Une jument retrouvée dépecée ! une ignominie, une horreur!

Publié le par Ricard Bruno

Une jument retrouvée dépecée : en pleine campagne contre l’hippophagie la Fondation Brigitte Bardot s'insurge contre cette barbarie à ciel ouvert !

A Taissy (51), le propriétaire de la belle Quamille, une jument de 4 ans et demi, de race Haflinger, a fait une découverte macabre et traumatisante.

 

















Quamille à gauche sur l'image et Quannelle en juillet 2007.

 

Lorsque ce Meneur Accompagnateur en Tourisme Equestre, arrive à sa pâture comme chaque jour où ils retrouvent ses 4 chevaux, il ne voit pas Quamille... Il ouvre la porte grillagée... s'avance… distingue une forme à environ 30 mètres plus loin… prend peur…. Continue et découvre sa jument, allongée dans le chemin avec une trace de sang près de sa tête.

Quamille qui était douce, câline, gourmande, et faisait tant confiance à l'homme, est là, découpée sur place, dépecée, gisant dans la boue et le sang, les yeux encore ouverts.

Des fous sont venus la tuer dans la nuit de dimanche à lundi (nuit du 30 au 31 mars 2008), la découper en morceau et sont repartis avec la viande fraiche. Ces derniers ont semble t'il prémédité leur coup et la façon dont a été découpé la jument laisserait à penser que ces bourreaux sont expertes en découpage de viande et que ce n'est pas l'œuvre d'amateurs ! En effet tout ce qui est consommable a été emporté et les lignes de coupe sont nettes et précises.

D'après le rapport du vétérinaire, l'animal serait tombé sous le coup de feu mais n'en serait pas morte. Elle aurait alors été sonnée et serait tombée inconsciente. La mort serait survenue par hémorragie et c'est probablement pendant ce temps que ces bouchers (le terme est bien approprié) l'auraient tranquillement découpée.

Le propriétaire qui a porté plainte, pleure aujourd'hui sa jument et reste choqué (certainement à vie) par cette vision d'horreur. Quant à la Fondation Brigitte Bardot, elle s'est bien sur portée partie civile. En pleine campagne contre l'hippophagie nous nous insurgeons contre cette barbarie à ciel ouvert !


































Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hauet 19/05/2008 11:22

bonjour je voule vs dire que j'étai extrememen choqer pa cette barbarie humaine et ke cela n'est pa croyable ke des personne peuven faire otant de mal a un animal alor ke eux ns demande rien ...

Ricard Bruno 03/06/2008 23:12


Le jour ou le monde ouvrira les yeux sur l'horreur que subit les animaux, alors un pas aura été fait.
Bruno Ricard