Pamela Anderson à l'ambassade du Canada

Publié le par Ricard Bruno

Pamela Anderson, messagère de choc de Brigitte Bardot à l'ambassade du Canada

Pamela Anderson a remis jeudi après-midi au nom de Brigitte Bardot à l'ambassade du Canada à Paris un courrier adressé à l'ambassadeur Marc Lortie, dénonçant la prochaine reprise de la chasse au phoque dans ce pays, où devraient être abattus pour cette saison quelque 350.000 animaux.

"C'est en tant que Canadienne, une naissance dont je suis fière, que je suis là, au nom de mon amie Brigitte Bardot pour que cesse l'attitude de ce pays à fermer les yeux sur une situation qui écoeure le monde entier", a expliqué jeudi l'ex-naïade de la série "Alerte à Malibu", interrogée par l'Associated Press dans le hall de l'ambassade du Canada à Paris.

"Aucune contrainte économique ne peut excuser la brutalité avec laquelle sont massacrés les jeunes phoques, alors que le réchauffement climatique met en danger la reproduction de ces espèces", a justifié l'actrice née à Vancouver.

Pamela Anderson n'a pu rencontrer l'ambassadeur, bloquée par un responsable la sécurité à qui elle a remis les deux courriers, en français et anglais, en demandant qu'ils soient aussi transmis au Premier ministre canadien.

Dans cette missive signée par Brigitte Bardot, dont l'AP a reçu copie, cette dernière doute de la volonté du gouvernement canadien de "gérer humainement ses populations animales". "Comment vivez-vous avec la mort (...) de tous ces phoques dépouillés de leur fourrure alors qu'ils sont toujours en vie?", interroge l'ancienne actrice, faisant référence à une image du Canada "salie", alors que le pays est une victime "du réchauffement climatique" qui menace la banquise, donc 'l'habitat des phoques.

Avant de se rendre à l'ambassade, Pamela Anderson avait présenté à la presse au siège parisien de la Fondation Brigitte Bardot (FBB) un document filmé pour démontrer "la barbarie" de la chasse au phoque estampillée d'"officielle" et de "l'impossibilité manifeste des chasseurs de respecter les règles éthiques pourtant imposées par le gouvernement canadien".

Il est ainsi montré des chasseurs assommant au gourdin de jeunes phoques puis les dépeçant, sans s'assurer préalablement de leur mort clinique par des tests, avant de "passer" au phoque suivant. Plusieurs de ces films de militants de la cause animale auraient été saisis par le gouvernement canadien, accusent les organisations People for Ethical Treatment of Animals (PETA) ou la FBB.

Cela n'a pas empêché Brigitte Bardot et Pamela Anderson de mutuellement se congratuler dans un entretien téléphonique, dans lequel B.B. a qualifié en anglais Pamela d'"être sa fille de coeur" mais aussi en ce jour de Saint-Valentin, d'"être sa 'Valentine'".

En France, en dépit d'une promesse de Jacques Chirac faite à Bardot en 2007 de faire interdire en France tous les produits dérivés de la chasse au phoque, -une promesse réitérée par Nicolas Sarkozy en septembre dernier à l'Elysée, le décret d'application n'est toujours pas paru au Journal officiel.

Le sujet est aussi d'actualité au niveau de l'Union européenne. La FBB demandait mercredi encore à Bruxelles qu'une harmonisation européenne permette de suivre les mesures d'interdiction nationales déjà en vigueur en Belgique et aux Pays-Bas et celles à l'étude en Allemagne, en Italie et en Autriche.

Source : La Tribune.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article