Pin-up : femmes fatales...

Publié le par Ricard Bruno

pin-up.jpgpin-up--1-.jpg
Femme fatale, sex-symbol, ingénue et aguichante... la pin-up a mis en émoi des générations de collégiens et de soldats qui l'accrochaient au-dessus de leur lit, d'où ce nom, pin up, qui veut dire "punaiser" en anglais... Cinq-cent d'entre elles seront vendues aux enchères samedi à Drouot.
Parmi les starlettes, on retrouve bien sûr Marylin Monroe ou Brigitte Bardot et beaucoup de dessins sont signés Alain Aslan, passé maître en matière de pin-up. l'artiste leur a consacré sa vie. Dès 1953, il a créé des pin-up pour la publicité, mais aussi pour les affiches des Folies Bergères ou de l'Olympia.
Mise à prix des pin-up : entre 50 et 8.000 euros ! Et ne rêvez pas, ces ingénues sont un peu vénales : elles ne se donnent qu'au plus offrant !...
 

pin-up--2-.jpgpin-up--3--copie-1.jpg
pin-up--4-.jpgpin-up--5-.jpg

Source:http://srv02.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles_editPublication&ref_site=1&nlc__=431205611159

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article