du respect a été obtenu par la menace et la crainte ! Ce que l'on prend pour de la magie n'est rien d'autre que le résultat d'un dressage cruel et la répétition de gestes contre nature ! Et ce que l'on prend pour de la gentillesse de la part de l'ours n'est rien d'autre que de la soumission. Enfin, lorsque vous aurez vu ce spectacle et que vous rentrerez chez vous, l'ours lui retournera dans sa cage pour y retrouver son ennui et sa solitude, lui qui, dans la nature dispose d'un immense territoire.

 

Pensez-y et NE SOYEZ PAS COMPLICE de cette souffrance !

 

BRUNO RICARD

Pour plus de renseignements consultez le site de la fondation Brigitte Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=4074

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monique 20/06/2014 01:56

Je pensais comme vous et en cherchant j'ai vu les photos des animaux et celles de leur hébergement sur le site de Frédéric Chesneau. Les avez-vous vues ? Les animaux semblent plutôt bien traités et bien logés. Personnellement je n'aime pas les spectacles avec des animaux et je ne vais pas en voir. Ce week end, 21 et 22 juin le spectacle de Chesneau avec ses deux ours sera à Janvry (Essonne) qui organise sa première fête médiévale...Il y aura foule, n'en doutez pas.