Chasse aux phoques au Canada

Publié le par Ricard Bruno

Chasse aux phoques au Canada: Bardot rappelle ses engagements à Nicolas Sarkozy

THE ASSOCIATED PRESS

PARIS - Alors que le Canada a annoncé lundi un quota annuel de 275 000 phoques du Groenland pouvant être abattus cette année, Brigitte Bardot a rappelé mercredi dans un courrier au président Nicolas Sarkozy la promesse qu'il lui avait faite, selon laquelle "la France ne resterait pas complice de ce massacre qui écoeure le monde".

Dénonçant "une véritable provocation" des autorités canadiennes, Brigitte Bardot pointe un "quota (cette année) scandaleusement élevé" (+ 5000 animaux pour l'espèce concernée, NDLR), et fustige "les méthodes d'abattage supposées 'sans cruauté'".

"Selon la réglementation canadienne, les chasseurs doivent préalablement s'assurer de la mort clinique de l'animal avant de le dépecer. Comment parler d'éthique si l'on sait que ces contrôles sur place sont effectués par les chasseurs et que ces derniers sont soumis au rendement?", s'est interrogée Brigitte Bardot mercredi dans un entretien à l'Associated Press.

"Tout cela n'est qu'une vaste fumisterie, une grande hypocrisie", juge-t-elle dans son courrier au président de la République, lui rappelant sa promesse de septembre dernier, selon laquelle "la France ne resterait pas complice de ce massacre qui écoeure le monde".

Plaidant pour un embargo national sur tous les produits dérivés du phoque (compléments alimentaires, cosmétiques...), B.B. implore Nicolas Sarkozy pour un embargo national tout en le suppliant "d'user de la prochaine présidence française de l'Union européenne pour accélérer le processus et mettre à l'ordre du jour ce projet de règlement qui interdira l'importation et la commercialisation dans tous les Etats membres" de tous les produits dérivés du phoque.

A ce jour, la Belgique et les Pays-Bas ont adopté ces mesures d'embargo. L'Allemagne, l'Autriche et l'Italie ont annoncé leur intention de suivre la même voie.

Le 14 février dernier, au nom de Brigitte Bardot, l'actrice canadienne Pamela Anderson avait déposé une lettre à l'ambassade du Canada à Paris, implorant son pays natal de renoncer à la chasse aux phoques. C'est "l'une des hontes de l'humanité", avait confié sur place l'ex-naïade d'"Alerte à Malibu" à l'Associated Press. Une missive ensuite remise à l'ambassadeur et qui aurait été aussitôt transmise aux autorités canadiennes, précisait mercredi soir la Fondation Brigitte-Bardot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article