Le chasseur de 65 ans, René Marquèze, est relaxé : Une honte!

Publié le par Ricard Bruno

Tuée en 2004, l'histoire de l'ourse de souche pyrénéenne prend une tournure inattendue, alors que l'homme de 65 ans qui avait fait feu sur cet animal, est finalement relaxé par le tribunal.

Le juge n'a eu d'autres choix que de s'appuyer sur les réquisitions données par le procureur de la République qui estimait que René Marquèze, le chasseur de 65 ans se trouvait dans une situation critique lorsqu'il a fait feu vers l'ourse. Plusieurs associations de défense des animaux et de la nature ont totalement rejeté cette thèse !

Tout au long de la procédure judiciaire, Monsieur René Marquèze a toujours affirmé qu'il avait tiré seulement en dernier recours. Alors qu'il chassait simplement le sanglier, l'ourse aurait chargé le chasseur, et c'est à ce moment que le drame est survenu.

L'avocat de la fondation aux animaux et de la fondation Brigitte Bardot, François Xavier Kelidijan, a démontré toute sa déception face à ce jugement du tribunal. Au départ, le 7 décembre 2004, le chasseur avait été mis en examen pour destruction d'une espèce protégée. Éric Maurel, le procureur, avait pourtant mentionné qu'il avait bien commis une infraction, mais il avait également rajouté que René Marquèze n'avait, en aucun cas, commis de faute lors de cette activité de chasseur.

La mort de l'ourse Cannelle avait provoqué, sur toute la France, une grande vague d'indignation. Souhaitons que le plan de renforcement de la population d'ours bruns pyrénéenne, que le gouvernement a mis en place, soit maintenant respecté par tous.

Mon commentaire : Pour tous les défenseurs de la nature et des animaux, le résultat de ce procès est une honte et qui plus est, une porte ouverte à un permis de tuer sans vergogne!

Source : http://www.taxiclic.com/actualites/le-chasseur-de-65-ans-rene-marqueze-est-relaxe-00366.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article