Salon du Cheval : Brigitte Bardot privée de stand anti-viande chevaline

Publié le par Ricard Bruno

logo-salon-du-cheval-2007.jpgLe Salon du Cheval de Paris, qui est ouvert jusqu'au 9 décembre à Paris, se tient sans stand dédié à la Fondation Brigitte Bardot contrairement à trois autres éditions. Les organisateurs du salon estiment que l'action anti-"hippophagie", au nom de la défense des animaux, est susceptible de "déstabiliser" certains exposants. Atteinte à la liberté d'expression, répond la Fondation Bardot. 

L'hippophagie ou la consommation de viande de cheval : c'est un des combats de la Fondation Brigitte Bardot qui mène un campagne sur le sujet avec pour marraine la comédienne Mathilde Seigner. Cette association de défense des animaux avait prévu de tenir un stand d'information à l'occasion du Salon du Cheval qui a lieu jusqu'au 9 décembre porte de Versailles à Paris. Le 23 novembre dernier, les organisateurs de ce rendez-vous ont informé les dirigeants de la Fondation Bardot que leur autorisation de dresser un stand, déjà accordée en 1999, 2000 et 2002, n'était plus valable.

Motif de cette décision : "le Salon du Cheval ne doit pas être le théâtre d'affrontements, ni une tribune de revendications" affirment ses organisateurs qui craignent que les actions de la Fondation Bardot ne "déstabilisent" certains exposants. "Ce n'est pas un lieu pour développer un point de vue sur l'hippophagie", expliquent les organisateurs, affirmant avoir demandé par ailleurs aux éleveurs de ne pas mettre de leur côté "l'accent sur l'hippophagie".

La Fondation Bardot dénonce elle une atteinte à sa "liberté d'expression" et à son "devoir d'information". L'association a déposé en ce sens un recours en référé auprès du tribunal de grande instance de Paris. Mais le juge n'a pas statué dans l'urgence, renvoyant l'examen sur le fond de l'affaire à une date ultérieure, après la fermeture des portes du Salon du Cheval.

Source : http://www.europe1.fr/informations/articles/770124/.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yonyon 04/12/2007 10:39

bonjour,La fondation  a bien raison de porter plainte car je suis bien de son avis  sur l'entrave de la liberté d'expression.Les visiteurs du salon sont normalement des amoureux et des passionnés et je ne vois vraiment pas quels affrontements il pourrai y avoir dans cette manifestation dédiée au cheval;Pour ma part professionnel est passionné depuis tout petit aucun de mes 60 chevaux ne finira dans une assiette .Je place mes vieux chevaux  au pré dans une retraite bien mérité.Ma première jument est partie à 30 ans l'année dernière et me suis efforcé de la garder en état jusqu'au bout;Je ne vois vraiment pas quels exposants pourrai etres déstabilisés à moins que des bouchers chevalin soient autorisés à exposer dans ce salon;

Ricard Bruno 29/09/2008 14:05


Merci de votre commentaire sur ce sujet.
Cordialement